AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Nicolas Barral (Illustrateur)
EAN : 9782840553519
47 pages
Éditeur : Delcourt (01/01/2004)
Résumé :
Saviez-vous que Watson doit une grande partie de sa popularité à une méduse ? Que Holmes pratique parfois le cambriolage ? Et seriez-vous capable de trouver un rapport entre un diable en boîte, un haltère, un réveil-matin, un cactus et une masse d'armes ? Non ? Eh bien plongez-vous dans les carnets secrets du Dr Watson, miraculeusement exhumés par deux froggies...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  24 octobre 2016
Ce premier volume des aventures de Sherlock Holmes regroupe quatre petites enquêtes mettant en scène les deux détectives les plus célèbres d'Angleterre.
Dans cette bande dessinée, Sherlock est présenté comme colérique, mauvais joueur, de très mauvaise foi, prétentieux et pas si malin que ça au fond.
Le Docteur Watson quant à lui, semble beaucoup plus intelligent que son acolyte ne le laisse supposer, il est certes porté sur la bouteille et accumule les gaffes mais il a un capital sympathie largement plus élevé que Sherlock.
J'ai adoré relire ces petites histoires véritablement drôles et qui nous montrent des personnages archi-connus sous un autre jour.
Les dessins sont superbes, bourrés de détails et les dialogues sont caustiques à souhait.
Commenter  J’apprécie          320
Davalian
  24 août 2020
Sherlock Holmes n'a peur de rien… et surtout pas du ridicule. La bibliographie des deux auteurs (Pierre Veys au scénario et Nicolas Barral au dessin) avait déjà annoncé la couleur : nous avons affaire à deux spécialistes de la parodie, bien décidés à s'en prendre à au mythe de Sherlock Holmes.
Ce premier volume de la série Baker Street (qui compte cinq albums au total) est en fait un recueil de quatre histoires (de durée très variable) dans laquelle l'humour tient une grande place. Nous allons apprendre à composer avec un Sherlock dont le premier réflexe est de faire croire que Watson est pris d'un accès de flatulence… dans un club très sélect ! Ambiance, ambiance…
La suite sera baignée dans un drôle de mélange entre humour potache (Watson qui ridiculise Sherlock qui se venge de manière assez puérile) et d'une forme plus subtile, digne représente de ce que l'on peut qualifier d'humour anglais. Ainsi certaines chutes des histoires sont plutôt amusantes en nous laissant toujours perplexes. Les adeptes seront ravis !
Outre Sherlock et Watson, nous avons ici le plaisir de suivre Lestrade (particulièrement apprécié de nos compères) et Madame Hudson (dont les talents culinaires sont pour le moins… originaux), mais pas de Mycroft. Dans les deux dernières histoires, un autre personnage bien connu, sans doute appelé à devenir à devenir récurrent, fera son apparition.
Les histoires permettront de découvrir Sherlock et John aux prises avec un gâteau, des méduses, du whisky (beaucoup de whisky) dans le cadre d'une enquête au dénouement plutôt amusant, la résolution d'un meurtre qui laissera le lecteur dubitatif, d'un sauvetage plutôt original de la reine Victoria (Watson sera particulièrement en forme), sans oublier la résolution d'un mystère complexe en Ecosse et la disparition d'une momie.
Les dessins sont ici plutôt sympathiques, agréables, assez ronds et colorés. le style est tout à fait adapté au caractère amusant de l'ensemble.
Voici une bonne entrée en matière pour un pastiche qui fait sourire et qui se révèle très sympathique. Cette lecture plaira surtout aux adeptes du Grand détective !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
belette2911
  02 mars 2017
Je n'ai rien contre les parodies, tant qu'elles sont bien fichues… Sherlock Holmes avait déjà été excellemment parodié dans le film « Without a clues » (Élémentaire mon Cher Lock Holmes) et ici, il en est de même : excellent !
Oubliez ce que vous savez du plus célèbre détective de Baker Street, celui est plus burlesque et moins… grand détective qui résout tout.
Pourtant, on sent que les auteurs ont potassé leur canon et qu'ils n'ont pas fait cela à la légère puisque dans ce premier tome, ils remercient les Quincaillers de la Franco-Midland !
Ce premier tome regroupe 4 enquêtes de notre plus célèbre détective d'Angleterre et de son ami, le bon docteur Watson.
Watson dépeint comme un gros gourmand, un amateur de boisson alcoolisée, meilleurs en découverte de solution que Holmes et bourré d'humour dans ses petites pensées.
Sans oublier leur logeuse, madame Hudson, toujours bourrée et l'inspecteur Lestrade, l'emmerdeur de service.
Nous sommes dans une parodie, c'est drôle, amusant, on nous présente un Holmes aux antipodes du canonique puisqu'il n'est pas le roi de la déduction, est colérique, s'engueule avec Watson, est mauvais joueur, imbu de sa personne, il déteste la reine Victoria, est parfois perdu dans son enquête et pique une crise digne de Joe Dalton lorsque l'on dit "Moriarty".
Les dessins sont drôles, sans être des oeuvres d'art, mais faut chercher les petits détails et les expressions faciales valent leur pesant de tabac, le scénario comporte de véritables enquêtes, leur solution, mais elle n'est pas toujours celle trouvée par Holmes…
À déguster avec une tasse de thé et le sourire aux lèvres !
Une bédé drôle, une parodie réussi, ou : comment retrouver des personnages cultes dans des situations abracadabrantesques…

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
missmolko1
  16 janvier 2016
Je suis quelque peu déçue par cette BD. Disons que je ne m'attendais pas du tout a ça... Je pensais retrouver avec plaisir Sherlock Holmes et son acolyte Watson dans leur enquête, hors ici, il s'agit d'une parodie de leurs investigations. Alors forcement, on sourit il y a de bonnes répliques mais pour ma part, je n'ai rien trouvé de transcendant.
Je lirai malgré tout les tomes suivants en espérant que la série ne s'essouffle pas.....
Commenter  J’apprécie          170
Archessia
  23 juillet 2012
Voilà une vision de ce célèbre duo Britannique que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir !
Dans celle-ci, c'est bel et bien l'humour qui a la part belle, aussi bien celui des dialogues que des situations, les uns comme les autres totalement drôlissimes.

Dans cette version, Watson a un peu tendance à faire des déductions plus pertinentes de Holmes, qui a un fort penchant pour le théâtral et le grandiloquent.
Parfois, la réponse est l'option la plus simple, pas besoin de chercher midi à quatorze heures !
Avec un Watson fort gourmand ayant la main leste avec les bouteilles, une Madame Huston brute de décoffrage aux recettes culinaires ... originales et un Lestrade gaffeur et quelque peu innocent, nous avons ici une belle brochette de champions et la certitude de passer un excellent moment tout à fait délectable.

J'aime que, bien que ce soit une BD 100% humoristique où les éclats de rire sont fréquents, les auteurs aient réussis à insuffler à l'oeuvre ce flegme so British qui caractérise l'oeuvre de Sir Conan Doyle.
C'est assez jubilatoire de retrouver ces personnages cultes dans des situations parfois complètement abracadabrantes, de les voir se faire gentiment ridiculiser de temps en temps. Je ne sais pas comment l'expliquer clairement, mais c'est comme si cela nous les rendait plus accessibles, plus proches.
C'est une BD réellement géniale, brillante, intelligente, extrêmement drôle tout en gardant une certaine finesse.

Je n'ai pas trouvé le dessin en lui-même exceptionnel ou de toute beauté, mais il faut bien dire que les expressions faciales ont un rendu parfait pour ce type d'ouvrage, et elles appuient à merveille sur l'effet comique.
J'ai adoré également le soucis du détail, et le fait qu'il faille parfois fouiller un peu du regard telle ou telle scène pour y trouver un élément humoristique supplémentaire.

Voilà un titre que je conseille pour ses énigmes à deux sous, ses personnages revisités et son ambiance toute particulière. Parce que, une chose est sûre, pour réussir une telle BD, je suis certaine que les auteurs sont de grands fans du célèbre détective, et bien que loufoque, cet ouvrage est, à n'en pas douter, un bien bel hommage !
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   16 janvier 2016
- Et ce matin, on a retrouvé le colonel mort... son visage reflétait la peur.... une peur abjecte !
- Sa femme est revenue ?
Commenter  J’apprécie          120
belette2911belette2911   24 février 2017
— Brodie ! Vous allez me câbler ceci pour Edinburg... Revenez avec la réponse. Watson ! Donnez-lui de l'argent. WATSON !
[Oui, ben les billets ça ne pousse pas sur les arbres] = pensées de Watson
Commenter  J’apprécie          60
Claire-una-voltaClaire-una-volta   05 mars 2013
(Moriarty) -Vous êtes pathétiques... mais avez une excuse : vous n'avez jamais rencontré quelqu'un de l'envergure... DU PROFESSEUR MORIARTY ! Adieu détective d'opérette !
[…]
(Holmes) -Il m'a tordu le nez! Il m'a traité de "détective d'opérette"! ... C'est vous qui lui avez appris ça!
(Watson) -Mais non, Holmes, c'est une coïncidence. Je ne le connais pas! Vous divaguez!
-Ah, je divague?...
-Euh... ce n'est pas ce que j'ai voulu dire...
-J'ai été ridiculisé... Il ne manquerait plus que Lestrade me surprenne comme ça,tiens... Vous me paierez ça, Watson !
-Mais... mais, je n'y suis pour rien...
-Vous me paierez ça TRÈS CHER!
-Mais...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Claire-una-voltaClaire-una-volta   05 mars 2013
(Au QG de Moriarty)
(quidam) -Qu'est-ce qui lui prend?
(Moriarty) - SHERLOCK HOLMES ! SHERLOCK HOLMES ! SHERLOCK HOLMES
(Caine) -Tu as dit " Sherlock Holmes".
- SHERLOCK HOLMES ! SHERLOCK HOLMES ! SHERLOCK HOLMES!!! SHER
[clac]
-Excusez-moi pour cette gifle, professeur... mais vous étiez mal parti, là...
- Ne t'excuse pas, Caine, tu as bien fait... Tiens, peux-tu prendre cette masse d'armes et le cactus et les mettre tout en haut de l'armoire?
-Bien sûr, professeur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
belette2911belette2911   24 février 2017
— Mais moi, j'arrête qui, alors ?
— Alors le lourdaud de service, il se tait où il rentre à pied aussi !!!
— Mais Holmes, c'est mon fiacre...
— Tac ! Ça y est ! C'est gagné ! Il est puni. Cocher, arrêtez.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Pierre Veys (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Veys
À l'occasion de la sortie de la bande dessinée adaptée du film "Bienvenue chez les Ch'tis", Pierre Veys explique sa démarche de scénariste.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16753 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre