AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791095115205
188 pages
Éditeur : Yovana (31/01/2020)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
La Méningitomanie, l’Administrose, la conjugalité médicale… Vous connaissez ?

Pas encore ? Alors suivez ces tribulations médicales au Tchad et, au fil de portraits hauts en couleur, vous saurez tout de ces drôles de termes.

Non sans humour, l’auteur dissèque les attitudes tantôt courageuses tantôt risibles des coopérants et humanitaires. Face à eux, les Tchadiens « font avec », au gré des coups d’État, des répressions violentes et des c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
sylvaine
  01 mai 2020
Comédies médicales de Philippe Vinard est édité chez Yovana collection voyages.
Je tiens tout d'abord à remercier Julien Poujol pour m'avoir proposée de découvrir ce texte, un texte où l'humour masque tant bien que mal les travers de l'Humanitaire avec un H majuscule.
Afrique, Tchad, dernières années du "règne " d' Hisssène Habré 1987/1990. Succession de chroniques au goût de vitriol.
Philippe Vinard, éminent professeur en économie de la santé , longtemps consultant en santé publique, se souvient et "assassine" .
Un regard cruel et sans concession sur tous ceux qui au nom de l'aide humanitaire vivent dans une bulle où ne sont admis que ceux qui leur ressemblent. le petit monde de la coopération est passé au crible. Un texte qui ne peut pas laisser indifférent , la lecture de la méningitomanie m'a laissée sans voix , hasard ou prémonition?
Un voyage au Tchad surprenant et enrichissant.
Commenter  J’apprécie          190
Subtropiko
  16 février 2020
Philippe Vinard est passé de l'Asie à l'Afrique, du Kampuchéa au Tchad, des années 1985-1987 aux années 1987-1991 et de l'art humanitaire artisanal à la bureaucratie solidement charpentée (comme certains de ses pratiquants – et même de ses pratiquantes). Il a conservé sa plume acérée. Ah, observer le Dr Clystère, pardon, Kleester en action, quelle joie ! Et même si je suis plus sensible aux chroniques asiatiques (Les Sirènes du Kampuchéa) qu'aux fresques africaines, comment ne pas avoir la tentation d'emboîter le pas au Dr Kool, adepte de la "Soft coopération" ?!
Les formules de l'auteur sont toujours aussi percutantes : "Un médecin questionne, un chirurgien sectionne et un urgentologue sélectionne" ; "Il est tout aussi difficile de mettre en marche la locomotive administrative que de l'arrêter"...
L'assistance technique réserve bien des surprises : la conjugalité médicale n'a rien à voir avec une vie de couple conventionnelle, l'auteur désigne sous ce vocable l'attelage formé par un médecin-chef dépendant du Ministère local et un médecin homologue européen. Attelage qui, pour notre plus grand divertissement, tire parfois à hue et à dia.
La carte du Tendre tchadienne voit évoluer des héros qui se prennent de passion les uns pour les autres, mais aussi des personnages plus étonnants : homme amoureux d'un fleuve, de ses insectes et de ses crapauds ; comptable éprise, plutôt que de l'un ou l'autre de ses collègues, de sa photocopieuse ; hauts fonctionnaires tour à tour hésitants et entreprenants, en matière de séduction. On y trouve de vieux hôtels coloniaux nationalisés et déchus, et un "Pavillon de l'urgence", baptisé ainsi "comme celui de l'Amour dans un jardin chinois"...
Je maintiens que les livres de Philippe devraient être une lecture obligatoire, pour tout jeune coopérant ou humanitaire sur le départ (ou sur le retour !).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Arabaux
  25 février 2020
Une description sans concession, ironique, moqueuse, parfois "vacharde" des expatriés quels qu'ils soient en Afrique.
Un regard froid, souvent assassin, sous couverture d'humour... un régal en particulier pour un "ancien africain"...
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : médecineVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Philippe Vinard (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
188 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre