AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782367935355
980 pages
Éditeur : L'Atalante (23/01/2020)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Ce n’étaient d’abord que des escarmouches, puis les affrontements sont venus. Aujourd’hui la guerre ouverte risque d’embraser la Galaxie. De manœuvre d’intimidation en opération punitive, la Ligue solarienne, économiquement prise à la gorge, ne retient plus ses coups. Manticore et ses alliés contre la Ligue ? Honor et les siens contre les mandarins de la Vieille Terre ? N’oublions pas le troisième larron, celui qui opère dans l’ombre, qui assassine par marionnette... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
fnitter
  03 février 2020
Annoncé comme le dernier tome pour conclure la série Honor Harrington. Attendu au tournant donc.
La ligue solarienne est en guerre contre la grande alliance (Manticore, le havre, bientôt Beowulf, et l'empire Anderman penche sérieusement du côté d'Arrivée). La ligue contre le monde entier (qui compte) alors.
La ligue se sait inférieure technologiquement, on nous le rappelle constamment (Filaretta, Crandall, Byng pour les intimes) et ne va pas hésiter à violer les édits d'Eridani et les accords de Deneb (que tout bon H.Harringtonien connaît).
Les cycles principaux et dérivés (l'univers de H.H) sont définitivement regroupés. Vu les dates de parutions de plus en plus espacées (en VO) on sent que l'auteur délaisse sa série (ma série préférée) et honnêtement, après les très très moyens, l'orage gronde et l'ombre de la victoire, on serait tenté nous aussi.
Eh bien il ne faut pas. Certes le cycle a perdu de sa puissance, et au début de ma lecture, j'ai clairement eu peur de trouver une redite des merdiques derniers opus mais non. Weber s'est repris, il nous a remis du missile, de l'héroïsme et peut être aussi un peu de simplicité. On a toujours les longues conversations politiques et de mise en place, mais elles restent assez digestes.
Sincèrement, j'ai retrouvé un certain engouement à la lecture de ce cycle.
L'alignement est quasiment absent de ce premier tome (rendez-vous certainement au second) et un certain Hararap ou le Brandon (on le connaît bien celui-là aussi) devrait prendre de l'importance.
Honor fait un peu de la figuration, mais on a l'habitude désormais. On a jamais vu un patron aller faire le coup de poing sur le ring.
Premier tome réussi. En route pour le second.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          563
Apophis
  03 février 2020
Critique commune volume 1 + 2
Sans concession est le quatorzième et ultime tome de la saga d'Honor Harrington (la postface est tout à fait claire sur ce point : il met un terme au cycle entamé par Mission Basilic, même si l'Honorverse est loin de se limiter à ce dernier et qu'HH est déjà apparue en tant que personnage secondaire dans les cycles dérivés Saganami ou La couronne des esclaves), et il est clairement réussi, même si pas dépourvu de défauts (longueurs, réutilisation de procédés déjà employés, bataille finale à la fois prévisible et très décevante, retournement de veste assez peu réaliste d'un personnage secondaire, retournement de situation pour un des autres cassant l'impact d'une scène dramatique antérieure). Toutefois, ces défauts mineurs n'entament en rien l'intérêt considérable du reste : le combat final est certes frustrant, mais il y en aura eu trois autres avant, de 80-100 pages chacun, et tous très intéressants (surtout les deux qui sont dans le volume 1), les chats sylvestres ont un rôle encore accru, et l'immersion dans leur tête est carrément fascinante ; la psychologie d'Honor est très bien exploitée, surtout à la toute fin du livre, même si on peut déplorer un certain passage dont je ne dirai rien de plus ; le roman boucle de façon très satisfaisante l'arc solarien ; certaines scènes sont d'une puissance dramatique colossale ; il n'y a pas de manichéisme (il y a des justes chez les solariens, un côté impitoyable chez Honor, et le personnage secondaire dont je parlais plus haut illustre bien le fait qu'il n'y a ni blanc, ni noir, mais que des nuances de gris) ; enfin, il y a une vraie réflexion sur la guerre totale, les crimes de guerre, le respect des accords interstellaires / internationaux (et le fait que le chagrin et la colère -sans parler de la propagande- puissent aveugler même des gens bien et intelligents).
Je précise aussi (petit spoiler) que ce tome 14 règle seulement l'arc solarien, et que le sort de l'Alignement ne sera évoqué que dans le futur tome 4 de la couronne des esclaves d'ores et déjà annoncé, qui se déroulera immédiatement après la fin de Sans concession.
Signalons d'ailleurs qu'à ce stade du cycle, la lecture préalable des deux cycles dérivés n'est plus optionnelle mais un passage obligé, faute de quoi vous aurez du mal à comprendre certains passages qui auront l'air de débarquer de nulle part.
Ce tome 14 offre une fort digne sortie au personnage d'Honor Harrington (un des plus réussis créés en SF ces deux dernières décennies), surtout dans l'épilogue : je dirais même que la scène finale est, de mon point de vue, parfaite, et un des passages les plus justes jamais écrits par David Weber. Clap de fin pour HH protagoniste et / ou aux commandes d'une Flotte, donc, mais l'Honorverse, lui, continue ! (on espère juste qu'il continuera aussi chez l'Atalante et pas purement en VO…).
Ce qui précède n'est qu'un résumé : retrouvez ma critique complète (avec des infos supplémentaires sur les futurs livres de l'Honorverse) sur mon blog.
Lien : https://lecultedapophis.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
Stefane59
  29 février 2020
On doit attendre 200 pages pour voir la première bataille spatiale qui est le centre de plaisir de la saga Honor Harrington depuis Mission Basilic.
Et avant cela, le récit est pesant.
La bataille, c'est du Weber ! du bon tabac : ouf.
La seconde bataille se place peu avant la fin. ok mais je referme le livre dubitatif...
Je lis le second tome et j'en suis à la page 350 sur 500 environ pour voir arriver la première bataille spatiale ! Grosse dégradation !
Je dis non !
J'aime Honor et son univers extraordinaire mais je me sens frustré.Comment est-il possible de trahir Honor comme cela...
Autres critiques du cycle Harrington qui complètent celle-ci: voir tome 1, 2, 3 et 14/02 (final)
Commenter  J’apprécie          12

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
fnitterfnitter   07 février 2020
Les batailles ne se gagnent pas toujours – ni même le plus souvent – en tuant tout le monde en face. Elles se gagnent à l’intérieur du cerveau et de la volonté de l’autre camp. Quiconque dispose des armes nécessaires peut tuer son ennemi. Le convaincre de se soumettre, d’obéir, sans le tuer, c’est beaucoup plus difficile.
Commenter  J’apprécie          230
fnitterfnitter   06 février 2020
J’aimerais beaucoup voir la tête de Gogounov quand il s’en rendra compte, si ça arrive, songea-t-elle avec une satisfaction mauvaise. La seule chose qui me ferait plus plaisir serait qu’il ne s’en rende jamais compte en raison d’une crise précoce de décès aiguë.
Commenter  J’apprécie          180
fnitterfnitter   04 février 2020
Vingt-quatre grasers, chacun conçu pour percer un blindage du supercuirassé, percutèrent le VFS Hindoustan à l’instar de la colère de Dieu.
Ce fut comme écraser un chiot avec un semi-remorque.
En pire.
Commenter  J’apprécie          210
fnitterfnitter   05 février 2020
Un mort est une tragédie. Un million de morts est une statistique.
Commenter  J’apprécie          202

Video de David Weber (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Weber
David Weber: 2015 National Book Festival
autres livres classés : guerreVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2051 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre