AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302013841
48 pages
Éditeur : Soleil (26/01/2011)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 26 notes)
Résumé :

Tristan, fils de feu le duc Guillaume de Halsbourg, jadis recueilli et élevé par des loups, retrouve sa place de Seigneur et de maître du pays.

Mais auparavant, pour conforter sa position, il doit s’opposer au mariage de sa sœur Ombeline avec Eol de Ségonzac, fruit contre nature de l’union du sorcier Milos Shaggan d'avec sa propre cousine, et qui revendique le duché au nom de son père.

Milos Shaggan a obtenu l’aval et la béné... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Pavlik
  13 juin 2014
Maugrediable ! Voilà bien une série qui fut agréable à lire (où plutôt un cycle). Ce cinquième tome de Légende vient donc mettre un terme au combat de Tristan de Halsbourg visant à reconquérir son titre de duc.
Petit rappel des faits : l'infâme Milos Shaggan a réussi à manipuler l'oncle de Tristan, Mathias, afin qu'il tue son frère Guillaume, duc légitime de Halsbourg. Heureusement, Tristan et Ombeline, les enfants de Guillaume, parviennent à échapper au despotique sorcier. S'en suit, pour Tristan, une vie âpre et dure, bien loin du confort du château ducale, qui ne servira qu'à le préparer à l'affrontement final. Celui-ci a donc lieu dans ce tome et, pour ma part il tient toute ses promesses. Tout juste puis-je reprocher à Yves Swolfs de le traiter un peu rapidement, peut-être un tome supplémentaire n'aurait-il point été superflus.
Ainsi j'ai retrouvé dans ce tome, et plus largement dans la série, tous ce que j'apprécie chez Swolfs et qui pourrait se résumer par un mot : classicisme. Dans le dessin, comme dans les ficelles narratives, l'auteur utilise des recettes déjà bien éprouvées ; ici il emprunte beaucoup aux romans d'aventures médiévales, tel Ivanohé (usurpation du trône, hors-la-loi qui se cachent dans la forêt, intrigues politiques autour des alliances par mariage, héros chevaleresque etc...) pour créer un récit, sans surprises (amateurs de twist passez votre chemin) mais fort bien fait. Dans une certaine mesure, Yves Swolfs, plus que l'originalité, cherche à s'inscrire dans une tradition, ce qui est déjà le cas dans d'autres séries qu'il a créées, comme le Prince de la nuit (la littérature fantastique du XIX) et Durango (le western, plutôt à la sauce tomate). Classicisme donc, visant au réalisme (néanmoins agrémenté d'un soupçon de fantastique et d'une touche d'érotisme), sa vision d'un duché au moyen-âge me semble très authentique (visuellement mais également au niveau du vocabulaire employé), même si je ne peux prétendre avoir les connaissances pour en juger de manière scientifique.
En tous les cas Légende est une série honnête, réalisée par un auteur honnête, qui ne cherchera jamais l'esbroufe, ni le grandiose, mais continuera de tracer son chemin comme il l'entend, avec son style à lui. Et c'est déjà pas mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
LunaZione
  08 août 2013
Ca y est, c'est la fin. le mystère s'envole avec les dernières lignes, pile ce qu'il nous fallait, mais surtout à la hauteur de nos espérances. Je ne suis pas du tout déçue, au contraire, quelques mots à la fin me font espérer une suite de Légende, dans une autre époque ou moment... J'attends de voir ça avec impatience !
Hauteterres est la suite rêvée des quatre tomes précédents et s'enchaîne à merveille avec le maître des songes : on retrouve nos personnages là où nous les avions laissé. Et nous découvrons, avec beaucoup de plaisir, ce qu'on avait entrevu dans L'enfant Loup. C'est comme nous l'avions voulu, mais en encore mieux !
Il n'y a pas de mauvaises surprises, l'histoire est bien écrite, sans chichis, réfléchis et les dessins sont toujours aussi beaux, sans changement de style (ça me fait toujours drôle quand je lis les premiers Aria, ou les changements de dessinateurs dans Thorgal...).
Les personnages gardent leur saveur particulière, bien que les actions s'enchainent rapidement et que tout ce qu'on avait entrevu se réalise enfin, mais les différents personnages restent fidèles à eux-même malgré la panique qu'on devine suite aux évènements. C'est vraiment très agréable.
La fin est telle qu'on l'aurait voulue, et mieux encore ! On ne peut pas en être déçu, elle est parfaite et logique... Une autre n'aurait sans doute pas été aussi bien et efficace : là, nos espérances se réalisent et j'aime ça.
Lisez Hauteterres, vous ne serez pas déçus !
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Kenehan
  06 mars 2015
Challenge Petits Plaisirs 2014/2015
Comme je m'y attendais, peu de surprise dans ce final. le sauvetage d'Ombeline (la soeur de Tristan) est des plus classiques : interruption du mariage forcé et fuite. S'en suit la formation d'une bataille à trois armées : celle de Shaggan, celle de Hauteterres et celle de l'évêché. Bataille qui bien entendu se règle par un simple duel entre Tristan (le bien) et Eol (le mal). Vengeance pour tout le monde, les mauvais sont punis de mort, les bons vivent heureux et poursuivent leur désir. Bref, c'est la fin banale d'une histoire des plus classique.
On peut penser que je n'ai pas aimé, que je donne l'impression d'être blasé par cette série en BD mais en réalité ce n'était pas trop mal. J'ai peut-être un peu trop compté les pages ici avant d'arriver à la fin. Peut-être parce qu'il n'y a pas de place à la surprise. C'est le seul bémol : un manque d'originalité. le genre de lecture qui ne me laissera que peu de souvenirs.
Commenter  J’apprécie          30
Luria
  21 juin 2016
Un tome sans surprise (si ce n'est la rencontre rends-moi-mon-peigne des dragons shaolins en guest star) pour conter le final manichéen tant attendu. Final car d'après la dernière case (oui je spoil tout) (sacrée moi) ce tome clôt un cycle.
De quoi se demander par la malepeste de quoi va nous narrer le prochain volume.
Commenter  J’apprécie          00
Domichel
  28 octobre 2013
on ne s"en lasse pas…Voir ma critique de la série sur le tome 1.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PavlikPavlik   13 juin 2014
Et en cet instant crucial, un doute profond m'envahit...je ne comprenais plus la volonté du tout-puissant...qui semblait donner chances égales à un orphelin dont le sens de l'honneur et de la justice ne semblait point altéré par de longues années de solitude forcée, de brimades et de traques incessantes...et à un être sanguinaire acceptant avec une joie sauvage d'être le bras armé du sorcier le plus malfaisant et gonflé d'ambition qu'il me fut donné de connaitre !
Mais peut-être jugeait-il de là-haut que, de manières bien différentes, ils fussent tous deux victimes de la même abomination !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
DomichelDomichel   29 octobre 2013
Votre récit dépasse l'entendement, frère Grégoire !… Et je serais peu enclin à le croire s'il ne venait d'un serviteur de Dieu érudit et aussi digne de confiance
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Yves Swolfs (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Swolfs
Yves Swolfs en interview pour planetebd.com .En 2002, Yves Swolfs enterrait son vampire "Le prince de la nuit", pour se consacrer aux aventures d?un autre type de chevalier dans "Légende". 13 ans plus tard, il l?exhume de son humus régénérateur, pour lui offrir un tome 7 autonome et en forme de préquelle : comment Kergan est-il devenu vampire, à l?époque de l?occupation romaine ? On retrouve avec plaisir le trait réaliste chiadé de ce dessinateur belge, qui conserve son savoir-faire artisanal. En interview, il nous a fait saliver : d?autres tomes sont en préparation?
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
938 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre