AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pierre Singer (Autre)
EAN : 9782264010650
10-18 (09/09/1998)
3.56/5   24 notes
Résumé :
La découverte de l'énergie nucléaire est peut-être un des plus beaux fleurons de la science moderne, mais son utilisation pour fabriquer des bombes en constitue le plus grand danger. Chaque pays rêve de posséder H l'arme absolue » dans l'espoir de terroriser suffisamment ses voisins pour qu'ils n'aient pas à sen servir : telle est la théorie de la dissuasion, qui fait fond imprudemment sur notre sagesse. .
Les réactions en chaîne se produisent en politique au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
gill
  16 mars 2012
Ce livre est tout simplement, à mon avis, un des meilleurs récits d'anticipation de la littérature post-apocalyptique jamais écrits.
Nous sommes en 1963, à la suite d'une guerre nucléaire les États unis et l'Europe ont été anéantis. L'Afrique et l'Australie sont menacés.
La radioactivité s'étend partout sur le globe.
Nous vivons ces heures tragiques avec Dwight, commandant d'un sous-marin et Mora une jeune femme avec laquelle il nouera une idylle.
Ce récit passionnant est aussi émouvant que convainquant.
Une adaptation cinématographique a été réalisée à partir de ce livre avec le grand Grégory Peck et la divine Ava Gardner, que je regrette de n'avoir pas vu.
Commenter  J’apprécie          130
19chantal
  26 mai 2020
Après une guerre nucléaire déclenchée pour on ne sait quoi, sûrement par un petit pays de l'hémisphère nord, toute vie a disparu sur une immense partie de la planète et pire les vents poussent inoxérablement les nuages radioactifs vers le sud. L'action se passe en Australie qui se sait en sursis pour environ encore 6 mois.Nous suivons la vie du lieutenant de vaisseau Peter Holmes, de sa femme et de son bébé ainsi que celles de leurs proches dont Moira, jeune femme un peu hors norme. Peter partira pour une dernière mission avec le capitaine Dwight Towers, capitaine du dernier sous-marin américain. Malheureusement, ils ne découvriront aucune trace de vie.
Ce roman, lu en plein confinement, a une curieuse résonance pour moi. Ici aussi, un ennemi invisible menace la vie humaine et nul n'a envie d'y croire. Nul ne veut croire que l'espèce humaine va disparaître mais que la Nature, la Terre s'en remettront. On ne veut pas croire au désastre quand il n'y a pas de destructions flagrantes.
Ce livre paru en 1957 vaut encore la peine d'être lu et puisque je sais qu'un film en a été tiré avec le même titre, je vais essayer de me le procurer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
tenrev
  24 juillet 2016
Un parfum de nostalgie s'empara de moi à la vision de ce livre chez un bouquiniste.
Me revenaient en mémoire les images du film du même nom avec Gregory Peck et Ava Gardner vu il y a bien longtemps à la télé en noir et blanc. M'en restait une impression d'inéluctabilité, une fin avec un F majuscule.
Le récit, me replonge de suite dans cette atmosphère post-apocalyptique, sans effet grandiloquent, aucun personnage ne partant sauver sa femme, sa soeur ou même le monde, personne n'a la possibilité d'influencer la suite attendue des évènements.
Comment réagir en pareilles circonstances?
Un récit passionnant.
Commenter  J’apprécie          60
Souram
  26 mars 2021
Originellement intitulé "On the Beach", en français "Le dernier rivage", ce roman post-apocalyptique de l'Australien Nevil Shute ne risque pas d'égayer le moral d'un public confiné en 2021. Nous sommes au pays des kangourous et des wombats, dans un contexte fictif où ce qui nous faisait le plus peur en 1962, et durant la guerre froide, s'est produit: la guerre nucléaire. Celle-ci a eu lieu. Des régions et pays entiers ont été anéantis, leurs populations liquidées. Nevil Shute situe l'histoire du point de vue australien. Les tirs atomiques ayant surtout ravagé l'hémisphère boréal, les Australiens n'ont pas été bombardés. Mais le sursis pourrait ne pas durer longtemps. On s'organise pour vivre dans l'après-apocalypse: le carburant est devenu très rare, on en revient aux véhicules hippomobiles, le quotidien a quelque peu changé "down under".
Un espoir renaît lorsqu'une mission d'exploration navale capte des messages en Morse provenant de Seattle, dans l'Etat de Washington. Y aurait-il encore des survivant.e.s là-bas, bien que l'Amérique du Nord ait été largement atomisée ? Et si on allait voir ?
D'autres nouvelles, pessimistes, font état de l'avance vers le sud de l'équateur de nuages hautement radioactifs. Ces nuées très dangereuses se rapprochent de la côte nord de l'Australie. Et ensuite, Darwin - Territoire du Nord - est atteinte. Cela signifie que les habitant.e.s irradié.e.s meurent assez vite.
Arrivée à Seattle, la mission découvre la raison de ces messages en Morse incohérents...
Bien imaginé. Après, bon, aimer quelque chose de post-apocalyptique, cela n'est pas le verbe idéal. Nevil Shute mène à s'interroger sur la vulnérabilité de notre monde. Un thème toujours actuel, mais pour une raison qu'il n'imaginait pas.
Lien : https://www.bookcrossing.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Gribouille_idf
  18 février 2014
Un peu déçu.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gillgill   16 mars 2012
Cette nuit-là, il ne parvint pas davantage à établir le contact avec un poste de radio américain quelconque, ou avec un navire qui pourrait relayer ses appels. En chassant aux ballasts, il avait usé beaucoup d'air comprimé, et il ne voulait pas refaire le plein avec l'air contaminé de cette zone. Il avait, , à ce moment là, navigué en plongée depuis huit jours ; son équipage était encore en assez bonne forme, bien que certaines névroses eussent commencé à apparaître, engendrées par l'inquiétude qu'éprouvaient les hommes au sujet de leurs familles.
Il prit contact avec un poste australien, à Port Moresby, en Nouvelle-Guinée ; la situation, là-bas, semblait être normale, mais il leur fut impossible de relayer ses messages.
Il se dit que ce qu'il pouvait faire de mieux, c'était de se diriger vers le sud...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
19chantal19chantal   21 mai 2020
" Ce qui est extraordinaire, c'est que je ne peux pas véritablement croire que ça va arriver. Et vous ?
- Vous ne le pouvez pas, après tout ce que vous avez vu ?"
Peter fit un signe de dénégation :
" Non. Si nous avions vu des dommages...
- Pas la moindre imagination, remarqua le savant. Vous êtes tous les mêmes, vous autres, les militaires. Ces choses-là ne peuvent pas m'arriver, à moi. Mais elles le peuvent. Et c'est une certitude.
- je suppose que je n'ai pas d'imagination, dit Peter d'un ton pensif. C'est...c'est la fin du monde. Je ne la voyais pas comme ça."
John Osborne se mit à rire :
" Ce n'est pas la fin du monde du tout. C'est seulement notre fin, à nous. La terre n'en continuera pas moins à tourner, mais sans nous. Et elle se passera probablement très bien de nous."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
19chantal19chantal   26 mai 2020
J'en viens maintenant au dernier ordre que j'ai à vous donner, dit le Premier Ministre. Il vous est expressément interdit de prendre qui que ce soit à bord pendant cette croisière, sauf si vous en obtenez la permission du Département de la Marine. Vous comprenez naturellement qu'il ne faut à aucun prix que vous ou un membre quelconque de votre équipage soyez exposés à être contaminés par une personne radio-active. Est-ce tout à fait clair ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DubsjpDubsjp   13 janvier 2021
John Osborne se mit à rire :
"Ce n'est pas la fin du monde du tout. C'est seulement notre fin, à nous. La terre n'en continuera pas moins à tourner, mais sans nous. Et elle se passera probablement très bien de nous."
"Peut-être avons-nous été trop sots pour mériter un univers comme celui-ci, ajouta-t-il.
(page 102)
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : australieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3807 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..