AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070727270
Éditeur : Gallimard (09/10/1992)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Censuré en 1939 par le ministère français des Affaires étrangères, détruit en 1940 par les Allemands, ce livre a été finalement réédité au début des années 1950 dans sa version actuelle augmentée et actualisée. C'est un traité classique de psychologie sociale qui cherche à démonter comme à comprendre les mécanismes auxquels obéissent les foules, les masses et, plus généralement, la formation de la volonté politique et l'action politique. Quatre impulsions affectives... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Snarkk
  05 octobre 2015
Il m'a fallu un bon moment avant de me décider sur la notation à attribuer à cet essai de Tchakhotine. En effet, les rares défauts du livre sont néanmoins assez lourds et peuvent à eux seuls justifier qu'on n'ouvre jamais ce bouquin. Voila pourquoi je vais d'abord vous présenter ce qui pourrait vous rebuter, avant de m'attaquer à toute la partie extrêmement intéressante de cet essai.

En premier lieu, sachez que le niveau de langage utilisé est assez élevé, rajoutez à cela une écriture minuscule, le tout condensé façon pavé, et vous avez là de quoi rebuter pas mal de monde... ce qui est tout à fait compréhensible. Heureusement, des annotations plus précises pour chaque chapitre permettent de naviguer tout au long de l'ouvrage en se repérant sans trop de difficultés.

Ensuite, il vous faudra supporter... et bien, rien de moins que l'époque. Pourquoi ? Parce que l'auteur est un socialiste (au sens non actuel du terme hein) convaincu du bien-fondé de l'U.R.S.S. et de son fonctionnement interne, allant jusqu'à louanger quelques fois ces joyeux drilles que furent Mao et Staline. Quand on rédige un ouvrage sur le viol des foules par la propagande politique, on ne peut s'empêcher de trouver cela un peu piquant.

Néanmoins, cet essai possède de nombreuses et sérieuses qualités. D'abord, on a droit à une théorie scientifique de la propagande politique, basée notamment sur les travaux de l'éminent savant connu sous le nom de Pavlov. De nombreuses théories liées à la psychologie et la sociologie - pour certaines qui datent de plus d'un siècle - sont plus ou moins disséquées et discutées tout au long de l'ouvrage, ce qui donne au lecteur ou à la lectrice de solides bases scientifiques pour la compréhension des mécanismes de domination psychologique.

En dépit de son âge et des idées politiques discutables de son auteur (quoique foncièrement louables, car "naïves" concernant le sujet de l'Union Soviétique), l'essai regorge d'anecdotes, d'expériences pratiques ou d'exemples révélateurs des techniques psychologiques en cours dans la propagande politique. Notons également un gros effort fourni pour la partie prospective, avec des projets sérieux, quoique discutables, de groupements humains en accord avec le développement de l'humanité couplé à la liberté.

Un essai discutable donc, vraiment peu facile d'accès par ailleurs... de quoi se montrer sévère, a priori. Néanmoins, je ne peux que constater la somme d'informations utiles et la puissance du raisonnement nécessaire à la rédaction de ce livre. Voila pour les quatre étoiles, mais soyez certain-es que "Le viol des foules par la propagande politique" n'intéressera - surtout à cause de la forme - que les chevronné-es des questions politiques. Ce qui est bien dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SnarkkSnarkk   05 octobre 2015
"La seule joie serait de voir que tout fonctionne bien, selon les exigences d'une pure raison calculante." Le vrai danger est dans la création d'un mythe du Chiffre souverain : "Les hommes obéiront au chiffre, à l'usine et dans leur vie privée même, réglant, selon ce qui sera prescrit, leur hygiène, leur budget, la distribution de leur temps, l'éducation de leurs enfants, que sais-je ? - leur appartenance plus ou moins profitable à telle ou telle "dénomination" religieuse ou philosophique, le choix de leurs lectures. Une Amérique super-américaine gagnera le monde entier, dans l'effacement des différences, des vocations, des héritages culturels." Et Béguin redoute "l'acceptation passive d'une humanité qui, non seulement se résignerait, qui se satisferait, qui peut-être s'enthousiasmerait à remettre son sort aux décrets du Chiffre, de la Machine et du Technocrate."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mouette_liseusemouette_liseuse   18 juillet 2015
Le tragique du prolétaire consiste en ce qu'il se trouve dans un conflit inextricable : toute son existence est liée à la société qu'il combat.
Page 184
Commenter  J’apprécie          40
SnarkkSnarkk   05 octobre 2015
les recherches statistiques et les phénomènes, observés au cours de ces dernières années, montrent que, malheureusement, à peine 10% des hommes sont capables de résister à la technique de la propagande affective, se basant sur les lois des réflexes conditionnés, les 90% succombant au viol psychique.
Commenter  J’apprécie          10
SnarkkSnarkk   05 octobre 2015
Il semble que le progrès consiste à être poussé en avant par la police.
Commenter  J’apprécie          00
>Sciences sociales : généralités>Interaction sociale>Interaction sociale dans les groupes (25)
autres livres classés : Comportement collectifVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Sergueï Stepanovitch Tchakhotine (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
291 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre