AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702160484
Éditeur : Calmann-Lévy (03/05/2017)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Le charme british irrésistible
d’une saga familiale tendre et émouvante

Fox, célèbre compositeur à la carrière magistrale, ne peut plus écrire la moindre note et s’isole dans sa superbe demeure de Hartgrove Hall. Sa femme bien-aimée vient de mourir et la vie a perdu toute sa saveur. Un jour, il découvre que son insupportable petit-fils de quatre ans, Robin, est un prodige du piano. La musique revient alors dans la vie de Fox, qui se voit forcé ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
stokely
  05 juillet 2017
Jolie saga familiale autour d'une maison, d'un piano, d'une famille et surtout d'un grand-père un peu moribond après le décès de son épouse et sa rencontre "forcée" par les circonstances avec son petit-fils.
Une alternance entre passé et présent qui permet de mieux connaître les personnages et surtout celui d'Edie Rose dont il n'est plus question dans les passages au présent car celle-ci est décédé.
Le rythme est toutefois plutôt lent mais si vous aimez les descriptions, la musique classique, les histoires familiales ce livre est fait pour vous.
Un livre touchant qui fait du bien et qui permet de faire un break avec des lectures plus difficiles.
Commenter  J’apprécie          190
mjaubrycoin
  17 août 2018
Derrière une délicieuse couverture graphique qui évoque une sympathique romance d'été, se cache un texte magnifique empreint de profondeur et de mélancolie, un de ces romans que l'on n'oublie pas et dont on conseille la lecture à tous ceux qui aiment la musique et conservent dans un coin de leur coeur l'attachement à une propriété familiale chargée de souvenirs d'enfance.
Quand les frères Fox-Talbot reviennent de la guerre, ils retrouvent leur propriété Hartgrove Hall dévastée par l'état-major qui s'y était installé pendant les hostilités et chacun à sa façon, tous les trois, ils vont se dévouer pour lui rendre sa splendeur.
Edie Rose chanteuse rendue célèbre par le répertoire patriotique qu'elle a développé pour soutenir le moral des troupes joindra ses efforts aux leurs et fera chavirer leurs coeurs. Si l'aîné les frères Jack, va l'épouser, c'est avec le cadet Harry, surnommé Fox, qu'elle passera sa vie.
Passionné de musique, ce dernier deviendra un compositeur célèbre après avoir passé sa vie à récolter des chansons traditionnelles qui seront la source de son inspiration.
Parvenu au seuil de la vieillesse, veuf inconsolable de celle qu'il a passionnément aimé, Fox vit toujours à Hartgrove Hall qui résonne régulièrement des harmonies d'un festival musical, mais son amour de la musique a disparu en même temps que sa femme....Jusqu'à ce que son petit-fils Robin se révèle un musicien précoce et prodige et lui rende l'espoir.
Quelle émotion se dégage des pages consacrées à la vieillesse, au sentiment de perte, à la douleur devant la disparition de ses amis très chers, mais aussi quelle fine analyse des relations d'un grand-père avec son petit-fils qui partagent la même passion et se réconfortent mutuellement.
La tendresse fraternelle est bien loin d'être absente et même si la rivalité amoureuse éloigne les frères leur vie durant, le lien reste fort et ils retrouveront leur port d'attache dans cette vaste demeure impossible à entretenir mais si chère à leur coeur.
Le récit qui alterne entre l'époque contemporaine, centrée sur le duo Fox/Robin et l'immédiat après-guerre où les trois frères luttent d'arrache-pied pour éviter la démolition de leur maison, ne laisse aucun répit au lecteur tant l'intrigue passionnante se déroule harmonieusement en progressant vers son terme. le style est élégant sans tomber dans la préciosité et un hommage doit être rendue à la traductrice pour ce magnifique travail.
Une belle découverte d'été qui mérite amplement les cinq étoiles qui s'imposent comme une évidence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Elodieuniverse
  21 mai 2017
Le narrateur est Harry Fox-Talbot dit Fox, un célèbre compositeur qui a perdu le goût de vivre et l'envie de composer depuis la mort de sa femme Edie. Triste et profondément touché par sa mort, le chagrin et la solitude font dorénavant partie de son existence. "Le chagrin, cela voulait dire que rien ne serait "normal" de nouveau. Normal, cela veut dire Edie.'' Même ses filles, pourtant présentes, n'arrivent pas à le sortir de sa torpeur. Il vit seul à Hartgrove Hall. Un jour, pour détourner son ingérable petit-fils Robin d'une bêtise, il se met à jouer du piano et le petit se met, alors, aussi à jouer et à imiter son grand-père. Subjugué, il se rend compte qu'il joue magnifiquement bien. Il conseille à sa mère que Robin prenne des cours au Royal Collège of Music de Londres et qu'il paiera. Ils partagent tous les deux la même passion et un lien se tisse entre eux. Ils sont dans une "bulle" que les autres ne comprennent pas. Retrouvera-t-il la joie de vivre et de composer auprès de ce petit-fils si difficile mais si brillant?
En parallèle, l'histoire nous plonge dans le passé, dans le passé de Fox et d'Edie, racontant leur histoire. Lui et ses frères récupèrent Hartgrove Hall à la sortie de la guerre en 1946, une grande maison endommagée qu'il va devoir entretenir avec ses frères George et Jack pour la sauver. Jack présente à ses frères Edie Rose une célèbre chanteuse. Fox tombe tout de suite sous le charme de cette femme. Mais il a 18 ans et elle est l'amour de son frère. Dès qu'ils se rencontrent quelque chose se passe entre eux et la musique les unit plus que jamais. Mais pour Fox, c'est trop: elle va se marier avec son frère et sa famille veut qu'il devienne fermier pour sauver la demeure. Il décide de partir et de s'éloigner. "C'est sordide d'aimer la femme de son frère." Comment Harry va-t-il le supporter? Il essaye d'oublier son amour pour Edie dans les bras de Sal une chanteuse mais Edie va-t-elle le laisser s'éloigner?
Quelle jolie histoire! C'est émouvant, doux et plein de tendresse. Les descriptions des lieux sont superbes, on sent une attraction forte pour cette demeure qu'est Hartgrove Hall, pour l'Angleterre. La beauté des paysages nous est dévoilée avec détails. Les personnages sont attachants et les liens qui unissent ce grand-père et ce petit-fils sont forts dans une atmosphère remplie de musique. Je ne suis pas spécialiste ni particulièrement fan de musique classique mais j'ai été transportée dans ce monde. C'est un très bon roman sur la transmission du savoir, d'une passion... mais aussi sur le deuil, la réconciliation et le pardon. On va comprendre avec les retours dans le passé cette passion dévorante, c'est l'histoire de SA vie.
Lien : http://auchapitre.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ingridfasquelle
  17 mai 2017
Natasha Solomons est née en 1980. À neuf ans, elle occupa son premier emploi – celui de bergère – sur la colline de Bulbarrow, décor de son premier roman Jack Rosenblum rêve en anglais (Calmann-Lévy, 2011). Elle a également publié le Manoir de Tyneford et La Galerie des maris disparus, tous deux publiés chez Calmann-Lévy en 2011 et 2012.
Je me réjouissais de découvrir ce roman qui raconte un demi-siècle de la vie d'un couple atypique qui trouve dans sa passion pour la musique et le chant la force de s'émanciper du regard des autres et gagner ainsi la liberté de s'aimer. Ce roman d'émancipation et de transmission me paraissait être une jolie idée, que j'ai donc abordé sans aucun a priori.
Dès les premières pages, j'ai été charmée par l'écriture tendre et lyrique de Natasha Solomons et conquise par ses personnages tous plus attachants les uns que les autres. J'ai également beaucoup aimé la façon dont l'auteure questionne sur notre propre perception de l'art, qu'il s'agisse de la musique, bien sûr, ou encore de la peinture, également très présente dans cette saga familiale émouvante.
Mais pour être honnête, le pianiste de Hartgrove Hill est assez loin du coup de coeur auquel je m'attendais en lisant la quatrième de couverture. Même si Natasha Solomons a piqué ma curiosité dès les premières pages, elle n'aura pas réussi à me surprendre et à m'épater. J'espérais autre chose que ce roman mélancolique au contenu très inégal ! Les jeunes années de Fox, sa lente accession à la gloire mais surtout les longues promenades au cours desquels il « collecte » de vieilles chansons traditionnelles ne m'ont pas passionnée ! J'attendais plutôt désespérément de savoir comment lui celle qui deviendrait sa femme allaient se rencontrer, se déclarer leur amour… Leur destin m'a finalement paru bien ordinaire...
Peut-être n'ai-je pas compris comment, grâce à la musique, leur vie a basculé et les a irrésistiblement attirés l'un vers l'autre, comment leur passion commune les a poussés à trahir leurs proches et encouragés à vivre et s'aimer librement en dépit des convenances… Peut-être m'attendais-je à une histoire plus tourmentée, plus pénétrante, ou à final plus époustouflant ? Je ne saurais expliquer pourquoi cette saga familiale n'a pas su me faire vibrer… Je reconnais qu'il y a pourtant des passages lumineux, des envolées lyriques à se pâmer, ainsi que des chapitres qui m'ont vraiment transportée…
Si vous aimez l'art, la musique, les vieilles pierres et les belles histoires d'émancipation et de réconciliation, sautez sur le roman de Natasha Solomons ! Vous pourriez bien tomber sous le charme british du Pianiste de Hartgrove Hall !
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
melo29
  15 juillet 2017
le pianiste de Hartgrove Hall, c'est Fox. Il a la musique dans le sang, dans la tête, dans chaque cellule de son corps. Il l'étudie, il veut la vivre. Quand, après la Seconde guerre mondiale, il retourne dans la demeure familiale avec ses frères et son père, celle-ci sort d'une guerre épouvantable qui l'a laissée meurtrie. "Hartgrove Hall est notre amour perdu, l'amie épistolaire qui a occupé nos pensées pendant sept ans". Si le père veut la faire exploser, les trois fils sont prêts à tout pour la sauver et lui rendre sa splendeur d'antan. Ils se mettent au travail, aidés par la fiancée du fils aîné, Edie Rose. Celle-ci, chanteuse célèbre, va peu à peu se rapprocher de Fox, animés tous les deux par l'amour de la musique. Quand Fox tombe éperdument amoureux de sa belle-soeur, amour et loyauté s'emmêlent.
Cinquante ans plus tard, Fox, désormais compositeur à la carrière magistrale, ne peut plus écrire la moindre note depuis la mort de sa femme adorée. Il n'entend plus la musique dans sa tête et s'isole chez lui. C'est sans compter son insupportable petit-fils de quatre ans qu'il doit garder un jour et qui se révèle être un prodige du piano. Fox renoue avec la musique et la laisse à nouveau régner à Hartgrove Hall.
Une jolie histoire qui nous emmène dans une Angleterre secouée par la guerre. le charme anglais opère et conquit nos coeurs. le récit alterne le présent et le passé pour nous permettre de peu à peu reconstruire l'histoire de la famille Fox-Talbot. Je me suis délectée des flashbacks, de cette vieille demeure à retaper, de ces frères soudés mais victimes de l'imprévisible Amour. J'ai aimé voir en parallèle le jeune Fox et le septuagénaire, les rêves et les regrets, les choix et leurs conséquences.
Un agréable moment de lecture.
Lien : http://melolit.blogspot.ch/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
OdlagOdlag   27 juin 2017
[...] je n'étais pas préparé à la solitude. Certains jours, c'était pire que le chagrin. Si le chagrin est le voyou qui vous balance un coup de poing dans les entrailles, la solitude est son acolyte qui vous tient les bras dans le dos et vous réduit à l'impuissance avant l'attaque. Pour la première fois de ma vie, le silence me narguait. Je méprise la musique de fond, un fond sonore, la musique d'ambiance... peu importe le nom qu'on lui donne. On doit écouter la musique avec attention, ou sinon il faut faire régner le silence. Cependant il y avait rarement eu le silence dans ma tête ; mon esprit avait rempli de musique tous les recoins de calme. parfois c'était la mienne - un morceau que j'avais écrit ou que j'allais écrire - ou peut-être simplement un peu de Mozart. Pas après Edie. Après elle, le monde devint affreusement silencieux. Un silence lugubre s'insinuait partout comme un chancre humide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sagesse66sagesse66   24 mai 2017
Si le chagrin est le voyou qui vous balance un coup de poing dans les entrailles, la solitude est son acolyte qui vous tient les bras dans le dos et vous réduit à l'impuissance avant l'attaque
Commenter  J’apprécie          70
OdlagOdlag   27 juin 2017
« Pour l'amour du ciel ! s'exclame Edie de nouveau en m'arrachant le tuyau. Tu as perdu connaissance. J'appelle le docteur.
– C'est idiot ! Les hommes ne perdent pas connaissance, lui dis-je sèchement.
– Très bien, comment tu appelles ça ? » me demande-t-elle d'une immense hauteur, sa tête flottant parmi les nuages. J'ai peur qu'elle ne recommence à crier ; pourvu qu'elle ne le fasse pas car ma tête est traversée de vibrations en rouge et noir.
« Je me suis étalé.
– Oui, c'est nettement plus viril. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
alapagedesuziealapagedesuzie   01 juin 2017
Je pouvais à peine respirer. Il entendait la musique telle que je l'entendais. Pour la première fois depuis la disparition d'Edie, je ne me sentais plus seul.
Commenter  J’apprécie          20
OdlagOdlag   27 juin 2017
Robin se tut un moment et réfléchit.
« Je déteste le paradis, déclara-t-il. C'est plein de gens morts. »
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Natasha Solomons (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Natasha Solomons
Je vous retrouve pour mon Bookhaul du mois de Décembre ! Découvrez toutes les nouvelles histoires qui ont rejoints ma bibliothèque ! Plus de vidéos : https://goo.gl/03Vjvg
_______________________________________
LIVRES :
? La vérité sur l'affaire Harry Quebert - Joël Dicker : http://goo.gl/i76qFA
? Raison et sentiments- Jane Austen : http://goo.gl/NBwrnZ
? Les épées de glace - Olivier Gay : http://goo.gl/TGHr3x
? Fièvre Rouge - Karen Marie Moning : http://goo.gl/qAhnwx
? le dernier battement de coeur - Simona Sparaco : http://goo.gl/36hsDC
? le silence de mélodie - Sharon M Draper : http://goo.gl/BGOgzo
? Iconne - Natoo : http://goo.gl/aLqa5k
? Passé imparfait - Julian Fellowes : http://goo.gl/bkEmzF
? le manoir de Tynefor - Natasha Solomons : http://goo.gl/cPCA8u
? du domaine des murmurs - Carole Martinez : http://goo.gl/VoNcg3
? Les promeneurs sous la lune - Zidrou / Mai Egurza : http://goo.gl/p2KmJp
? le monde de Milo - Richard Marazano : http://goo.gl/SQ7OYW
_________________________________________
Si je ne réponds jamais à vos commentaires c'est que google+ m'en empêche. N'hésitez pas à vérifier dans vos paramètres ;)
______________________________________
Merci à Guillaume des éditions Michel Laffont pour Iconne et le silence de Melodie!
Et encore merci à Olivier Gay pour les épées de Glace :D
_____________________________________
? POUR ME SUIVRE :
? BLOG : http://bulledop-bouquine.blogspot.fr ? FACEBOOK: http://facebook.com/Bulledop ? TWITTER: http://twitter.com/Bulledop ? INSTAGRAM : http://instagra.com/Emiliebuu ? SNAPCHAT : Ibulledop ? Ask : http://ask.fm/Bulledop
______________________________________
?Questions fréquentes :
Mes musiques sont libres de droits et trouvées sur internet Je monte avec Imovie. Mes cheveux sont naturellement frisés ( et oui ... ^^ )
_______________________________________
Musiques :
-New Generation Whistle / GAL134 : Whistle Rock - Julien Vonarb [SACEM]
-Busy Little Feet / BR556 : The Acoustic Tent - Darren B Loveday [PRS], Stephen Loveday [PRS]
_______________________________________
Cette vidéo ne contient aucun placement de produit.
_______________________________________
N'hésites donc pas ! Abonne toi c'est gratuit et ça fait toujours plaisir ?
_______________________________________
Si tu as des suggestions de vidéos ou de livres que tu aimerais voir par ici, n'hésites pas à m'en faire part en commentaires ! ;)
Merci pour tout !
Emilie ?
+ Lire la suite
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
342 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre