AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755623406
560 pages
Éditeur : Hugo et Compagnie (07/07/2016)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Griffin Hancock est le bassiste un peu bad boy des D-Bags, le groupe le plus chaud du moment.
Il a tout ce dont il rêve : une grande maison, une belle voiture, une magnifique famille. Malgré tout, cet homme sauvage et à l'ego surdimensionné en a assez d'être dans l'ombre de Kellan Kyle. Il estime être le meilleur et tout le monde devrait le savoir.

C'est pourquoi lorsqu'une opportunité se présentera, Griffin n'hésitera pas à la saisir. Le gro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
les-lectures-de-titou
  20 août 2016
C'est avec beaucoup de curiosité que j'ai commencé ce livre. Griffin est un personnage marquant de la saga. Son coté tellement... extravagant, exubérant ne peut laisser indifférent. Je voulais en connaître plus sur lui et j'ai été servie…

Cette histoire se déroule après la tournée avec Sienna Sexton (Intrépide). Les D-Bags sont maintenant riches et célèbres. Ils préparent un nouvel album et une nouvelle tournée. Tout leur sourit, malgré tout Griffin en veut encore plus. Il en a assez d'être dans l'ombre de Kellan et même de son cousin, Matt, le roi de la guitare solo. Griffin veut être une star… et pas seulement pour sa femme et ses filles. Il veut être Reconnu.

Griffin est orgueilleux, arrogant, égocentrique, vulgaire, égoïste, libidineux… Il pense sincèrement être le mec le plus cool, le plus génial, le roi du monde. Et il veut que la terre entière le sache. Il essaie de demander à ses amis une place sur le devant de la scène, mais ceux-ci refusent. Griffin est de plus en plus énervé. Il se sent étriqué. Dès que l'occasion se présente pour lui d'avoir son propre show, il saute sur l'occasion sans même en parler avec sa femme… Mais Griffin va apprendre à ses dépens que quand c'est trop beau pour être vrai c'est que, justement, ça ne l'est pas et qu'à trop en vouloir on finit par tout perdre…

Dès le début, on perçoit plusieurs facettes chez Griffin. Celle qu'il montre à tout le monde, y compris à ses amis, et celle que seule sa femme et ses filles voient. Il est tellement adorable avec ses femmes. En dehors d'une osmose sexuelle frisant la perfection, je pense que si Anna supporte l'égo surdimentionné de son époux, c'est parce qu'elle voit son coté vulnérable, tendre et affectueux. Il est fou amoureux de sa femme et de ses filles, même s'il ne l'exprime pas verbalement. Son comportement est tellement différent avec elles, qu'on arrive à supporter sons arrogance, sa fierté mal placée et sa stupidité. Car il a réussi à me donner envie de le taper puis de le prendre dans mes bras pour lui faire un gros câlin. Il a même réussi à me faire verser une petite larme. Sans conteste, Griffin ne laissera personne indifférent !

J'ai beaucoup aimé Anna également. Elle a la tête sur les épaules, beaucoup plus que Griffin. Elle a d'ailleurs peur de ses réactions impulsives. Mais, ils forment une équipe et elle soutient son mari, lui fait confiance. Mais la confiance s'arrête là où le mensonge commence. Griffin a tellement peur de perdre sa femme, qu'il s'enlise. Il creuse toujours un peu plus profond dans sa bêtise et ça ne manquera pas d'affecter sa famille.

Je ne voyais pas bien comment l'auteur allait faire pour redorer le blason de Griffin. Et j'avoue que la solution m'a surprise, et le résultat encore plus. Elle a réussi à me faire stresser jusqu'au bout. On voit le changement s'opérer chez Griffin, il est descendu brutalement de son piédestal et la remontée est laborieuse. Mais il a appris de ses erreurs, même si son comportement n'a pas complètement changé…

Ccl : Une très bonne lecture. J'ai assouvi ma curiosité sur Griffin. S.C. Stephens lui a concocté une histoire étonnante et qui va bien au personnage sans limite qu'est Griffin. On le déteste, il nous énerve, on le trouve adorable, il nous fait pitié… On passe par un tas de sentiments et émotions différents. En outre, un ultime tome avec les D-Bags ne se refuse pas !

4,25/5
Lien : http://les-lectures-de-titou..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarker
  22 juin 2019
Un cinquième tome que j'avais eu, avec le quatrième, à Noël dernier. Il a beaucoup attendu dans ma PAL, car je n'avais pas envie de finir cette Saga trop vite... Mais finalement, quand je l'ai lu, j'ai été franchement déçue...
L'histoire est celle de Griffin Hancock, le bassiste et bad-boy un peu vulgaire des D-Bags, un groupe de musique très en vogue. Il a tout pour être heureux : un famille, un groupe à succès, et des amis toujours fidèles. Pourtant, il va vouloir plus de célébrité en voulant sortir de l'ombre de leur chanteur. Il va alors avoir l'opportunité de devenir la stars d'une série et va quitter le groupe sur un coup de tête, pour une carrière solo. Pourtant, tout ne va pas vraiment se passer comment il le souhaitait...
Tout d'abord, j'ai été contente de retrouver les D-Bags dans cet ultime tome. En revanche, si j'apprécie Griffin dans les autres tomes, j'ai eu beaucoup de mal avec la tournure des événements dans celui-ci... Effectivement, rapidement, on ne va se retrouver qu'avec Griffin au centre de cette histoire, comme si seul lui existait... J'ai trouvé cela vraiment dommage, car on n'arrive pas à s'attacher à un autre personnage et l'on a que ce personnage principal est vraiment insupportable… Dommage, car s'il y avait eu les autres personnages ou même seulement Anna, la femme de Griffin, j'aurais pu apprécier ma lecture. du coup, tel qu'elle est, je suis mitigé sur ce dernier tome, alors que j'avais beaucoup aimé les précédents...
Cependant, la fin est géniale, car Griffin finit par reconnaître ces erreurs et cela m'a permis de l'apprécier à sa juste valeur. J'aurais peut-être aimé qu'il change plutôt pour pouvoir mieux profiter de ma lecture.
Griffin est le bassiste du groupe, le bad-boy vulgaire des D-Bags. Il en veut toujours plus au niveau de la célébrité et de l'argent et ne se rend pas compte que cela fait souffrir son entourage et notamment sa femme, mais aussi ces filles. Griffin a vraiment été un personnage détestable pour moi… Oui, c'est un bad-boy. Mais là, je ne me suis carrément pas attachée à lui… Il a mis trop de temps à se rendre compte du mal qui fessait pour que j'arrive à vraiment l'apprécier. du coup, j'étais à chaque fois exaspérée de ce qu'il disait ou de ce qu'il fessait. Bref, je n'ai carrément pas réussi à m'attacher à ce personnage et c'est pour cela que j'ai eu beaucoup de mal avec cette lecture…
Anna est une femme que j'admire vraiment… pour supporter son mari, Griffin. Certes, il lui montre qu'il est amoureux d'elle, mais il fait pas mal de choses dans son dos sans rien lui dire. Au départ, elle prend sur elle, mais au bout d'un moment, on voit bien qu'elle n'en peut plus… Au départ, elle pense à son couple, mais petit à petit, elle pense aussi à ses filles et à leur avenir… Je dois dire que j'en aurais voulu plus sur Anna, pour comprendre ce qu'elle fessait, ce qu'elle voulait. Un double point de vue aurait été pas mal et m'aurait peut-être permis de plus accrocher à ma lecture.
Les autres personnages, notamment les D-Bags et leurs compagnes, m'ont un peu manquée dans ce tome, car ils ne sont que très peu présent à mon goût. Et j'aurais bien voulu plus les voir pour pouvoir profiter de ce dernier volet pour leur dire en revoir.
Le style d'écriture est toujours aussi descriptif comme j'aime. J'ai retrouvé la plume que j'avais apprécié dans les tomes précédents et cela m'a énormément plus. D'ailleurs, je pense acheter d'autres romans de cette auteure.
En général, une lecture décevante par rapport aux autres tomes, car j'ai trouvé vraiment Griffin insupportable…
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marlene_lmedml
  06 août 2016
Bon, par où commencer ?
Si vous me suivez vous savez que j'ai un très bon rythme de lecture, et il m'a fallu un peu plus de deux jours pour terminer ce roman tellement j'ai ramé au tout début.
Mon avis est assez mitigé sur ce dernier tome et ce n'est pas dû à la plume de l'auteure que j'ai retrouvé avec plaisir. Non c'est bien de la faute à ce cher Griffin. Je n'avais pas spécialement d'avis sur lui jusqu'à présent parce que je le trouvais plutôt intéressant comme personnage. Ce que j'avais aperçu de lui ne m'avait pas énervée ni rebuté, je le trouvais à part et plutôt drôle malgré son côté un peu lourd.
Ici, l'auteure nous dévoile toute la personnalité de son bassiste préféré et je vous avoue que j'ai eu énormément de mal avec ce personnage qui se trouve être très égoïste, convaincu de son talent, de son "génie"... Griffin vit dans un autre monde, le Griffin's Land... Il se croit supérieur à tout le monde, revendique son génie à tout bout de champ, méprisant grossièrement les autres membres des D-Bags mais aussi mettant à mal son mariage avec Anna... Que je félicite soit dit en passant de supporter cet homme à l'égo sur-dimensionné.
Durant la première moitié du roman, j'ai souffert, je me suis accroché pour poursuivre ma lecture parce que vraiment Griffin m'a mise hors de moi, il m'a tapé sur le système à un point que j'ai failli abandonner ma lecture, mais ça ne me ressemble pas, je n'aime pas ne pas finir un livre parce que j'espère toujours que la suite rattrapera le début, et c'est ce qu'il s'est passé avec Sauvage. La deuxième moitié du roman est beaucoup plus agréable, les événements qui s'enchaînent sont palpitants et finalement j'ai aimé que Griffin se retrouve obligé d'assumer ses choix et ses mensonges... Oui je suis sadique je l'avoue mais à trop vouloir jouer Griffin s'est brûler les ailes tout seul.
L'auteure a vraiment mis l'accent sur les défauts de Griffin au début du roman, sûrement que l'effet escompté était à la hauteur parce que malgré tout j'ai réussi à voir le bon en lui à la fin de l'histoire. Ce roman transmet un message important à tout ceux qui en veulent toujours plus, à tout ceux qui ne se contentent jamais de se qu'ils ont... A trop en vouloir on finit par tout perdre, et la chute fait mal. Griffin va en faire les frais mais peut-être était-ce inévitable pour qu'il prenne conscience de la chance qu'il avait.
On retrouve la grande famille des D-Bags, l'ambiance est toujours aussi agréable et les rebondissements de ce tome renforcent leurs liens et j'ai adoré les voir tous ensemble une dernière fois.
Le duo Griffin/Anna fonctionne à merveille, elle est faite pour lui, aussi trash que lui sexuellement, avec des idées coquines à profusion. Un couple atypique comme je les aime. Avec Griffin, les scènes sexy sont très osées et insolites, de la nouveauté que j'ai apprécié. L'humour est aussi très présent, heureusement ça m'a permis de me détendre quand Griffin m'exaspérait trop.
En bref, malgré un bilan mitigé pour cette lecture je suis ravie de l'avoir lu, ne serait-ce que pour voir l'évolution de Griffin et connaître le grand final de cette saga. Même si clairement j'ai eu beaucoup de mal avec la première partie du roman, l'expérience de lecture a été agréable par la suite. N'hésitez pas à persévérer si vous bloquez comme moi au début parce que la suite en vaut la peine :)
Lien : http://chroniqueslivres.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Luxnbooks
  17 juillet 2016
Tout d'abord je remercie les éditions Hugo & Cie, pour l'envoi de ce service presse, étant une inconditionnelle de cette série j'avais néanmoins quelques aprioris concernant ce dernier tome. On ne va pas se mentir, en quatre tomes Griffin n'était pas vraiment un personnage qui me faisait rêver et malgré une lecture satisfaisante, mon opinion n'a que partiellement changé à son sujet.
Pour se resituer un peu, Griffin Hancock est le bassiste des D-Bags son langage de charretier ne vous a probablement pas échappé. Depuis que le groupe est enfin reconnu dans le monde de la musique, il possède tout ce dont il rêve, il est célèbre, vit dans une maison indécente, conduit une belle voiture et est marié à une femme sexy qui le comprend. Pourtant face au succès grandissant de Kellan, il n'accepte pas d'être relégué au second plan, son égo surdimensionné va le conduire à vouloir être le meilleur, alors face à une opportunité pouvant mettre en avant son génie, il va décider de tout plaquer et quitter Seattle contre l'avis du groupe et il va déraciner Anna et les enfants pour Los Angeles.
Je n'irais pas jusqu'à dire que je suis déçue, mais en même temps je m'attendais à autre chose. Griffin est un personnage qui a toujours réussit à se faire remarquer dans les tomes précédents et sa manière d'interagir avec le groupe a toujours réussi à me faire rire. le problème c'est que dans ce tome, ce qui était tourné en dérision, prend un tout autre virage. Griffin a un égo tellement énorme que ça en devient presque gênant et ce que je prenais pour de l'autodérision est en réalité beaucoup plus tordu. Je peux comprendre qu'il est confiance en ses capacités, mais il aune manière de toujours vouloir se mettre en avant qui m'a un peu déstabilisé. Il va tellement se focaliser sur son besoin de reconnaissance qu'il va en oublier d'écouter les personnes autour de lui et ces décisions vont lui revenir en pleine figure. Pourtant malgré ses décisions discutables, on va découvrir qu'il peut toujours compter sur le soutien d'Anna, qui va s'avérer être d'une loyauté sans failles et je suis admirative.
Si on retire le côté un peu trop narcissique de Griffin, on découvre un homme avec un bon fond. Il a toujours voulu être sur le devant des projecteurs et face à la moquerie des membres du groupe, il va commencer à développer de la rancoeur car personne ne le prend au sérieux et ses idées sont sans arrêt mises de côté. Même s'il ne va pas s'y prendre de la bonne manière, j'ai été attendri face à son sentiment de rejet. Mais ce qui m'a définitivement convaincu, c'est lorsqu'il est avec sa famille, il devient quelqu'un de totalement différent et il est prêt à décrocher la lune pour ses femmes. On comprend que ce besoin de reconnaissance est autant pour lui que pour l'image qu'il renvoie et il va comprendre la valeur des choses qu'il possède lorsqu'il les aura perdu. On découvre le reste du groupe sous un nouvel angle et même si l'histoire se lit vite, il n'a pas à détrôner Kellan dans mon coeur.
Lien : http://wp.me/p4u7Dl-2ow
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Leslecturesdenini
  18 juillet 2016
Nous retrouvons donc Griffin et tous les autres membres du groupe D-Bags. Ils sont en pleine ascension, chacun vit un rêve, ils ont tout, de l'argent, sont reconnus, de belles maisons et partagent ce succès avec leurs amis et leurs familles.
Griffin commence à avoir envie d'être plus reconnu pour son génie, d'être mis plus en avant dans le groupe car selon lui, il est dans l'ombre de Kellan. Mais, d'après les autres membres, il ne fait pas d'efforts, ne participe pas à l'élaboration des chansons ni à la vie du groupe. Il vit mal le fait d'être mis en retrait.
Après une proposition alléchante, il quitte le groupe sans sommation avec femme et enfants, et retourne à L.A. pour pouvoir vivre son rêve d'être encore plus reconnu, connu pour son génie et être encore plus aimé. Va-t-il réussir sa carrière solo ?
Je n'avais pas forcément accroché au personnage de Griffin mais j'avais envie de connaître la suite de l'aventure des D-Bags. Malheureusement pour moi, l'histoire est centrée sur Griffin et nous avons très peu de nouvelles des autres membres du groupe.
J'avais trouvé Griffin vulgaire et imbu de sa personne mais dans ce tome, je l'ai trouvé immature - en tous cas, il n'a pas de réaction d'un père de famille-, égocentrique, désinvolte, un vrai connard dans certaines situations, j'avais envie de le secouer et de lui donner des claques. Heureusement que Griffin est entouré et qu'à un moment,il va se poser les bonnes questions et se reprendre en main.
J'ai commencé le livre, après 100 pages, j'ai arrêté, je n'étais vraiment pas emballée, puis repris 2 jours plus tard car je ne laisse jamais un livre sur le bord de la route.
Cette histoire n'est pas mémorable, je trouve que le tome n'apporte pas grand et est très différent des autres, c'est surement pour cela que je suis un peu déçue par cet opus.
Bref, je suis septique pour dire si j'ai aimé ou pas, dans tous les cas, ce n'est pas un livre que je relirai mais si vous aimé Griffin, vous adorerez ce tome, donc lisez-le.
Lien : http://leslecturesdenini.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   06 août 2016
Quelques semaines plus tard, alors que la fin août approchait, l’événement que je redoutais le plus arriva finalement : les foutus VMA. Toute ma famille était à la maison pour nous assister dans nos préparatifs, sans doute pour avoir l’impression d’en être un peu.

Anna était à la fois reconnaissante et agacée qu’on l’aide à se coiffer et à se maquiller.

Pour ma part, j’étais hyper bien sapé dans mon costume gris foncé, et j’avais même enduit mes cheveux de gel pour la jouer façon Jack Nicholson.

Je feuilletais un magazine tout en attendant qu’Anna soit prête, quand je poussai soudain malgré moi un cri et sentis tout mon être se glacer…

– C’est quoi ce bordel ? C’est vrai, ces conneries ?

– Qu’est-ce qui est vrai ou pas ? s’enquit Liam d’un ton nonchalant.

Le sachant incapable de me répondre, je me ruai hors de la pièce pour trouver la seule personne dans cette maison en mesure de m’expliquer si ce que je venais de lire était vrai ou non.

– Anna ! hurlai-je en déboulant comme une furie dans notre chambre.

Assise devant sa commode, elle regardait Chelsey lui faire des boucles. Elle était vraiment torride dans sa robe blanche moulante, mais j’étais bien trop furax pour y prêter attention. Bon, je ne pus bien sûr pas ignorer son décolleté plongeant, qui soulignait généreusement ses atouts.

– Tu as lu cet article ? demandai-je en lui fourrant sous le nez.

Elle s’écarta un peu, pour voir de quoi il s’agissait. Chelsey reposa le fer à friser et toutes deux se penchèrent sur le papier qui venait de me mettre en rage. Anna en resta bouche bée, puis leva lentement les yeux vers moi.

– C’est vrai ? me demanda-t-elle.

– J’espérais que tu saurais me répondre, rétorquai-je. Kiera, Jenny ou Rachel ne t’ont rien dit ?

Ou les gars ? Mais je m’abstins d’énumérer leurs prénoms, surtout si le contenu de l’article était authentique.

Elle se contenta de secouer la tête.

– Tu es sûre que Kiera ne t’a rien dit, quand elle est venue te voir le mois dernier ? insistai-je.

Peu désireux de la croiser ou d’entendre des ragots sur le groupe, j’avais passé le week-end chez mes parents quand elle avait séjourné chez nous.

Anna me rendit le magazine, l’air complètement perdue.

– Non… rien du tout, et cela fait une semaine que nous ne nous sommes pas téléphoné… Mais ça ne peut pas être vrai, décréta-t-elle tout à coup, d’un ton plus ferme. Quelqu’un m’aurait avertie !

Elle en parut si sûre que je la crus… pendant quelques secondes. Et puis les paroles de Matt revinrent me hanter : tu n’existes plus pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   21 juin 2019
- Je travaillerai dur pour ce groupe, répondis-je. Je sais à présent ce que signifie le travail d’équipe et je veux en être. Je ferai ma part du job… Je le promets.
Commenter  J’apprécie          20
Milka2bMilka2b   14 mars 2021
– Ce n’est pas le bébé qui me fait peur, mais le fait que tu te sois dupliqué. Maintenant, il y a deux Griffin et je ne sais pas si le monde va tenir le choc.
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   21 juin 2019
- Mme Anna Hancock… Tu es ma meilleure amie, ma meilleure complice pour les quatre cents coups, ma raison de vivre, la seule qui compte pour moi. Et jamais je ne porterai le moindre accroc à l’amour qui m’unit à toi pour la vie.
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   21 juin 2019
- Tu es ma meilleure amie, lui dis-je. La seule qui me comprenne vraiment et qui m’aime. Et je ferais l’impossible pour te garder. L’impossible.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : rock starsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
645 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

.. ..