AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352047374
Éditeur : Les Arènes (11/04/2018)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Le talent de conteur et de vulgarisateur de Peter Wohlleben continue d'opérer avec La Vie secrète des animaux.
Les droits des animaux, la prise en compte de leur intelligence et, plus récemment, de leur conscience, la question de la souffrance animale, tous ces sujets sont au coeur de l'actualité.
Après les arbres, Peter Wohlleben nous ouvre, à sa manière toujours simple, personnelle et imagée, les portes d'un nouveau monde caché : non plus seulement... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Apikrus
  22 juillet 2018
Après le succès de 'La vie secrète des arbres', Peter Wohlleben, forestier et naturaliste, s'interroge ici sur les capacités et ressentis des animaux, les comparant avec ceux des humains.
Il expose ses propos à la lumière de ses observations et à celle d'expériences menées par des scientifiques.
Les thèses développées sont illustrées par des exemples, ce qui contribue à une lecture facile et agréable. Dans son épilogue, l'auteur rejette habilement les critiques qualifiant d'anthropomorphistes ses questionnements et idées.
C'est vrai, l'homme est aussi un animal, qui partage une partie de son évolution avec les autres. Mais l'auteur me semble néanmoins être parfois tombé dans le travers qu'il réfute, comme l'illustrent les extraits ci-dessous :
- « L'écureuil n'a que faire de nos classements et de nos catégories. Tout ce qui l'intéresse, lui et son espèce, c'est de rester en vie – et surtout d'y prendre du plaisir. »
- A propos de l'amour maternel : « La plupart des mammifères s'y prennent comme nous, et s'efforcent de nouer un contact étroit et permanent avec leurs petits. Mais ceux qui adoptent un autre comportement ne manquent pas de coeur pour autant. »
- « Les animaux ne sont pas meilleurs qui nous et peuvent se montrer d'une grande agressivité. »
- « Les animaux peuvent-ils donc se montrer méchants et sans coeur ? »
- « Cette lapine était-elle méchante ? Je le pense car son comportement n'était ni légitime au sein de l'espèce, ni moralement défendable. »
Que peuvent avoir à faire les animaux de notre morale (elle-même variable selon les civilisations et les époques) ?
Malgré tout ce que m'a appris cet ouvrage, et le plaisir pris à le lire, je recommande plutôt, à ceux que le sujet intéresse, des ouvrages de vulgarisation écrits par des scientifiques. Ceux de Marc Giraud, par exemple, sont toujours passionnants, très accessibles, et exempts du travers que je déplore ici chez Wohlleben.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Bazart
  12 juin 2018
Impossible d'être passé à côté de ce phénomène d'édition qui en a entraîné un autre, toute une littérature sur les arbres - de leurs secrets à leur psychologie, en passant par leur intelligence - a fleuri dans les rayons de nos librairies. Et pour cause ! Entre traité écologique, essai scientifique et ode à la nature, le récit du garde-forestier est passionnant.
Peter Wollheben connaît les animaux comme sa poche. On a l'impression que les animaux sont des amis, voire une famille, pour lui. En nous faisant prendre conscience de leur importance, de notre devoir de préserver la nature, de les chouchouter, car elle est tout, il a réussi à éveiller notre conscience.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          280
chocoladdict
  18 mai 2018
Vous avez peut être déjà entendu parler de Peter Wohlleben, forestier depuis plus de 20 ans en Allemagne. Il dirige aujourd'hui une forêt écologique et a écrit La vie secrète des arbres, un best seller international traduit dans plus de 30 langues.
A la manière de son précédent ouvrage, La vie secrète des animaux mêle expériences scientifiques vulgarisées (j'ai tout compris alors que je n'ai pas du tout un profil scientifique) et observations subtiles (cela va m'inciter à regarder avec plus d'acuité mon chat!)), anecdotes vécues (il a des chevaux, un bouc et des chèvres, des lapins, un chien…) et histoires extraordinaires.
A ses éventuels détracteurs, ceux qui lui ont reproché son anthropomorphisme dans son ouvrage précédent, il écrit :
Concevoir que les animaux aient des sensations telles que la faim ou la soif est relativement facile; parler à leur propos de bonheur, de deuil ou de compassion, en revanche, en fait bondir certains. Or il n'est pas question du tout d'humaniser, mais juste de mieux comprendre les animaux. Comparer, en effet, sert avant tout à reconnaître que les animaux ne sont pas des créatures stupides, très inférieures à nous sur le plan de l'évolution et n'ayant en droit, en matière de douleur et autres ressentis, qu'à quelques retouches, tandis que notre palette, à nous, devenait si riche. »
Et si selon lui il existe de nombreuses résistances de la part des scientifiques mais aussi des politiques à porter un autre regard sur les animaux c'est que derrière cette position, il y a la question de l'élevage industriel et de la chasse.
En vous plongeant dans les courts chapitres de la vie secrète des animaux, vous allez apprendre comment les coqs mentent à leur poules, comment les abeilles maintiennent la bonne température dans une ruche, comment le hérisson consomme le moins d'énergie possible pendant l'hiver, comment s'organise la division du travail chez les fourmis, ce que fait le bouc pour attirer la chèvre (à ne pas refaire chez vous )) et mille autres choses.
Peter Wohlleben bouscule des idées reçues (non les cochons ne sont pas sales et sont bien plus intelligents qu'on ne le pense), il s'interroge sans cesse sur la frontière qui sépare l'homme de l'animal et sur ce qui, au contraire, les unit.
Si vous êtes déjà très calé quant à la vie des animaux, il y a fort à parier que vous reprochiez à cet ouvrage de sauter d'animal en animal sans aller assez loin.
En tant que novice (et n'ayant pas l'esprit scientifique), j'ai apprécié le talent de conteur de l'auteur et l'idée prégnante -mais pas si ordinaire – que l'homme ne doit plus se penser comme au centre de tout.

Lien : http://www.chocoladdict.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LettresItBe
  05 juillet 2018
Plus de 550 000 exemplaires vendus en France pour La Vie secrète des arbres, son tout premier ouvrage traduit en français, un raz-de-marée en librairie en France mais dans nombre d'autres pays… C'est le bilan de Peter Wohlleben qui revient en librairie, toujours aux éditions Les Arènes, avec La Vie secrète des animaux. Amour, deuil, compassion : Un monde caché s'ouvre à nous. Une nouvelle occasion de se plonger au plus près des passions de l'auteur qui cette fois s'attèle à nous faire découvrir la faune comme jamais auparavant.

Quatrième de couverture :
Les animaux ressentent-ils de l'injustice, de la compassion, du regret ou de la honte ? Peuvent-ils compter ou faire des projets ? Que signifie pour eux être apprivoisés ou domestiqués ? Que sait-on de leur sommeil, de la manière dont ils vieillissent ou de leur façon d'apprendre ?
Pour répondre à ces questions troublantes, le forestier Peter Wohlleben s'appuie sur son incroyable sens de l'observation et sur les dernières découvertes scientifiques.
Avec le même talent de pédagogue que dans La Vie secrète des arbres, il nous ouvre les portes d'un monde caché, celui de la vie intérieure des animaux, de leurs émotions et de leur ressenti : les coqs mentent, les biches connaissent le deuil, un hérisson peut être tourmenté par ses cauchemars, des cochons répondent à leur nom…
Ce récit buissonnier, nourri d'anecdotes étonnantes et de références savantes, est un appel vibrant au respect du monde animé qui nous entoure.

Découvert en France avec son précédent essai, immense succès en librairie comme dit plus haut, Peter Wohlleben n'est pourtant pas un inconnu outre-Rhin, bien au contraire. Auteur d'une biographie-fleuve, notre homme raconte et explicite son amour de la faune et de la flore livre après livre, en parallèle à son activité de forestier qu'il exerce depuis plus de 20 ans maintenant. Dans ce nouveau livre, voilà qu'il se penche sur les animaux et abandonne, le temps d'un livre on l'imagine, le monde passionnant des arbres. Deuil, compassion, amour, tristesse… Que peuvent ressentir les animaux au cours de la vie ? C'est autour de cette grande question, et en partant des réflexions les plus élémentaires, que Peter Wohlleben construit son essai avec passion et patience, prenant par la main son lecteur pour l'emmener pas à pas dans un monde qui nous semble encore et toujours étranger.

Des expériences personnelles ponctuées çà et là d'études et de récits scientifiques, c'est en quelques mots le résumé du nouveau livre de Peter Wohlleben. Après l'immense succès de son premier essai, celui qui est encore et toujours forestier en Allemagne surfe assurément sur la vague avec un livre qui paraît peut-être un peu moins poussé, moins développé même si articulé, avec intérêt, autour des thématiques de l'amour, de la compassion et du deuil dans le monde des animaux. Truffé d'anecdotes, ce livre saura tout de même combler les amoureux des animaux et autres curieux. Une bonne lecture de l'été !

Retrouvez la chronique en intégralité sur Lettres it be
Lien : https://www.lettres-it-be.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
papilou
  07 novembre 2018
Très bon documentaire sur la vie des animaux et leur ressemblance frappante avec l'homme. L'auteur, d'une plume très accessible et agréable à lire, détaille les observations que des scientifiques, ou lui-même, ont faites sur les animaux : douleur, mémoire, conscience de soi, deuil, générosité, compassion, malice aussi. J'ai lu avec plaisir ce livre que je recommande aux amis des animaux. J'ai apprécié de découvrir les stratégies utilisées pas des oiseaux quand le butin est maigre (avertir d'un faux danger pour manger seul ou encore cacher les graines dans du sable plutôt que dans des cailloux car c'est moins bruyant, la générosité des chauve-souris ou encore le fait que les cochons répondaient à leur nom. )Ce documentaire s'adresse au grand public et non aux passionnés qui ne trouveraient pas leur content.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
chocoladdictchocoladdict   18 mai 2018



Soyez sans crainte : je ne suis pas en train de plaider pour la déprime au petit déjeuner et le dégoût au dîner. […] Ce que je souhaite, c’est plutôt que nous devenions un peu plus respectueux du monde animé qui nous entoure, qu’il s’agisse des animaux ou des végétaux. Cela ne signifie pas forcément renoncer à toute utilisation, mais accepter de limiter un peu notre confort, ainsi que notre consommation de biens biologiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Peter Wohlleben (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Wohlleben
Extrait de "La Vie secrète des animaux" de Peter Wohlleben lu par Thibault de Montalembert. Editions Audiolib. Parution le 7 novembre 2018.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/la-vie-secrete-des-animaux-9782367627458
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La vie secrète des arbres

quel gaz émet l'acacia de la savane pour rendre ses feuilles toxiques et prévenir ses congénères de la présence des girafes ?

Ethylène
Monoxyde de carbone
Dioxyde d'azote
Dichlore

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : La vie secrète des arbres de Peter WohllebenCréer un quiz sur ce livre