AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782413045304
336 pages
Delcourt (24/11/2021)
4.38/5   4 notes
Résumé :
Les oiseaux sont devenus intelligents, grâce à une substance répandue sur la Terre par une civilisation extraterrestre. Fatigués d’être opprimés par cette engeance inférieure qu’on appelle les hommes, ils se révoltent. L’humanité n’est bientôt plus réduite qu’à quelques milliers d’individus retournés à l’âge de pierre et réduits en esclavage par les oiseaux.
Mais le paradis universel de la civilisation Oiseau ne dure qu’un temps : une guerre survient entre le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tachan
  01 décembre 2021
Je le dis à chaque fois, mais je crois que je finis par aimer chaque récit proposé par Osamu Tezuka même ceux jugés plus mineur ou confidentiel comme Demain les oiseaux qui avaient cependant déjà eu droit à une édition chez Delcourt en 2006.
Dans sa campagne de réédition de son oeuvre dans sa superbe collection pour fêter les 30 ans de sa mort, j'ai été surprise de voir arriver si vite ce titre alors que d'autres avec une aura plus forte attendent encore. Cependant, j'ai trouvé en lui un joli pendant à Avaler la Terre paru cette année chez le Lézard noir, car tout deux présentes la vision de la SF de Tezuka et j'aime beaucoup celle-ci.
Demain les oiseaux est un recueil de nouvelles autour du même thème parues au début des années 70 au Japon dans un magazine pour les jeunes garçons. Il regroupe 19 histoires dont la plupart ont pour seul lien entre elles de se dérouler dans un univers futuriste où les oiseaux seraient devenus l'espèce intelligente dominante sur Terre, un sujet audacieux qui n'est pas sans rappeler le célèbre roman français : La Planète des singes, qui lui-même est paru 10 ans plus tôt.
Tout comme ce roman dont il semble s'inspirer, Tezuka nous offre une oeuvre d'anticipation contestataire et révolutionnaire, où les Oiseaux devenus intelligents sont le reflet des pans de notre population qui manifestent contre les injustices de notre société dans un premier temps, avant d'être juste le reflet de ce vers quoi pourrait évoluer une société intelligente autre que les hommes.
Pour mettre en scène cela dans ses histoires, toutes assez courtes, le mangaka s'inspire de notre propre Histoire. On retrouve des éléments de l'Histoire récente, mais aussi plus ancienne, comme celle de l'Empire romain. Mais aussi, d'éléments de la pop culture de son époque, comme le film Les Oiseaux d'Hitchcock bien sûr, mais aussi les Western et probablement d'ouvrage de science-fiction de ce temps-là sur lequel je n'arrive pas à mettre le doigt. En tout cas, on sent que l'ensemble est très inspiré car l'auteur développe de nombreux tropes de la SF d'anticipation sur l'évolution d'une nouvelle espèce intelligente et ses conflits avec la précédente. Quand on aime la SF classique et ancienne, on ne peut donc que prendre plaisir à lire ces récits de Tezuka.
Cependant, cette narration faite de nouvelles qui ne se suivent pas vraiment, à part dans une certaine chronologie peut-être, rend la lecture parfois peu entraînante à cause d'un sentiment de faux rythme. A peine est-on pris par une histoire et des personnages qu'elle s'arrête et qu'on les quitte pour une autre. C'est frustrant. Alors oui, il y a un petit côté laboratoire d'idées séduisant mais aussi un trop peu car rien ne prend l'ampleur que ça pourrait avoir faute de liant, ce qui rend mon plaisir de lecture un peu mitigé.
En plus, je n'ai pas trouvé dans ce titre les fulgurances graphiques auxquelles je suis habituée. Certes, il y a plein de petits éléments sympathiques comme dans la représentation assez crue et âpre mais souvent drôle de la violence présente dans les relations entre oiseaux et humains. Mais il n'y a pas d'innovation graphique dans la composition des planches et les angles de vues comme c'est le cas dans des titres comme MW, Ayako ou Barbara.
Avec cette nouvelle découverte, j'ai eu l'impression de découvrir encore une nouvelle facette de Tezuka venant appuyer celle vue dans Avaler la Terre avec une vision assez dure de la SF d'anticipation. le maître offre un discours à la fois contestataire, révolutionnaire et pacifiste, écologique. Il oscille entre sérieux, pour le futur de notre espèce, et humour dans le ton employé, avec des jeux de mots savoureusement traduits (merci à Patrick Honnoré). Son histoire m'a beaucoup rappelé celle de la Planète des singes et de la Monture, deux oeuvres phares de la SF pour moi, l'une devenue pur divertissement, l'autre mettant volontairement son lecteur mal à l'aise pour le pousser à réfléchir, comme le fait le maître ici. Reste que ce n'est pas une oeuvre facile d'accès à cause de sa narration découpée en nouvelle et de son dessin forcément daté. Mais qui aime le style de Tezuka prendra grand plaisir à lire cette oeuvre également.
Quelle sera la prochaine oeuvre et le prochain chef d'oeuvre dans cette collection ?
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


Videos de Osamu Tezuka (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Osamu Tezuka

Team Phoenix 1
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

ayako

en quelle année Jiro revient de la guerre?

1849
1987
1949
1807

6 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Ayako, tome 1 de Osamu TezukaCréer un quiz sur ce livre