AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Étrangers tome 1 sur 2
EAN : 9791097232528
352 pages
Plumes du web (02/05/2019)
4.35/5   20 notes
Résumé :
La « grande catastrophe » a rendu stérile une bonne partie de la population il y a près de 25 ans. Depuis, des cités ont été créées pour regrouper les féconds, les protéger et assurer l’avenir de l’humanité.
Lilas vit à Valéria, la cité qui rassemble les procréateurs de l’ancienne Europe. Si elle a un appartement, un travail à l’hôpital et au ministère de la procréation, sa vie ne ressemble en rien à celle du reste du monde.
Répression – accouplement m... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,35

sur 20 notes
5
9 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

LabiblideVal
  31 mars 2020
Je ne suis pas une lectrice de dystopie mais je ne vais plus le proclamer longtemps ! Je me suis une nouvelle fois laissée emporter par un récit de catastrophe futuriste, pas une apocalypse mais pas loin : on tient sous cloche les personnes fertiles car procréer est devenu un problème de santé publique international. Les hommes ont donc créé des cités « sous cloche » dans lesquelles on associe les mâles et les femelles les plus à même de se reproduire avec succès.
Pour que cela se déroule sans trop d'encombres, ces cités fonctionnent en vase clos, avec un service de garde insensible et efficace. Ici, nous sommes donc à Valéria, qui rassemble les meilleurs reproducteurs de l'ancienne Europe : « A Valéria, la procréation est sacrée. Plus qu'un devoir, c'est une nécessité, notre salut. »
Nous voilà aux côtés de Lilas Stevens, 29 ans, médecin spécialisée dans les accouplements. Sa mission est de programmer les accouplements des hommes et des femmes selon leur compatibilité et les périodes d'ovulation.
Pas d'amour ni de sentiment : l'acte sexuel ne se fait que par nécessité.
Et pourtant, un jour, Valéria va subir une attaque et Lilas va se retrouver face à Adrien, un assaillant blessé qui la menace d'un couteau. En tant que soignante, mais aussi femme régulièrement assaillie parce que féconde, elle va accepter de l'aider… Va débuter pour elle une aventure dont les prémices auront le doux parfum de la liberté…
J'ai adoré cette histoire en cette période de confinement qui nous rappelle que tout scenario catastrophe situé dans notre futur immédiat se retrouve suivi d'une aura de probabilité : « Et si ??? ».
Les personnages sont attachants, l'intrigue tient la route et je n'avais pas vu arriver la piste finale lancée par Adrien. Je n'ai qu'une envie : en savoir davantage en lisant le tome 2 !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
KellyAddictionLivresque
  01 mai 2019
Ce n'est pas la première fois que l'auteure me fait me plonger dans une histoire du genre Dystopie. Avec Déviants, Cara Solak avait déjà réussi à me propulser dans un autre univers que j'avais grandement apprécié.
Aujourd'hui elle revient avec sa nouveauté "Étrangers" et c'est un roman plus adulte dans le genre et une plume plus mature que m'a encore plus transporté que la fois précédente.
Cara Solak est une auteure à double facette, elle s'est même mise à faire vivre des héros dans des récits au genre new-romance mais c'est définitivement dans le genre de la dystopie que je la préfère.
"Étrangers" est un livre qui m'a clairement dérouté.
A un moment donné, alors que je pensais connaître tous les secrets de ce nouveau monde et de ses personnages, en un tour de main Cara Solak m'a fait perdre tous mes repères... Où, quand, comment et pourquoi....?
Ha ça ce n'est pas à moi de vous le dire mais c'est à Lilas et à Adrien ainsi qu'à tous les autres personnages de vous le raconter.
C'est dans l'intimité d'une chambre, au milieu de draps froissés et de soupirs qui en disent long qui nous plongeons dans la tête de l'héroïne - Lilas Stevens.
Alors que le plaisir devrait l'envelopper, en fait Lilas est entrain d'accomplir son devoir ; un devoir ou plutôt une obligation à laquelle toutes les femmes fécondes de Valéria doivent se plier.
Enfanter est une règle, une nécessité, car si les personnes désignées ne s'y plient pas, l'humanité finira par s'éteindre dans un futur proche. Lilas ne ressent du désir pour personne, pas même pour Lucas, celui avec qui elle couche régulièrement dans le but de tomber enceinte. Cependant Lilas se refuse de porter la vie...encore. C'est pourquoi en toute illégalité, elle va se procurer des pilules qui l'empêcheront de devenir une génitrice. Si elle se fait prendre cela sera considéré comme de la trahison et elle sera donc puni - sévèrement.
Au premier abord j'ai tout de suite remarqué que l'héroïne avait un esprit rebelle, cependant elle n'en garde que l'esprit. Lilas a connaisance que des personnes qui souhaitent contrer le système évoluent parmi la population et même si elle accepte d'effectuer quelques actions pour elles, la jeune femme tient à sa vie malgré tout et ne s'impliquera jamais plus qu'elle ne le fait.
Les obligations autour de la fécondité ne sont pas les seules règles à respecter, d'autres viennent s'y ajouter rendant le monde très compliqué et parfois invivable. Les femmes doivent être habillées d'une certaine façon, les constantes vitales sont surveillé de très près tout comme les faits et gestes qui n'échappent pas à l'oeil de ceux qui se font appeler les Gardiens.
Autre exemple, l'attachement autant amical que physique est prohibé, et le mot bébé est tabou ainsi que mère - Foetus et Génitrice sont les seuls a être autorisé. Valéria est une communauté parmi d'autre qui va vous faire halluciner lorsque vous y découvrirez tous les secrets, d'ailleurs l'auteure va nous en énoncer plusieurs tout au long de son histoire afin que l'on entre pleinement dans son univers. Cara Solak a beaucoup d'imagination!
La rencontre avec celui qui sera le héros de l'histoire va se faire rapidement, au milieu de la violence et de la confusion. le grand coeur de Lilas va lui faire faire un choix qui pourrait lui coûter la vie....
Lilas va donc se retrouver face à un homme, un inconnu ; un homme qu'elle va aider, un homme qu'elle va soigner ; un homme qu'elle trouve aussi fascinant que dangereux ; un homme au regard troublant.
Qui est-il ? Que veut-il? Il dit venir du monde extérieur à Valéria, mais que se trouve réellement hors des limites de la communauté? L'auteure a attisé ma curiosité, l'histoire s'annonçait intéressante, et j'avais vraiment hâte de savoir où elle allait m'emmener.
Est-ce que j'ai aimé la destination?? Oh que oui!!!
Adrien et Lilas n'ont clairement pas la même vision de la vie ce qui va créer quelques tensions, malheureusement pour eux ils vont devoir se supporter.
Pour Adrien, la jeune femme a une existence sans saveur, elle ne sait pas prendre des risques et il trouve ça regrettable. La rencontre de ses deux héros est également la rencontre de deux mondes différents.
Quelque chose va irrémédiablement les lier, une alchimie, un besoin ; quoi que cela puisse être des sensations étranges vont faire irruption et j'ai adoré leur relation sur fond de confidence, de révélations, d'esprit protecteur et de cette capacité de ce faire changer d'avis.
Je savais qu'une romance allait naître entre eux, je savais qu'un côté érotique allait être exploité et j'attendais, patiemment (oui enfin pas trop), ce moment où l'auteure allait faire atteindre des sommets à cette fameuse alchimie et leur faire passer un cap. Et bien je n'ai pas été déçu, j'ai été récompensé de mon attente!
La tension qui règne dans ce roman est palpable. le danger est toujours présent, j'appréhendais le moment où il allait surgir. Mourir à tout moment n'est pas exclu, se faire exécuter est une sentence qui plane au-dessus de la tête des protagonistes et d'ailleurs cela va s'avérer être plus qu'une menace malgré la bravoure et la combativité dont vont faire preuve nos héros.
Cette histoire est l'histoire d'un monde à la dérive, un monde ou des personnages garde l'espoir qu'un jour ils seront enfin libres.
Seule Lilas va avoir la parole dans ce récit, ce sont seulement ses pensées qui vont être mise en avant et à elle seule elle va parfaitement nous présenter ce qu'elle va vivre. Ses doutes, sa colère, sa tristesse, ses réticences, les moments où elle va lâcher prise ; toutes ses émotions sont là. Lilas est constamment en proie à des interrogations, son esprit est souvent divisé mais en même temps j'ai vite compris pourquoi. Elle est souvent indécise face à des situations, heureusement que la force tranquille de Adrien est là pour les aider à prendre de bonnes décisions.
Captivante, attrayante, déstabilisante, surprenante, déroutante, cette dystopie est écrite avec une plume plus sûre que celle que je connaissais de l'auteure et pourtant j'ai lu plusieurs de ses différents ouvrages.
Pour moi ce premier tome est très très prometteur, il est annonciateur d'une suite que je vous mets au défi de deviner car lorsque j'ai lu les derniers chapitres je n'ai pas pu m'empêcher de me dire "wahou alors ça je ne l'avais pas vu venir!!!" Cara Solak a bien caché son jeu, elle a su parfaitement gérer son scénario, sans failles, sans ratures, afin de nous emmener vers le dénouement surprenant de ce premier tome devant lequel je suis restée bouche bée.
J'ai déjà promis à l'auteure que je serais là pour cette suite qui, selon mes sources, ne devrait pas tarder à arriver......😉

Lien : https://addiction-livresque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
carine13400
  28 mai 2019
Avec Étrangers, Cara Solak nous propulse dès les premières pages dans un autre univers. Un univers dans lequel il n'y a pas de place pour le plaisir, l'attirance, l'amour ou les sentiments qui sont complètement prohibés… Un monde où la procréation est sacrée et dans lequel, il est plus qu'un devoir pour les habitants de s'adonner aux accouplements orchestrés dans le seul but d'enfanter. Plus qu'un devoir, c'est une nécessité …. Pour l'avenir de l'humanité.
Valéria… Une des cités qui rassemble tous les procréateurs de l'ancienne Europe en leur offrant la sécurité et dans laquelle la vie des habitants y est réglée comme du papier à musique jusqu'aux battements de leurs coeurs. Parce qu'avant de pourvoir vivre, il faut d'abord survivre…
Lilas en fait partie et était très jeune lorsque Valéria a été créé. Trop jeune pour appréhender mais pas assez pour ne pas ressentir ce sentiment d'injustice trop souvent étouffé dans l'oeuf car les souvenirs l'enchaînent à une liberté qui n'est finalement qu'une illusion. Mais Lilas est une rebelle à sa façon et conteste le système indirectement avec ses maigres moyens qui sont dirigés par ses convictions. Mais hors de question de prendre trop de risques qui pourraient la conduire hors de Valéria où son sort sera bien pire…
Pourtant, le jour où le destin la mettra en présence d'un étranger au regard envoûtant venu de l'extérieur, son monde va basculer emportant alors toutes ses certitudes mais lui ouvrir cependant, de nouveaux horizons…
Un coup de coeur pour cette Dystopie que Cara Solak a écrite avec talent ! Avec Étrangers, l'auteur nous offre une lecture des plus passionnantes et totalement addictive dans laquelle elle excelle à y mêler les genres.
Elle nous ouvre les portes d'une société utopique dans laquelle les habitants se confortent à des directives allant à l'encontre de leurs convictions et dans une totale répression dans le seul but de survivre. Mais survivre dans une prison n'est-il pas une façon de mourir à petit feu ? Se résigner, être abusée même avec un consentement est-il vraiment une manière de vivre sa liberté ? Mais comment faire lorsqu'au-delà des murs de cette forteresse, le danger est encore plus grand ?
Une intrigue vraiment fantastique et bien cherchée ! Ce roman dystopique est une belle pépite, j'ai même envie de vous dire une tuerie dans le genre. Il contient tout ce qu'il faut pour nous rendre complètement accro à cette lecture. L'action et les rebondissements sont très présents et la part de romance, tout comme celle de l'amitié, apportent la touche nécessaire à l'attachement fort des personnages, autant les principaux que les secondaires.
On est en immersion totale dans le récit et notre coeur fait Boum Boum. Boum car on s'insurge et on se révolte pour les protagonistes de part le thème du récit. Boum, car l'envolée de papillons qui nous submerge, nous laisse un goût incertain pour la suite. En nous donnant des bribes de pensées qui vont nous obliger à nous poser moult et moult questions. On sent que quelque chose nous turlupine sans pouvoir y mettre le doigt dessus et cela nous rend complètement dingue. Il fait encore boum lorsque l'auteure sadique nous offre une fin digne d'un Cliffhanger de grand film en nous laissant comme deux ronds de flan… Puis boum boum, car il faut attendre pour avoir la suite.
Le style de l'auteure est exaltant, haletant. Son écriture est fluide sans fioriture, sans aucune longueur, tout à son importance. le récit est vivant et très rythmé. Ses personnages sont bien travaillés chacun avec un rôle et un caractère bien défini. Ils sont parfois intrigants car Cara Solak sème comme un Petit Poucet de quoi nous déstabiliser, de quoi nous faire douter de chacun. Mais qu'on les aime ou pas… On ne peut que vouloir les connaitre en profondeur et savoir où ils veulent nous mener et de quel côté ils sont. Ils évoluent tous dans un décor qu'on ne peine pas à imager. Tout défile comme si nous étions devant un grand écran et on se délecte de chaque instant. Même lorsque la situation nous fait frémir car c'est une chose que Cara Solak réussit aussi à merveille… Elle sait faire passer les émotions et les rendre palpables.
Je pourrais vous en dire encore et encore, mais je pense que si vous le lisez c'est mieux non ? Vous l'avez compris ce roman est un coup de coeur et je n'ai plus qu'une seule hâte, en lire la suite !
Un grand merci aux Éditions Plumes du Web pour leur confiance en m'ayant permis de découvrir cette pépite en service presse
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AlexianeTh
  04 mai 2019
Cara Solak nous propose une romance-dystopie, dans un monde qui tente de se reconstruire après la « grande catastrophe ». Une majorité de la population devenue stérile, les rares féconds sont cloitrés derrière les murs d'imposantes cités, elles-mêmes divisées en districts.
Tout est millimétré, calculé, étudié afin de repeupler la Terre : les accouplements sont obligatoires et forcés, les couples choisis selon des algorithmes au détriment des sentiments humains, les femmes ne sont plus que des « mères porteuses-pondeuses » : elles doivent enfanter beaucoup, et vite, mettant parfois en danger leur santé.
Et les émotions comme l'amour, l'amitié, sont bannies.

Si l'aspect procréation est très surveillé, c'est aussi le cas de la vie en général, dans une société telle que Valeria où habite Lilas.
Lilas, une jeune femme de vingt-neuf ans, féconde, qui cumule deux métiers : médecin et assignée au ministère de la procréation. Derrière ses sourires factices se dissimule une peur incontrôlable de briser les règles. Lilas interprète alors le parfait petit mouton, désirant se fondre dans la masse, tout pourvu qu'elle ne subisse pas les foudres des Gardiens, cette « police » consacrée à la maitrise du peuple.

Les moindres faits et gestes sont avisés, jusqu'au rythme cardiaque…
Lilas est forte dans sa soumission. Forte pour encaisser, forte pour sourire malgré la terreur et l'indignation, forte pour avancer en dépit de son passé… Forte pour survivre.
Jusqu'à ce que cet étranger bouleverse l'ordre établi et la plonge dans l'océan de ses propres doutes.

Le monde créé par Cara Solak est clair, net, précis. Nous sommes rapidement plongés en Valeria, avec ses codes, ses lois, grâce au point de vue de Lilas qui nous emmène avec elle dans ses rues austères et ultramodernes. Les détails importants sont soulignés ; l'autrice va à l'essentiel et nous partage juste ce qu'il faut afin d'étoffer notre imagination.
Tout n'est pas explicité dès le départ, il faut aussi attendre certaines révélations, souvent amenées sous forme de twists haletants.

Cara Solak imagine un avenir alarmant, basé sur les ruines de nos propres villes. Un petit doigt pointé sur la dangerosité des pesticides et des conséquences sur le long terme pour l'humanité. Qu'a-t-il bien pu se passer pour nous en arrivions là ? Pourquoi n'avons-nous pas réagi plus tôt et en quoi cela a-t-il pu impacter la fertilité humaine comme animale ?
Les piliers du monde sont posés, reste à savoir si tout est vrai ou illusoire.
Une bonne partie du roman peut reposer sur ses protagonistes.

Lilas est une héroïne ambivalente. Elle ne se présente pas comme une héroïne dite badaude, parfaite sur tous rapports et capable de prodiges. Lilas est une femme ordinaire, propulsée dans une société déshumanisée et avilissante. Elle est sujette à ses peurs : survivre, c'est une nécessité, son but premier. L'altruisme est suicidaire.
Et son bon coeur ainsi que sa loyauté ne sont souvent pas d'accord avec les murmures de la prudence.
Mais Lilas est aussi têtue et bornée, et son évolution la pousse à aller au-devant du danger.

D'autres personnages entrent en scène bien entendu, comme Juliette, Luke, Franck, Martha, Alana, Lincoln… La liste n'est pas terminée, mais si vous avez l'impression qu'ils sont nombreux, pas d'inquiétude : Cara Solak prend le soin de bien les définir. Ils s'impriment ainsi assez bien dans nos esprits et nous les remettons aisément.
Bien entendu, il y a le fameux « étranger » que nous ne nommons pas volontaire. le second héros principal. Un homme entouré de mystères, charismatique, et déterminé. Sans être le parfait opposé de Lilas, on peut trouver un certain équilibre dans ce duo ; il se complète très bien.
Étrangers, c'est un roman avec de nombreuses actions, nourries par l'oppression et la révolte. C'est aussi de l'humour, du suspense, et des rebondissements. Nombreux rebondissements.
Cara Solak aime jouer avec nos nerfs, prenant sans doute plaisir à nous suspendre au bout du fil qu'elle tient sans savoir si nous allons pouvoir continuer en équilibre ou chuter.

Mais c'est une aussi une romance, parsemée de sensualité délicate. Pas d'érotisme ou de scènes charnelles à n'en plus finir. Cara Solak utilise le sexe comme outil, pour décrire l'horreur et l'injustice que subissent les habitants de Valeria/Lilas, et pour approfondir la relation entre les personnages. Nous ne sommes pas dans la romance « lourde », où tout est fait pour parler à nos sens avant nos émotions.
Ici, les deux sont liés.
La plume de l'autrice est efficace tant dans ses descriptions, sa narration que dans le développement des introspections. Encore une fois, nous allons à l'essentiel, mais cela n'empêche pas quelques envolées sympathiques, servant à appuyer les émotions et la psychologie des protagonistes. À la portée de tous, elle permet une lecture très fluide et entrainante, nous poussant à faire défiler les pages les unes après les autres.
Pas de temps mort ou presque, le rythme est riche et constant. Les braves n'ont pas de repos.

Quant au final ? Eh bien, tout dépendra de vous. Très surprenante, elle est capable de vous mettre une sacrée gifle. Bonne ou mauvaise ? Il faudra lire pour le savoir.
Dans tous les cas, cette « conclusion » amène le lecteur à attendre la suite avec impatience : c'est une explosion de nouvelles questions, rendant ainsi le tome 2 indispensable pour contenter la frustration.
Étrangers de Cara Solak est une romance-dystopie bien écrite, capable de nous sensibiliser, mais aussi de nous évader. Elle nous transporte dans un univers — pourtant le nôtre — où les apparences sont trompeuses et la condition humaine révoltante. de quoi nous donner envie de prendre les armes pour aspirer à notre liberté.
Est-ce que la fin justifie réellement tous les moyens ?
Tous les sacrifices sont-ils justes pour sauver l'humanité ?
Comment différencier la vérité de l'illusion ?
Un nouveau roman très prometteur chez Plumes du Web !
Lien : http://marmiteauxplumes.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lixia
  14 mai 2019
Ppppfffff... Une lecture haletante et surtout très énervante 😜, j'ai été forcée de prendre position dès le départ tellement le contexte est affolant 😔. Mais en plus voilà cette fin à laquelle je ne m'attendai pas du tout et qui me plonge dans une frustration extrême 😂
Lilas est une jeune médecin désabusée.
À l'aube de la trentaine, le contexte fait qu'elle subit sa vie plus qu'elle ne la vit, sans jamais dévier, sans jamais se plaindre malgré un caractère tempêtueux qu'elle tente de maîtriser au mieux, car la peur est omniprésente depuis toujours.
Elle est, comme tous les citoyens de Valéria, surveillée, épiée, punie si besoin, et son activité sexuelle dépend de son cycle, car elle a la chance d'être féconde ou malchance c'est selon, où chaque mois un procréateur lui est assigné pour tenter d'enfanter coûte que coûte. Pour elle, c'est surtout Luke, fils du président, et obsédé par elle. Elle n'a pas le choix malgré ce que cela implique.
Aux côtés de son amie Juliette, médecin comme elle, et de Franck, qui travaille au ministère, elle tente quand même d'aider certaines personnes qui, pour la plupart, partagent une affection illégale. Car à Valéria, tous sentiments quels qu'ils soient sont proscrits. Elle se rebelle à sa façon...
Mais contre toute attente elle, qui est habituellement trop lâche pour clairement se positionner, se voit venir en aide à cet étranger blessé venu de l'extérieur. Adrien. Elle a peur mais l'attraction est trop forte et ses convictions trop convaincantes, et elle succombera malgré elle.
Cependant, cette petite voix dans sa tête l'implore de se méfier. Les apparences sont-elles ce qu'elles semblent être ? Peut-elle suivre son coeur, pour une fois, sans devoir affronter des conséquences plus terribles encore ?
Adrien appartient au monde extérieur, derrière les remparts de la cité de Valéria. Son seul but, délivrer l'humanité des dérives engendrées par un système autrefois salutaire.
Il est un des chefs respectés de la rébellion et ne pense qu'à son objectif, trop précieux à ses yeux car il est en parallèle très personnel à sa cause. Il se bat aux côtés de son meilleur ami et bras droit Lincoln, et de sa soeur Nora.
C'est un homme déterminée, courageux et charismatique, mais aussi froid et distant puis doux et attentionné. Une dualité difficile à suivre et à cacher, surtout depuis sa rencontre avec cette étrangère. Lilas. Elle éveille en lui beaucoup de sentiments aussi puissants que contradictoires.
Il ne peut rester loin d'elle, et malgré lui elle deviendra une de ses motivations pour la cause.
Qu'adviendra-t-il de lui, d'elle, d'eux si tout se déroule à la perfection ou si au contraire tout échoue ?
Ils n'auraient jamais dû se retrouver au contact l'un de l'autre.
Il éveille en elle des sensations inédites jamais connues jusqu'ici. Mais également des flashs incompréhensibles et terriblement réels qu'elle peine à assimiler et à comprendre.
Elle provoque en lui une grande possessivité et un besoin toujours plus grand de la protéger. Il la veut mais ne veut pas la brusquer.
Ils ont peur chacun de leur côté pour des raisons totalement différentes mais ils ne peuvent résister trop longtemps face à cette attraction qui les lie et les rapproche quoi qu'il advienne. Ils vont devoir apprendre à avoir confiance l'un en l'autre et en leur duo pour ensuite pouvoir se battre ensemble contre eux-mêmes, contre le monde et surtout contre un passé beaucoup plus grand et complexe qu'il n'y paraît.
Beaucoup de sentiments se dégagent de ces lignes: dégoût, surprise, amour, amitié, trahison, espoir, combativité, conviction, peur... Et tellement d'autres...
Une lecture haute en couleurs et en émotions qui tient en haleine jusqu'à la toute fin qui m'a autant surprise que charmée tellement je ne l'ai pas vu venir !!!!!
Vivement la suite 🤩 et les ami(e)s, ne passez surtout pas à côté de cette dystopie romance entraînante, rageante et émouvante ❤️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   01 mai 2019
Cette attraction, cette attirance, je la ressens au plus profond de mon âme. Mon épiderme s'enflamme à chaque contact. Il ne s'est réellement rien passé entre nous et pourtant la tension sexuelle est palpable. Et réciproque. Sa virilité, tout contre moi, en est une preuve plus que concrète. Le désir, cette sensation tellement inconnue avant lui, s'insinue sournoisement, m'enchaîne au jeune roi contre ma volonté.
Ne pas m'attacher? Peine perdue...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KandainaKandaina   25 avril 2019
C'est le moment décent où je devrais le stopper. Je ressens encore sa colère, l'affrontement silencieux qui nous anime. Il m'en veut, je l'attire, il veut me faire payer mon erreur, il me désire, et j'aime ça. Alors, ma raison se désagrège. Je clos les paupières, la respiration saccadées, et j'entrouvre instinctivement les lèvres lorsqu'il se penche pour m'embrasser.
Commenter  J’apprécie          00
KandainaKandaina   25 avril 2019
L'embrasser est tel que je l'imaginais. Non. Mieux. Je songe alors que rien de peut préparer à cette sensation particulière, cet embrasement contagieux. […] Je n'ai jamais ressenti cette exaltation. Et le tumulte des sensations déferlent en moi. Violemment. Adrien engloutit mes gémissements dans un baiser dévastateur.
Commenter  J’apprécie          00
LabiblideValLabiblideVal   29 mars 2020
A Valéria, la procréation est sacrée. Plus qu'un devoir, c'est une nécessité, notre salut.
Commenter  J’apprécie          10
KandainaKandaina   25 avril 2019
Elle ne réalise pas ce que ses mots provoquent en moi, ce que ses actes ont creusé dans mon cœur : un fossé que je suis incapable de combler.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4180 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre