AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782203373815
396 pages
Casterman (21/04/2006)
3.36/5   7 notes
Résumé :
I.L : derrière ces curieuses initiales se cache peut-être une déesse, une chimère ou une simple poupée... Qui peut savoir ?
I.L est une femme caméléon, qui prend le visage des absents, des morts, ou de l’être aimé. Le jeune cinéaste Daisaku fait sa connaissance au château du Comte Alucard où elle repose dans un cercueil. Ange de beauté, I.L devient, par son don de métamorphose, l’actrice dont Daisaku a toujours rêvé pour mettre en scène… le réel. Elle accompl... >Voir plus
Que lire après I.LVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Je n'aurais sans doute pas dû commencer ma découverte de cet auteur par ce titre qui constitue une série de nouvelles qui n'avaient pas très bien marché commercialement parlant. le coup de coeur n'a pas eu lieu car c'est un peu naïf et parfois maladroit.

En effet, les récits ne m'ont pas semblé pas être très cohérents. Par ailleurs, il y a indiscutablement une carence au niveau du graphisme car cet auteur ne sait pas dessiner les femmes (comme Manara par exemple).

Pour autant, je ne vais pas m'attacher à ce genre de détails car d'après ce que j'entends, nous sommes en présence d'un maître du manga japonais inattaquable sur le fond et la forme. Je continuerai donc mon exploration par d'autres titres qui seront peut-être plus abouti (en tout cas, je l'espère).
Commenter  J’apprécie          50
14 histoires publiées entre 1969 et 1970 composent ce volume. Diverses allusions sont faites à l'actualité de l'époque : un personnage de hippie - Yoshiko « la bohème » - , les groupes étudiants d'extrême-gauche, la guerre du Vietnam, des régimes autoritaires. Il y a une certaine continuité dans ces récits essentiellement dans la relation entre le metteur en scène de cinéma déchu, Daisaku, et son actrice, I.L, et ce jusqu'à la scène finale. Il y a forcément un peu de tout dans ces récits racontés avec dynamisme : du drame, de l'humour, du pathos, de la sensualité, et toujours un certain sens de la chute. Chaque métamorphose de I.L permettra de dénouer les fils d'un problème et/ou de conclure une histoire (souvent de façon tragique).
Comme le précise Osamu Tezuka dans sa postface, ce sont des « fictions fantaisistes dans la même veine que Barbara », et pour le titre : ce devait être à l'origine I'L, de l'anglais I WILL. Mais lors d'une annonce dans un hebdomadaire, l'apostrophe ayant disparu pour un point, il a décidé de baptisée l'héroïne de ce nom.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
La pauvre, faut croire qu'elle a eu une sacrée émotion !
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Osamu Tezuka (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Osamu Tezuka
Si les personnages de "Dragon Ball Z", "Goldorak" ou "One Piece" ont de gros yeux, c'est à cause de celui qu'on surnomme "le dieu du manga" : Osamu Tezuka.
#manga #anime #histoire _____________
Retrouvez-nous sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture TikTok : https://www.tiktok.com/@franceculture Twitch : https://www.twitch.tv/franceculture
Et abonnez-vous à la newsletter Culture Prime : https://www.cultureprime.fr/
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (15) Voir plus



Quiz Voir plus

ayako

en quelle année Jiro revient de la guerre?

1849
1987
1949
1807

6 questions
26 lecteurs ont répondu
Thème : Ayako, tome 1 de Osamu TezukaCréer un quiz sur ce livre

{* *}