AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nathalie Peronny (Traducteur)
ISBN : 2702141781
Éditeur : Calmann-Lévy (05/01/2011)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 89 notes)
Résumé :
Depuis qu'il a débarqué en Angleterre en 1937, Jack Rosenblum s’emploie à devenir un véritable gentleman britannique. Durant quinze ans, il a rédigé un guide exhaustif des us et coutumes de son pays d'adoption : il sait où acheter la marmelade, écoute tous les jours le bulletin météo de la BBC et ne parle plus allemand que pour proférer des jurons. Malgré toute sa bonne volonté, son désir se heurte à la force d'inertie de son épouse Sadie, qui refuse obstinément d'o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  06 mars 2014
Ce roman mêle une histoire assez drôle , celle d'un allemand qui veut devenir anglais en créant un parcours de golf de ses mains, à une histoire forte et terrible qui parle de la perte des être chers et du sentiment permanent d'exil.
Jack et Sadie Rosenblum ont en effet dû quitter l'Allemagne peu avant la guerre car ils étaient juifs et Sadie y a laissé ses parents et son frère, qu'elle n'a jamais revus.
Jack est obnubilé par l'idée de s'intégrer à sa nouvelle patrie et pour lui, un des éléments clé de la vie de tout anglais digne de ce nom c'est de pratiquer le golf, mais aucun club n'a jamais voulu l'accueillir comme membre, à cause de ses origines. C'est ainsi qu'il va se démener comme un beau diable pour créer son propre golf au coeur de la campagne anglaise.
Les péripéties vont s'enchaîner pendant que Sadie va s'enfoncer dans la solitude et la nostalgie, comme on enfonce le doigt dans un gros gâteau moelleux, à l'image des montagnes de desserts qu'elle cuisine et ne mange jamais.
L'auteur s'est inspirée de la vie de ses grands-parents pour raconter cette histoire qui m'a beaucoup touchée, la détermination de cet homme n'a d'égale que l'absurdité de la chose mais elle démontre que les rêves sont ce qui nous tient en vie quand plus rien ne va autour de nous.
Les passages concernant sa femme et sa quête éperdue de garder intact les souvenirs de sa famille sont bouleversants.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman bourré d'optimisme et de rêves un peu fous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Kittiwake
  21 juillet 2012
Le rêve de Jack, juif allemand immigré, est d'être reconnu comme un authentique sujet de sa majesté. Entrainant sa famille dans son délire, il n'a de cesse que d'obtenir cette reconnaissance et son imagination fertile l'entraine sur des pentes savonneuses. Il avait déjà fait preuve de bonnes capacités d'adaptations, à la tête d'une fabrique de tapis prospère. Mais humilié par ses échecs multiples de se faire admettre dans un club de golf, il décide de créer son propre parcours. Adieu Londres, Sadie et Jack émigrent vers le Dorset.
Et Jack s'attaque à son projet, pour construire ce parcours. Rude tâche : la méfiance des autochtones, les bévues inévitables quand on ignore les règles du savoir-vivre local, les trahisons de faux amis et surtout la toute-puissance de la nature, (ah! les dégâts du cochon laineux!) métamorphosent le programme en un véritable parcours initiatique. Tandis que Sadie accomplit de son côté un chemin de croix, lesté d'amers souvenirs.

Roman très riche, très émouvant, et fort bien écrit. Rires et larmes se succèdent au rythme des aventures de notre couple obstiné. Les personnages sont finement analysés. La campagne du Dorset ressemble à un paradis terrestre, magnifiquement dépeinte au gré des saisons, et juste ce qu'il faut de surnaturel, réservé aux initiés, pour que le récit prenne des allures de conte.

Un regret : ne pas l'avoir lu en V.O, car il est vraisemblable que l'on passe à côté de jokes intraduisibles, malgré le beau travail effectué par la traductrice, en particulier pour retranscrire le parler rural du Dorset
Encore une belle découverte qui vaut toute ma reconnaissance aux éditions Livre de Poche
Pour se mettre dans l'ambiance du Dorset, voir l'article sur mon blog
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
letitbe
  13 juillet 2012
En 1937, Jakob Rosenblum a quitté l'Allemagne nazie avec femme et enfant pour s'installer en Angleterre. Désireux de devenir un parfait sujet de Sa Majesté, il suit à la lettre les préceptes d'un petit guide adressé aux immigrants.
Jack Rosenblum fera son chemin, intégrera les codes de son nouveau pays et réussira à créer une entreprise prospère. Mais voilà,une chose manque à son bonheur ; malgré tous ses efforts,il n'arrive pas à devenir membre d'un club de golf. Qu'à cela ne tienne, il créera son propre green.
Si ce roman est bien écrit et traduit, il ne m'a pas vraiment charmée. L'obsession, l'aveuglement égoïste et l'entêtement du personnage principal le rendent pathétique, voire presque ridicule, et occupent une trop grande partie du roman. Il y aura quelques coups de théâtre qui changeront la donne et ouvriront les yeux de notre "héros" mais ils n'auront lieu que dans les dernières pages du livre.
J'ai été davantage sensible au personnage de Sadie, l'épouse de Jack, qui a du mal à se détacher de son passé. Je ne la trouve pas assez mise en valeur par l'auteure.
Par contre, j'ai apprécié le regard porté sur la sociéte britannique,ses clivages sociaux et la critique de la noblesse locale.
Il y a plein de choses intéressantes dans cette histoire mais en donnant la part belle à "l'obsession golfique" de Jack au détriment d'autres aspects et d'autres personnages, Natasha Solomons offre un roman passable et oubliable.Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
adtraviata
  26 février 2016
Voici un roman à classer dans la catégorie de ceux qui font du bien ! Pourquoi ?
Parce que Jack et Sadie Rosenblum sont deux personnages attachants, pas toujours sympathiques mais le chemin qu'ils parcourent tout au long du roman force l'admiration. Tiens, un peu comme un parcours de golf avec ses différents obstacles et les bunkers où on finit ensablé mais aussi les jolies lignes droites où la balle roule idéalement vers le trou (le numéro 5, le préféré de Jack) sur un gazon anglais parfaitement entretenu.
Parce que le rêve de Jack de devenir un parfait citoyen britannique est un peu pathétique mais ses listes nous offrent tant d'anecdotes cocasses qui nous donnent le sourire (et même le fou-rire en ce qui me concerne… ah ce fameux cochon laineux du Dorset…) qu'on ne peut pas lui en vouloir très longtemps. Même si ce désir d'assimilation à tout prix occulte complètement son passé allemand, une sorte de déni de ce qui est arrivé aux Juifs allemands qui n'a d'égale que la douloureuse nostalgie de Sadie. Mais son opiniâtreté à franchir tous les obstacles pour construire son golf, son instinct à rebondir sans cesse, son optimisme à toute épreuve, même contre un antisémitisme rampant dans l'Angleterre des années 1950, méritent le respect.
Parce que c'est un roman sur l'amitié, oh pas une amitié classique : celle qui démarre d'abord par l'observation goguenarde de Jack par Jack Basset et Curtis, notamment, de vrais hommes du Dorset qui connaissent les légendes du village qui remontent à la nuit des temps et qui ne boivent pas que du jus de pomme ! Les vrais Anglais, ceux du Dorset, qui finiront par adopter Jack « Rose-in-Bloom » avec une belle solidarité tandis que les dames de Pursebury Ash se laisseront charmer par les gâteaux de Sadie et son idée de couronner la reine du village le jour où Elizabeth II sera couronnée Reine d'Angleterre.
Parce que c'est un roman sur les charmes de la campagne anglaise au fil des saisons, une campagne qui, comme la Baumtorte, met du baume sur les chagrins, apprivoise les souvenirs et finit par réunir Jack et Sadie au terme d'une périlleuse expédition hivernale.
Parce que Natasha Solomons s'est inspirée de ses grands-parents pour écrire ce roman et que cela le rend d'autant plus touchant.
Voilà quelques raisons qui me font donc classer ce roman dans la catégorie « roman qui fait du bien », qui nous dit qu'il faut toujours croire en ses rêves. Je suis vraiment ravie de l'avoir sorti de ma PAL en ce Mois anglais que je termine ainsi de bien belle façon !
Lien : http://desmotsetdesnotes.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
zaurels
  04 mars 2013
Jack Rosenblum, un Juif allemand émigré en Angleterre, décide de devenir un véritable Anglais et suit la fameuse liste du livret d'accueil pour y parvenir. Comme tous lui refusent l'admission à un club de golf, consécration qui ferait de lui un véritable Anglais, il décide de construire son propre club de golf. Pour cela, il déménage avec sa femme Sadie dans le Dorset. Pour réaliser son rêve un peu fou, il met d'ailleurs en vente leur maison de Londres sans la prévenir, ce qui montre bien leur relation au début du roman.
Nous suivons alors ses réussites et ses déconvenues pour construire son parcours de golf mais aussi son intégration dans ce village rural.
J'ai été séduite, au début, par ce personnage de Jack qui voulait à tout prix s'intégrer et faisait tout pour comprendre la mentalité britannique puis, au moment du déménagement et de la construction du golf, je me suis ennuyée. Trop d'obstacles empêchaient la réalisation de son rêve et Jack s'entêtait. On avait l'impression d'un incessant recommencement qui n'aurait pour fin que la faillite. En effet, Jack pioche dans les économies du ménage mais aussi ignore les investissements nécessaires dans son usine de tapis à Londres pour poursuivre son rêve. Jack en devenait vraiment pathétique.
Le personnage de Sadie, sa femme, éclaire un peu cette partie du roman puisqu'elle se révèle dans cette campagne qui lui rappelle son enfance en Bavière et ses parents. Pour ne pas oublier son passé et ses origines, elle ne cesse de cuisiner et les effluves de son Strudel ou de sa Baumtorte semblent nous parvenir à travers les pages.
Au fur et à mesure que les travaux ont progressé, mon intérêt a crû et ma lecture s'est terminé dans le plaisir. C'est presque à regret que j'ai refermé ce livre, constatant l'évolution de Jack et de Sadie et leur bonheur de couple retrouvé.
Ce livre est une ode à la nature et aux croyances : il donne très envie de se promener dans le Dorset pour y boire le cidre de Curtis et y croiser peut-être un mouton laineux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
luocineluocine   28 août 2011
Mein Gott! Constamment de bonne humeur ! Ce n'est pas normal. Tu ne pourrais être un peu malheureux, une fois de temps en temps? Nous aurions peut-être enfin des choses à nous dire après tant d'années!

- La colère affleurait dans sa voix, à l'immense satisfaction de Sadie? Enfin elle le tenait. "Tu es comme un rayon de soleil à un enterrement."

Jack eu un petit rire nerveux. "Et alors, où est le mal?"

- Tout le monde veut du beau temps pour un mariage, mais, pour un enterrement, le ciel devrait au moins la décence de se couvrir. Juste par respect."

Jack finit son pain, décocha un regard las à sa femme et sortit de la cuisine"

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
letitbeletitbe   13 juillet 2012
Tout le monde veut du beau temps pour un mariage, mais, pour un enterrement, le ciel devrait au moins avoir la décence de se couvrir. Juste par respect.
Commenter  J’apprécie          80
levanahbatiahlevanahbatiah   28 août 2015
Aux yeux de tous, cet homme semblait avoir répondu à un appel unique et solitaire. Ils le considéraient comme à mi-chemin entre le prophète et le fou. Certains se demandaient si, à l'instar de Noé ou Moïse, il était guidé par la voix de Dieu. D'autres affirmaient qu'il avait perdu la raison mais que, tant qu'il ne devenait pas dangereux, ils pouvaient bien venir manger des sandwichs à l'omelette et des gâteaux au gingembre en le regardant déplacer ses taupinières, son crâne chauve luisant au soleil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
azelmazelazelmazel   17 septembre 2017
Baumtorte (littéralement : "gâteau d'arbre") était une appellation parfaite pour désigner cette pâtisserie constituée de couches successives, à la manière des anneaux concentriques d'un tronc d'arbre. Comme sa mère et sa grand-mère avant elle, Sadie, préparait une Baumtorte chaque fois qu'elle voulait garder le souvenir d'un événement important. Elle en avait fait une juste après son premier baiser avec Jack, cette fameuse nuit de décembre ; une autre après sa demande en mariage (dans le wagon d'un train bruyant au retour de Francfort, si bien qu'elle n'avait rien entendu et qu'il avait dû poser la question une seconde fois) ; une autre lorsqu'on les avais déchus de la citoyenneté allemande, et encore une après la naissance d'Elisabeth. La dernière, elle l'avait préparée avec Mutti, le jour où ils avaient reçu leur visas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aurelie3594Aurelie3594   04 août 2012
Cher monsieur Jones,
J'ai récemment fait l'acquisition d'un terrain de trente hectares dans la campagne du Dorsetshire que je souhaite transformer en parcours de golf. Etant un grand admirateur d'Augusta et du superbe travail que vous y avez accompli, j'espérais que vous consentiriez à m'éclairer un peu de vos lumières. Je compte ouvrir mon club avant l'été de l'année prochaine. Vous trouverez ci-joint un plan de mon terrain. Ma seule contrainte, mineure, est que je suis actuellement seul pour entreprendre les travaux, mais je ne veux surtout pas limiter l'étendue des conseils que vous auriez l'amabilité de me prodiguer. Soyez assuré, cher monsieur, que je mesure un mètre cinquante-cinq de ténacité pure.
Salutations,
Votre humble serviteur,
Jack M. Rosenblum
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Natasha Solomons (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Natasha Solomons
Je vous retrouve pour mon Bookhaul du mois de Décembre ! Découvrez toutes les nouvelles histoires qui ont rejoints ma bibliothèque ! Plus de vidéos : https://goo.gl/03Vjvg
_______________________________________
LIVRES :
? La vérité sur l'affaire Harry Quebert - Joël Dicker : http://goo.gl/i76qFA
? Raison et sentiments- Jane Austen : http://goo.gl/NBwrnZ
? Les épées de glace - Olivier Gay : http://goo.gl/TGHr3x
? Fièvre Rouge - Karen Marie Moning : http://goo.gl/qAhnwx
? le dernier battement de coeur - Simona Sparaco : http://goo.gl/36hsDC
? le silence de mélodie - Sharon M Draper : http://goo.gl/BGOgzo
? Iconne - Natoo : http://goo.gl/aLqa5k
? Passé imparfait - Julian Fellowes : http://goo.gl/bkEmzF
? le manoir de Tynefor - Natasha Solomons : http://goo.gl/cPCA8u
? du domaine des murmurs - Carole Martinez : http://goo.gl/VoNcg3
? Les promeneurs sous la lune - Zidrou / Mai Egurza : http://goo.gl/p2KmJp
? le monde de Milo - Richard Marazano : http://goo.gl/SQ7OYW
_________________________________________
Si je ne réponds jamais à vos commentaires c'est que google+ m'en empêche. N'hésitez pas à vérifier dans vos paramètres ;)
______________________________________
Merci à Guillaume des éditions Michel Laffont pour Iconne et le silence de Melodie!
Et encore merci à Olivier Gay pour les épées de Glace :D
_____________________________________
? POUR ME SUIVRE :
? BLOG : http://bulledop-bouquine.blogspot.fr ? FACEBOOK: http://facebook.com/Bulledop ? TWITTER: http://twitter.com/Bulledop ? INSTAGRAM : http://instagra.com/Emiliebuu ? SNAPCHAT : Ibulledop ? Ask : http://ask.fm/Bulledop
______________________________________
?Questions fréquentes :
Mes musiques sont libres de droits et trouvées sur internet Je monte avec Imovie. Mes cheveux sont naturellement frisés ( et oui ... ^^ )
_______________________________________
Musiques :
-New Generation Whistle / GAL134 : Whistle Rock - Julien Vonarb [SACEM]
-Busy Little Feet / BR556 : The Acoustic Tent - Darren B Loveday [PRS], Stephen Loveday [PRS]
_______________________________________
Cette vidéo ne contient aucun placement de produit.
_______________________________________
N'hésites donc pas ! Abonne toi c'est gratuit et ça fait toujours plaisir ?
_______________________________________
Si tu as des suggestions de vidéos ou de livres que tu aimerais voir par ici, n'hésites pas à m'en faire part en commentaires ! ;)
Merci pour tout !
Emilie ?
+ Lire la suite
autres livres classés : intégrationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12998 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
. .