AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782756017051
224 pages
Éditeur : Akata (10/02/2010)
4.37/5   109 notes
Résumé :
1958, Hiroshima. À cette époque, il est difficile pour une jeune femme d'élever seule ses deux fils. Elle décide de confier le plus jeune, Akihiro, à sa mère. Dur de quitter la ville pour la campagne sans y être préparé ! Mais le petit garçon s'habitue vite à sa nouvelle vie au grand air. Suivant l'exemple de sa super mamie débrouillarde, il apprend à s'adapter à toutes les situations...

- - - -... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,37

sur 109 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

mh17
  25 février 2021
Comment se faire des copains quand on est terne et transparent ? Akihiro ne s'était même pas rendu compte de la présence d'Hitashi dans la classe. Il ne se mélange pas avec les autres, il est toujours en train de bûcher car ses parents veulent qu'il intègre un bon collège. Mais voilà qu'Akihiro, toujours affamé, tombe sur sa cachette et se retrouve enfermé avec lui...Un épisode sympa quoiqu'un peu trop caca boudin à la fin.
Peut-on se faire des copains quand on est dans une troupe de théâtre itinérant ? La petite Mizuki arrive dans la classe de M.Iota pour trois semaines. Une terreur. Elle ne s'entend pas avec les filles et distribue de belles baffes à ce pauvre Nanri qui pourtant voulait être gentil avec elle....Dans cet épisode, on retrouve Tome aux oreilles infernales, la sacrée mamie de Nanri .
Dans le dernier épisode, Akihiro toujours affamé, cherche à marauder un kaki et effondre une palissade. Il se retrouve dans le jardin de M Kondo. Un vieux monsieur chauve et souriant. Sa baraque est toute cracra. Pourtant on prétend qu'il est très riche...Une belle et émouvante leçon de sagesse va suivre...
Sapristi ! j'ai oublié de vous parler de l'infirmière scolaire aux doigts de fée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          276
Yendare
  03 mars 2019
Je vais faire ici plus bref que d'habitude, ma lecture de ce manga date d'un mois désormais et je dois bien avouer que j'en garde assez peu de souvenirs. Une lecture agréable, certes mais moins marquantes que pour les trois premiers tomes dont je garde plus de souvenirs. Ce fut donc une lecture sympathique mais sans véritable plus non plus. Je n'ai pas notamment rigolé en lisant celui-ci comme j'ai pu le faire pour les trois premiers tomes. Cela ne m'empêchera pas cependant de vite me dépêcher de lire le tome 5 que je dois rendre mercredi en médiathèques.
Commenter  J’apprécie          290
missmolko1
  11 septembre 2015
J'avais adoré le tome 1 et lors de ma visite récente en France, je me suis dégotée ce tome 4. N'ayant pas lu ni le 2, ni le 3, j'avais un peu peur de ne pas suivre correctement l'histoire mais au final, je n'ai eu aucune difficulté.
J'ai retrouvé Akihiro et sa super mamie avec grand plaisir. J'ai eu le sentiment que l'un comme l'autre avait gagné en sagesse. L'enfant car il fait un peu moins de bêtises et la grand-mère pare ses pensées et paroles qui trouvent une solution a tout ou une parole réconfortante : "Si on ne pense qu'à l'argent, on perd l'essentiel, ce goût des choses simples."
J'ai trouve Akihiro et ses amis encore plus attachant et drôle avec ce tome :
"- A propos, pourquoi tu t'es fait une cachette ?
- C'est un secret.
- Ah bon ?
- Tu veux savoir ?
- Non non, c'est ton secret.
- TU VEUX LE SAVOIR ?!
- J'en meurs d'envie !
- Bon, d'accord, puisque tu insistes, je vais te le dire !"
Enfin on découvre un peu la culture japonaise avec les chapitres sur le théâtre ambulant qui m'ont énormément plu.
C'est vraiment une saga touchante que je recommande a tous.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
babel95
  11 septembre 2016
J'ai beaucoup aimé ce tome 4 de la série "Une sacrée mamie" qui traite tout à la fois du thème de l'amitié, du rôle du théâtre, et du sens qu'il faut donner à sa vie...
Comment se faire des amis ? le petit copain d'école d'Akihiro, Kageyama, se se sent "transparent", il n'a pas d'amis.. Ses parents le font travailler dur, et ne souhaitent pas qu'il fréquente des amis de classe. Mais c'est sans compter sur le bon coeur d'Akihiro et de sa Mamie préférée ! Mamie explique à Hitoshi qu'il doit se montrer tel qu'il est sans vantardise et sans fierté... Et Hitoshi prend ces paroles au pied de la lettre et avoue qu'il a fait caca dans son slip. L'aveu d'Hitashi fait de lui un enfant comme les autres, qui est accepté dans la bande de copains d'Akihiro....
La petite Mizuki fait partie d'une troupe théâtrale, mais elle n'aime pas sa vie itinérante qui lui fait changer d'école et d'amis trop fréquemment... Très violente avec des petits camarades qui se montrent pourtant gentils avec elle, elle finit par avouer son désespoir à la mamie d'Akihiro qui lui montre combien elle a de la chance de vivre des expériences formidables. le théâtre est un lieu magique qui apporte joie et courage... Ces paroles réconfortantes vont permettre à Mizuki de reprendre espoir....
Pour finir, c'est l'histoire de M. Kondo qui fait réfléchir Akihiro et ses amis... M. Kondo est devenu très riche en travaillant dur et au prix de grands sacrifices. Mais sa femme est tombée malade, et sa fortune n'a pas permis de la sauver. Il a donné tous ses biens et est revenu vivre dans une petite maison ... Il aime la compagnie des enfants et leur enseigne que " si l'on ne pense qu'à l'argent, on perd le goût des choses simples". Mamie a encore une fois le mot de la fin et parle de la mort aux enfants d'une manière très originale, en employant des images qu'ils peuvent comprendre : "sI vous pleurez, M. Kondo ne sera pas en paix dans l'autre monde... Vous savez, il a bien vécu pendant toutes ces années, et il a eu un estomac rempli ! Quand votre estomac est plein, vous vous sentez tout heureux et vous avez envie de dormir, n'est-ce-pas, et bien c'est pareil.. D'accord, il a très bien mangé, c'est ça, pour lui, c'était l'heure de dormir... Maintenant il a certainement retrouvé sa femme et son petit frère..."
Un tome 4 émouvant, des personnages d'une grande humanité et des thèmes bien traités. Voici une belle série dont on a hâte de poursuivre la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
nekomusume
  24 janvier 2013
La vie n'est pas toujours facile dans cette chronique mais les leçons de vie de cette sacrée mamie sont toujours pleines de sagesse, de simplicité et de bon sens. Akihiro grandi et apprend à devenir un homme sous la férule de sa grand-mère.
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
babel95babel95   11 septembre 2016
Je ne veux pas être en forme.
Que dis-tu ? Le clou du spectacle, c'est ton numéro de danse, n'est-ce pas ?
Si tu restes comme ça, tu ne pourras plus danser !
Je me fiche du théâtre et de la danse. Je voulais que nous n'ayons plus de baraque...
Mizuki.. Tu n'aimes pas le théâtre ?
Ce n'est pas que je ne l'aime pas. Ce que je voudrais, c'est aller à l'école, me faire des amis, travailler et m'amuser avec eux.
On pourrait t'envier, tu sais.
Hein ?
Mais tu sais, Mizuki, tu vis des expériences formidables que les autres enfants n'ont pas la chance de partager.
Pour vivre en société, il y a de très gros livres, comme ceux de l'école, et tout le monde apprend en les lisant... Mais pour toi, les gros livres ce sont tes expériences, car tu études la sociéé et tu apprends la vie plus tôt que tes camarades Alors sois-en fière ! c'est merveilleux, le théâtre !
....
Sais-tu seulement combien de personnes ont repris goût à la vie, grâce à votre théâtre ? Je suis sûre que bien des gens ont retrouvé la joie et le courage de vivre avec ça !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
babel95babel95   11 septembre 2016
Ne t'en fais pas ! Laisse-moi faire ! Je parlerai à ta mère. Tu ne seras pas grondé.
Pas de souci Kageyama ! Ma grand-mère se débrouille comme un chef !
Dis Mamie, tu pourrais lui apprendre à se faire des amis ?
Mais Tokunaga...
Son rêve est de se faire plein d'amis... Mais il ne sait pas bien comment faire, tu comprends ?
Ce n'est pas difficile. Il suffit de montrer aux autres qui tu es vraiment...
Qui je suis vraiment ?
Sans faire le fier ni le vantard... Reste toujours sincère et montre-toi tel que tu es, dans détour, même si c'est dur...
Nous avec Nanri, on s'est même montré nos nombrils !
C'est pour ça qu'on s'entend si bien !
Dans votre cas c'est un peu différent.... Vous êtes deux gros bêtas !
Mais moi.... je suis terne... personne ne me voit !
Je ne sais jamais si les gens s'aperçoivent de ma présence, même quand je leur parle ! Peut-être qu'ils essaient de m'éviter ?
Ce n'est pas grave du tout ! Même si tu ne plaîs pas à une, à deux ou même cent personnes... Il reste trois milliards de personnes sur terre, alors tu as le temps pour toi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nekomusumenekomusume   23 janvier 2013
Ce n'est pas grave du tout!
Même si tu ne plait pas à une, deux ou même cent personnes...
Il reste trois milliards de personnes sur Terre!
Alors tu as le temps pour toi!
Commenter  J’apprécie          220
babel95babel95   11 septembre 2016
Viens là, Hitoshi ! Alors voilà Kageyama, il est dans notre classe, j'aimerais bien qu'il joue avec nous !
Il est très timide, c'est vrai, mais il est dans notre classe depuis très longtemps !
Je le connais, c'est Kageyama, l'instituteur le félicite toujours aux examens.....
On ne peut pas l'accueillir dans notre bande... Il n'est pas du même monde que nous.
C'est pas vrai ! Il fait pipi et caca comme nous !
Togunaka !
Ben quoi, c'est un exemple !
Moi, hier j'ai fait caca dans mon slip...
Que tu es bête ! pas la peine de le dire toi-même.
Hier ta grand-mère m'a dit que si je voulais me faire des amis, je ne devais rien cacher de ce que je suis....
D'accord, mais ce caca,
Bah c'est rien. Je fais souvent caca autre part qu'aux toilettes !
Je l'ai même déjà fait dans la baignoire !
Moi aussi... J'ai même fait plusieurs fois dans mon slip.
Alors Kageyama, toi aussi t'as fait dans ton slip ?
A partir d'aujourd'hui tu es dans notre bande.
On est copains de caca!!!....

Une fois en classe, ils continuaient à se raconter gaiment des histoires de caca, et à la fin de la journée, c'était comme s'ils connaissaient Kageyama depuis toujours !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
babel95babel95   11 septembre 2016
Je vous ai vraiment causé des ennuis... Hitoshi, tu es vraiment... tu vas voir le savon que Papa va te passer à la maison !
Allons, épargnez-lui les sermons ! Il a aidé mon petit-fils à faire ses devoirs...
Hein ????
Comme Akihiro esst vraiment lent, ça leur a pris du temps, ils n'ont pas vu l'heure et vous vous êtes inquiétés...
N'est-ce pas, Akihiro ?
Ha ha ha !
C'est vrai ?
Votre fils travaille très bien à l'école, et il est gentil avec les autres, c'est un enfant vraiment remarquable... Cela vient sans doute de votre bonne éducation...
Oui, je l'espère. Je lui dis toujours d'être aimable avec les autres...
Hitoshi, la prochaine fois, tu n'oublieras pas de me prévenir quand tu veux faire quelque chose, compris ?
Oui Maman
Alors bonne soirée ! Désolée de n'avoir rien à vous offrir...
Sois toujours ami avec Akihiro. Au revoir ! Oui Madame...
Ecoute moi bien ! Je ne veux plus que tu le fréquentes...
Mais Maman...
Ne réponds pas à ta mère...
Ne t'inquiète pas ! Ce ne sont pas les parents qui décident des amis de leurs enfants...
Compte sur moi. Je deviendrai ami avec lui coûte que coûte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1034 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre