AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092540440
Éditeur : Nathan (10/04/2014)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 211 notes)
Résumé :
Cate a dû quitter son fiancé Finn, et rejoindre l'ordre des sœurs, qui sont en fait des sorcières, à New London, pour protéger ses cadettes Maura et Tess. Mais elle se fait difficilement à sa nouvelle vie au couvent où chacune des sœurs attend d'elle des prouesses. Surtout que la doyenne de l'ordre, Cora, est mourante et qu'il faudra bientôt la remplacer : si Cate est bien la sorcière de la prophétie, cette charge doit lui revenir.... Cependant l'ordre est divisé. A... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (67) Voir plus Ajouter une critique
Elamia
  05 septembre 2015
Je continue avec grand plaisir de progresser dans cette trilogie pleine de surprises et pour laquelle je me suis vraiment prise d'affection. Cinq étoiles de plus donc, pour ce second tome avec lequel j'ai passé un excellent moment de lecture.
Je précise que cette critique contiendra des spoilers, car il m'est difficile de retranscrire mes impressions sans dévoiler une partie de l'intrigue. Vous voilà donc prévenus.
Ce second tome prend place à peine quelques mois après la fin du premier. Nous changeons de décor, puisque Cate vit désormais chez l'Ordre des Soeurs à New London. Contre toute attente, elle semble assez apprécier sa nouvelle vie. J'étais d'ailleurs contente de retrouver notre héroïne plutôt épanouie dans sa nouvelle fonction de soeur. Je pensais qu'elle serait prostrée, malheureuse comme les pierres après avoir rompu ses fiançailles avec Finn et opté pour une vie qu'elle ne voulait pas. Mais en fait non, elle a su tisser des liens forts et sincères avec certaines sorcières, bien que comme dans toute communauté, certaines ne sont pas des plus avenantes. Elle se rend aussi très utile puisqu'elle visite régulièrement des familles dans le besoin pour leur apporter vivres et réconfort. Sa nature bienveillante lui permet donc de tirer profit de sa situation et de servir au mieux la cause des Soeurs. Cependant, l'étau des Frères se resserre davantage, des mesures de plus en plus strictes sont prises à l'encontre de la liberté et de la culture et les arrestations ne cessent de se multiplier. Dans ce contexte inconstant et dangereux, Cate s'inquiète pour ses soeurs restées dans la demeure familiale mais aussi pour Finn, son grand amour.
Au coeur de l'ordre, Inez, une soeur au tempérament belliqueux ne vit que pour se venger des Frères. Elle attend que la vieille prieure Cora rende son dernier soupir pour prendre la tête de l'Ordre et provoquer une guerre. Cate et plusieurs de ses camarades sorcières plus tempérées lui tiennent tête afin d'éviter que les sorcières et les femmes emprisonnées à Harwood ne soient les victimes de ce conflit irréfléchi. D'ailleurs, nous en apprenons davantage sur Harwood, la prison où sont détenues toutes les femmes -sorcières ou non- qui ont eu la malchance de déplaire aux Frères. Nous découvrons avec Cate combien cet endroit lugubre abrite des secrets atroces. Je dois avouer que j'ai beaucoup apprécié cet aspect du récit à la fois sombre, austère et oppressant. Une réplique très réaliste de ce que devaient être les asiles de l'époque... Cela ne fait que renforcer le contexte de Terreur instauré par les Frères.
Ce tome confirme mes impressions sur les trois héroïnes. Alors que les liens entre Cate et sa jeune soeur Tess sont plus soudés que jamais, Maura reste quant à elle en retrait. Elle est la moins sympathique des trois, elle se comporte en enfant gâtée et jalouse, et fait tout pour s'opposer à Cate et la contredire. Elle semble faire exprès de ne pas comprendre les motivations de Cate et ne cesse de lui faire des reproches. En gros, c'est un peu la tête à claques de l'histoire. Si dans le premier tome je ne la portais déjà pas dans mon coeur, autant vous dire que là, elle m'a énervée plus d'une fois. Et cette impression se confirme malheureusement à la fin. D'ailleurs, quelle fin ! En refermant le livre j'étais limite en colère, c'est pour dire à quel point cette histoire me prend à coeur.
Si j'ai du mal avec Maura, Rory en revanche m'a agréablement surprise. Son personnage est nettement plus développé dans cette suite, et si dans le premier tome, je doutais de ses intentions ce n'est plus le cas à présent. J'avais une appréhension par rapport à son comportement à l'égard de Cate. Cate c'est un peu l'agneau de l'histoire, elle souhaite faire le bien autour d'elle, et n'aime pas utiliser la manière forte, même contre les Frères eux-mêmes. Et Rory je ne sais pas.. je pensais qu'elle ne cherchait qu'à duper Cate alors qu'en fait, s'il y a bien un personnage malchanceux dans cette histoire, c'est bien elle. Entre Brenna, sa cousine déclarée folle et l'arrestation de sa soeur Sachi, tout semble mal parti pour cette jeune fille un brin dépravée mais au coeur d'or.
J'ai également beaucoup d'affection pour Tess, la benjamine de la famille Cahill, intelligente, folle de littérature, sage et pondérée pour son âge, qui aide et conseille au mieux sa grand soeur. C'est un peu le petit oiseau fragile de l'histoire, celle que l'on voudrait protéger. La relation entre Cate et elle est vraiment touchante. C'est dommage que Maura et son tempérament de feu vienne souvent tout gâcher.
D'une manière générale, j'aime beaucoup les personnages de cette histoire, que ce soit les bons comme les mauvais, ils sont tous intéressants et surprenants à suivre.
Cette suite confirme le talent de Jessica Spotswood qui nous offre un récit très descriptif, très contemplatif, avec des dialogues consistants, et une intrigue réfléchie. Il est rare de trouver des ouvrages aussi aboutis et bien écrits dans les rayons young-adult. J'ai mis un bout de temps avant de m'intéresser à ces romans, et je ne regrette absolument pas de m'être lancée. Ce n'est pas un coup de coeue absolu, mais je me suis réellement attachée à cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Daniella13
  15 août 2016
Voilà que je finis le deuxième tome de Soeurs sorcières qui m'a enchanté
Cate a rejoint l'ordre des soeurs pour sauver ses soeurs et a blessé son fiancé par sa décision si soudaine et inattendue. Toutes la voient comme étant la sorcière la plus puissante de tous les temps, celle dont parle la prophétie et veulent la voir à la tête de la guerre contre les Frères. Mais ce n'est pas son destin... Et ses deux soeurs arrivent plus tard au couvent, dont Maura qui souhaite être la plus forte des trois...
On se retrouve plongé dans le suspense de l'avenir de ces trois soeurs. Chacune avec leur caractère, leurs défauts et qualités nous captivent tout au long de l'histoire. On apprend enfin le rôle de chacune dans cette prophétie et on hâte d'en découvrir le dénouement.
Cate est toujours la fille gentille et simple qui ne veut blesser personne et qui serait prête à tout pour faire le bien et sauver ses soeurs
Maura, la plus belle de la famille, veut à tout prix devenir la Sybille et la plus forte afin de prendre le pouvoir et elle est prête à tout meme à user de divers stratagèmes pour arriver à ses fins
Tess, la petite dernière, se retrouve dans un destin dont elle ne souhaite pas et sera bien souvent épaulée par Cate.
J'ai toujours une préférence pour le personnage de Maura qui me ressemble plus au quotidien, son caractère explosif, sa personnalité et son envie d'être la meilleure à tout prix.
On apprécie le rôle de Finn, un peu plus présent dans ce tome et qui a une place à jouer dans ce deuxième tome et certainement le troisième.
L'écriture est fluide et se lit facilement ce qui me donne envie de finir cette trilogie car le suspense est à son comble.
La guerre va être déclenchée et ça promet des surprises de tous les côtés, que ce soit entre les soeurs, la réalisation de la prophétie ou l'affrontement entre l'ordre des soeurs et les Frères... Qui sortira vainqueur ? Vivement le prochain tome et que les réponses soient dévoilées
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Melisende
  02 juillet 2014
/!\ Risque de spoilers sur le premier tome ! /!\
La lecture du premier tome l'année dernière avait été une heureuse découverte. Dans un paysage littéraire envahi par la Young Adult qui propose rarement des titres qui se démarquent, Soeurs sorcières m'avait très agréablement surprise. C'est donc avec curiosité que j'ai ouvert cette suite, désireuse de retrouver les mêmes impressions positives.
Mon quotidien ne m'a pas permis de dévorer cette lecture d'une traite (ou du moins en quelques heures) mais ne m'a pas empêchée d'apprécier ce deuxième volet des aventures des soeurs Cahil, bien au contraire ! J'ai pris plaisir à passer plusieurs jours en leur compagnie, sentant monter la pression tout autant qu'elles. Loin du simplisme et du cucul la praline de certains romans adolescents, Soeurs sorcières n'hésite pas à dénoncer et à mettre en avant des scènes et des sujets assez durs. C'est mature et très bien écrit, confirmant mes impressions sur le premier tome.
Ma mémoire me faisant sacrément défaut, j'avais peur d'être perdue et espérais un bref résumé de la part de l'auteure. Malheureusement, le premier chapitre s'ouvre directement sur la nouvelle situation de Cate, notre héroïne qui, sous la menace, a dû accepter d'intégrer l'Ordre des Soeurs. Dans ce couvent se cache en fait un rassemblement de sorcières, décidées à oeuvrer plus ou moins dans l'ombre pour reprendre le pouvoir et offrir plus de libertés aux femmes. Dans ce XIXe siècle imaginaire, les Frères ont mis en place une société patriarcale forte dans laquelle les personnes du sexe féminin ont de moins en moins de droits (dernières interdictions en date : celle de lire des ouvrages de divertissement - qui sont brûlés - et pire encore, celle d'apprendre à lire tout simplement !). Un siècle plus tôt, l'Ordre des Frères avait mené une vendetta contre les sorcières, brûlant la plupart d'entre elles. Aujourd'hui contraintes à vivre dans l'ombre, celles-ci préparent leur vengeance… mais toutes ne sont pas d'accord avec la méthode à employer.
Dans l'Ordre des Soeurs, deux groupes s'opposent : celui, mené par Soeur Inez qui prône l'attaque frontale quitte à utiliser la force et l'intrusion mentale (très dangereuse pour les victimes) et celui, mené par Soeur Cora (la doyenne actuelle malheureusement plus très jeune) qui préfère avancer prudemment et sans trop se faire remarquer. Cate est prise entre deux feux, convaincue ni par une solution ni par l'autre… mais elle va devoir très vite rallier un camp si elle veut pouvoir venir en aide aux dizaines de sorcières et aux autres femmes emprisonnées par les Frères dans un asile. La chasse aux sorcières s'accélère, les arrestations se multiplient, même les Soeurs dans leur couvent ne sont plus complètement en sécurité…
C'est dans ce contexte inquiétant et oppressant que Cate, l'aînée des soeurs Cahil, doit faire face à la prophétie qui semble la désigner comme celle qui sauvera les sorcières. Outre tout ce qui se passe dans la société, la jeune fille de 17 ans doit également faire face à ses deux plus jeunes soeurs, Maura et Tess. La première s'oppose franchement à elle en s'alliant avec Soeur Inez alors que la deuxième, plus jeune mais déjà très posée et mature pour son âge, lui est d'un grand soutien. Enfin, et parce que rien n'est simple pour notre héroïne, elle doit aussi composer avec son histoire d'amour pour Finn qui a dû entrer chez les Frères et avec lequel elle ne peut s'afficher au grand jour…
Tout est bien compliqué et bien lourd pour une jeune fille de 17 ans. Et pourtant, Cate fait face la tête haute. Elle doute, elle piétine un peu mais elle finit par prendre de (bonnes) décisions. C'est vraiment une héroïne réfléchie et mature comme je les aime et que j'aimerais voir plus souvent dans la littérature du genre !
Au contraire, Maura (la deuxième soeur) représente tout le contraire et si le but de Jessica Spotswood était de nous la rendre haïssable, c'est plus que réussi… surtout dans les dernières pages, alors qu'elle s'oppose violemment et cruellement à Cate. Tess, la plus petite, est adorable. J'ai été heureuse de la découvrir un peu plus ici et j'espère qu'elle prendra encore plus d'ampleur dans le troisième et dernier tome… elle a beaucoup de potentiel !
De nombreux personnages secondaires gravitent autour de ce trio : Finn l'amoureux, les autres Soeurs du couvent, les Frères en chasse, les femmes emprisonnées à l'asile… On découvre ce petit monde au fil des pages et on se rend compte que si l'auteure commence par nous présenter ses figures de façon assez manichéenne, ce n'est peut-être pas si simple, finalement… et j'apprécie les nuances apportées.
Malgré le fourmillement de personnages, ce deuxième tome donne tout de même un effet de huis clos puisque Cate - que l'on suit en point de vue interne - ne sort du couvent que pour aller en visite à l'asile ou retrouver clandestinement Finn… le côté oppressant n'en est que plus palpable pour le lecteur. le danger est partout, les Frères peuvent arriver d'un moment à l'autre pour l'arrêter (ou l'une de ses Soeurs, de sang ou de couvent).
L'action n'est pas très présente dans ce deuxième opus (à part dans la dernière partie) puisque Jessica Spotswood préfère s'attacher au quotidien de Cate, à ses réflexions, ses doutes… et le chemin qu'elle peine à tracer, écrasée par le poids de la prophétie, par la responsabilité que font peser les soeurs du couvent et ses propres soeurs sur ses épaules. Je ne suis pas une très grande fan des romans qui enchaînent action sur action, leur préférant les textes d'atmosphère qui s'attardent beaucoup plus sur les personnalités des figures qui y évoluent. Pour le coup, je suis servie. Et comme Cate est une personnalité que j'apprécie beaucoup, je ne peine pas à m'attacher à elle et à ses aventures.
A noter que si les trois premiers quarts du roman peuvent paraître « lents » pour certains, le quatrième et dernier accélère le rythme et la tension… jusqu'à la scène finale, particulièrement déchirante. Je ne m'attendais pas du tout à ce retournement de situation mais je félicite Jessica Spotswood d'avoir osé faire souffrir ses personnages. Je suis souvent lassée par ces auteurs qui facilitent la vie à leurs figures et leur ôtent les difficultés du quotidien. Stop ! Ici, ce n'est pas du tout le cas. Elle n'hésite pas, en effet, à leur faire subir de dures épreuves et ne les épargne pas. Bien sûr, c'est triste ; mais c'est tellement plus passionnant et marquant qu'un texte plat et sans surprise !
Jessica Spotswood n'hésite pas, non plus, à soigner son style. Je ne peux que vous parler de la traduction française (qui ne dénature pas le texte d'origine, j'espère !) proposée par Nathan mais je la trouve déjà de très bonne qualité. Les phrases sont bien construites, les pages ne sont pas noyées sous les dialogues inutiles, les descriptions permettent une immersion rapide et facile dans les scènes…
Bref, pour moi c'est vraiment du très bon cru en Young Adult et beaucoup savent que je suis avare de compliments lorsque je me penche sur ce genre !
Soeurs sorcières est, à mon sens, une des meilleures séries pour les adolescents et jeunes adultes de ces dernières années. Servie par une plume soignée, l'atmosphère oppressante capture le lecteur qui ne peut alors s'empêcher de frissonner auprès des soeurs Cahil ; notamment auprès de Cate, une héroïne responsable et mature qui, malgré son rôle primordial, n'est pas une superwoman à qui tout réussi. Rongée par les doutes et parfois dépassée par ce qui l'entoure, sera-t-elle à la hauteur de la prophétie ? Réponse dans le troisième et dernier tome que je lirai, c'est une certitude !
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sev59283
  29 avril 2015
Pour une fois, j'ai décidé de faire une chronique, mais qui regroupera 3 livres. Oui, je ne le fais jamais j'ai toujours fait une chronique par tome, mais là entre le fait que j'ai environ 20 chroniques de retard et surtout que je les ai lus à la suite (oui, entre le 1 et le 2, j'ai lu un livre, mais bon au final, c'est pareil) en plus, je ne me sens pas d'écrire une chronique pour chaque, car je risque de plus trop savoir quel événement se passe dans quel tome surtout pour les deux derniers. Je pense que c'est plus simple et j'espère que cela le sera aussi pour vous.
C'est une saga en partenariat Nathan, mais je n'ai jamais pris le temps de la lire et puis on m'a dit que le tome 2 se terminait horriblement alors je n'avais pas envie de me prendre encore une fin de fou donc je l'ai laissé patienter sagement. Puis Sarah a lu le tome 3 et m'a dit qu'il fallait absolument que je lise cette trilogie. Je suis faible avec Sarah, on est pareil côté lecture alors quand elle me dit de lire, je fais !
J'avais mis le premier tome dans mon prévisionnel du mois d'avril, pour voir ce que donner cette saga, car oui à la base, je ne devais pas lire les 3 tomes en un peu plus d'une semaine ! Et puis, je tombais toujours sur des lectures assez cata donc je me suis dit allé, c'est parti pour ce premier tome, on verra bien ce que cela donne et si ma Sarah a raison ! Et là c'est un autre genre de catastrophe qui en a découlé.
Vous le savez si vous me suivez depuis quelque temps, je n'ai pas l'habitude de lire les tomes à la suite comme je l'ai fait pour celle-ci pourtant, ce n'est pas non plus la meilleure que j'ai lue, mais je ne sais pas ma motivation à clôturer des sagas (sachant qu'elle était entière dans ma pal), et ce qu'elle me vendait m'a poussé à lire sans m'arrêter.
On va quand même parler de l'histoire un jour non, alors voilà, c'est l'histoire de 3 soeurs (vous, vous en doutez hein !), 3 sorcières (cela aussi...) Cate, Maura et Tess, c'est aussi une histoire de prophétie (comme souvent) et une romance tout mimi (j'ai envie d'écrire un truc, mais je risque de spoiler alors je ne dis rien). Ses 3 soeurs sont un peu toutes seules, leur mère est morte sans forcément tout leur révélé et leur père est souvent absent.
On se retrouve dans un monde où les sorcières, c'est le diable. Toutes les Femmes/Filles qui se font prendre par l'Ordre des Frères pour sorcellerie se font soit interner soit tuer. Nos 3 soeurs cachent donc leur pouvoir, mais voilà dans leur monde à 17 ans, tu as la cérémonie du choix. Tu dois choisir entre te marier ou entrer à l'Ordre des Soeurs. Mais nos 3 soeurs sont un peu renfermées sur elle-même et ce n'est pas très bien vu par tout le monde et donc leur miss Marie Mêle Tout de voisine va convaincre leur père de prendre une gouvernante !
Et quelle Gouvernante, Elena ! Alors, elle, au départ, je ne l'aimais pas, mais j'avoue qu'au fur et à mesure de tome, ça va mieux. Elle est donc venue pour aider les filles à se faire bien voir, mais bon pas forcement que pour cela !Mais nos 3 soeurs sont un peu renfermées sur elle-même et ce n'est pas très bien vu par tout le monde et donc leur miss Marie Mêle Tout de voisine va convaincre leur père de prendre une gouvernante !
On va suivre pour ce premier tome Cate (c'est toujours le point de vue de Cate dans les 3 tomes) qui va devoir faire son choix. Et tout ne sera pas aussi simple qu'elle l'avait prévu.
Un premier tome qui m'a convaincu, vous vous doutez bien. Certes, c'est de la jeunesse et l'on passe par quelques raccourcis, mais, j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur que l'on dévore et, l'histoire n'est pas mal et, j'avoue que la romance toute mimi m'a poussé à en savoir plus.
Et puis la fin du tome 1 est très prenante et ma curiosité déjà piquée. Ce premier tome installe bien l'univers, les personnages et surtout la prophétie. Il ne m'en fallait pas beaucoup plus. J'ai tenu le temps de lire un livre et je me suis jetée sur le tome 2
Pour moi, c'est le meilleur. On avance bien dans l'histoire, on en apprend beaucoup sur la prophétie, il se passe beaucoup de choses, on rencontre de nouveaux personnages.
L'histoire est toujours si prenante, les personnages évoluent surtout l'une des soeurs que j'ai eu envie de taper et à la fin carrément la tuer faut l'avouer ! La petite romance est toujours présente mais bien dosée donc tout pour me plaire. On avance tranquillement, la riposte contre les Frères qui deviennent de pire en pire commence.
Et on arrive à cette fameuse fin où je suis resté bloqué, ou j'ai cherché s'il ne me manquait pas des pages. Et donc moi qui disais que je pourrais attendre avant de lire le tome 3... La grosse blague, j'ai sauté dessus à peine, j'ai fermé le tome 2 !
C'est ce tome 3 qui est pour moi le moins bien, parce que déjà la fin, je ne la voyais pas absolument pas comme cela surtout que pour moi, il manque quelque chose et pis, la prophétie est mise de côté beaucoup trop souvent alors que dans le tome 2, il n'y avait que cela !
Il se passe quand même beaucoup de choses et les Frères, on les déteste encore plus en tout cas une partie et certaines Soeurs. On voit bien dans ce dernier tome qu'il y a des mauvais dans les deux camps !
Les Frères s'en prennent vraiment plein la tronche et ce n'est pas pour me déplaire. Certaines actions qu'ils font m'ont fait dresser les poils et d'autres où j'ai carrément eu des envies de meurtre.
Le personnage que j'ai détesté à la fin du tome 2 et ben, c'est pire dans le tome 3. Je lui aurais mis des claques sans cesse. Grrr et même après ce qui lui arrivent, je n'ai quasi rien éprouvé pour vous dire que je ne l'aimais pas.
La fin comme je l'ai dit plus haut, je ne m'attendais pas à cela, je ne sais pas, j'aurais vu quelque temps plus tard, voir réellement si les choses changent. L'avenir de Cate et son amoureux, car oui, moi, j'ai aimé cette petite romance et je n'étais pas contre une petite couche en plus. L'avenir d'autres personnages également. Je trouve cela un peu dommage que l'auteure ait décidé de s'arrêter là.
À côté de toute l'histoire, nous avons une écriture hyper fluide, addictive au possible (vous l'aurez compris sinon je n'aurais pas englouti les trois tomes). Certaines choses dans les trois tomes sont prévisibles, d'autres beaucoup moins ce qui équilibre la balance.
Pour conclure, (parce qu'il serait temps), je dirais que c'est une trilogie sympathique qui se lit toute seule. Une saga, certes jeunesse donc il ne faut pas non plus attendre énormément, mais elle fait du bien (ou pas, cela dépend les moments surtout !). Elle nous fait passer par toutes les émotions et cela, j'adore. Vous l'avez déjà compris, j'ai vraiment adoré cette saga, elle contient quelques petits points négatifs, mais au final, je me suis plongée dedans et j'ai vraiment eu du mal à en sortir. Je ne suis pas triste de quitter cette saga comme j'ai pu l'être pour d'autres, mais elle restera la saga que j'ai lue quasi d'une traite ce qui est rare chez moi.
Petit conseil lecture. Vous l'aurez compris dans mon avis si vous avez eu le courage de le lire, je vous conseille de lire le premier tome pour vous faire un avis et si vous aimez procurer vous les deux autres tomes, car la fin du second tome et vraiment horribles et c'est très difficile de résister à l'envie de savoir.
Se conclu ici, c'est triple chronique, j'espère qu'elle vous aura plu et que je n'ai pas dit du grand n'importe quoi. Et j'espère que je vous aurais donné envie de lire cette trilogie.
Lien : http://toutelalecturedesev.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ninon16
  19 août 2014
j'avais lu le premier tome de cette série au mois de juillet et je dois dire que j'étais très heureuse d'avoir ce second tome sous la main, car la fin était tout simplement horrible et il fallait absolument que je connaisse la suite. Bien sûr, ça n'était rien en comparaison de cette fin-ci… J'ai encore une fois beaucoup aimé Soeurs sorcières, de la couverture au récit, un nouveau coup de coeur !
On retrouve Cate dans le soi-disant couvent des Soeurs où elle apprend à maîtriser ses dons. A la fin du tome 1, j'étais très opposée à ce qu'elle aille à New London chez les soeurs, préférant les décors de Chatham. Finalement, je dois dire que ces lieux-ci et événements n'étaient pas mal non plus et qu'ils ont fait du changement, faisant évoluer l'histoire.
Dans le tome 1, l'intrigue se déroulait assez lentement, l'auteur mettant en place ses différents éléments. Mais ici, pas de quartier ! On assiste à de nombreux bouleversements et actions inattendues, parfois assez inquiétantes. Je me demande ce que va donner le tome 3, puisque ce sera le final… Pas un instant en tout cas je ne me suis ennuyée, car j'adore suivre les aventures de ces trois soeurs et dont le destin semble inéluctable. Je dois dire que l'auteur a le don pour m'horripiler et écrire des choses auxquelles je ne m'attends pas, ce qui peut être autant une qualité qu'un défaut !
On assiste toujours à l'injustice des Frères qui me fait me sentir impuissante, mais les choses avancent et elles ne resteront bientôt plus sans punition. Néanmoins, on découvre que les sorcières ne sont pas non plus des enfants de coeur et que certaines sont prêtes à tout pour avoir le pouvoir. Jessica Spotswood ouvre ici une sorte de débat sur cette question et dont les deux partis chez les sorcières ont un peu rasion…
La fin est très atroce. Je m'y attendais un peu car j'avais été prévenue mais ça… ça déchire mon coeur d'artichaut, ça me donne envie de trépigner et d'avoir des dons de sorcière comme les soeurs Cahill afin de précipiter la sortie en France de ce tome 3.
J'ai eu du plaisir à retrouver Cate, bien qu'encore une fois je désapprouve sa façon de laisser les autres en dehors de ses agissements, ou de leur dire les choses trop tard. Néanmoins elle a bon coeur et je suis contente que ça soit elle la narratrice plutôt que Maura. Ou sinon, peut-être pourrais-je enfin comprendre ce qui lui passe dans la tête, à celle-là ? Je n'arrive pas à la comprendre, je trouve ses méthodes trop extrêmes et sa façon d'être injuste, surtout avec cette fin…
Heureusement, il reste Tess. Elle est de nouveau mon personnage coup de coeur de cette histoire, toujours bienveillante et généreuse, mais ne se laissant pas faire pour autant. L'auteur a fait un bon choix en ce qui concerne la prophétie, je pense. J'ai aimé retrouver les autres personnages (enfin, je parle surtout de Finn et Rory) et en rencontrer de nouveaux, que ce soit Cora ou encore Mei. Je pense que ces personnages vont nous réserver des surprises pour ce 3ème tome et auront peut-être un comportement auquel je ne m'attends pas.
J'ai adoré l'écriture de l'auteur. Comme je l'ai souvent dit, j'ai l'impression que cette histoire échappe à mon contrôle par ses tournants inattendus, mais c'est aussi ce qui fait le charme de ces livres et pourquoi je les aime tant. Jessica Spotswood a une plume entraînante et ce livre, bien qu'il fasse plus de 400 pages, je l'ai dévoré en à peine deux jours. Un vrai plaisir de lecture comme il n'en arrive pas tous les jours.
Deuxième tome et deuxième coup de coeur. L'histoire, les personnages… Tout évolue et chacun prend position. le final sera explosif et j'ai hâte qu'il sorte afin de pouvoir le dévorer, lui aussi ! J'espère que vous lirez cette série, car elle en vaut largement la peine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   02 mai 2014
La première mesure, en vigueur immédiatement, est l'interdiction faite aux femmes de travailler hors du foyer.
(...)
La seconde mesure, également en vigueur sans délai, est l'interdiction faite, à partir de ce jour, d'apprendre à lire aux filles. Nous ne pouvons rien, il va de soi, pour celles qui ont déjà appris, mais à l'avenir nous bannissons cet apprentissage, aussi inutile que dangereux.
Commenter  J’apprécie          190
orbeorbe   01 mai 2014
Je suis sorcière. Mes sœurs sont sorcières. Mes meilleures amies sont sorcières. Croyez-vous que je souhaite voir les filles comme nous se faire brûler vives, ou noyer, ou pendre ? Je donnerai cher pour savoir comment mettre fin à ces atrocités, mais je n'en sais rien.
Commenter  J’apprécie          260
MissMymooMissMymoo   16 mai 2014
"Vous ne pouvez pas infliger un mal à partir de rien, mais vous pouvez grandement l'amplifier. Je ne cherche pas à vous faire peur, Cate. Vous commencez seulement à entrevoir l'étendue de vos dons. Ce que nous pouvons faire de ceux-ci... En de bonnes mains, ils sont une bénédiction. Les prêtres et les médecins parlent souvent de vocation pour qualifier leur tâche. J'en dirais autant de la mienne. Que l'appel soit venu de Seigneur ou de Perséphone ou de qui que ce soit, quoi que ce soit d'autre - je n'en sais rien mais j'en suis reconnaissante. [...]
Une bénédiction, nos dons de magie ? Jusqu'ici, j'avais toujours perçu les miens comme une malédiction, plutôt. Ces derniers temps, pourtant, je me disais que le don de guérir était différent. Moins ambigu que le pouvoir d'intrusion mentale, par exemple. Une façon de se rendre utile, de démontrer que les Frères ont tort de décréter maléfique toute magie. Je comprends maintenant qu'il ne diffère pas des autres dons : tout dépend de la personne qui en use.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissReadingMissReading   15 septembre 2014
"Les temps sont bien sombres pour les Filles de Perséphone, Miss Cahill, commence-t-elle sans préambule. Et sombres, ils le seront plus encore avant que cette ténébreuse période prenne fin. Les Frères nous ont rappelé ce soir de quoi ils sont capables."
Commenter  J’apprécie          70
AnalireAnalire   17 avril 2014
On dit que les nations sont façonnées par les guerres ; il se pourrait que les femmes aussi.
Commenter  J’apprécie          200
autres livres classés : sorcièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

soeur sorcière :tome2

Qui la sorcière dont la prophéthie parle ?

cate
maura
tess

4 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Soeurs sorcières, tome 2 de Jessica SpotswoodCréer un quiz sur ce livre
.. ..