AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le Voleur de Voix tome 1 sur 3
EAN : 9782894355091
554 pages
Editions Michel Quintin (20/10/2011)
4.12/5   8 notes
Résumé :
Si on devait me damner et faire de moi un immortel, sachez que même la pire des malédictions ne pourrait entacher l’amour que je vous porte. L’avenir m’apparaît bien obscur, mais, quoi qu’il advienne, je demeurerai votre frère aimant et votre souvenir réussira à éclairer mes jours.

Ces mots sont peut-être les derniers qu’écrit la main que jadis vous teniez dans la vôtre. Adieu, mon jumeau !

Depuis qu’il a volé le diamant bleu enchâssé... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
En fait, ça fait très longtemps que je veux ce livre. Car la couverture m'a envoûtée. Pourtant elle est toute simple je trouve, mais je sais pas, elle m'a attiré. Oh, et le titre aussi, et un peu l'intrigue également. Parce que j'adore les voix (oui c'est étrange), donc bon. Quand j'ai commencé ce livre, et qu'ainsi j'ai lu les premières pages, je me suis arrêtée et j'ai refermé le livre. Peut-être parce que voir le mot vampire me colle des frissons partout et que je suis devenue très méfiante depuis le phénomène bit-lit, Twilight. Mais bon. J'ai poursuivi ma lecture, et je dois avouer que je ne le regrette pas. Je vais diviser ma critique en plusieurs parties, tout comme le livre l'a fait. On passe donc à Maximilien et à son journal. Au début, je l'appréciais, il m'intriguais, je me demandais "est-il gentil ? est-il méchant ?" et tout. Et puis, au fur et à mesure que je l'ai découvert, il m'a gonflé. J'avais envie de le taper, même si maintenant, en y réfléchissant, je comprend mieux pourquoi il était embêtant comme ça avec son maudit roi de Perse, il m'a pesé. Il se plaignais tout le temps, j'avais l'impression qu'il déprimait sans cesse, il m'énervait, vraiment, chaque fois que je voyais que le chapitre était consacré à son journal je poussais un très, très long soupir. Pourtant j'aimais bien quand même, parce que les choses qu'on apprenais, autre qu'il déprime, qu'il veut mourir et voir son roi de Perse, étaient très intéressantes. Même si ça m'a pas empêché de pas aimer Chandini. Me demandez pas trop pourquoi, je sais pas, mais je sais quelque chose de sûr : C'est que je l'aime pas. Puis, il y a les mémoires de Carlo Broschi dont j'ai été voir la page Wikipédia lui étant consacré durant ma lecture. Et c'est mon personnage préféré. Peut-être que c'est parce que j'ai imaginé sa voix (j'ai imaginé celle de Kurt Hummel dans Glee, je connais pas d'autres sopranos), que j'ai écouté de l'opéra après, que je le trouvais vraiment mignon et adorable. J'avais envie de le prendre dans mes bras et de le câliner, parce que je sais pas, il ressemblait à un ange, tout gentil, affectueux et tout. J'aime beaucoup sa relation avec son "jumeau" même si on en apprend pas trop sur eux - ce qui m'a déçu -, et qu'on en apprend plus sur Maximilien - bouh....enfin logique mais bon -. D'ailleurs, Farinelli (le nom de chanteur De Carlo) est parvenu à me faire aimer ce maudit vampire. Si si, il a réussi. En lisant ses mémoires, j'avais un peu plus d'amitié pour ce personnage. Faut croire que Carlo répand l'amour partout où il va. Et enfin Nathaniel Champagne. Où le personnage qui m'a fait me rendre compte que ce livre avait été écris par un québécois et que j'étais trop heureuse. Dommage qu'il manquait l'accent, ça m'aurait rappelé des souvenirs. Enfin passons. Ce personnage était légèrement fade, et à la fois intéressant, en fait, y a un endroit où il m'a pompé mais bon. J'ai pas trop d'avis sur lui. Il est pas très important... Enfin si, mais bon je préfère Carlo, alors à chaque fois que je passais de Maximilien à Nathaniel, je savais que y aurait Carlo, donc j'étais contente parce que ça me faisais une double dose de ce castrat (que j'adore comme vous l'auriez remarqué). Viviane était sympa, sans plus. J'ai plus préféré Francesca. Mais du coup là je suis inquiète. Parce que ça se fini brusquement. En plus, finalement quand on regarde, on apprend tout plein de trucs du passé, mais y se passe pas grand chose dans le présent. Alors je veux tout savoir. Et comme ça se fini vraiment en queue de poisson, je songe à m'acheter la suite. Par contre, un défaut de ce livre, à part Maximilien, je dirais que c'est le poids du livre. Sérieux, j'en étais dans les cinquante dernières pages, et je me suis tué la main à le porter, j'avais trop mal après. Mais bon, malgré son nombre de pages, il se lit assez vite j'ai trouvé. En tout cas, c'est un très bon livre, avec une intrigue un peu particulière, que parfois je n'ai pas bien compris (surtout vers la fin), et qui semble bien ficelé, y a pleins de trucs qu'on ignore encore et tout. Je regrette pas que ma soeur me l'ai offert à Noël. Vraiment. Je le conseille même. Et ce, même si Maximilien m'énerve. Carlo compense le reste.
Commenter  J’apprécie          00
A quoi est-ce que je m'attendais en lisant ce livre? Je ne sais pas vraiment, mais pas à ça. D'abord je n'avais pas compris qu'il y avait un vampire (ma mauvaise habitude de ne lire les résumés qu'en diagonale et ensuite de les oublier). Alors oui quand j'ai vu que ça allait parler de vampire j'ai eu un peu peur, je me suis dit "oh non", et pourtant il s'agit là d'un livre vraiment sympa. Trois personnages principaux font leur apparition, tout d'abord Maximilien, le valet de Tavernier, celui qui va devenir un vampire, un personnage qui m'a beaucoup plu, que j'ai plains énormément aussi. Ensuite il y a Carlo Broshi, un castrat (qui a réellement existé) et qui selon le public avait une voix d'ange, j'essayais de m'imaginer sa voix quand il chantait, cela devait être vraiment très mélodieux. C'est un personnage très gentil (trop?) que j'ai vraiment adoré. Et enfin il y a Nathaniel, qui se retrouve malgré lui embarqué dans une histoire suite à une promesse vieille de 200 ans, mais j'aime comme il agit finalement. J'ai donc apprécié ces trois personnages, même si parfois il pouvait m'énerver (surtout Maximilien quand il est avec Carlo). Peu à peu le livre explique l'histoire de ces trois personnages, mais surtout de Carlo Broshi et de Maximilien, si on comprend mieux certaines choses, le mystère s'épaissit autour d'autres choses et c'est pour cette raison que j'ai très envie d'avoir le tome 2. L'écriture est très maîtrisé, et je dois avouer que c'est vraiment très bien écrit (au passé simple en plus), ce n'est pas forcément toujours facile à lire ou léger, mais moi j'ai beaucoup aimé. J'étais passionnée par les trois personnages et leurs histoires qui sont racontés tout au long du livre, souvent on passe de l'un à l'autre ce qui créer du suspens. Ce que j'ai aussi beaucoup apprécié dans ce livre c'est que c'est tourné d'une façon qu'on pourrait presque y croire. Avoir envie d'y croire en tout cas. L'auteur essaie de nous mettre le doute, et même si je ne crois toujours pas aux vampires, j'aimerais beaucoup qu'une partie soit vraie, comme par exemple pour Carlo Broshi, ce serait génial de pouvoir le rencontrer. Bref, c'était vraiment très intéressant, bien tourné, bien pensé, et je veux la suite !
Commenter  J’apprécie          00
Une famille entretient, depuis plusieurs siècles, la promesse faite à un homme. Cependant, cela devient plus une tradition qu'un réel engagement au fil du temps. Jusqu'au jour où l'homme revient et demande à ce que soit honoré la dite promesse.
D'où vient cet homme sans âge?
Quel est le lien séculaire qui unit les différentes familles?

Il est étonnant de constater que, malgré le décalage fantastique de ce livre, l'aspect historique a été extrêmement travaillé et qu'il est une source importante d'informations sur la vie au XVIII siècle en Europe.

L'intrigue se déroule à plusieurs époques et les différents récits convergent peu à peu vers une histoire cohérente et passionnante.

L'écriture est très accessible et, si les références historiques sont nombreuses, des notes de bas de page nous guident dans la compréhension.

Au final, un livre mêlant présent et passé, histoire et fantastique, une lecture originale sur le ton des récits épiques et une découverte sous un angle inattendu du chant lyrique et de la force émotionnelle d'une voix de castrat.

Commenter  J’apprécie          10
Un premier tome costaud où on entre dans la vie des personnages et commençons à poser les premiers ponts entre les histoires. Une trame où les ambiances et les atmosphères sont primordiales pour mieux appréhender cet univers approfondi. Préparez-vous à plonger dans « le castrat et les rois fous » et à retenir votre souffle jusqu'à la dernière page.
(chronique complète disponible sur le blog)
Lien : http://livrement.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          20
Les mots pour : Hiérarchie Vampyrique, Historique des castrats

Les mots contre :style un peu trop ampoulé, redites et longueurs

Notation 11/20

Un roman qui allie de très bons passages à des longueurs déroutantes, des redites ; un manque d'action malgré quelques scènes d'une grande violence ; enfin, une alternance pesante des chapitres, font de ce roman, une découverte sympathique, mais qui ne me donne pas envie de poursuivre l'aventure
Lien : http://lesmotsdenanet.blogsp..
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : castratsVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus




Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1969 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre