AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782916739236
160 pages
Éditeur : Ankama Editions (04/10/2007)
4/5   222 notes
Résumé :
La jeune et jolie Maliki, charmante fille à tendance manga aux oreilles pointues, nous raconte sa vie en la dessinant dans des strips chargés d'humour du quotidien, parfois noir, souvent hilarant.

Ce livre est un recueil d'anecdotes et de tranches de vie. On y aborde la cohabitation épique humains-chats, l'animal le plus tyrannique de la planète. On parle de l'enfance, partagée entre rêveries sucrées et trauma profonds. Et plus généralement, on consta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 222 notes
5
15 avis
4
14 avis
3
6 avis
2
3 avis
1
0 avis

marina53
  04 janvier 2017
Maliki, reconnaissable à sa chevelure rose, est une jeune femme pleine de vie, enjouée et drôle. On la suit dans son quotidien. Que ce soit au cours de son voyage en Finlande ; le jour où elle a fait la connaissance de Fleya et Fëanor, ces deux adorables petits chats qui deviendront ses meilleurs amis ; ses balades dans Paris ; ses rencontres plus ou moins étranges, notamment avec ces fans de foot ou encore ses tentatives, souvent vaines à cause de ses chats, de travailler sur son ordinateur ou ses planches...

Après internet, Maliki apparaît en format papier. le "papa" de Maliki, David Souillon, a décidé, au vu de l'énorme succès du blog de la jeune femme (www.maliki.com, alimenté toutes les semaines via des strips), de lui donner plus ample forme. Ancien dessinateur issu du jeu vidéo, il met en scène Maliki (et ses deux chats !) dans des situations le plus souvent réelles, parfois imaginaires, légères ou drôles. Un premier album plein de vie et original, l'auteur insérant quelques photos et quelques planches de Maliki croquée par d'autres dessinateurs. Des multiples cases à la pleine page, dépourvu de cadre ou non, des couleurs vives, un trait fin et détaillé, une atmosphère japonisante... Une série qui plaira sans nul doute aux adolescentes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          522
JosephAlexianHeartfire
  04 avril 2021
• « Maliki, tome 1 : Maliki broie la vie en rose » de David Souillon, publié chez Ankama Editions.
• J'ai commencer cette lecture à la suite du défi lecture de BD de Babelio d'Avril, cherchant une BD dans laquelle on y rencontre un personnage célèbre réel (hors homme d'état ou politique), dans le but d'étendre ma "culture" BD.
• Et une nouvelle production de chez Ankama lue cette année ! Et oui, je suis vraiment un inconditionnel des productions de cette entreprise française ! Cette fois, j'ai opter pour la série des "Maliki" qui me faisait de l'oeil depuis déjà un certain temps, pour plusieurs raisons.
• Tout d'abord son personnage principal, qui avait tout simplement l'air d'être très cool dans son design, avec ces couleurs flashy et son style jeune décontracté. Ensuite, le fait que c'est une production d'Ankama, que j'adore quasiment tout ce qu'ils font et que sa popularité semblait croître de jour en jour. Enfin, je voulais connaître l'origine du Fëanor, familier du jeu en ligne multijoueur : Dofus. Ce familier m'avait beaucoup intrigué à l'époque on je jouait beaucoup à ce jeu, et lorsque j'ai appris que cette petite créature était un cadeau spécial inspiré d'une bande dessinée, je savais qu'il me faudrait la lire un jour.
• Un élément qui rend cette BD spéciale, est le rapport entre le personnage et son auteur. On nous explique que les histoires que l'ont va suivre sont écrites et dessinées par la jeune Maliki, qui relate ici son quotidien sous un format majoritairement humoristique. Et c'est lorsque j'ai eu un doute et que j'ai vérifier le nom de l'auteur que je me suis rendu compte de la, subtile, supercherie. Car oui, si les histoires sont pour la plupart bels et bien autobiographiques, l'auteur n'est nullement une jeune femme ! Celui-ci a créer un univers très intéressant par le biais de ce choix, et laisse entrevoir un univers bien loufoque..
• L'auteur nous raconte son train-train quotidien, le travail de blogueur/dessinateur de strips, les folies de ces deux chats, son environnement, ses souvenirs.. en y apportant humour et mignonnerie grâce à son imaginaire débordant. C'est incroyablement hilarant, m'ayant arracher plusieurs sourires et soufflements de nez, on a juste envie de continuer de tourner les pages pour en découvrir plus !
• On se retrouve également beaucoup dans les histoires de Maliki. J'ai adoré cette façon d'interpréter le passage en caisse des magasins, et comprend totalement son point de vue, ou encore les histoires autour de ses chats, me rappelant énormément celle que l'ont a vécu avec les nôtres. L'auteur nous partage sa vision des choses, nous évoquant ses moments de bonheurs, ce qui le met en colère.. C'est le partage d'un récit de vie quotidienne, pleine de réflexions diverses.
• L'histoire du petit Fëanor m'a énormément touché, et je comprend enfin le succès autour de cette petite boule de poil aux yeux exagérément globuleux. C'est émouvant et on ne peut que se réjouir de le voir vivre, et devenir une telle icône grâce à son histoire. Et l'ajout d'une page présentant les deux chats sous leur forme réelles, accompagnées de photos accentue la sympathie que l'on peut leur porter.
• Ce quotidien décalé est sublimer par les talents graphique de David Souillon, véritablement doué dans son domaine. Ayant un style très manga, mais duquel il ne se limite pas, pouvant s'essayer à des styles plus étonnants, parfois oniriques. Certaines planches sont tout simplement incroyables, de part leur beauté et leur symbolisme.
• Une lecture qui donne la pêche, qui donne envie de câliner son chat, laissant un souvenir très agréable et un à un goût de reviens-y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
juten-doji
  11 mai 2019
Cela fait un certain nombre d'années que je suis les strips de Maliki sur internet, avant même la date de parution des premières éditions papier à vrai dire. Je n'avais plus relu les anciens strips depuis une éternité et j'ai donc décidé de tenter le 1er tome de la BD, qui correspondait tout à fait à mes attentes.
Un style coloré et maîtrisé, de petites histoires vécues ou imaginées qui nous poussent parfois à la réflexion et surtout beaucoup d'humour, en particulier autour des séquences quotidiennes que l'on a sans doute tous vécues (Tétris à la caisse du supermarché XD). Sans compter la présence quasi-permanente des deux monstres de l'auteur: les chats Fleya et Féanor! C'était ce qui m'avait vraiment accroché lorsque je suis tombée sur la page web les 1ères fois. On pourrait croire que les situations sont exagérées mais ceux qui vivent ou ont vécu avec des chats vous le diront, ce sont de bien étranges créatures avec lesquelles il est décidément impossible de s'ennuyer. On sent le vécu, et ça m'a fait du bien de me remémorer les conneries de mon chat qui n'est plus parmi nous au travers de celles de Féanor et Fleya, qui elle aussi n'est plus parmi nous. Un bon moment de détente et d'humour à la portée de tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
9004089
  03 avril 2016
J'ai choisi de lire ce livre pour le challenge ‘Un genre par mois‘ et je suis très heureuse de mon choix. Les albums ‘Maliki' m'avaient déjà interpellée il y a quelques années de ça lorsque j'ai eu l'occasion d'en feuilleter quelques-uns dans la famille où je gardais un petit bonhomme, et je m'étais promis de me les acheter un jour. Je commence à tenir cette promesse avec le premier tome !
Ici, il y a trois personnages importants : Maliki et ses deux chats.
Maliki est une jeune femme pétillante et son physique met directement de bonne humeur. Avec ses oreilles en pointes, ses petites crocs discrètes et ses cheveux rose pétant, elle ne passerait pas inaperçue dans la vraie vie. Elle m'apparait comme une personne assez intelligente, joueuse, qui a la joie de vivre… Bref, une personne normale à qui il arrive des choses parfois très amusantes, parfois juste assez pour qu'elle puisse les transformer en histoires drôles.
Puis, il y a les deux chats de Maliki. Tout d'abord il y a Fleya qui est la femelle, elle a 7 ans et a une attitude de princesse. Elle est très éveillée et je l'ai souvent visualisée comme un petit monstre bourré d'intelligence, toujours prêt à faire tourner sa maîtresse en bourrique. Mais elle reste représentée comme une boule de poils adorable.
Enfin, il y a son frère, Fëanor, lui aussi âgé de 7 ans. Probablement suite à une mauvaise expérience (qui vous est racontée dans ce tome) il n'est pas très fut-fut et il est représenté avec de grands yeux sensés être globuleux mais qui semblent dire « Je suis innocent ». Je le trouve vraiment adorable et son côté simplet le rend très attachant.
Dans cette bande dessinée, Maliki nous raconte ses propres expériences. En effet, l'auteur (bien qu'étant de sexe masculin si je ne me trompe pas) se fait appeler Maliki et se met ‘lui-même' en scène à travers ce personnage féminin. Dès la première page (que vous pouvez voir sur notre Instagram) Maliki nous explique rapidement qui elle est.
Nous retrouvons donc des anecdotes de la vie quotidienne qui peuvent parfois nous rappeler des choses. Je me souviens m'être dit « Mon chat aussi fait ça ! » quand j'ai lu la planche sur Fleya et Fëanor qui s'installent pile sur les feuilles de Maliki lorsqu'elle veut travailler. Personnellement je suis d'accord avec la quatrième de couverture qui dit « Pourquoi j'irais me casser la tête à pondre des scénarios extravagants, alors que la vie réelle est déjà complètement improbable ! ».
Mais ce livre ne contient pas que des histoires du quotidien. Il y a aussi des dessins plus ‘fantaisistes' avec une Maliki en robot le temps d'une planche ou un génie sorti d'on ne sait où. Puis des éléments variés comme une vraie photo accompagnée d'un dessin, ou bien l'auteur qui décide de présenter ses théories et explications farfelues sur tel ou tel sujet, ou encore, de sublimes dessins réalisés par d'autres dessinateurs mais restant sur l'univers de Maliki.
C'est une bande dessinée désordonnée mais pas dans le mauvais sens du terme. J'entends par là que ce ne sont pas des pages qui se suivent de manière régulière, du type ‘une planche = une hisoire' ou bien ‘le tome complet = une histoire'. Cela ressemble plus à un artbook où les planches dominent. Et personnellement j'ai adoré.
Je suis également fan des dessins, élément très important lorsqu'ils sont omniprésents comme dans les bandes dessinées. C'est coloré et plein de fraicheur, je les trouve tout simplement superbes. Par moment, l'auteur a mis de vieilles planches qui permettent de voir son évolution en tant qu'artiste et j'ai adoré l'idée. Il lui est aussi arrivé de passer d'un dessin ‘normal' à une version ‘chibi' et cette cassure apporte un certain charme au livre. Par ailleurs, on a un bon équilibre de dessins mignons, classiques et même certains un peu effrayants parfois. Cet album m'apparait comme un livre de collection plus que comme une simple bande dessinée tant je le trouve exceptionnel.
En conclusion, Maliki est un véritable coup de coeur. J'ai mis des années à me décider à acheter le premier tome mais je n'en mettrai pas autant pour acheter les autres. Je ne parlerai cependant pas des autres tomes sur Plume Bleue, je pense. Cet article exprime mon avis sur l'univers de Maliki en général et je n'aurai sûrement rien de plus à dire au sujet des autres volumes étant donné que je n'entre pas dans les détails pour les histoires.
Quoi qu'il en soit, c'est un album qui a énormément de charme de par sa diversité dans les dessins, le style et même la conception. le contenu est varié, bien travaillé et original dans sa manière d'être présenté. J'ai vraiment adoré. Ne le manquez surtout pas !
Lien : http://plumebleuee.com/2016/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Titipanzani
  08 août 2012
J’étais à la bibliothèque et je fouinais un peu dans le rayon bandes dessinées lorsque j’ai aperçu ce livre, à priori assez épais. La couverture m’a tout de suite emballée avec ses jolies couleurs ensoleillées. Et puis je me suis mise à feuilleter quelques pages ; j’étais plutôt enjouée. C’est en retournant chez moi pour en faire la lecture que j’ai complètement craqué ! Il s’agit d’une bande dessinée vraiment originale, drôle, agréable, belle et colorée.
Maliki est une jeune femme aux cheveux roses et aux oreilles pointues. Elle a deux chats : Felya et Feänor, qui lui causent bien des soucis.
Pleine de vie, elle nous retrace ses situations quotidiennes. On rit alors de choses qui nous arrivent ou qui pourraient nous arriver. On se sent tout de suite concerné, c’est la vie de tous les jours en beaucoup plus drôle et extravagant. Et en supplément, nous avons des chats tellement adorables ! Comment ne pas craquer?
Mais quand on lit Maliki, nous ne sommes pas uniquement dans la réalité et le quotidien car il y a quelques touches qui font que nous sommes bels et bien dans une vie imaginaire : lorsque je dis ça, je pense aux personnages d’Electrocute et de Ladybird, les sortes de « doubles » de Maliki. Certes elles ne parlent pas, mais je n’ai pu qu’adorer ces deux personnages, rien que par leur prestance et leur humour décalé.
Ce premier tome fut pour moi comme une bouffée d’air frais et mon coup de cœur n’a fait que s’amplifier lors de ma lecture des tomes 2, 3 et 4! Maliki c’est juste génial et je le conseille à ceux qui adorent lire des tranches de vie drôles et pleines de fantaisies !
Lien : https://unparfumdelivre.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
natcullennatcullen   29 mars 2010
Non mais c'est vrai quoi! Pourquoi j'irais me casser la tête à pondre des scénarios extravagants, alors que la vie réelle est déjà complètement improbable! On cherche toujours une logique, une morale, des causes et des effets ... Alors qu'en vérité, les choses arrivent, absurdes, et c'est tout. Et c'est ça qui est génial! Vous saisissez l'truc? ... (se retournant vers ses chats) Vous avez faim, c'est ça?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
lilimarylenelilimarylene   05 mars 2012
On raconte depuis l'Egypte ancienne que les chats ont une relation ambigüe avec le royaume des morts. Certains prétendent qu'ils voient les âmes errantes et tourmentées coincées entre deux mondes.
Commenter  J’apprécie          80
JosephAlexianHeartfireJosephAlexianHeartfire   04 avril 2021
Car la caissière est fourbe ! Elle va passer vos articles le PLUS VITE POSSIBLE, rien que pour le plaisir de vous voir GALÉRER à tout ranger de l'autre côté.
Se régalant de votre panique extatique ! Fixant chacun de vos gestes maladroits avec un plaisir exquis, pendant que les clients suivants vous fusillent du regard.
Commenter  J’apprécie          30
PerlunePerlune   12 juin 2017
Lorsque j'ouvre les yeux, je suis dans une pièce inconnue. Dans une peau inconnue. L'instant d'avant, j'essayais de dire quelque chose je crois... A qui ? Qu'est-ce que je fous là ? L'impression passe... J'appelle ça le "retour chariot", comme une machine à écrire qui revient à la ligne d'un coup sec. Un peu comme si tout ce que je suis devait revenir d'un endroit très très lointain en l'espace d'un éclair d'éternité. Me revoilà. Je me souviens, heurtée comme d'habitude par le bloc de béton qui se trouvait au bout de l'élastique. Une nouvelle journée qui commence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FlolieFlolie   29 janvier 2014
Les chats ne s'encombrent pas avec la réalité.
C'est peut-être le secret de leur aplomb face à l'Univers tout entier...
Commenter  J’apprécie          71

Lire un extrait
Videos de David Souillon (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Souillon
Bande annonce du roman Maliki tome 2 : L'esprit empoisonné
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Maliki tome 1

Quel âge a Maliki ?

15
13
17
19

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Maliki, tome 1 : Maliki broie la vie en rose de David SouillonCréer un quiz sur ce livre

.. ..