AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280334259
Éditeur : Mosaic (30/09/2015)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 47 notes)
Résumé :
1969, Biloxi.
Le Sweet Mama’s Café. C’est là qu’on peut déguster le meilleur Amen cobbler du Mississippi, cette délicieuse pâtisserie que Sweet Mama, soixante-quinze ans, confectionne depuis cinq décennies. C’est là aussi que vit Sis Blake, auprès de la figure lumineuse et protectrice de sa grand-mère. Un endroit où la jeune femme peut oublier la dureté de la vie, et les responsabilités qui pèsent sur ses épaules depuis ses quatorze ans, depuis la mort de ses... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Josephine2
  18 juin 2016
Je ne saurais dire si j'ai aimé ou pas ce roman.
L'histoire se passe fin des années 60. Sweet Mama et son amie Beulah, tiennent un café. Elles ont élevé les trois petits enfants de Sweet Mama à la suite de l'accident mortel de leurs parents dans un accident de voiture. La spécialité de la maison est le Amen Cobler.
Sis, la plus grande et pilier de la famille est bouleversée, car sa jeune soeur, Emily, mère célibataire d'un petit garçon, doit se marier avec un homme qu'elle n'aime pas. La suite lui donnera raison.
Son frère, jumeau d'Emily, revient de la guerre du Vietnam, traumatisé et une jambe en moins.
Peu de temps avant le mariage de sa soeur elle découvre le squelette d'un cadavre enterré sous les pieds des rosiers.
Et pour clôturer le tout, un cyclone de grande amplitude est annoncé.
Comment Sis va-t-elle sortir toute la famille de cet imbroglio ? On ne peut pas dire qu'elle mène l'enquête comme il l'est précisé dans le 4ème de couverture.
Le début m'a semblé un peu trop répétitif à mon goût. le Amen Cobler est cité tout au long du livre. le milieu du livre est nettement plus intéressant et dramatique. Mais les explications de la disparition de Larry, mari d'Emily sont assez farfelues à mon goût.
Lecture plaisante, sans plus. A vous de voir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
iris29
  05 février 2016
Au 1629 Route 90 , à Bitoxi dans le Mississipi, se dresse une maison rose , qui ressemble à un gâteau d'anniversaire . Ses habitantes possèdent le Sweet Mama's café , dans lequel elles servent des clients qui sont aussi des voisins et pour certains des amis . Leur spécialité c'est l'Amen Cobbler (sorte de crumble aux pêches ). C'est Sweet Mama qui , en plus d'élever ses petits enfants , a crée ce restaurant , aidée par sa meilleure amie Beulah . Aujourd'hui, c'est sa petite-fille Emily qui a hérité de son talent de cuisinière . Sis , sa soeur tient la comptabilité .
Oui , aujourd'hui , tout va bien , Jim le frère jumeau d'Emily revient au pays après avoir fait la guerre au Vietnam .
Oui mais , il revient amputé d'une jambe et le moral en berne .
Et puis , il y a "Machin chose" qui doit épouser Emily , sauf que Sweet mama n'arrive pas à retenir son nom, vu que sa tête ne lui revient pas , et puis de toute façon , en ce moment sa mémoire s'enfuit ...Et puis Beulah aussi trouve qu'il a le mauvais oeil ...
Et puis , il y a cet ouragan qui est annoncé .
Et puis , il y a ces ossements humains que trouve Sis dans le jardin de la maison rose ,au 1626 route 80...et dont Beulah ne veut pas parler .
Et puis, il y a cet état du Sud des USA, le Mississipi, avec ses tunnels d'arbres dont la mousse espagnole dégoulinent "des branches comme des doigts de sorcières ", le thé glacé, la chaleur du mois d'Août , les cobblers aux pêches et aux griottes .
Et puis, il y a cette grand-mère ,ses petits enfants et Beulah unis à la vie , à la mort .
C'est tout ce qui m'a fait aimer ce livre ,( en plus de la sublime couverture ensoleillée...), et pourtant ce n'est pas un coup de foudre . Peut-être parce que beaucoup de sujets sont abordés dans ce roman (trop?) .
Peut-être parce que j'ai lu beaucoup de romans de ce genre ,des romans qui prônent la générosité, la solidarité , l'amour de la famille ou les liens amicaux . Certaines critiques compare cette auteur à Fannie Flagg, ou au roman "La couleur des sentiments". A mon humble avis , ce livre n'est pas aussi bon.
Mais cela reste une agréable lecture , qui possède le charme inimitable du Sud . Un roman qui vous fera prendre virtuellement , quelques kilos , grâce au nombre incalculable de gâteaux mentionnés ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Autantenemportentleslivres
  19 septembre 2017
Mon avis:
Sweet Mama's Cafe est le genre de roman qui a tout pour me plaire. Si vous me suivez depuis quelque temps déjà vous connaissez sans doute mon amour pour les histoires se déroulant aux Etats-Unis dans les années 60. Je suis donc ravie d'avoir enfin pu trouver le temps de le sortir de ma bibliothèque et je dois dire que n'ai pas été déçue.
C'est un livre que j'ai dévoré en à peine deux jours. J'avais bien du mal à le reposer tellement je me sentais bien à Biloxi cette petite ville du Mississippi dans laquelle se tient le merveilleux café-restaurant de Lucy alias Sweet Mama depuis plus de 50 ans déjà. Les clients affluent tous les jours pour déguster son célèbre Amen Cobbler aux pêches et aux griottes, et pour profiter de l'ambiance chaleureuse diffusée par cette robuste gérante pas comme les autres. J'ai adoré cet endroit qui m'a semblé tellement joyeux et en même temps reposant, où chacun aime se retrouver pour y déguster une pâtisserie accompagnée d'un café y compris la famille et les amis de Sweet Mama, comme Beulah une veille dame noire à son service depuis des années avec qui elle entretient une très grande complicité, et ses deux petites filles Sis et Emily. Ce qui m'a le plus ému c'est la force des liens qui unissent cette famille. On comprend au fil des pages que chaque personnage est écorché parce qu'il a vécu quelque chose de dramatique au cours de sa vie, mais que quoi qu'il arrive rien ne pourra jamais les séparer. L'amour qu'ils se portent les uns les autres est si puissant qu'il semble être capable de déplacer des montagnes et de surmonter tous les malheurs qui se dresseront sur leur chemin.
J'ai été touchée par tous les personnages de ce roman ce qui est rare. J'ai été si émue par Sweet Mama tout d'abord qui est une vieille dame qui m'a semblé si courageuse dans la façon qu'elle a eu de mener sa vie, en prenant le risque tout d'abord d'ouvrir un café en tant que femme dans les années 20, puis en embauchant une femme noire à une époque où sévissait la ségrégation et enfin en tenant tête à son mari qui était loin d'être le mari idéal. Sis m'a touché par la tragédie qui s'est abattue sur elle lorsqu'elle était petite, un accident qui aurait pu la briser mais qui au contraire lui a permis d'être cette femme forte qu'elle est aujourd'hui. Ayant perdu ses parents très jeune et étant l'aînée c'est elle qui par la force des choses s'est occupée par la suite de sa soeur Emily et de son frère Jim. Sa générosité et sa dévotion envers les autres l'a malheureusement poussé à oublier sa propre vie et à mettre son bonheur de côté. Emily elle qui a dû faire face à un terrible abandon cherche maintenant plus que jamais à créer sa propre famille au point même de parfois faire les mauvais choix. Sa sensibilité, son optimiste et sa capacité à voir le meilleur en chaque individu n'a pu que me faire apprécier cette jeune femme et ce malgré ses erreurs de jugement. Jim quant à lui est un personnage qui reste un peu en retrait par rapport aux autres en raison du traumatisme qu'il a subit. Pour autant on ressent toute la bonté de cet homme qui ne sait plus où est sa place et comment vivre normalement. Et enfin Beulha, cette femme si dévouée, cette amie fidèle qui malgré les intolérances dont elle a fait l'objet dans sa jeunesse est toujours restée auprès de Sweet Mama's. C'est le genre d'amie que chacun aimerait avoir, sur qui l'on peut compter, qui est présente dans les moments de joies mais aussi dans ceux moins drôles de la vie.
Je me suis demandée dans quelle direction allait nous emmener l'auteure car le résumé pouvait laisser entendre une intrigue digne d'un thriller mais finalement c'est un joli roman familial aussi doux et moelleux que les Amen Cobbler du Sweet Mama's café que nous découvrons. Cependant il comporte également des passages assez difficiles où l'on retrouve notamment les thèmes de la ségrégation raciale avec le Klux Klux Klan, les violences conjugales, la perte progressive de la mémoire, mais aussi le traumatisme de l'après guerre et celui que peut engendrer une catastrophe climatique. J'ai adoré les retours dans le passé qui peu à peu nous laissaient entrevoir ce que cachait l'histoire du 1629 route 90 Biloxi Mississippi, autant que ceux du présent qui nous livrent un très joli esprit de famille. Elaine Hussey rend hommage aux femmes en nous livrant des héroïnes solidaires qui n'ont besoin de personne pour avancer et pour mener de front leur entreprise. Elle nous démontre l'importance de la famille et jusqu'où nous serions prêt à aller pour la protéger. C'est un roman qui m' a fait rire autant de fois qu'il m'a mis les larmes aux yeux, j'ai trouvé la fin magnifique car elle semble laissait penser que Sis marchera sur les pas de sa grand-mère et que le Sweet Mama's Cafe perdurera encore longtemps. C'est une magnifique lecture que je recommande et qui me marquera sans doute longtemps parce que j'aurais tellement aimé à cet instant me trouver en ce lieu parmi ces femmes à déguster une part de ce délicieux Amen Cobbler qui a fait le succès de ce petit café du Sud des Etats-Unis.
Pour conclure:
Un roman magnifique qui donne la part belle aux valeurs familiales. Une plongée mythique au coeur d'un petit café du Mississippi tenu par des femmes fortes, marquantes et solidaires. Je n'ai qu'une hâte maintenant c'est de me plonger dans La petite fille de la rue Maple l'autre roman d'Elaine Hussey qui je l'espère saura me ravir autant que celui-ci.
Ma note: 20/20. Un coup de coeur!
Lien : https://autantenemportelesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
monparadisdeslivres
  22 octobre 2015
Voici une fascinante histoire qui fait du bien au moral et qu'il faut découvrir : « Sweet mama's café » de Elaine Hussey. Un roman qui vous emmènera dans le sud des Etats-Unis à la fin des années 60 et vous fera vivre un magnifique moment.
Direction à Biloxi dans l'état du Mississipi chez la famille Drake où chaque membre va vous émouvoir au plus haut point. Un lien tellement fort et une profonde grandeur d'âme que cela les rend encore plus humbles et attachants. Nous avons Sis, l'aînée de la famille. Pour elle la famille est plus important que tout. Elle est et sera toujours là pour leur venir en aide. Mais elle devra faire face à des évènements du passé et du présent et devra prendre des décisions pour protéger ceux qu'elle aime. Ensuite il y a Emily une soeur et une mère qui veut à tout prix offrir une famille à son fils. Mais il arrive parfois que l'on fasse le mauvais choix. Ensuite vient le jeune et innocent Andy un fils qui a perdu sa joie de vivre face à un beau-père violent. On a aussi Jim, le jumeau d'Emily qui est de retour de la guerre mais qui est mentalement marqué et endommagé par ses démons. On sourit avec Sweet Mama leur incroyable grand-mère qui souffre de perte de mémoire. Et on peut compter sur le soutien incontestable de Boulah pour leur prêter main forte.
Je dois avouer que lorsque j'ai lu le résumé je ne m'attendais pas mais pas du tout à cela. Et je ne regrette nullement bien au contraire. Avec un style très particulier l'auteur Elaine Hussey nous offre une petite merveille où les mots Tristesse, Bonheur, Générosité, Famille, Humilité et Espoir prennent tous leur sens. Un livre qui aborde plusieurs sujets et où chaque personnage a son importance. Une passionnante histoire qui correspond exactement à l'époque de 1969 au moment du passage de l'ouragan Camille qui a été une grande menace pour leur village et à tous ceux qui leurs sont chers. On se laisse emporter par un tumulte de sensation et on ne voit pas le temps passé. Et quand arrive la fin on est tout simplement heureux.
« Sweet Mama café » est à lire mais est surtout à dévorer sans modération.
Lien : http://wp.me/p5AuT9-12w
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
VivianeB
  31 juillet 2016
On a des ingrédients connus : une grand-mère qui a des trous de mémoire et des peurs liées au grand âge, des jeunes femmes qui veulent trouver l'amour ou qui lutte contre la violence de leur mari, un homme en proie au traumatisme de la guerre, des secrets enfouis au sens propre comme au sens figuré mais c'est un livre qui m'a littéralement emportée dans son histoire et par des personnages attachants, plus vrais que nature parfois. Superbe lecture !
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   03 février 2016
[...], le cobbler aux pêches qui refroidissait dans la cuisine du Sweet mama's Café laissa échapper un parfum de secrets ; une odeur épicée qui vous enveloppait à tel point qu'elle aurait pu vous couper du monde et de tout ce qui vous était cher .


[ cobbler : sorte de crumble]
Commenter  J’apprécie          70
sagesse66sagesse66   08 août 2017
Peut-être n'était-ce pas de la jalousie après tout, mais plutôt la sensation du temps qui passe. La peur de vieillir sans avoir jamais goûté au bonheur.
Comment aurait-elle pu savoir à quatorze ans, qu'une fois pleinement engagée dans une voie, on pouvait se laisser entraîner si loin de ses rêves, qu'on se retrouvait perdu vingt ans plus tard, incapable de se rappeler ce qu'on avait espéré de la vie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
iris29iris29   04 février 2016
- J'aime laisser les gens dans le doute , avait répondu sa grand-mère . Une rumeur bien croustillante est bonne pour les affaires . Meilleure qu'une pleine page de publicité dans un journal .
Commenter  J’apprécie          80
iris29iris29   05 février 2016
Avec son volumineux peignoir jaune assorti à la résille qui maintenait ses bigoudis en place , Beulah ressemblait à un autobus scolaire .
Commenter  J’apprécie          112
iris29iris29   05 février 2016
Emily continua à s'affairer sur le visage et les cheveux de Sis pendant de longues minutes avant de se reculer avec l'air extatique d'un sculpteur certain d'avoir achevé son chef-d'oeuvre .
- Regarde-toi, tu es superbe .
- Seul Jésus peut changer l'eau en vin, Em .
Commenter  J’apprécie          50
Video de Peggy Webb (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peggy Webb
Author Peggy Webb on her latest Southern Cousins Mystery
autres livres classés : violences conjugalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1287 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre
.. ..