AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2262032416
Éditeur : Perrin (28/08/2014)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Une étude inédite des cinq grandes régentes ayant gouverné la France à des moments clés de son histoire : Blanche de Castille, Isabeau de Bavière, Catherine de Médicis, Marie de Médicis et Anne d'Autriche.


En France, les rois détiennent le pouvoir souverain par hérédité : la couronne est transmise au fils aîné du monarque à la mort de celui-ci. Pourtant il est parfois arrivé que la reine exerce la régence et gouverne le pays.
L'ouvrage ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
talou61
  23 août 2016
de belles biographies par un historien spécialiste du pouvoir et de la religion
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   19 octobre 2017
Ce pouvoir qu’elle détient à présent, elle est fermement décidée à le saisir et à le garder autant que faire se pourra. Son fils aîné Louis – le futur Saint Louis − est âgé de douze ans à présent. Elle ne lui conférera la majorité, reconnue d’ordinaire à treize ans, que le plus tard possible. Elle veut d’abord faire ses preuves et parfaire l’éducation politique du nouveau souverain. Et pourquoi ne continuerait-elle pas plus longtemps son œuvre aux côtés du jeune roi comme elle l’a déjà fait auprès de Louis VIII ? Ses rêves vont se réaliser : en vingt-six ans, la reine douairière assumera deux fois la régence du royaume : la première fois pendant huit ans, la seconde durant quatre années. Et, au cours des quatorze années restantes, elle continuera à conseiller avec autorité et compétence Saint Louis, pour le plus grand bien du pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 octobre 2017
En France, les rois détiennent le pouvoir souverain par hérédité, selon les règles de la primogéniture masculine. Le fils aîné d’un monarque devient roi à son tour au décès de son père. S’il n’y a pas de successeur légitime en ligne directe, c’est le plus proche parent du défunt qui hérite de la couronne. Et, quel que soit l’heureux élu, il gouverne au nom du droit divin, par la volonté de Dieu exprimée par le sacre.
Rien de tel pour les reines. Après leur mariage royal, elles ont une mission essentielle : assurer la survie de la dynastie en donnant un dauphin et des garçons à leur époux. Elles ne peuvent devenir régentes que si deux conditions sont réunies : le décès ou l’absence de leur mari, et la minorité de son héritier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 octobre 2017
Blanche ne peut se limiter au savoir qu’on lui inculque. Il lui faut bien davantage : désireuse de fonder un centre de création littéraire semblable à ceux du Midi, elle fait venir au palais de l’île de la Cité, avec l’appui de Louis, des poètes réputés, comme le comte Thibaud IV de Champagne. Son but est de s’introduire dans le mouvement de la littérature courtoise dont les thèmes récurrents lui plaisent : l’homme de l’art déclare sa flamme à une dame de haute naissance malgré une alliance impossible, la femme si désirée étant trop pure ou déjà mariée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 octobre 2017
Rien ne semblait prédestiner Blanche de Castille à être reine de France, et encore moins à jouer dans son pays d’adoption un rôle de premier plan dans l’Histoire. Elle a été longtemps ignorée ou mise sous le boisseau, tenue résolument à l’écart du pouvoir. Cela n’a fait qu’accroître son ambition et la pousser, dans le secret des intrigues de Cour, aux subtilités de l’art du gouvernement, apprentissage délicat et douloureux mais obligé pour un règne de gloire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 octobre 2017
Ayant en horreur d’offenser Dieu, elle déclare qu’elle préférerait voir son enfant mort plutôt que de savoir qu’il a commis un seul péché mortel, c’est-à-dire probablement en ce temps avoir des rapports sexuels avant le mariage.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Philippe Tourault (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Tourault
5 questions posées à Philippe Tourault, à l'occasion de la parution de son livre Les ducs et les duchesses de Bretagne (Perrin).
autres livres classés : reinesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1683 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre