AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782210969278
174 pages
Éditeur : Magnard Jeunesse (15/10/2007)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 43 notes)
Résumé :

Il y a moins d'un an, je vivais paisiblement en Bretagne. Je menais une vie normale dans un collège normal. Mais l'Irlande a murmuré à mon âme de troublants secrets.

À peine arrivé sur l'île, je suis tombé amoureux de Fiona, une jeune aveugle qui détenait les clés de mon mystère.

Aujourd'hui, je dois coûte que coûte retrouver mes pouvoirs et conquérir l'air afin de protéger l'Émeraude des guerriers légendaires.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  01 janvier 2016
Suite des aventures de William en terres d'Irlande!
Ce tome est plus calme que le précédent mais se lit tout aussi vite. Grâce à ses nouvelles expériences, William nous fait découvrir quelques légendes irlandaises ainsi que la culture de l'Irlande moderne. Un tome assez intéressant donc où William part à la recherche de ses origines et de son passé car nous avons appris à la fin du tome 1 la vraie nature de ce jeune garçon de 12 ans. Beaucoup de découvertes en tous genres donc et peu de combats dans ce tome tout aussi intéressant que le premier.
Pour ma part, ayant reçu la fin de cette série, je vais la lire avant cette fin d'année 2015 (livre lu dans la dernière semaine) et ainsi pouvoir vous donner un avis global sur l'histoire et ses personnages. Et je vais de ce pas lire le tome 3 !
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
Commenter  J’apprécie          250
Sharon
  19 avril 2017
Ce second tome prend place cinq mois après la fin du premier. William et ses parents sont partis en Nouvelle-Zélande, personne ne sait en revanche, et surtout par Georg, l'associé malhonnête de son père, que ce dernier est vivant. Initié par Fiona, William ressent une sensation étrange venue d'Irlande, il comprend que quelque chose de grave se passe et demande à y aller. Franchement, vous enverriez votre fils de douze ans seul en Irlande sous prétexte que Georg ne doit pas savoir que vous êtes vivant ou parce que vous courriez des risques ? Pour ma part, non, mais les parents de William me semblent tout de même manquer un peu de maturité ou de lucidité. Moralité : dans certains romans de littérature jeunesse, les parents sont bien encombrants, c'est pour cette raison que Tintin ou Fantômette n'en ont pas.
Arrivé sur place, William apprend l'affreuse vérité : Sean est décédé. Maladie ? Ou alors, serait-ce une intervention de Georg et de ses associés ? William revoit les oiseaux du refuge, en liberté depuis la mort de Sean. Il revoit surtout l'aigle de Kylemore, qui a un comportement étrange à son sujet. L'oiseau semble le protéger. Est-ce possible ?
J'ai un peu moins aimé ce second tome, plus niais que le précédent. William fait parfois preuve d'une grande maturité, mais il se comporte aussi comme un ado boudeur parce qu'il est éconduit par la jeune fille qu'il aime. Certes, Fiona n'est pas une jeune fille comme une autre, aussi William devrait comprendre qu'elle ne peut réagir comme une ado ordinaire.
Les péripéties sont un peu attendues. Aussi l'irruption du fantastique est-elle la bienvenue parce qu'elle apporte, au deux tiers du roman, une autre dimension à l'oeuvre. J'ai aimé la présence de Sean, la manière dont il restait présent malgré tout. J'ai aimé aussi Bran, le dévoué cheval. le dénouement du roman nous amène ailleurs. J'ai très envie de lire la suite, tout en sachant que les tomes 4 et 5 sont indisponibles à la bibli.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
la_voleuse_de_livres
  22 mars 2014
J'ai été assez déçus. J'ai aimé le tome un mais pas vraiment celui-là , pourquoi ? Difficile à expliquer , peut-être à cause de ce nouveau personnage Crom Dubh ou peut-être parce que l'on ne voit pas beaucoup Fiona.
Mais je pense que la vraie raison est qu'il m'a ennuyé. Il n'y a pas autant d'action que le premier et par conséquent je ne pense pas continuer la série.
Commenter  J’apprécie          30
anaisbenevent
  15 février 2014
J'ai bien aimé ce livre mais j'ai trouvé qu'il comportait beaucoup moins d'actions que le tome 1 ce qui m'a déçue . J'ai bien aimé les personnages . Ils étaient bien utilisés dans l'histoire .
Commenter  J’apprécie          40
Enya75
  18 novembre 2018
Tout autant de poésie dans ce tome deux que dans le premier, l'univers est vraiment beau. L'auteur est amoureux de l'Irlande, et ne se prive pas de faire chanter tous les accords lyriques, mythologiques et culturels de l'Île d'Emeraude. le pays est quasiment un personnage à lui seul et j'aime beaucoup les jolies descriptions et atmosphères dont l'auteur ponctue chaque scène, situation et action. Je dirai même qu'il y a beaucoup de grâce dans ces évocations irlandaises...
J'ai beaucoup aimé ce tome, peut-être un brin plus paisible que le précédent, mais plus intense et sensible. Ce tome se lit très vite, le rythme est soutenu, les événements s'enchaînent et au fil de la lecture, outre Fiona et Bran, le cheval, on rencontre d'autres protagonistes légendaires et mythologiques et le lecteur a de belles surprises.
Notre jeune héros prend conscience de son identité première, et apprend... La volonté, la patience, l'empathie, le courage, tout lui est joliment rappelé, enseigné, remémoré, William réapprend à être un Tuatha Dé Danann.
Je vais enchaîner avec le tome 3...
Lien : https://lecturesdartlubie.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   19 janvier 2016
- Manifestations ternaires de la nature? Ça veut dire quoi?
- Tout ce qui s'exprime dans la nature à travers le chiffre trois. Le père, la mère et l'enfant, par exemple. Le bourgeon, la fleur et le fruit. Ou encore la nouvelle lune, la demi-lune et la pleine lune. Chaque individu possède un corps, un esprit et une âme. (…) On retrouve ce chiffre trois chez les Celtes, notamment avec le triskell.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
WitchbladeWitchblade   18 janvier 2016
Mais comment auraient-ils réagi si je leur avais appris ce que je savais? Ils m'auraient rejeté, comme ces hommes et ces femmes qui, à d'autres époques, avaient fini lapidés ou brûlés sur des bûchers. (…) Pourquoi réveiller les craintes des humains face à l'inconnu? Pourquoi s'exposer aux mauvais procès quand le silence permettait de vivre tranquillement, sans déranger les uns et les autres.
Commenter  J’apprécie          170
CielvariableCielvariable   26 février 2013
FIONA ME CONDUISIT sur un des douze sommets du Connemara, fouetté par les bourrasques violentes venues de l'océan. Elle avait quitté l'apparence du cygne et se dressait devant moi sous sa forme humaine, pieds nus et simplement vêtue de sa longue robe blanche. Ses yeux aveugles avaient la clarté de l'Émeraude et ses mèches rousses dansaient sous les assauts du vent. Nous nous assîmes l'un en face de l'autre, solennellement. Ses lèvres étaient si proches que je dus me retenir pour ne pas l'embrasser.
«Ferme les yeux, William, me dit-elle, et sens le vent glisser à tes oreilles les mots doux que je t'ai murmurés si souvent. Rappelle-toi combien nos éclats de rire illuminaient nos jeux. Écoute la mer et son cortège de rouleaux incessants. Tu m'as tant manqué pendant ces années d'exil chez les humains. Je me languissais, seule sur la lande, scrutant l'océan et les sommets du Connemara. J'épiais les moindres soubresauts de lumière, je priais pour que tu reviennes. Ferme les yeux, William, et souviens-toi de ce temps où nous chevauchions sur la lande. Bran m'emportait sur la crête des falaises. Tu me poursuivais et tu riais. Saol laissait flotter dans le vent sa crinière flamboyante.
- Saol ?
- Ta jument. Elle nous rattrapait sans peine. Tu te jetais sur moi et nous roulions dans les vagues, ivres de joie, enlacés dans l'écume de l'océan. Notre amour était infini, car il puisait sa force dans les racines d'Eire, l'Irlande magique. Souviens-toi, William, de ce temps où les hommes n'avaient pas encore enchaîné notre Terre. Nous dansions avec le vent... Tu mêlais le son de ta flûte aux mélodies de ma harpe. Nos esprits s'accordaient aux souffles de la Nature. C'était le temps où le coeur des êtres était libre, vibrant au rythme des saisons. Le Connemara était notre berceau. Sauvage. Puissant. C'était avant que les hommes succombent à la noirceur de leurs pouvoirs.
- Fiona... Je ne me souviens de rien.
- Sèche tes larmes, William. Viendra le temps où tu recouvreras la mémoire. Elle ouvrira la porte de ton coeur. Il te faudra être prêt. De son aile légère, elle effacera les chaînes de tes souffrances. Mais auparavant, il faut que tu réapprennes à maîtriser tes pouvoirs.
- Je peux déjà me transformer en aigle et...
- Tu t'es métamorphosé deux fois en aigle : d'abord, par instinct de conservation, pour sauver nos vies. Ensuite, sous l'emprise du désir, pour me rejoindre au-dessus du lac de Kylemore. Ces transformations n'ont pas été obtenues par ta volonté, mais par les pulsions qui te dominent. Sache que tu as encore du chemin à parcourir pour te rendre maître de ton pouvoir, comme les véritables Dé Danann.
- Je peux y arriver !» répondis-je, vexé.
Je me concentrai et demandai à me transformer en aigle de mer. Mais rien ne se produisit. Je priai les puissances invisibles pour qu'elles m'aident... En vain. Je restai planté comme un imbécile sur la lande boueuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   26 février 2013
Je courus aussi vite que je pus en faisant rebondir le ballon tous les quatre pas. Maggie et les trois gars de sa bande s'étaient extirpés de la mêlée et se lançaient déjà à mes trousses. Un de leur défenseurs me percuta de plein fouet et me fit chuter.
J'eus juste le temps de me débarrasser de la balle en l'envoyant en direction de Stephen. Mais la passe était trop courte. Elle ne lui serait jamais parvenue si Dynn n'était pas une nouvelle fois intervenue.
Je la vis s'emparer du ballon en plein vol.
"Et youpla! Youpla!"chantait-elle en battant des ailes.
Les copains de Maggie essayaient d'attraper la balle, mais chaque fois qu'ils croyaient y parvenir, Dynn s'élevait dans les airs. Il fallait les voir sauter et retomber sur la tête dans le gazon! l'un d'eux s'écria:
"Qu'est-ce qu'il a, ce ballon? Il est devenu fou!"
Dynn, invisible à leur yeux, en donnait à coeur joie. Quand elle en eu assez, elle laissa tomber la balle dans les bras de Stephen, qui accéléra aussitôt.
"Vas-y! criais-je. Vas y!"
Le gardien adverse l'attendait de pied ferme. Stephen s'éleva brusquement au-dessus du sol. Incroyable! Le ballon le soulevait! Agrippé à la tête de Crom Dubh, il survola le goal et atterrit dans les cages. But!
"Je n'avais encore... jamais vu ça, bafouillait monsieur O'Hara. Jamais...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   01 avril 2018
Dire qu’une semaine plus tôt, j’étais totalement ignorant de mes origines. Je me jetais à corps perdu dans les manuels pour comprendre le monde qui m’entourait alors que tout était là, en moi, prêt à se révéler. Je savais dorénavant que le monde visible n’était qu’une infime partie de notre univers, qu’il existait une face cachée, un monde extraordinaire que personne probablement, dans cette classe, ne soupçonnait. Quelques-uns devaient sentir confusément son existence en leur for intérieur, par les messages des rêves ou leur exaltation à l’écoute des légendes… Mais comment auraient-ils réagi si je leur avais appris ce que je savais ? Ils m’auraient rejeté, comme ces hommes et ces femmes qui, à d’autres époques, avaient fini lapidés ou brûlés sur des bûchers. La loi du silence des Tuatha Dé Danann s’expliquait parfaitement. Pourquoi réveiller les craintes des humains face à l’inconnu ? Pourquoi s’exposer aux mauvais procès quand le silence permettait de vivre tranquillement, sans déranger les uns et les autres. Une flèche mortelle m’avait précipité dans le monde des humains, deux cent trente-huit ans plus tôt, mais je m’étais « réveillé ». Et je devais accepter de rester parmi les hommes jusqu’à ce que je retrouve mes pouvoirs Dé Danann.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Eric Simard (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Simard
Entretien de Royal du Perron avec l'auteur Éric Simard.
autres livres classés : irlandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

testez-vous sur le souffle de la pierre d'Irlande tome 2

Qui terrorise le collège où est William?

Fiona
Stephen
Diane
Maggie

6 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Le souffle de la pierre d'Irlande, Tome 2 : L'air de Eric SimardCréer un quiz sur ce livre