AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782020006521
282 pages
Éditeur : Seuil (01/01/1972)
3.77/5   22 notes
Résumé :
1. La Chute de la monarchie (1787-1792), Michel Voyelle
2. La République jacobine (1792-1794), Marc Bouloiseau
3. Les Thermidoriens et le Directoire (1794-1799), Denis Woronoff
4.et 5. L'Épisode napoléonien (1799-1815)
I. Aspects intérieurs, Louis Bergeron
II. Aspects extérieurs, Jacques Lovie et André Palluel
6. et 7. La France des Notables (1815-1848)
I. La vie de la nation, André jardin et A. J. Tudesq
II.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
CoquelicoteAzimutee
  24 janvier 2014
Je ne m'attendais pas vraiment à ça parce que ce n'est pas le genre d'ouvrages que je lis habituellement. Il traite surtout des causes de la Révolution, des différentes tendances révolutionnaires et de leurs oppositions et opposants. Le livre est découpé par thème et non chronologiquement, ce qui m'a un peu perdue par moment et qui m'a rendu la lecture ardue dans l'ensemble. Le livre est plus pensé comme un manuel. En se rendant au sommaire à la fin, on peut facilement trouver un paragraphe intéressant sur un sujet précis, ce qui est bien pratique pour faire des recherches, mais cette construction ne permet pas de prendre plaisir à lire de façon linéaire. J'ai appris des choses bien sûr, mais j'ai aussi été noyée sous un flot d'informations dont je ne savais rien ou presque. C'est un livre pour connaisseur, qui rentre dans des détails très techniques en présupposant qu'on connait déjà très bien la période. J'aurais voulu plus de faits, plus d'explications simples avant de partir dans des débats complexes d'historiens. C'est un ouvrage d'histoire moins abordable que d'autres que j'ai pu lire, et il est plus technique et moins facile à lire que Histoire de la justice en France du Professeur Royer qui fait pourtant plus d'un millier de pages !
L'aspect très studieux m'a également décontenancée dans le sens où beaucoup de distance est prise par rapport aux évènements racontés (quand ils le sont, la plupart du temps on passe directement à leur analyse et à leurs implications). J'ai l'habitude de m'immerger dans l'Histoire comme dans un roman, or là j'avais l'impression d'être refoulée à distance ! C'est un petit livre qui traite une période intéressante de façon très pointilleuse et ennuyeuse. On ne sent pas du tout une volonté de "démocratisation" comme on dit dans la démarche de l'auteur. Il a écrit pour ses pairs, des historiens spécialistes de la Révolution en tentant une synthèse des meilleurs travaux sur la période. De ce point de vue, c'est certainement réussi, et la bibliographie donnée à la fin est impressionnante, mais là aussi très spécifique (un ouvrage ne porte par exemple que sur les cahiers de doléance de telle région française...). Je suis donc au regret de conclure que je ne vous conseille par cet ouvrage si vous vous intéressez à l'Histoire pour votre plaisir. Par contre, si vous avez un travail à fournir à la fac ou en prépa, go go go !
Lien : https://withoutmuchinterest...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DOGONColas
  02 mars 2017
Premier volume de la collection « Nouvelle histoire de la France contemporaine », « La chute de la monarchie 1787-1792 » revient magistralement sur les premiers temps de la Révolution française en incorporant les avancées de l'historiographie sur ces temps de changement.
On appréciera l'effort de l'auteur de rappeler ce qui constitue l'Ancien Régime et d'avoir réfléchit aux tensions et mutations présentes avant 1789. L'ouvrage comblera l'érudit sur la question révolutionnaire jusqu'à la fin de la monarchie en 1792.
Commenter  J’apprécie          30
talou61
  29 août 2016
Je ne me permettrai pas de critiquer un livre rédigé par un spécialiste de la Révolution française !
Cet ouvrage remet en place tous les évènements avec rigueur juridique et dépassionné.
Une de mes bibles !
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
talou61talou61   29 août 2016
La Révolution française n'est pas un objet froid. Depuis deux siècles, elle sollicite l'attention et suscite le débat, par l'ampleur même de la rupture que l'évènement révolutionnaire a introduite dans l'histoire non seulement de la France, mais de l'Humanité, ouvrant la voie à l'entrée dans la modernité démocratique.
Commenter  J’apprécie          80
DOGONColasDOGONColas   02 mars 2017
L'inévitable tableau-palmarès de cette presse révolutionnaire pourrait masquer l'intensité du combat pour la liberté d'expression. Mais au niveau de la pratique rien n'est plus évocateur que de suivre pas à pas la carrière d'un journaliste comme Marat : poursuivi en octobre 1789, puis en juin 1790, puis à l'été 1791, protégé au contraire par le district des Cordeliers, sa vie de clandestinité doit amener à nuancer le tableau d'une liberté de la presse où l'on se plaît à voir l'une des réussites de cette phase libérale de la Révolution : on oublie que cette liberté bourgeoise avait de strictes limites de fait.

La presse révolutionnaire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DOGONColasDOGONColas   02 mars 2017
Dans cette presse révolutionnaire, la contre-révolution prononcée n'est pas mal représentée; il est vrai qu'elle bénéficie de l'héritage de gazettes installées ("Gazette" et "Mercure de France") et plus encore peut-être de celui de pamphlétaires habiles dont le plus connu est sans doute Rivarol, rédacteur des "Actes des apôtres". Ne croyons pas qu'ils rasent les murs : cette presse est violente jusqu'au 10 août, et ce sont organes de combat que "L'Ami du roi" ou "Le Petit Gauthier" : de telles feuillent jugent encore trop tendre le manifeste de Brunswick, elles ne se privent pas pour autant de malmener la personne du roi, pour ses compromissions.

La presse révolutionnaire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DOGONColasDOGONColas   21 février 2017
A travers des médiations très différentes se profile un même résultat, la destruction de l'Ancien Régime social et politique. Sans la révolte populaire urbaine la Révolution bourgeoise aurait fait long feu, et les fureurs paysannes de la Grande Peur servent une bourgeoisie qui s'en effraie mais qui gagne à la Nuit du 4 août autant que la paysannerie. Au-delà des incompréhensions, des méfiances, des hostilités, cette Révolution de 1789 résulte d'une conjonction exceptionnelle, qui en explique la radicalité.

Révolution une ou multiple ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DOGONColasDOGONColas   17 février 2017
L'émeute de subsistances, les troubles à la porte des boulangeries assument dans les comportements populaires urbains la place que tiendra la grève au siècle suivant : mais par là même, l'ennemi n'apparaît pas encore toujours clairement comme étant la bourgeoisie. [...] Dans l'équilibre des affrontements de classe, une solidarité peut encore réunir contre l'Ancien Régime et l'aristocratie, patrons et ouvriers.

L' "échoppe" et la "boutique"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Michel Vovelle (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Vovelle
Conférence de Michel Vovelle sur "Les mots de la révolution dans les révolutions arabes" à Montpellier le 20 mai 2014. La conférence a été organisée par le groupe Victor Hugo de la Libre Pensée (Fédération nationale de la libre pensée), le Mouvement de la Paix, comité de Montpellier et soutenue par la Ligue des Droits de l'Homme. Film réalisé par Serge Tostain.
Dans la catégorie : 1789-1792Voir plus
>France : histoire>La Révolution de 1789>1789-1792 (7)
autres livres classés : révolution françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2329 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre