AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782755633023
Hugo Publishing (06/07/2017)
3.76/5   35 notes
Résumé :
Kenzie et Hayden se challenge mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense, et absolument interdite, attirance.
L'unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fait son possible pour respecter les règles mais lorsque son équipe rencontre une crise financière, elle cherche de l'aide auprès d'Hayden. Et si lors de ces rendez-vous nocturnes secret, la tension... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
3,76

sur 35 notes
5
10 avis
4
8 avis
3
8 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ce premier opus aurait pu être un coup de coeur, je ne suis pas passé loin et je vais vous expliquer pourquoi.

Le début du récit est assez lent et trop descriptif, ce qui fait qu'il est difficile de rentrer de suite dans le vif du sujet. le début n'est pas fluide, très peu de dialogues, la narration traîne parfois en longueur et c'est dommage car c'est ce qui me fait passer à côté du coup de coeur. Une fois l'histoire lancée à son apogée, j'ai totalement été captivée par l'intrigue et l'univers des courses de motos.

L'ambiance devient très vite survoltée, l'adrénaline se faire sentir lors des compétitions. L'univers que l'auteure nous fait découvrir est palpitant, ce milieu masculin où Mackenzie devra faire ses preuves, être la fille d'un pilote de moto de légende est très lourd à assumer pour elle, elle doit se dépasser sans cesse pour ne serait-ce qu'espérer être à la hauteur pour son père, qui s'avère être très exigeant avec sa fille. Cette année est déterminante pour sa carrière de pilote, elle va devoir être la meilleure, rester concentrée sur ses performances. Et ce n'est pas l'arrivée d'Hayden Hayes dans l'équipe rivale qui va l'aider à rester maîtresse de ses moyens.

Dès le premier regard, le courant passe, à tel point qu'ils se motivent et se challengent mutuellement sur le circuit, jusqu'à ce que cette alchimie s'étende à leur vie intime. Mais de nombreux obstacles vont les empêcher d'être ensemble. L'unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Une chose en entraînant une autre, Mackenzie et Hayden vont se retrouver dans une situation sans issue. Ils n'ont pas le droit d'être ensemble…

Je dois dire qu'hormis le démarrage très lent de ce roman, j'ai tout aimé dans l'histoire. Les personnages sont très bien décrits, on fait connaissance avec des personnages aux caractères bien trempés. Mackenzie est une héroïne qui m'a tout de suite plu, elle est audacieuse, passionnée et c'est une compétitrice hors paire. Elle évolue dans un milieu d'homme sans se démonter, elle est victime du machisme qui règne dans cet univers, et pourtant elle s'impose haut la main. C'est une jeune femme qui cherche la reconnaissance de son père, ses choix et ses attitudes vont être bouleversés par l'arrivée d'Hayden dans sa vie. Comment garder le cap quand les sentiments s'en mêlent ? J'ai aimé son personnage pour sa force de caractère, pour sa détermination. Mackenzie est une jeune femme qui n'est pas guidée par l'impulsivité, elle est réfléchie et arrive souvent à se raisonner mais l'amour se trouve là… Et ce n'était pas prévu au programme.

Hayden Hayes est un personnage masculin très secret, je dois dire que l'auteure le rend mystérieux et cela m'a rendu folle à plusieurs moments. Car on a forcément envie d'en apprendre plus sur lui. Issu du monde des courses de rues illégales, Hayden attire l'attention sur lui en rejoignant l'équipe de Keith Benneti, ennemi juré de Jordan Cox, le père de Mackenzie. J'ai eu du mal à me faire un avis sur Hayden, il se dévoile très peu, on ne peut s'empêcher de spéculer sur lui. Est-il un homme de confiance ? Kenzie devrait-elle se laisser aller avec lui ? Je dois dire que mon avis au final est plutôt positif sur lui, l'auteure a su me donner de nombreuses raisons de l'aimer, au-delà du fait qu'il cache pas mal de choses, il est très séduisant, et son histoire personnelle m'a énormément touchée, je me suis du coup beaucoup attachée à lui. Même s'il garde un côté sombre et nébuleux en lui. le fait que le récit soit narré du point de vue de Kenzie n'arrange pas le fait que l'on se pose énormément de questions sur Hayden.

Il y a beaucoup de personnages secondaires. du coté des Cox, vous ferez connaissance avec Nikkie, la mécanicienne de Kenzie, et aussi sa meilleure amie. Nikkie est assez drôle, une jeune femme qui apporte un côté léger à l'histoire. Myles, un des coéquipier de Kenzie se montrera plus sérieux, c'est un jeune homme agréable, son évolution dans l'histoire nous montre d'autres facettes de son personnage, ce qui renforce l'intensité de l'intrigue. Jordan Cox est un homme sévère et exigeant. Son attitude envers Kenzie m'a quelque peu révoltée, je n'ai pas spécialement apprécié son personnage malgré l'excellent rôle qu'il joue dans le scénario. Coté Benneti, et bien il y a Keith, personnage quelque peu effacé malgré le fait qu'il soit un élément central de l'histoire. Keith a un passif avec la famille de Kenzie ce qui apporte de la profondeur au récit car les liens entre les personnages sont tumultueux. D'autres personnages s'ajoutent à ce tableau, dans le milieu des courses de rues. L'auteure a réussi à mettre en scène beaucoup de protagonistes sans jamais perdre le lecteur en toute.

La romance est très attractive car plusieurs facteurs la rendent passionnée et intense. Tout d'abord, la notion d'interdit rend les choses très excitantes. Kenzie et Hayden sont rivaux, et ça les mets dans une situation inconfortable surtout lorsque l'attirance devient trop forte pour y résister. La romance met du temps à se mettre en place, et cela n'est pas un point négatif, car l'évolution est totalement crédible et cohérente. L'alchimie entre nos deux héros est indéniable, presque une évidence tellement la fusion se fait entre eux. Sur la piste, lors des courses, ils sont seuls au monde, ils se sentent pousser des ailes. J'ai adoré le couple qu'ils forment en secret, l'ambiance est particulièrement chargée sexuellement et pourtant l'auteure a fait de bons choix. Faire monter le degré d'attirance jusqu'à ce que nos personnages assouvissent leur désir. Les sentiments s'installent doucement, la dynamique de la romance est vraiment parfaite, j'ai vraiment été séduite par ce qui se dégage de leur couple.

L'intrigue est rythmée par la rivalité de nos héros, les courses de motos, les trahisons et les sabotages en tout genre. La romance vient s'immiscer dans cet ensemble bourré d'adrénaline. L'univers des courses de moto est très bien exploité, j'avoue que je n'y connais pas grande chose, mais ce que j'ai découvert dans ce roman m'a captivée. le fait que Mackenzie se fasse sa place dans un milieu d'homme est aussi un gros plus. L'érotisme n'empiète pas sur le scénario, c'est la cerise sur le gâteau, le petit plus qui pimente une histoire déjà très puissante. S.C Stephens nous fait aussi passer un beau message avec cette héroïne qui trouve sa place dans ce milieu masculin, elle nous montre bien que les femmes ont encore fort à faire pour être égales aux hommes et que cela n'est pas normal. J'ai d'autant plus aimé son héroïne pour sa façon de s'imposer et de prouver qu'elle a bien sa place dans les courses de motos.

En bref, vous l'aurez compris j'ai adoré ce premier tome, et hormis le début qui traîne en longueur, et bien j'ai tout adoré par la suite. S.C Stephens nous propose une romance passionnée interdite dans un milieu inédit pour ma part. J'ai adoré suivre l'intrigue qui est pleine de mystère, qui a fait monter mon rythme cardiaque a plusieurs reprises. La plume de l'auteure est toujours aussi addictive, j'ai vraiment été convaincue par la suite du récit, et je vous conseille de persévérer si vous coincez un peu avec le début de l'histoire car ce roman vaut vraiment le coup. La mise en scène des personnages nous plonge dans une intrigue où se côtoient danger, amour et rivalité. La romance est belle, le lien qui unit Kenzie et Hayden est palpable et j'en ai eu quelques frissons. Nous terminons ce premier opus sur un cliffhanger qui remet tout en question. J'ai peur pour la suite, je me fais déjà des films :p Mais je ne raterai la suite pour rien au monde ! Mais je suis stressée, angoissée par le rebondissement de fin, je me suis dit : »Noooonnnn pas ça ! » Bref, la suite s'annonce mouvementée !

Adrénaline, danger, trahison et passion au rendez-vous de cette romance hors du commun !


Lien : https://lmedml.com/2017/07/1..
Commenter  J’apprécie          00

Furious Rush marque le retour de l'auteure américaine S.C. Stephens en français, après la publication de la série Thoughless en 2012. Outre Thoughless et Furious Rush, elle a publié une troisième série intitulée Conversion qui reste inédite en français. Stephens vit actuellement avec ses deux enfants dans le Nord-Ouest du Pacifique.

Après l'univers de la musique, Stephens s'attaque à celui de la course de motos, qui à ma connaissance ne sert que très rarement comme toile de fond pour une histoire. du coup, je suis littéralement tombée amoureuse de cet univers. Moi, qui étant petite proclamait vouloir pratiquer la moto plus tard, je me suis facilement laissée charmer par ce monde. Les scènes de courses sont véritablement bien retranscrites, on s'y croirait presque tant il y a de la vitesse, de l'adrénaline et de la passion. le récit nous invite dans cet univers avec Mackenzie Cox, fille du célèbre pilote Jordan Cox, qui va devoir lutter pour ce faire une place dans ce sport où l'homme règne en maître. Mais ses projets vont être contrecarrés par l'arrivée du nouveau pilote de course de l'écurie rivale de son père, Hayden Hayes, pilote de courses de rue illégales. Entre les deux, les défis mutuels vont être passionnés, déchirants, électriques et plus si affinités. Et ce ne sont pas les secrets de Hayden qui vont venir simplifier les choses…

Outre l'univers, j'ai beaucoup aimé les personnages qui sont tous différents des uns et des autres. Kenzie est celle qui m'a le plus intéressée dans cette histoire, par le fait qu'elle soit indépendante, incisive, drôle et droite dans sa vie de tous les jours. Évoluer dans un univers masculin comme celui de la course de motos est un véritable parcours du combattant – voire de survie – pour la jeune femme. Puis il y a le fait qu'elle soit la fille d'un pilote de légende qui rajoute un poids en plus sur ses épaules. Dans Furious Rush, les relations entre les personnages sont bien écrites, touchantes, et apportent matière à réflexion. Par exemple, la relation qu'elle entretien avec son père est quelque chose qui me touche tout particulièrement, tant je me retrouve dans son désir de toujours être à la hauteur, et d'enfin avoir une certaine reconnaissance voir de l'amour de son paternel. Il y aussi le lien de l'amitié entre Kenzie et Nikki, sa meilleure amie, et Myles, ami et coéquipier de la fille Cox.

La romance a aussi son importance bien-sûr, et se distingue par plusieurs aspects. Il y a le fait qu'il est amusant de voir Hayden et Kenzie être si radicalement différent. Lui, est imbus de lui-même, joueur, prétentieux et juge sans détour Kenzie de « princesse » qui « n'a pas sa place sur la piste mais plutôt sur un poney ». Autant dire, qu'il a non seulement fait sortir de ses gonds la jeune femme, mais moi aussi par la même occasion. Mais derrière ce masque, -ou plutôt casque-, ce cache un jeune homme qui ne demande qu'à se découvrir. Face à lui, il y a Kenzie, qui signifie bien plus que le simple adjectif de « belle », puisqu'elle est intelligente, persistante, têtue, passionnée par son sport, et qu'en aucun cas elle n'aime se faire marcher sur les pieds. En conséquence, la rencontre entre les deux et leur relation devient vite électrique, tumultueuse et passionnante aux yeux du lecteur. Entre la new romance où la jeune femme se laisse totalement subjuguer par le beau mâle et celle où elle ne se laisse pas impressionner, mon choix se porte sans hésitation sur la seconde. C'est donc sans surprise que je me suis attachée à la jeune Kenzie, que j'admire de par sa ténacité et sa rigueur. Puis, le fait que ses deux amis – Nikki et Myles – ne soient pas d'un grand soutiens moral par moments, n'a fait que renforcer mon attachement envers elle.

La rivalité entre les écuries Cox Racing et Benetti Motorsports rappelle fortement la rivalité entre les Montague et les Capulet dans Romeo & Juliette de William Shakespeare. Les similitudes sont nombreuses dans la construction de l'intrigue, mais ce n'est pas pour autant que Hayden a tout d'un Roméo et Kenzie d'une Juliette rêvant au prince charmant. Non, si le récit rappelle celui de la pièce de théâtre, les personnages possèdent leurs caractéristiques, leurs forces mais aussi leurs clichés. Déjà, il y a Hayden qui comme je le dis plus haut sait qu'il plaît à la gent féminine et en profite grandement. J'ai bien entendu eu envie de lui en coller quelques une durant le récit, sans pour autant arriver au même niveau que celui de Hardin dans la saga After de Anna Todd. Kenzie arrive facilement à lui tenir tête, tout en se sentant troubler par sa présence tant le beau blond à la chevelure rebelle est attirant.

En conclusion, Furious Rush est une très bonne entrée dans la New Romance de par son univers sur deux roues brûlant l'asphalte. Malgré ses clichés, j'ai été agréablement surprise par le fait que l'histoire soit prenante, fluide et bien écrite. On rentre facilement dans la lecture où le charme et la personnalité de Kenzie font du bien et apportent des moments sensibles et justes. Je peux même dire que malgré mon 17 sur 20, je lui offre ma médaille de coup de coeur. C'est donc sans problèmes que je reviendrais lors de la sortie du deuxième tome,paru le mois dernier en VO, et qui devrait arriver courant 2018 chez Hugo & Cie. Bravo également à l'éditeur pour le choix de couverture aux couleurs bleu et rouge qui indique parfaitement ce que'est Furious Rush : une lecture addictive, et vive sur fond de rivalité Shakespirienne passionnée.


Lien : https://lireenbulles.wordpre..
Commenter  J’apprécie          00

Mackenzie, jeune femme de 22 ans, pilote de moto, fille du célèbre Jordan Cox, veut monter à ce dernier qu'elle a sa place dans ce monde qu'est les courses professionnelles de moto même s'il n'est composé principalement que d'hommes. Un appel de sa meilleure amie et mécanicienne lui demandant de la rejoindre pour régler une dette et la voilà à regarder une course illégale, même si être à cet endroit pourrait lui faire perdre sa place au sein de l'écurie de son père, elle ne peut se résoudre à ne pas admirer ce conducteur qu'on surnomme l'imbattable.

Hayden, l'imbattable pendant les course de rue, sexy en diable, jeune recrue de l'écurie concurrente, ne pourra résister à l'attirance qu'il ressent pour la jeune femme malgré les interdictions instaurer par son patron.

Car oui nos deux protagonistes font partie de deux écuries qui sont depuis des années en concurrence suite à de vieilles querelles mais ce n'est pas tout, il possède le même circuit d'entrainement et selon les termes du contrat entre les deux patrons, les Cox ont le droit de passage de minuit à midi et les Benneti de midi à minuit.

Lors de la première journée de notre cher Hayden, les ennuis vont déjà commencer car effectivement, il ne pourra résister à l'envie de provoquer la fille à papa, tel qui la voit, un défi lancé et une évidence sera établie.

Très vite arrive la première course de la saison à Daytona, voyant une opportunité de dépasser l'imbattable, Mackenzie fonce tête baissée mais une chute va la faire descendre dans le classement. Ayant déçu son père, elle décide de se surpasser durant les entrainements qui suivent pour lui montrer que croire en elle en vaut la peine, sauf que ses temps ne sont pas aussi bons que lorsqu'elle pilote en compagnie d'Hayden.

Alors elle va décider de conclure un accord avec ce dernier, s'entrainer à minuit sous la cape de la nuit et dans le secret pour améliorer ses scores mais que faire quand on ne contrôle pas son désir pour l'ennemi ? Est-ce que cet accord ne va pas lui causer sa perte ?

Hayden quant à lui voit une rumeur se répandre dans son milieu après la seconde course de la saison durant laquelle, la moto de Myles, le second pilote de l'écurie Cox, perd le contrôle projetant son conducteur dans les barrières. Pour tout le monde, le coupable est cette jeune recrue qui aurait trafiqué la Yamaha et donc serait responsable de tous les incidents qui lui permettent ainsi d'arriver en tête de la compétition.

Mackenzie est déchirée entre son envie d'améliorer ses scores en s'entrainant avec l'ennemi de tous et sa loyauté envers les membres de son écurie qui veulent à tous pris détruire la nouvelle recrue des Benneti.

La route est semée d'embuches pour nos deux héros mais est-ce qu'ils vont succomber à leurs désirs malgré les règles instaurées par leurs patrons ?

J'ai adoré ce tome, le domaine des couses de moto m'étais encore inconnu et j'ai bien aimé ce désir de vitesse qu'ont les personnages. le seul bémol que je pourrais dire sur ce roman est que nous n'avons que le point de vu de Mackenzie, nous ne connaissant pas vraiment quelles sont les sentiments ressenti par Hayden à part lors des discussions entre nos deux personnages, mais si le schéma est le même que pour la série Thoughtless, j'imagine que nous aurons très vite un tome avec le point de vue de notre sexy pilote. Dans tous les cas, j'ai hâte de lire le second tome.

Commenter  J’apprécie          00

J'étais ravie lorsque j'ai appris que le prochain roman de S.C. Stephens allait sortir, il faut dire que malgré les critiques et l'agacement de sa série précédente, j'étais irrémédiablement tombée amoureuse de son personnage masculin, qui figure parmi books boyfriend. En débutant ma lecture j'avais oublié de quoi parlait le résumé, alors je me suis lancée avec des idées un peu floues de l'intrigue, avec pour seule certitude l'auteure est validée et j'ai pris plaisir à plonger dans ce nouvel environnement.

Lorsque Kenzie et Hayden se rencontrent pour la première fois, on ne peut pas dire que le courant passe immédiatement. le lendemain, Kenzie découvre qu'il s'agit en réalité du nouveau pilote de l'équipe concurrente et le comportement insupportable de Hayden va passablement énerver la jeune femme. Pourtant à son contact, lorsqu'ils sont en compétition elle redouble de combativité et leur relation conflictuelle va les forcer à se donner à fond pour remporter la victoire.

Seulement bien qu'ils soient tous les deux conscients que l'énergie qui les habite lorsqu'ils s'affrontent est d'une intensité indescriptible, ils n'ont pas le droit de rentrer en contact. Une vieille rivalité les empêche d'entretenir un lien, pourtant réalisant que l'écurie de son père dont elle est l'héritière menace de ne pas s'en sortir, elle demande à Hayden de la pousser au delà de ses capacités et de l'entraîner pendant des rendez-vous nocturnes, afin que ses performances puissent monter au classement. Bien évidemment, plus ils vont passer du temps ensemble et plus l'alchimie va être puissante et j'ai beaucoup aimé la manière dont ils luttent contre leurs émotions. Kenzie est passionné par les courses de motos, pourtant il est difficile de se faire une place dans un sport d'hommes, surtout quand son père était champion dans sa discipline. Aujourd'hui, afin de lutter contre des difficultés financières, tout repose sur les épaules de Kenzie et la pression va être sacrement importante pour une jeune femme qui débute dans la discipline.

Hayden est un personnage assez mystérieux qui m'a séduite dans beaucoup de ses traits de caractère, mais qui demeure un personnage très secret. La première fois qu'il est apparu, je n'étais pas fan de son attitude et j'avais du mal à comprendre ce que les nombreuses lectrices lui trouvaient. Et puis, au fil des pages on découvre qu'il a de bon côté et sa manière de donner des conseils à Kenzie à un côté assez touchant. Ensemble ils vont vivre leur passion à cent à l'heure, ils n'ont pas l'intention de se faire de cadeau sur la pite mais pourtant Hayden va proposer d'une manière assez spontanée d'aider Kenzie à se dépasser et j'ai apprécié découvrir ses motivations, mais un point de l'histoire concernant son passé m'a un peu troublé, au vu de l'intérêt grandissant de ce détail par les personnages secondaires.

Kenzie est un personnage dont je suis admirable, passionnée depuis toute petite de moto et baignant dans cet univers dont son père était le champion, il était pour elle inconcevable de ne pas en faire sa carrière. Cette saison sportive va être décisive pour la jeune femme qui pour la première fois va pouvoir faire ses preuves. Pourtant, face à la pression que son père lui met sur les épaules, elle doute un peu de ses capacités et aspire simplement à le rendre fier d'elle. Alors, pour la première fois de sa vie elle va transgresser les règles pour être la meilleure et il est important pour elle de tout donner. Alors si, il faut passer du temps avec son ennemi pour progresser, elle est prête à mentir, se cacher et surtout se donner pleinement à ces entraînements. Sans compter la température qui grimpe lorsqu'ils goûtent à l'interdit.

Le début est un peu lent à démarrer, notamment car l'héroïne a du mal à supporter ce nouvel arrivant et voyant à quel équipe il appartient, elle va immédiatement se mettre des préjugés en tête. Certes il ne fait pas beaucoup d'efforts pour se faire apprécier, mais l'histoire a mis du temps à se mettre en place j'étais un peu perplexe sur la direction qu'allait prendre le récit. le fait que les pensées soient concentrées uniquement sur Kenzie rend le personnage de Hayden encore plus difficile à comprendre. Nous en sommes au même point qu'elle, on se questionne, analyse et aimerait bien comprendre tout le mystère qui l'entoure. On peut dire que ses motivations sont nobles et ça le rend beaucoup plus humain et attachant.

En bref, j'ai été très surprise de découvrir qu'il s'agissait du premier tome d'une saga, mais le déroulement de l'histoire à commencer à me mettre la puce à l'oreille au vu de la non-résolution de certains éléments de l'histoire. Et il était évident qu'un point-clé du passé de Hayden n'avait pas été complètement exploité alors la fin n'est pas une surprise, mais j'ai un peu peur d'être déçue car bien que cette suite est du sens, on risque de rapidement revenir au point de départ. J'ai envie d'en savoir plus donc je lirais avec plaisir cette suite, mais je conserve une part de méfiance de peur d'être déçue. Un roman qui m'a apporté des sensations fortes, tant au niveau du sport pratiqué, que par l'alchimie de la romance.


Lien : http://wp.me/p4u7Dl-3tx
Commenter  J’apprécie          00

« Furious Rush » est le premier tome de la nouvelle série de S.C. STEPHENS. Connue pour sa saga « Thoughtless », l'auteur nous plonge ici dans un univers bien différent.

Nous entrons dans le quotidien de Mackenzie Cox, une jeune femme qui porte un lourd fardeau sur ses épaules. Fille d'une légende de la moto, elle commence sa première année en tant que pilote professionnelle dans l'équipe dirigée par son père.

Tout le monde l'attend au tournant, tout le monde veut voir si elle a hérité des gênes de son père, mais aussi si une femme arrive à se battre sur le circuit aussi bien qu'un homme. Sans compter que l'équipe de son père a cruellement besoin d'argent pour réussir à passer l'année.

Avec tout ça, c'était sans compter le nouveau pilote qui intègre l'équipe concurrente : Hayden Hayes. Il n'hésite pas à passer au-dessus des règles, notamment en participant à des courses de rue illégales. Même si elle sait qu'elle ne doit pas s'approcher de lui, surtout parce qu'il fait partie de ses concurrents, une terrible attirance naît entre eux.

Seulement, sur le circuit, il est le seul à la stimuler autant, à lui faire atteindre des sommets. Mais quand d'étranges accidents surviennent lors des courses, Kenzie se demande si Hayden n'a pas quelque chose à voir là-dedans.

J'étais impatiente de me plonger dans cet univers, surtout parce que j'avais envie de découvrir ce décor très masculin des courses de motos.

De ce côté-là, je n'ai absolument pas été déçue. L'immersion est instantanée et j'ai vraiment eu l'impression d'évoluer dans ce décor. Il n'y a pas trop de termes techniques, ce qui ne nous déstabilise pas si l'on est novice et le fait que l'auteur ait réussi à rendre accessible un univers particulier et technique est très appréciable.

Je suis particulièrement tombée sous le charme du côté sombre de cet univers, c'est-à-dire des courses de rue. J'ai trouvé l'ambiance particulièrement réussie, assez sombre, mais pas dans l'excès non plus.

L'histoire met un peu de temps à démarrer. Il y a énormément de passages narratifs, du début à la fin du livre, et j'ai trouvé que cela alourdissait beaucoup l'histoire. Alors que S.C. STEPHENS nous écrit une histoire sur les courses de motos avec beaucoup de vitesse et d'adrénaline, la manière dont elle le fait ralentit considérablement le rythme de l'histoire. C'est dommage car si dès le début elle avait su mettre la bonne dose d'action, notre entrée dans son récit aurait été différente.

Mis à part cela, j'ai trouvé l'histoire globalement satisfaisante et plaisante.

Les différentes problématiques sont bien introduites et ajoutent du mystère au récit.

Par contre, je suis un peu déçue et dubitative face au peu de curiosité dont fait preuve Kenzie. Certes, ce n'est pas une fille comme les autres, mais je pense qu'elle aurait pu se poser plus de questions que cela face à certains éléments ( notamment sur qui était cette fameuse Félicia qui lui ressemble tellement ou sur la présence suspecte d'Hayden à certains moments ). Son comportement n'est pas tellement crédible dans ces passages puisqu'elle est dépeinte comme une femme qui n'a peur de rien et qui ose affronter le danger.

Kenzie est une héroïne plutôt attachante, avec beaucoup de qualités, mais aussi des défauts qui la rendent plus humaine et véritable.

Hayden est un héros qui plaira à un large public. Je n'ai pas totalement succombé à son charme car j'aurais aimé qu'il soit plus dur, qu'il exprime moins facilement ses sentiments.

La fin arrive, avec son lot de changements, mais avec beaucoup de nouvelles interrogations.

La petite surprise finale tombe un peu à plat pour moi, car j'étais certaine que cela allait arriver à un moment ou à un autre.

Malgré tout, j'ai un peu peur de savoir comment l'histoire va se dérouler dans le second tome, peur que l'histoire traîne en longueur car ce tome-ci est déjà bien dense en informations.

En conclusion, « Furious Rush, tome 1 » est une romance plutôt plaisante. S.C. STEPHENS nous plonge dans un univers masculin avec beaucoup de facilité. Kenzie est une héroïne forte comme on les aime et son coéquipier, Hayden, est un personnage dont il est facile de s'attacher.

Cependant, le rythme de l'histoire est un peu lent pendant la première partie du livre et certains comportement m'ont un peu dérangée.

Les derniers évènements laissent présager de grands changements pour le tome deux et même si j'ai quelques appréhensions, je suis quand même curieuse de savoir ce que l'auteur nous réserve.

Un livre à lire si vous aimez les romances aux univers particuliers, avec de l'adrénaline et des frissons.


Lien : https://lectrice-lambda.blog..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Je suis sur le point d’approcher ma main vers la sienne pour le toucher – mes doigts tressaillent rien qu’à cette idée -, quand il ajoute :
-Quel est ton petit nom, poupée ?
Poupée ? Les deux syllabes qu’il vient de prononcer m’atteignent comme l’aurait fait un seau d’eau froide jeté en pleine figure et détruisent toute perspective de rêverie sur lui. Je vis, travaille et respire dans un monde où les hommes me regardent comme si j’étais un être de seconde classe. Pour prouver ce dont je suis capable, je dois travailler beaucoup plus dur, beaucoup plus longtemps et gardant tout le temps tout pour moi. C’est comme si, par cette adresse avilissante, il venait d’anéantir tout ce travail si dur que j’ai accompli jusqu’à présent.
-Au revoir, dis-je en m’éloignant.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : motoVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4780 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre