AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 889319421X
Éditeur : Macro Editions (21/09/2017)

Note moyenne : 1.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Ce livre, qui fourmille d’amusantes anecdotes et de précieuses informations, est avant tout un appel passionné à respecter et à vivre pleinement la nature qui nous environne.

Vous aimeriez apprendre à prévoir la météo en vous appuyant sur les signaux que la nature nous lance ? Ou comprendre les animaux et les plantes qui nous entourent ? Peter Wohlleben nous invite à éduquer nos sens de manière à percevoir les signaux du vent, des nuages, des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   13 mai 2018
Autrefois, être capable de reconnaître et d’interpréter ces signaux était pour chaque individu une question de survie. En ces temps reculés, les humains dépendaient en grande partie de la nature, et ils en étaient bien conscients. Aujourd’hui, les rayons combles des supermarchés et l’approvisionnement continuel en énergie, ainsi que les assurances en tout genre, nous font croire que ce lien ancestral a été perdu. Cette distance avec la nature devient notamment évidente durant les étés chauds et secs : alors que les agriculteurs et les gardes forestiers espèrent l’arrivée de la pluie, une part importante de la population urbaine, qui souvent ne sait rien ou n’a pas conscience des conséquences de la sécheresse, se réjouit quand la météo annonce qu’il fera beau. Pourtant, face à la destruction de l’environnement et au changement climatique, il est plus important que jamais de savoir reconnaître et de comprendre les signes de la nature. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons réaliser ce que nous risquons de perdre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 mai 2018
En général, le feuillage a aussi un autre avantage : il freine la pluie battante et la répartit uniformément. On le voit aussi clairement dans les forêts de feuillus, d’où un dicton selon lequel il y pleut toujours deux fois. Après la véritable pluie, le vent secoue les feuilles pendant des heures, faisant tomber des gouttes d’eau. Ainsi, une pluie battante se trouve étalée dans le temps, si bien que la capacité d’absorption du sol n’est pas sollicitée à l’excès.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 mai 2018
Si certains animaux réagissent à la pluie, d’autres changent de comportement avant même l’arrivée du mauvais temps. Les thrips (dont le nom allemand est Gewittertierchen, autrement dit « bêtes d’orage ») en font partie. Ces minuscules insectes d’un ou deux millimètres de long ont des ailes frangées – même si le mot « ailes » n’est pas vraiment approprié, car elles ressemblent plutôt à des pagaies permettant de se déplacer dans l’air. Pour les insectes de cette taille, l’air présente la même résistance que l’eau a pour nous autres humains. En conséquence, si ces micro-insectes ne peuvent pas vraiment tomber, ils ne peuvent pas non plus véritablement voler. Ils tendent donc pour ainsi dire à nager dans l’air, et sont lents. Outre le climat très chaud et humide, ils aiment les courants d’air, qui leur permettent de se déplacer plus rapidement d’une plante à l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 mai 2018
Le fait que la Lune a une influence sur la vie sur Terre ne fait aucun doute. Les marées en sont un exemple caractéristique : la Lune et la Terre tournent autour d’un barycentre commun et, par le biais de la force gravitationnelle, la Lune provoque une élévation du niveau de la mer, ce qui entraîne un petit raz de marée dont la crête atteint environ 30 cm de hauteur. Sur la face de la Terre non exposée à la Lune, les forces centrifuges entraînent, comme dans un manège, la formation d’une seconde crête de vague. Étant donné que la Terre tourne au cours de la journée, la crête de la vague de marée tourne également en restant toujours tournée vers la Lune (alors que, de l’autre côté, elle pointe dans la direction opposée). Ainsi, au passage de cette crête de vague, l’eau clapote sur la plage ou se retire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 mai 2018
La curiosité, première étape pour découvrir des choses inconnues, aide à rester jeune. Si nous ajoutons à cela l’envie et la capacité d’observation, alors nous sommes prêts à nous lancer dans le fantastique voyage à travers les secrets de la nature, qui nous permettra de découvrir une multitude de phénomènes, de surprises et de miracles, et de percevoir son infinie beauté. Pour ce faire il faut sortir des maisons et des villes, apprendre à regarder, à entendre les sons, à sentir les odeurs, à toucher de ses propres mains, à vivre avec la nature. C’est un voyage qui nous ramène à nous-mêmes et nous permet de mieux nous connaître, puisque nous sommes une partie intégrante de la nature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Peter Wohlleben (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Wohlleben
Payot - Marque Page - Peter Wohlleben - La vie secrète des arbres
autres livres classés : natureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La vie secrète des arbres

quel gaz émet l'acacia de la savane pour rendre ses feuilles toxiques et prévenir ses congénères de la présence des girafes ?

Ethylène
Monoxyde de carbone
Dioxyde d'azote
Dichlore

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : La vie secrète des arbres de Peter WohllebenCréer un quiz sur ce livre