AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08KHNKJDP
496 pages
Éditeur : Black Ink Editions (16/10/2020)
4.48/5   40 notes
Résumé :
Il suffit d’une seconde pour que votre vie bascule.
Parce que oui, il a suffi d'une seconde à mon beau-père pour tuer ma mère sous mes yeux, et me rendre orpheline à seize ans.

J'ai été confiée à la garde du mystérieux Darrow MacKenna, ce puissant et richissime génie de l'informatique, fondateur de Sparks, l’application de rencontres à la mode.

Darrow MacKenna, cet homme torturé qui n'a pas d'autre choix que de m'ouvrir les porte... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
4,48

sur 40 notes
5
13 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Gaoulette
  13 janvier 2021
Un coup de coeur d'une infinie douceur…
Quand deux auteures douées malmènent mes idées arrêtées, je m'incline. Je tire mon chapeau au duo qui a crée une petite merveille livresque. Un tour de maître magistral...
Je ne suis pas passée par toute une palette d'émotions. C'était bien plus profond. Sinner Love a happé mon coeur dès la première ligne. Il est resté dans cet étau poignant sans le lâcher. Pour moi, Sinner Love n'est pas une new romance conventionnelle , elle prend des chemins tortueux pour notre plus grand plaisir. Les scènes sensuelles sont secondaires tellement l'histoire d'amour est sublime.
Hazel VS Darrow
Un drame les réunit sous le même toit.
Deux mondes qui s'entrechoquent violemment.
Deux âmes soeurs évidentes qui vont créer une bulle hermétique.
Hazel. Lumineuse mais rebelle à ses heures perdues. Jeune mais qui a vécu l'innommable. Derrière sa façade de combattante se cache des fêlures. Des ombres la poursuivent…
Darrow. Sombre. Taciturne. Refuse tout contact. Derrière sa façade d'Iron Man se cache un homme meurtri et perdu.
J'ai tendance à m'approprier les héros surtout les mâles alpha. Ici, je refuser d'éclater cette bulle et attendre leur bonheur mérité. Une histoire d'amour qui brise les préjugés, ouvre votre esprit étriqué (surtout le mien). le duo aborde des sujets lourds tels que le deuil, la maltraitance, la violence conjugale, la différence d'âge. Une romance contenue et qui sait prendre de très beaux virages pour vous surprendre.
Perturbant. Poignant. Touchant. Percutant. La claque assurée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
carine13400
  06 novembre 2020
Sinner Love fait partie de ces romans qui, dès les premiers mots, vous savez. Vous savez que vous n'allez pas pouvoir le poser et surtout, que vous allez vous en prendre plein le coeur. Il vous happe sans préavis à peine débuté, pour ne vous relâcher qu'au mot fin.
Palpitant, puissant, angoissant, fort, passionnel et tourmenté. J'ai été percutée par l'intensité de cette histoire dès les premières lignes. Des premières lignes qui se veulent déjà terribles, sur la perte que vit Hazel. C'est dur, plein d'émotions et d'un avenir incertain qui se profile pour cette jeune fille qui n'aspire qu'à vivre sa vie en liberté et qui va devoir cohabiter dans une prison de verre High-Tech avec un homme qu'elle ne connait pas. La rencontre de la nuit avec le jour, le soleil et la lune, la lumière et l'obscurité. Deux antipodes qui ne devraient jamais se rejoindre et qui pourtant vont former leur constellation de sentiments qui brilleront au-delà de la légalité, au-delà de la morale et de leurs tourmentes.
Hazel, du haut de ses seize ans a très vite compris que la vie ne tenait qu'à un fil lorsqu'en une seule seconde, sa vie a basculé. Orpheline, elle doit quitter La Vérité Intérieure où elle a toujours vécu dans une liberté sans limite. Selon les dernières volontés de sa mère, elle est confiée à un homme dont elle n'a jamais entendu parler. Qui est-il ? Pourquoi lui ? Elle ne sait rien sur les liens qui unissaient sa mère à ce Darrow Mackenna, et en ce jour funeste, il apparait seulement comme son potentiel sauveur. Celui grâce auquel elle peut enfin quitter ce lieu qu'elle souhaite fuir plus que tout. Grâce à qui, elle peut fuir l'assassin de sa mère…
Darrow MacKenna, génie de l'informatique ne vit que pour son travail et ne laisse de place à personne dans sa vie. Seul, Ephraïm, son meilleur ami et associé est toléré dans son monde. Il ne comprend pas pourquoi Hazel lui a été confiée, lui, handicapé des sentiments et des relations sociales. Lui qui déteste les gens et code toute sa vie, va devoir assumer une adolescente de 16 ans, et surtout la protéger. Car, il se peut qu'Hazel soit en danger. Mais où va se trouver vraiment le danger ? À l'extérieur de Willow Mansion ? Ou à l'abri des regards indiscrets ?
L'arrivée de cette adolescente va faire prendre à sa vie un virage insoupçonnable ! Trop belle, trop sexy, trop mature pour son âge, trop interdite aussi…. Elle lui fait perdre la raison. Il n'arrive pas à lutter contre le brasier qu'Hazel déclenche en lui. Un brasier qui le dévore, l'aspire et l'emporte dans une tempête qui détruit tout sur son passage sans oublier son coeur qu'il pensait pourtant déjà mort, déconnecté, court-circuité. Pire qu'une cyberattaque, Hazel va s'infiltrer dans ses nuits et agir en lui comme un virus système, par des failles de sécurité qu'aucun mot de sûreté ne pourra arrêter. Il aura beau faire des mises à jour régulières, les lignes de code se brouillent dans un gros Bug sentimental. Malgré les douze ans qui les séparent, Hazel ne cessera de développer son flux et faire sauter petit à petit son pare-feu, jusqu'à atteindre l'interface.
Error système…
Coeur en maintenance…
Protocole de gestion HS.
Sinner Love, une romance plus que saisissante ! Puissante ! Addictive ! Chlore Smys et Juliette Pierce signent là une jolie pépite livresque dans laquelle on ne peut qu'être happé sans préavis. Leur écriture à quatre-mains est en symbiose parfaite et se ligue pour nous faire vibrer au plus profond de nous même. Ce roman aborde une panoplie de sujets tabous et difficiles. Des sujets qui heurtent, qui touchent, et qui ne laissent pas indemnes. Celui de la violence conjugale sera le déclencheur de tout, mais ce sera la différence d'âge qui aura une plus grosse part dans le récit. La morale ne peut rien contre l'amour lorsque ce dernier est sincère. On ne commande pas les sentiments et ce, qu'importe les liens, qu'importe les lois. Mais comment savoir s'il l'est vraiment lorsque tous les paramètres extérieurs et psychologiques pourraient aller à l'encontre de l'authenticité de cet amour ? Un amour interdit face la loi. Interdit face à l'opinion des autres, des nôtres et de la confiance qu'ils misaient en nous.
Entre la douleur, les révélations, les secrets, les rebondissements et les fantômes du passé, nos protagonistes illuminent de leur aura cette romance pas comme les autres. Une romance où tout est parfaitement mis en place pour nous faire succomber, trembler, angoisser, mais aussi prendre une myriade d'émotions en plein coeur. Nos Héros sont fabuleux et la psychologie mise en place par les auteurs est tout simplement parfaite. Darrow s'est emparé de mon coeur, il est touchant, aux prises de ses démons, ses travers tordus et de ses émotions. Aux prises aussi d'Hazel qui va lui rendre cette lumière dans sa vie. Une lumière qu'il ne pense pas mériter et dont la saveur lui est totalement interdite. Hazel quant à elle est bouleversante. Que ce soit dans la douleur, le plaisir, le désir ou encore l'art, elle excelle dans le partage de ses sentiments et sa bienveillance. Malgré son deuil et ses peurs, elle reste cet astre qui brille, tourne et virevolte avec force et détermination.
Sinner Love est un bon pavé comme je les aime, mais à aucun moment lecture ne s'essouffle. On tourne les pages les unes après les autres sans vouloir que cela finisse et toujours avec cette boule au ventre qui alterne avec un panel de couleurs projetées au gré des humeurs, douleurs, et de l'amour. Vont-ils se faire prendre ? Vont-ils tout perdre ? Pauvres lecteurs que nous sommes, on n'est jamais en paix ! Même lorsqu'ils sont bien, on a toujours peur qu'un oeil ou une oreille traine quelque part… Est-ce que ce sera le cas ? Foncez le découvrir !
Un grand merci à Black Ink Éditions pour m'avoir permis de découvrir cette magnifique romance en service presse. Merci au duo d'auteures Chlore Smys et Juliette Pierce pour m'avoir emportée dans l'univers d'Hazel et de Darrow avec autant d'addiction et de frénésie. J'ai vraiment vécu un excellent moment de lecture… Coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Beli_LivreSaVie
  22 octobre 2020
Très intriguée par ce roman, et ce dès la découverte de ce résumé. Les éditions Black Ink aiment nous offrir des romans qui sortent un peu de l'ordinaire, ils sont pour beaucoup très originaux. Alors je dirai que ce sont à chaque fois des paris risqués, mais qui sont remportés par ce besoin de lire autre chose. Ce roman fait parti de ces propositions originales et qui offrent un petit plus qui intrigue et qui fascine, j'ai beaucoup apprécié ma lecture.
Ce roman, c'est l'histoire d'une jeune fille de seize ans qui vit au sein d'une communauté, jusqu'à ce que sa mère meurt des mains de son beau-père. Elle sera alors confiée à un homme, qu'elle ne connait pas, mais que sa mère a choisit pour s'occuper d'elle, au cas où elle ne le pourrait plus. Il lui permet aussi de quitter ce lieu où elle a toujours vécu et de fuir cet homme qui a fait tant de mal à sa famille. Hazel est une jeune femme perdue, et elle s'apprête à faire la connaissance de Darrow qui est loin de correspondre à ce que l'on attend d'un tuteur. Dès le départ, on se dit que clairement la différence d'âge, mais surtout le fait que l'héroïne n'a que seize ans, va être un frein à pouvoir accepter les choses qui pourraient se produire. Car bien entendu, on s'imagine bien qu'il va se passer des choses entre elle et son tuteur. J'aime ces situations un peu scabreuses, où l'on est à la fois mal à l'aise et intrigué, maintenant cela allait-il prendre ici, telle était la question en débutant cette lecture.
L'endroit d'où vient Hazel se dévoile au fil des pages, mais je crois que le début, on comprend bien que l'idée même de communauté a pris une ampleur incontrôlable, de celle qui inquiète les autorités et qui cache bien des choses. Si elle a été vite mise sous tutelle, alors qu'elle était bien installée au sein de cette communauté, c'est qu'elle courait un danger, et j'étais alors tellement curieuse de découvrir les secrets de ce groupe et de voir aussi quel impact cela aurait sur sa vie qui allait changer du tout au tout. Elle quittera donc un lieu qui l'a retenu tant d'années mais trouvera-t-elle la liberté espéré en aménageant auprès de Darrow ?
Car l'endroit où elle a atterri, ou plus précisément la personne à qui elle a été confié, est un homme bien mystérieux. Déjà il n'a que douze ans de plus qu'elle, douze ans c'est peu, même si Hazel n'a que seize ans et qui n'évoluent donc pas dans les mêmes tranches d'âges. Ensuite, c'est un homme très intelligent qui a créé une application de rencontres qui fonctionne bien et dirige aussi des bars en parallèle de cette entreprise. Il a monté tout cela avec son meilleur ami, Ephraim assez jeunes, et sa vie a donc pris une belle ascendance avec sa réussite, qui lui permet de très bien vivre. C'est donc un personnage masculin qui n'a pas encore trente ans, et qui a réussi à s'imposer dans le monde du travail et si tout le monde connait sa réussite, sa vie personnelle reste très floue et il apprécie se cacher des autres chez lui, dans sa maison à la pointe de la technologie.
Le roman est assez long, et ce n'est pas pour me déplaire. le duo d'auteures a donc eu tout à loisir de prendre son temps pour faire évoluer leur histoire et ce sans précipitation, c'est important de le souligner car au vue de l'interdit qu'ils enfreignent, si cela avait été plus rapide, le récit n'aurait pas eu la même saveur. Là, on le sait très rapidement, tous deux se plaisent mais d'un, c'est interdit par la morale, par leur situation mais aussi par la loi ! de deux, Darrow est complexe et la façon dont il aborde les rapports avec les femmes sont très particuliers. Au début, on est alors étonné de constater ce qu'il vit et comment il se fait “plaisir“, on est donc observateur de cela mais sans réellement comprendre pourquoi. La découverte des raisons qui l'animent, m'ont touché, je ne m'attendais pas à une histoire pareil, et je comprends aisément pourquoi il se sent si mal à l'idée de faire du mal, ici à Hazel. Hazel, de son côté est jeune et si elle est attirée par lui, si elle le lui fait comprendre à plusieurs reprises, elle reste aussi sur la réserve car elle doute de pouvoir être assez bien pour un homme tel que lui. A cela s'ajoute ses doutes concernant la possible relation qu'il pourrait avoir avec une autre, et cela ébranle sa confiance, surtout qu'il lui tourne facilement le dos après avoir cédé à un rapprochement avec elle.
Leur relation prend donc son temps, le temps lui même défile tout au long de notre lecture. Les marqueurs temps sont très bien mis en évidence à chaque chapitre, et ils sont vraiment importants car ils nous permettent de voir que leur relation évolue sur une durée qui ne cesse de s'agrandir, et cela marque aussi le fait qu'Hazel n'est plus au sein de la communauté qui l'a vu grandir et qu'elle peut petit à petit prendre confiance en elle, et aussi en ses rapports avec celui qui l'a accueilli. Elle évolue alors vers une maturité de pensée et un état d'esprit plus à même d'envisager un avenir avec ce que l'on lui offre aujourd'hui, après la perte de sa mère. Pour Darrow, c'est important aussi ce temps qui passe, car Hazel s'approche petit à petit de ses dix-huit ans, et s'il préfère rester cacher vis à vis de ses sentiments pour elle, ou encore de ce rapprochement le moment venu, cela a toutefois de l'importance vis à vis de tout ce qu'ils vivent.
A côté de cela, on découvre leur univers à tous deux. du côté d'Hazel, c'est ce qu'elle a vécu avec sa mère, auprès d'un homme despotique et violent que nous découvrirons au fil de ses pensées et de ses confidences. Elle a vécu des moments difficiles, et elle découvrira aussi bien des choses sur sa mère, pensant parfois qu'elle aurait pu agir autrement pour elles deux, tout comme comprenant aussi ce qu'elle voulait faire. Mais prendre conscience de cela, lui permet aussi d'avancer plus sereinement et plus surement loin de cette communauté. le monde de Darrow est plus adulte, plus sulfureux et s'il ne manque pas d'ambitions professionnelles, on le constatera quand on découvrira son empire, il a quelques squelettes dans le placard qui font de lui cette personne qu'il est aujourd'hui à l'aube de ses trente ans. le découvrir et le comprendre fut très intéressant. Leur mal être à tous deux nous fait oublier cette différence d'âge, puisque la présence de la jeune femme déclenchera quelque chose qu'il n'a plus connu depuis des années maintenant, et ils sauront tous deux s'épauler. Deux personnages différents, de générations différentes, d'univers différents et qui pourtant vont s'apporter énormément !
Ce qui joue aussi à ce rapprochement, c'est quand on constate qu'Hazel est seule, elle n'a plus personne. Elle a perdu sa mère, sa meilleure amie de la communauté ne lui adresse plus la parole et elle n'avait pas d'attaches particulièrement avec qui que se soit d'autres. Darrow l'accueille sans concession, avec tout ce qu'il peut lui donner, et lui est bien entouré. On découvre ses collègues, ceux qui ont mi leur créativité au service de son entreprise, une fine équipe avec des personnalités diverses et variées, qui apporte chacun son talent. Nous faisons aussi connaissance de ceux avec qui il a aussi des liens forts, je ne les citerai pas tous, car il est bon d'apprendre à les connaitre. Mais je voulais tout de même dire un petit mot sur l'un d'eux : Ephraïm car c'est un personnage que j'ai beaucoup aimé. Sa situation et son histoire sont très intéressantes à découvrir, je dirai qu'il a su me toucher, et quand je découvre un personnage tel que lui, qui n'a pas finit d'écrire son histoire, j'ai toujours à coeur de me dire que peut être on pourra la découvrir dans un autre tome.
Pour conclure, un roman rudement bien mené, où rien n'échappe au scénario bien ficelé. le roman est conséquent et l'histoire est justement bien présentée. La différence d'âge s'oublie dans les émotions qu'ils vont vivre l'un auprès de l'autre, ils vont devenir l'essentiel de l'autre et c'est cela qui fera la différence. le récit est rythmé par leur histoire et son évolution, mais aussi par les rebondissements occasionnés par cet homme qui veut récupérer Hazel, alors que Darrow a bien l'intention de ne pas le laisser faire. La situation reste tendue tout du long, par peur qu'elle ne parte, par peur de craquer pour l'autre et si cela se passe beaucoup en huit clos, au sein de la demeure de Darrow, cela ne fait qu'exacerber les émotions ressenties.
Lien : http://www.livresavie.com/si..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
livinginbookstores
  02 février 2021
Je n'ai qu'une chose à dire sur ce livre : LISEZ LE. COMMANDEZ LE. ACHETEZ LE. LISEZ LE.
Oui j'attaque direct avec les majuscules, mais je vous assure. C'est parce que ce livre ne mérite aucune autre forme de procès. Il faut que vous le lisiez, c'est tout !
Bon, trêve de plaisanterie.. Dès les premiers lignes j'ai adoré Darrow et Hazel, des protagonistes de malade, mais j'y reviendrais un peu plus tard. Ce qui m'a plu dans cette histoire, c'est que l'on se trouve dans une romance, entre deux protagonistes à l'opposer l'un de l'autre. Ils ne vivent clairement pas dans le même milieu, n'ont pas les mêmes attentes, les mêmes histoires. Malgré cela, ils vont se trouver, comme s'ils étaient destiné à se rencontrer. 😍
Je ne veux pas vous spoiler, alors je vais la faire courte, mais on se retrouve dans une relation interdite, désapprouvée. Et ce que j'ai aimé, c'est qu'au contraire de bien des histoires, de bien des romances, celle ci n'est pas juste là pour choquer, pour meubler. Elle est là parce qu'il existe un véritable lien, un véritable fond à leur histoire. Elle n'est pas créer du jour au lendemain. C'est une romance qui prend son temps. Qui se développe au fur et à mesure de l'histoire. Des personnages qui apprennent à se découvrir. Pour aller vers quoi ? Fin heureuse, fin malheure ? Je ne vous en direz pas plus...
Les plumes des auteures sont exceptionnelle. Sensationnelle. Elles nous entraînent dès les premières lignes. Elles sont fluides, belles, additives, intriguantes. Elles sont douces, pleines d'émotions. Elles nous forcent à vivre l'histoire, à ressentir chaque sentiment des protagonistes. Les auteures nous livrent leur histoire, et on a presque l'impression de la vivre. Je suis époustouflée par autant de talent. Je suis sous le charme de ces plumes. C'est des plumes qui percute, qui nous envahie, qui nous touche, voir même nous influence. Des plumes d'une rare beauté, en outre. On commence d'entrer avec un chapitre très sombre, très froid, et malgré cela, la plume reste douce, sensible.. 😍
Et les personnages. C'est ce qui va être le plus difficile à évoquer, à décrire. Si Darrow a réussi à me charmer dès sa première apparition, par sa façon d'être, son caractère, son expérience, son mal être, son passé, c'est Hazel qui m'a touché de A à Z. J'ai succombé. le premier chapitre en jette pour elle, et malgré ça, on apprend à la découvrir chapitre après chapitre, de son propre côté, comme du point de vu de Darrow. Malgré son jeune âge, c'est une jeune femme avec une maturité impressionnante. Pas une seule fois j'ai désapprouvé ses réactions, ses agissements. Bien au contraire. Elle s'est toujours montré réfléchi, calme lorsque c'était nécessaire. Et pourtant, la vie n'a pas toujours été de son côté, vous pouvez me croire.. C'est un gros coup de coeur pour Hazel. Un coup de foudre pour un personnage. Je l'ai aimé. Je l'ai adoré. J'ai pas les mots pour décrire tout mon amour pour ce personnage.
En fin de compte, je n'ai qu'une chose à vous dire. C'est une expérience à découvrir par soi-même, donc laissez vous tenter, intriguer, et lisez ce livre. J'espère que vous serez aussi subjugué que moi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Wordsoflove
  29 octobre 2020
Il y a des livres qu'on ne pense pas lire, et puis un petit coup de pouce, une discussion avec les auteurs, et des lectrices convaincues... alors on se jette à l'eau. C'est exactement comme cela que ça s'est passé pour moi. Et je suis enchantée d'avoir dépassé mon a priori pour découvrir ce 4 mains magnifique.
Hazel, 16 ans, se retrouve arrachée à sa vie, ses repères, suite au décès de sa maman. C'est dans l'incompréhension générale que le testament de sa mère est appliqué. Darrow maitrise sa vie comme il encode les systèmes informatiques, ce bug dans sa matrice il ne l'avait pas prévu, ni les effets à long terme. Quand l'obscurité permet de chasser les ténèbres, alors la lumière n'en est que plus incandescente ... au risque de se bruler les ailes.
Je ne sais pas comment vous parler de ce livre tellement il m'a surprise. Je l'ai commencé en tentant de faire fi de mes a priori concernant le thème, et je n'ai finalement pas eu beaucoup d'efforts à faire, tellement ce sujet est abordé avec beaucoup de recul. Ici, nous ne sommes pas dans une relation incestueuse, malgré la différence d'âge somme toute conséquente. Les auteures nous racontent avec beaucoup de clairvoyance et de justesse cette relation qui se met en place. Je me suis prise au jeu, j'ai adoré leurs plumes, c'est tellement fluide, que je m'interroge encore sur leur façon de fonctionner, pas d'accro, pas de baisse de rythme.
J'ai été portée au fil des pages, comme on se laisserait porter au fil des vagues. C'est d'une intense douceur comme une brise marine, et à la fois, fort et sauvage comme un orage en montagne. Bref, j'ai adoré le rythme avec les changements de points de vue, la construction des personnages, ainsi que leur déconstruction.
Hazel Burns, tantôt ado tantôt jeune femme, qui voit sa vie se déliter puis imploser. Cette jeune femme battante qui après avoir survécu à son contexte familial, commence à vivre, s'épanouir, et se construire. Comment ne pas s'attacher à elle, elle est lumineuse malgré ses ombres. Elle est déterminée autant qu'insécure. J'ai aimé ses positionnements, ses questionnements, autant que ses craquages (artistiques).
Darrow MacKenna, cet homme qui vit quasiment comme un ermite, enfin vivre c'est lui attribuer beaucoup de choses. Cet animal blessé qui n'a pas fini de panser ses plaies. Il est aussi distant et froid, que calculateur et sombre. Mais tellement plus que cela.... Je me suis beaucoup interrogée sur lui et ses penchants, d'ailleurs combien a-t-il de montres? L'attachement pour lui a été entier et pas seulement « pour sa belle gueule ».
L'amorce, puis la construction de la romance se fait par étape, de sourire en coin, en non dit, nous sommes dans l'attente de ce qui va se passer, puis finalement ne pas se passer. Ces personnages conscients du cadre socialement acceptable, qui luttent contre leurs ombres enchainées, sans pouvoir résister. Je suis tombée amoureuse de leur histoire. Leurs mots, leurs échanges aussi vifs que philosophiques m'ont beaucoup amusée, touchée, bouleversée.
J ai eu plein de petits moments de stress pour eux, des doutes, et oui malgré la différence d'age j'ai espéré pour eux, car leur histoire est hors du temps, elle n'appartient qu'à eux, et à nous aussi un peu.
Les auteures ont su y mettre les mots pour que l'ambiance change au fil des pages, et que l'on ne puisse plus lâcher Hazel et Darrow.
Dans ce livre, nous rencontrons aussi des personnages secondaires très présents et tout aussi développés. Je ne vous parlerai que de quelques-uns. J'ai eu quelques doutes concernant Ephraïm, et je n'étais pas loin du compte, cet homme souriant et enjoué cache lui aussi son jeu. Ruby, ma préférée, avec autant de couleurs et de pep's que ses cheveux. Et Olivia, l'avocate, pour laquelle le doute plane (bon je le savais hein! Chlore et Juliette, pour elle j'avais vu juste). Tous ont une place de choix, les gentils, les méchants et ceux que l'ont ne peut classer. C'est un point fort pour cette histoire.
Ce livre aborde un sujet délicat, et vous l'avez compris je ne pensais pas le lire à cause de cela, mais les auteures m'ont conquise et renversée. L'intrigue est là, les rebondissements qui font que l'on ne sait pas où cela nous emmène.
On a des indices mais pas forcément les bons, des bribes de réponses, pour finalement avoir une réponse que l'on n'avait pas anticipée.
Et alors que dire de la fin, vous m'avez comblée (oui oui) votre fin est géniale, c'est juste la réponse finale qu'il fallait.
Si vous avez envie d'un livre qui parle de la différence d'âge, d'une relation ambiguë entre deux êtres que la vie à balloter, mais qui ensemble surfent sur la vie, d'un chien mangeur de chaussures, d'un écureuil qui fait du yoga, et d'Iron Man qui décroche des étoiles ; alors ce livre est pour vous, et si vous avez encore des doutes, je ne peux que vous dire de foncer quand même, je vous assure que ce livre est une pépite, ne prenez pas le risque de passer à côté.
Lien : https://wordsoflovebooks.jim..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
KimysmileKimysmile   20 janvier 2021
Je suis sa tempête, celui qui ravage son existence, parfois à mon insu. Elle est mon rivage où mes excès viennent se briser, mon refuge où je cache mes lacunes.
Commenter  J’apprécie          40
KimysmileKimysmile   20 janvier 2021
Pourtant, à chaque fois que sa carapace se fendille, je n'ai qu'une envie, de plus en plus viscérale : la protéger sous la mienne.
Commenter  J’apprécie          30
miangalyrandria261miangalyrandria261   07 novembre 2020
Il n’y a que la brume de tristesse, dans ses prunelles, et les longues nuits qu’elle passe à contempler le plafond, pour témoigner du drame qui a brisé sa vie en plein vol.
Commenter  J’apprécie          10
KimysmileKimysmile   20 janvier 2021
Il aime que tout soit rangé dans des cases, que rien ne bouge. Je suis entrée dans son monde pour tout fracasser
Commenter  J’apprécie          20
BlaBlaMumBlaBlaMum   20 janvier 2021
Ici, c'est comme un havre de paix. Une oasis où je me suis arrêtée, le temps de panser mes plaies.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : romanceVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4104 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..