AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Susan L. Roth (Illustrateur)Alice Ormières (Traducteur)Nadia Butaud (Traducteur)
EAN : 9782211048880
93 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (08/04/1999)
3.83/5   76 notes
Résumé :
Leon Walter Tillage est né en 1936, en Caroline du Nord. Son arrière-grand-mère était esclave, son père, métayer. Métayer, alors, cela voulait dire travailler toute l'année pour payer les dettes de l'année précédente, et ne jamais rien posséder soi-même. Être noir, dans les années quarante et cinquante, cela signifiait qu'on pouvait entrer dans certains magasins, mais par la porte de derrière, et qu'on entendait l'employé demander aux clients blancs : " Est-ce qu'il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
3,83

sur 76 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

cocorosie30
  14 décembre 2012
Léon Walter Tillage est né en 1936, dans le sud des Etats-Unis. A travers le récit de son enfance, il offre un témoignage de la vie de la communauté noire américaine et du phénomène de ségrégation dont ces hommes et femmes ont été victimes dans les années trente, quarante et cinquante. Une courte autobiographie convaincante et accessible des 10 ans.
Commenter  J’apprécie          250
Adraste
  25 août 2011
Bien qu'étant insensible aux sort de la population noir lors de la ségrégation aux USA (notamment par une surmédiatisation et un moralisme bien-pensant) cette autobiographie de Leon Walter Tillage m'a ému et mieux fais comprendre sa condition social qu'il partageait avec ses semblables.
Simple à lire mais mais difficile, par certain passage, à encaisser.
Commenter  J’apprécie          200
studentsbook
  06 juin 2014
J'ai beaucoup aimé ce livre, j'ai été touché car il est vraiment intéressant, il raconte ce qu'il s'est passé quand il y avait des différences entre les "blancs" et les "noirs". Les blancs leur faisaient vivre un cauchemars. Ce témoignage est une autobiographie pour nous montrer ce que l'auteur a vécu dans les années 1940 a 1950.
Commenter  J’apprécie          180
argali
  11 décembre 2010
Une autobiographie facile à lire, édifiante et instructive.
A lire et à faire lire dès 12 ans.
Commenter  J’apprécie          190
Troisieme6
  09 octobre 2013
C'est un livre très touchant qui raconte extrêmement bien le cauchemar des Noirs dans les annees 1940
Au départ , je n'étais pas très convaincu sachant que ce livre se présente sous la forme du journal de Léon.
Mais après quelques histoires racontées par lui-meme dans lesquelles il raconte les déboires qu'ils ont subis lui et sa famille par les Blancs .
Excellent livre que j'ai adoré .
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ClaforianeClaforiane   23 mai 2015
Une longue corde marquait l'endroit et on pouvait lire "réservé aux blancs ". En vérité, on ne comprenait pas pourquoi ils avaient mis ça là, car, de toute façon, aucun noir n'aurait essayé de s'asseoir sur ces tabourets.
Commenter  J’apprécie          310
Troisieme6Troisieme6   09 octobre 2013
Les enfants les plus grands descendaient et se mettaient à nous insulter . Ils ramasssaient des pierres et nous les jetaient
Commenter  J’apprécie          380
fannfann   27 août 2018
C'est un des moyens qu'employaient les Blancs pour dominer les Noirs : les priver d'instruction. Ainsi, il ne leur restait plus qu'à travailler dans une ferme. C'était la seule chose pour laquelle mon père et les siens étaient qualifiés.
Commenter  J’apprécie          50
SaintThom5eSaintThom5e   14 juin 2019
Citation
Les enfants les plus grands descendaient et se mettaient à nous insulter. Ils ramassaient des pierres et nous les jetaient.
Commenter  J’apprécie          11

autres livres classés : ségregationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1221 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..