AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Laurent Duvault (Traducteur)
ISBN : 2258034876
Éditeur : Hors collection (29/10/1999)

Note moyenne : 4.46/5 (sur 106 notes)
Résumé :
L'enfance est pleine de désillusions et pleine d'inventions aussi. Heureusement Calvin, petit garçon de 6 ans, un peu turbulent, déborde d'imagination. Aidé de son fidèle tigre en peluche et compagnon Hobbes, il sait rendre la vie piquante et drôle. Tout le monde y passe : les parents, les filles, la maîtresse d'école. Mais la principale activité de ce tendre Calvin est d'animer le club le D.E.F.I. (Dehors énormes fi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Myriam3
  13 février 2018
Plus je lis Calvin et Hobbes plus j'ai d'affection pour ces deux personnages à l'imagination sans limites. C'est vrai, Calvin, petit garçon turbulent et intelligent de 6 ans, est infernal pour ses parents et sa maîtresse, dégoûtant pour sa petite voisine Susie - mais elle a du caractère et sait très bien contre-attaquer - mais il a aussi peur des monstres sous le lit et de Moe, la brute épaisse de la cour de récréation. Il s'inquiète de la pollution, s'interroge sur la vie et la mort, adore sa peluche-tigre qui tempère ses pulsions et le domine avec toujours beaucoup d'affection.
Les albums de Calvin et Hobbes sont un vrai remède contre la morosité hivernale!
"Imagine... il y a quatre milliards d'années la terre n'était qu'un nuage de poussière.
Et la première bactérie est apparue il y a trois milliards d'années, puis la vie marine, les dinosaures, les oiseaux, les mammifères et enfin, il y a un million d'années, l'homme.
Et maintenant, me voilà... l'apogée de l'évolution.
-Oh, par pitié!"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Vexiana
  25 mars 2018
Dans ce tome, Calvin commence l'école, visite Mars, va au zoo, devient Hyperman…il en faut de l'énergie pour être un enfant !
C'est toujours un délice de lire un tome des aventures de Calvin et Hobbes…cette BD a vraiment le don de remonter le moral : le souris, je glousse, je ris à gorge déployée…il m'arrive même d'avoir un fou rire.
Les personnages sont très attachants et tous très drôles à leur niveau.
Je suis vraiment une inconditionnelle de cette BD culte.
Commenter  J’apprécie          140
yvantilleuil
  22 janvier 2017
Debout, tas de nouilles et n'oubliez pas de lire Calvin et Hobbes ! Les strips de Bill Watterson sont célèbres dans le monde entier et la série a d'ailleurs été couronnée de l'Alph-Art du meilleur album étranger à Angoulême en 1992. Vous pouvez commencer cette saga mettant en scène un petit garçon de six ans à l'imagination débordante et son tigre en peluche par n'importe quel album… donc, pourquoi pas par ce quatrième volet ?
À l'instar des tomes précédents, celui-ci reprend des histoires de différentes longueurs, allant de trois cases à quelques pages. Chacune offre un plongeon mélancolique dans le monde de l'enfance et invite à découvrir les fantasmes, les rêves et le regard critique de ce petit bonhomme sur le monde des adultes et sur la société en général.
Alors que l'album précédant s'ouvrait sur une histoire mettant en scène sa baby-sitter attitrée Rosaline, celle-ci demeure étrangement absente de cet album. Mais, pas de panique, Calvin a heureusement d'autres souffre-douleurs. Susie Derkins, sa petite voisine, est ainsi bel et bien au rendez-vous et continue d'en voir des vertes et des pas mûres en compagnie de notre ami. Et sinon, outre les gags récurrents concernant le repas et la prise du bain, que retrouve-t-on au programme de ce tome ?
Bizarrement, d'après la couverture, Calvin semble bien décidé à sortir ses parents du lit alors que, d'habitude, c'est plutôt le contraire. L'explication est cependant assez simple : la majorité de l'album se déroule pendant les vacances d'été. C'est donc la belle vie pour Calvin… alors autant se lever tôt pour en profiter au maximum !
Comme l'école n'est quasi pas au rendez-vous de cet album, Bill Watterson a plus de place/temps pour se concentrer sur des récits centrés sur la famille où Calvin n'a besoin que de trois cases pour juger et évaluer le travail de son père dans son rôle de « Papa », mais également sur des histoires plus longues comme cette visite au Zoo. le lecteur a également droit à une campagne d'élection ayant pour enjeu le renouvellement des parents de Calvin, ainsi qu'à un père qui, derrière son air sérieux, ne manque pas de nous faire rire comme lors de ce premier gag et l'histoire de la main coupée. Les relations parents/enfants sont donc à nouveau traitées avec beaucoup d'intelligence.
Pas d'école veut également dire plus de temps pour faire des bêtises à la maison, notamment lorsqu'il décide de faire un peu de plomberie en essayant de réparer un robinet qui coule. Pourtant, ce petit garçon qui hait l'école et qui semble à première vue infatigable se fait parfois mater, pas uniquement par le méchant Moe, à qui il ne parvient pas à tenir tête, mais également par un vilain virus qui le garde au lit… alors qu'il n'y a même pas école !
Comme toujours, ma préférence va à ces récits où il peut laisser libre cours à son imagination débordante, notamment lors de ses transformations en Spiff le Spationaute, dont les chutes sont souvent hilarantes. Notre petit chenapan s'imagine également en pilote de chasse ayant pour objectif de détruire son école à coups de missiles et se transforme même en Hyperman… un super-héros pas comme les autres. J'aime également beaucoup les strips où il s'imagine en tyrannosaure. Hilarant !
Si la puissance comique de ces strips atteint des sommets, l'humour est également souvent d'une telle sophistication que plusieurs niveaux de lecture sont possibles. Au-delà de la simplicité apparente de ces gags burlesques se cache en effet un autre niveau de lecture, plus adulte, qui mêle critiques acerbes, réflexions intelligentes et cynisme ravageur. Les noms des personnages faisant respectivement référence à Jean Calvin et à Thomas Hobbes, le lecteur ne s'étonnera d'ailleurs pas de croiser quelques considérations philosophiques. L'auteur en profite notamment pour partager quelques critiques concernant la pollution de notre belle planète bleue. Calvin en a d'ailleurs tellement ras-le-bol, qu'il décide de déménager sur Mars, là où l'être humain n'a pas encore su polluer son environnement !
Parlons finalement de l'empathie inévitable envers ce duo éminemment sympathique. Ce gamin doté d'un sens de la répartie incroyable est particulièrement attachant et l'idée de donner vie à une peluche dans son imaginaire est tout bonnement brillante. Cela résulte non seulement en une complicité incroyable entre les deux, mais permet surtout de donner vie à l'imaginaire de l'enfant. Ensemble, ils vivent des aventures mêlant absurde, tendresse, drôlerie, nostalgie et justesse.
Visuellement, le dessin de Bill Watterson est d'une grande simplicité, mais ces visuels aux décors quasi inexistants permettent de mettre l'accent sur les personnages et sur des textes d'une finesse rare. Il faut un talent énorme pour parvenir à partager des tranches de vie en seulement trois cases et pour pondre des gags purement visuels sur base de postures ou d'expressions.
Du grand art… en toute simplicité !
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Crazynath
  04 avril 2015
L'idée qu'a eu Bill Watterson de donner vie à la peluche tigre de ce petit garçon est tout simplement géniale.
Des que Calvin se retrouve seul avec sa peluche , Hobbes devient un tigre absolument fantastique, qui a envers le monde un regard tendre et naïf. Qui n'a pas rêvé dans son enfance que l'un de ses jouet prenne vie de cette maniere ?
Les acteurs ( et victimes de Calvin )de cet album sont toujours les mêmes bien sur, mais on ne s'en lasse pas : les parents de ce petit monstre, sa petite voisine Suzie, son institutrice et bien sur les extra-terrestres nés de son imagination débordante.
J'adore et puis c'est tout !!
Commenter  J’apprécie          120
girafe83500
  17 décembre 2015
Un comic strip que j'ai adoré. Un petit garçon très remuant et sa peluche animée sont un excellent sujet qui ravit aussi bien les adultes que les enfants. Des répliques qui font plus que sourire.
Les dessins sont de qualité et le noir et blanc donne de la puissance aux scenettes qui se succèdent sans temps mort. La fin de chacune d'entre elle entraîne à lire la suivante.
J'ai commencé par la lecture du tome 4 et j'ai adhéré immédiatement à cette série humoristique. Tous les personnages sont sympathiques et tellement nous.
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
M-PiM-Pi   29 juin 2017
Allô?
Salut Papa! C'est moi, Calvin! Tu me racontes une histoire?
Calvin, je travaille! Je n'ai pas le temps de te raconter une histoire maintenant! Je suis très occupé! Raccroche! J'attends des coups de fil importants.
D'accord, Papa. Je resterai là à grandir silencieusement sans jamais partager de moments privilégiés avec mon père qui travaillait tout le temps.
Ça va, d'accord. C'est l'histoire d'une pompe hydraulique (Fig.1), de la roue à transmission dentelée (Fig.2) et du vilain vol de brevet.
Je veux une BONNE histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CrazynathCrazynath   01 avril 2015
- Tu ne crois pas que ton père va s’énerver quand il te verra creuser dans l'allée ?
- Oh, tu connais papa. Quelque soit l'endroit où je creuse, il va s’énerver.
Commenter  J’apprécie          130
M-PiM-Pi   29 juin 2017
Attention Maman, je suis de mauvaise humeur.
Sois de mauvaise humeur ailleurs, je suis occupée.
Hmph! Je parie que ma mère biologique m'aurait acheté une BD et m'aurait réconforté au lieu de me rejeter comme toi.
Gamin, il faut être ta mère biologique pour ne pas t'avoir abandonné aux loups depuis longtemps!
Ouais, ouais... Bon, combien tu m'as acheté, avoue?
Commenter  J’apprécie          20
M-PiM-Pi   29 juin 2017
Imagine... Il y a quatre milliards d'années la terre n'était qu'un nuage de poussière et la première bactérie est apparue il y a trois milliards d'années. Puis la vie marine, les dinosaures, les oiseaux, les mammifères et enfin, il y a un million d'années, l'homme.
Et maintenant me voilà... l'apogée de l'évolution.
Commenter  J’apprécie          20
MurielTMurielT   02 décembre 2017
Calvin à Hobbes :
- T’as déjà étudié les fourmis ?
-Regarde celle-là, elle porte une miette plus grosse qu »elle, et elle court.
- Et si tu mets un obstacle devant elle, elle déploie toute son énergie pour l’escalader sans lâcher sa charge.
- Je ne peux pas adhérer à ce gendre d’éthique.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Bill Watterson (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bill Watterson
Calvin and Hobbes (The Web Series) Episode 1
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Calvin et Hobbes

Comment s'appelle le jeu inventé par Calvin et Hobbes ?

Attrape-tigre
Calvinball
Footpattes
Saute-tigre

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Thème : Calvin et Hobbes, tome 1 : Adieu, monde cruel ! de Bill WattersonCréer un quiz sur ce livre