AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782747098953
336 pages
Bayard Jeunesse (02/01/2020)
3.73/5   15 notes
Résumé :
Khalil est comme tous les lycéens de son âge : il aime aller à des soirées, flirter avec la plus jolie fille du lycée, et a plutôt de bonnes notes. Mais si Khalil est né aux États-Unis, sa famille a une autre histoire.
D'origine bosniaque, ses parents et son grand-frère, Amir, ont immigré des années plus tôt pour fuir la guerre. La vie de Khalil ressemble peut-être à celle de n'importe quel ado américain, mais celle d'Amir est plus compliquée. Alors quand ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  20 janvier 2020
Sur le chemin de la radicalisation, la pauvreté !
Khalil et ses parents ont quitté la guerre de Bosnie et immigré aux Etats-Unis afin d'espérer une vie meilleure qui passe notamment par la scolarisation des enfants.
Mais quand les parents sont obligés de repartir dans leur pays d'origine afin d'aider leurs parents, les deux frères se retrouvent seuls, isolés et sans moyen.
Si Khalil, plus jeune et au look plus américain, a des amis et s'en sort bien, ce n'est pas le cas de son frère aîné qui, rejeté et sans espoir, plonge dans la radicalisation...
Récit d'une descente aux enfers expliquée principalement par le manque de moyen. Aux pays des rêves les plus fous il ne fait pas bon d'être pauvre.
Le manque d'argent mais aussi de famille et d'ami vont creuser la rancoeur du jeune adulte qui par le biais des réseaux va croire au Djihad.

Un roman noir car l'histoire est racontée par le biais du petit frère qui va devoir choisir entre la fidélité familiale et sa vie américaine. Mais as-t-il seulement une marge de liberté ?

Le livre montre en réalité, différents portraits de musulmans et les efforts consentis pour s'intégrer. Souvent en vain...
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
lirado
  13 février 2020
Khalil est né aux Etats-Unis mais son frère Amir et ses parents sont des immigrés. Ils ont quitté peu avant sa naissance la guerre de Bosnie, dans l'espoir d'une vie meilleure. Mais la réalité est plus complexe. Un jour, les parents de Khalil sont obligés de repartir dans leur pays d'origine pour aider de la famille, Khalil, 17 ans, se retrouve seul avec son frère Amir, livré à eux-mêmes et sans moyen. Pour s'en sortir, Amir commet régulièrement des vols et entraîne dans son sillage son petit-frère, sans savoir qu'il les précipite dans une descente aux enfers…
Morton Rhue, aussi connu sous le pseudonyme de Todd Strasser, avait marqué les esprits avec la publication du roman La Vague, inspiré d'un téléfilm et d'une expérience psychologique, qui racontait comment toute une classe était emportée par le totalitarisme. Avec Djihad Online, c'est un roman un peu dans le même esprit qu'il propose puisqu'il raconte comment les idées d'un islam radical viennent peu à peu s'infiltrer dans une fratrie et conduire deux adolescents à commettre le pire.
Avec Ddjihad Online, Morton Rhue veut ainsi montrer comment, de manière insidieuse, des jeunes gens se laissent peu à peu séduire par le djihad. Khalil est celui qui raconte. Des deux frères, il est celui qui s'est le plus intégré. En effet, il est entouré d'amis, a de bons résultats scolaires et ne se sent pas autant rejeté qu'Amir pour ses origines. Toute la prouesse de Djihad Online est de montrer comment un jeune sans histoire et bien intégré va finir par lui aussi plonger dans la radicalisation, à cause des idées qui l'entourent et surtout d'une série d'événements qui vont affaiblir sa foi en l'Amérique, l'Occident. Bien construit, Djihad Online raconte très bien les différentes étapes du cheminement d'Amir et Khalil. Si Amir est déjà radicalisé au début du roman, pour Khalil, c'est très différent car il rejette les idées de son frère avant d'être à son tour rattrapé lorsqu'il devra choisir entre fidélité à sa famille et mode de vie à l'américaine…
Morton Rhue dépeint aussi très bien l'envers de la façade américaine. Dans ce pays du faste, de la démesure, de la richesse, qui prône la paix et est en guerre depuis plus de 200 ans, il ne fait pas bon d'être pauvre et fils de migrants. Il n'est pas bon non plus d'être musulman et/ou arabe, en raison d'un racisme ambiant qui cultive les rancoeurs… La pauvreté, le racisme, l'exclusion et l'accès sans complexe, sur les réseaux sociaux, à des contenus pro-djihad, vont peu à peu conduire Khalil à partager les idées de son frère.
J'ai trouvé cette lecture bluffante et fascinante. La manière dont Morton Rhue raconte cette transformation est vraiment très réaliste et je n'ai pas réussi à lâcher Djihad Online. le roman fait aussi prendre du recul et nous permet de peut-être mieux comprendre pourquoi certains ont pu se laisser séduire par l'islam radical. Morton Rhue ne défend pas pour autant ses personnages et ne prône pas non plus un laxisme envers ceux qui commettent le pire, il invite simplement le lecteur à réfléchir à la manière dont un citoyen ordinaire et brillant peu être, par une série d'événements, amené à changer et partager des idées aussi terribles. Pour moi ce roman est aussi essentiel et instructif que La Vague.
Lien : http://www.lirado.fr/djihad-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
MadameRatou
  24 janvier 2020
Cette histoire est celle de Khalil Yassin, un adolescent âgé de dix-sept ans qui vit avec son frère, Amir, vingt-deux ans. Leurs parents, des immigrés, sont retournés en Bosnie il y a des mois — leur pays d'origine — pour s'occuper de leur famille et les ont laissés se débrouiller seuls aux États-Unis. Livrés à eux-mêmes, les jeunes garçons essaient tant bien que mal de tout gérer. Mais la situation est aussi catastrophique que précaire et malgré l'argent que l'aîné parvient à ramener au foyer grâce à son emploi chez un loueur de voitures, ce n'est pas suffisant pour qu'ils s'en sortent et vivent convenablement. D'autant qu'Amir, à la différence de Khalil, n'est pas né en Amérique. Et, suite à un vol à l'étalage, il a été décidé que sa présence sur ce sol était illégale. Pour ne pas qu'il soit rapatrié dans son pays et parce qu'ils ne veulent pas être séparés, ils vont quitter leur logement pour un taudis et vivre cachés, dans des conditions difficiles. Ils continueront à mener leur quotidien comme d'habitude et personne ne sera au courant de rien. Seulement, peu à peu, l'un des deux frères va changer d'avis sur ce pays aux opportunités et possibilités soi-disantes infinies, et va se radicaliser. Déchiré entre l'amour pour Amir et celui qu'il ressent pour son pays, Khalil va commencer à se poser des questions. Et si l'Amérique n'était pas la terre d'accueil qu'elle paraît être ? Et si les siens n'étaient finalement jamais acceptés parmi les autres ? Tout va très vite déraper et la situation va finir par échapper à son contrôle.
Je vous le dis tout de suite mais cette lecture ne m'a pas laissée indifférente. On plonge dans un univers dur et cruel où l'islamophobie et le racisme sont monnaie courante : il s'agit bien sûr du nôtre. Djihad online est un roman sombre, marquant et très intéressant qui aborde de nombreux thèmes forts et importants : le terrorisme, la religion, la haine de l'autre, la manipulation, la violence, la vengeance, les préjugés, la guerre, la radicalisation, la famille. C'est une lecture coup de poing qui permet au lecteur de découvrir des choses, d'apprendre au fur et à mesure de l'avancée du récit, et, forcément, de s'interroger. Grâce à cette oeuvre, j'ai pu sortir des sentiers battus et de mes genres de prédilection habituels. Et ce fut une bonne surprise. Néanmoins, et je dois bien l'admettre, je m'attendais à quelque chose de plus.. poignant ? Certes l'histoire ainsi que son fond sont atroces — l'auteur critique et dénonce — seulement, à mon sens, il manquait un petit quelque chose. Après tout, il s'agit d'un roman jeunesse.. Les chapitres, courts (environ quatre / cinq pages chacun), aidaient à garder un rythme soutenu. C'était bien, c'était fluide, c'était entraînant, c'était plein de choses. Mais d'un autre côté, on a l'impression que c'est survolé, que c'est dépourvu de détails, que ce n'est pas assez approfondi, que tout s'enchaîne (trop) vite. Dommage, je me retrouve avec un avis mitigé.
En ce qui concerne les personnages, j'ai bien aimé Khalil, ce jeune américain qui mène une vie compliquée et qui fait de son mieux pour préserver les apparences quand il va au lycée, que ce soit auprès des autres élèves, de ses amis, ou encore du personnel éducatif, puisque certains se posent des questions. Gentil, intelligent et attachant, l'adolescent a su me toucher en plein coeur même si, je l'admets, certaines de ses (ré)actions me faisaient parfois tiquer. Il aime son pays, qui peut lui offrir un avenir. Son frère Amir, en revanche, prône un tout autre discours. Pour lui, c'est une évidence, l'Amérique et ses habitants ne les accepteront jamais. Et il faut leur faire payer, quitte à user de moyens radicaux et extrêmes. Quitte à s'embrigader et rejoindre des gens dangereux, prêts à tout pour se faire entendre, prêts à tout pour laisser une trace de leur passage. Il veut être quelqu'un, tout simplement. Pour les autres, il y a Vitaly, le copain du héros, que j'ai trouvé sympathique du début à la fin. Angie, quant à elle, m'a bien plu, cependant, je regrette son manque de développement. le reste ne m'a pas émue ou intriguée, rien, nada.
Si vous cherchez une lecture qui peut vous amener à une prise de conscience, n'hésitez surtout pas. Merci aux éditions Page Turners pour l'envoi de ce livre. C'est le premier SP de l'année 2020, ça commence bien, et j'ai hâte de voir ce que la suite va bien pouvoir donner ! ♥
Lien : http://madameratou.com/djiha..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lesecondsouffle
  23 mars 2022
Issu d'une famille d'immigré, Khalil est quant à lui un pur citoyen américain puisque né ici. Ses parents ont dû partir de Bosnie puisqu'à l'époque les musulmans étaient tués dans leur pays, rares sont ceux qui ont pu s'en sortir et qui plus est en famille. Car en effet, ils avaient déjà le grand frère de Khalil, qui se prénomme Amir lorsqu'ils ont fuit. Ces derniers ont toujours été des travailleurs mais la vie ne leur a pas laissé le choix ils ont dû rentrer au pays afin de s'occuper de leur famille laissant seuls leurs deux enfants. L'absence des parents a mis en difficulté les deux garçons. Amir a arrêté son travail mais n'osant rien dire à ses parents, il continuera de leur faire croire que financièrement parlant tout va bien alors que les deux frères vivent avec rien et dans un taudis. Quant à Khalil, excellent élève, il a finit par ne quasiment plus aller en cours. Heureusement pour lui il a à ses côtés son ami de toujours Vitaly et sa famille. Alors que la vie n'est déjà pas facile, son grand frère va commencer à tomber dans des dérives liées à l'Islam. Ce dernier va s'intéresser plus particulièrement au djihad. Il regardera régulièrement des vidéos de propagandes et embarquera son petit frère dans ses choix et pensés. Qu'adviendra t'il des deux garçons laissés à l'abandon malgré eux ?
J'ai apprécié cet ouvrage qui se lit très bien, accompagné de chapitres fluides et courts. le fait est qu'Amir s'intéresse au djihad en partie car il ne se sent finalement pas américain et qu'il est agacé de savoir ce qu'il se passe dans certains pays musulmans qui sont régulièrement la cible d'attaques américaines. Livrés à eux mêmes et sans un sous on voit le parcours des deux garçons à travers le récit de Khalil. J'aurai cependant aimé que le sujet du djihad soit plus abordé car finalement ça n'est pas ce qui prime dans cet ouvrage contrairement à ce que le titre nous laisse pensé. le final est lui aussi plutôt réussi c'est donc un ouvrage que je recommande vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cranberries
  15 janvier 2020
Je dois bien avouer que même si ce livre m'intriguait, j'avais tout de même une certaine appréhension. Je ne savais pas vraiment dans quoi j'allais m'embarquer. Même si le résumé annonçait clairement la couleur, le sujet n'en reste pas moins extrêmement touchy.
Encore aujourd'hui, presque une semaine après avoir terminé ce roman, je ne sais pas vraiment quoi en penser et comment me positionner face à lui.
Ce qui reste en tout cas, c'est ce sentiment de malaise qui m'a accompagné durant toute ma lecture et qui a nécessité que je me plonge dans un livre beaucoup plus léger après avoir fini celui-ci.
Pour commencer, j'ai eu énormément de mal avec le personnage de Khalil. Je sais que l'auteur a voulu en faire le personnage qui se fait embrigader par son frère dans une histoire qui le dépasse, lui donner le rôle du "gentil", mais vraiment, ce n'est pas passé.
Dès le départ, il m'a paru trop sûr de lui, imbu de sa personne et extrêmement condescendant vis-à-vis de Vitaly, son meilleur ami.
Sa manière de tout prendre par-dessus la jambe m'a beaucoup dérangée. On a l'impression en lisant ce livre, que ce personnage se complait dans la situation médiocre qui est la sienne, mais qu'en même temps il pense mériter beaucoup mieux.
Je ne sais pas si je suis claire, mais c'est comme ça que je l'ai ressenti.
Evidemment, Djihad Online est là pour nous faire réfléchir à l'ambivalence qui existe entre le fait de se présenter comme un pays intégriste, ouvert, et le racisme ordinaire qui pourrit littéralement la vie des personnes immigrées.
Et je dois bien reconnaître qu'il le fait très bien. C'est typiquement le genre de roman qui vous reste en tête un long moment après l'avoir refermé et qui fait réfléchir sur nos propres réflexes européens.
Malgré cela, le roman étrangement vite. le rythme est soutenu et il y a assez peu de temps mort. Même quand le moment se prête à la réflexion, on sent comme une urgence en arrière-fond qui nous donne toujours envie d'aller plus loin.
En conclusion, Djihad Online est un roman très intéressant à parcourir, même s'il faut garder à l'esprit que ce n'est pas une lecture facile. L'auteur veut clairement mettre son lecteur à l'épreuve en le faisant réfléchir sur un sujet délicat, dans un roman qui remet en cause énormément de choses de notre quotidien.
C'est typiquement le genre de roman qu'il faut lire en gardant l'esprit ouvert.
Lien : http://www.cranberriesaddict..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MadameRatouMadameRatou   12 janvier 2020
Pourquoi qualifie-t-on de patriote et de héros un soldat américain prêt à sacrifier sa vie pour son peuple, et d'extrémiste et terroriste, un combattant musulman qui fait exactement la même chose ? Comment, lorsqu'un drone américain abat des femmes et des enfants musulmans innocents, peut-on n'y voir qu'un simple accident, une erreur, un « dommage collatéral » ? Tandis que, si un musulman tue des femmes et des enfants américains, on parle d' « atrocité », de « massacre barbare », de « victimes innocentes » ? Tout ça est d'une hypocrisie sans nom. Pas étonnant que nos coreligionnaires s'interrogent : « Si les Américains s'arrogent le droit d'attaquer leurs ennemis, alors pourquoi pas nous ? ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MadameRatouMadameRatou   12 janvier 2020
Chacun croit avoir raison, mais rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. C'est une erreur de dire que l'Occident est systématiquement bon, et l'islam, systématiquement mauvais ; et réciproquement. Pour chaque djihadiste armé d'une kalachnikov, il y a un islamophobe raciste au volant de son pick-up. Et tous deux sont intimement convaincus de croire au seul vrai Dieu.
Commenter  J’apprécie          10
MadameRatouMadameRatou   12 janvier 2020
C'est peut-être ce qu'il y a de plus dingue dans ce pays de folie. Tash a raison : personne ne répare jamais quoi que ce soit. Quand c'est facile d'acheter du neuf, quelle importance si vous cassez quelque chose ?
Commenter  J’apprécie          10
MadameRatouMadameRatou   12 janvier 2020
Allah n'a pas toujours été là pour moi. Il était comme le soleil : tantôt il brillait d'une lumière éclatante, tantôt il se cachait derrière les nuages.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Todd Strasser (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Todd Strasser
Bande annonce du film la vague adapté du roman de Todd Strasser
autres livres classés : radicalisationVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox