AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Daniel Mirsky (Traducteur)
EAN : 9782207160947
240 pages
Denoël (14/10/2020)
3.57/5   7 notes
Résumé :
Berlin, 1942. Friedrich, jeune Suisse installé à Berlin, rencontre Kristin dans une école d'art. Elle l'entraîne dans les folles nuits de la capitale, l'enivre de cognac dans des cabarets clandestins et lui donne son premier baiser. A ses côtés, la guerre semble bien lointaine. Mais un matin, la réalité le rattrape. Kristin frappe à sa porte, le visage tuméfié, lui avouant qu'elle ne lui a pas dit toute la vérité.
Son vrai nom est Stella, elle est juive. La ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
lolols28
  27 janvier 2021
Un livre étrange où se mêlent de grands sentiments et toute l'horreur de la trahison. Cette fameuse stella est multiple, une victime de l'histoire ou un agent ignoble de la gestapo.... Mêle notre héros, grand amoureux de la belle s'y perd et manque d'y laisser son âme .
Commenter  J’apprécie          420
Little_stranger
  10 novembre 2020
L'histoire de Stella se confond avec la grande Histoire, elle est une tache qu'on ne peut effacer, elle rappelle tout ce qu'on est capable de faire pour survivre, même le plus abject. Stella Goldstacht, juive dans l'Allemagne nazie, fait partie de ceux qui comme elle, ont fait le choix (mais en est-ce vraiment un quand vous avez été torturée, que la vie de vos parents tient à vos performances ?) de dénoncer des membres de sa communauté pour continuer à vivre le plus longtemps possible.
Cette jeune femme blonde porte le beau nom de Stella et elle est aussi étincelante qu'une d'entre elles : elle veut être libre, devenir une vedette de la chanson, mais nous sommes à Berlin, le régime nazi est au pouvoir et elle est juive. Prétendant s'appeler Kristin, elle chante dans des cabarets, pose dans les ateliers ... Sa vie va croiser celle d'un jeune homme suisse, Friedrich Grüezi, qui arrive à Berlin en 1942 et s'installe à l'hôtel Adlon. Stella va être arrêtée par la Gestapo, torturée et devenir l'un de leurs agents de renseignements. Et bien que sachant ce qu'elle fait, Friedrich va l'aimer, la soutenir, le plus possible jusqu'au jour où les actes de Stella lui seront trop insupportables pour continuer. Car Friedrich n'est pas comme les autres hommes. Issu d'une famille aisée (son père de Friedrich importe du velours), il se sent terriblement seul, pas à sa place. Sa mère, alcoolique, se prétend peintre, mais aucune de ses toiles n'est visible. Elle est une grande fan d'Adolf Hitler et du parti nazi. En 1929, Friedrich a été défiguré par un conducteur de traîneau qui ne supportait pas qu'on lui lance des boules de neige. Il ne voit plus les couleurs, ce qui contrarie sa mère, qui veut qu'il fasse les Beaux Arts. En 1942, la mère de Friedrich part avec un officier allemand, Friedrich part pour Berlin tandis que son père va à Istanbul attendre la fin de la guerre.
Chaque chapitre commence par l'énumération de différents événements qui ont lieu de par le monde au même moment et à l'intérieur de chaque chapitre, on trouve des notes extraites du procès de Stella Goldstadt, détaillant les noms, le moment et la façon dont elle a manoeuvré pour dénoncer des personnes de confession hébraïque.
Le livre a été très contreversé en Allemagne, comme si il remuait une boue nauséabonde que personne ne veut revoir. Je trouve au contraire qu'il est particulièrement intéressant et nécessaire de conserver le souvenir de ce que cette jeune femme a fait : qui sommes-nous des années après pour juger, qu'aurions-nous fait à sa place ? Nous nous pensons tous des héros, mais la vérité est que nous n'en savons rien. Stella ne voulait plus être juive si ça l'empêchait d'être une jeune femme libre et de réaliser ses rêves.
Après la victoire des alliés, Stella a été condamnée et a fait de la prison. Elle a eu 5 maris qu'elle a tous quitté et s'est suicidée dans les années 1990. Son histoire avec Friedrich la rend juste terriblement semblable à n'importe quel autre d'entre nous dans notre ensemble. Cet amour partagé est peut être la seule belle chose de son histoire (même si c'est un roman) et Friedrich est son pendant masculin : quand il devra regarder la vérité en face, il s'enfuira. Un roman à lire pour ne pas oublier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CharlesEdouardCharlesEdouard   22 septembre 2021
Il arrive à cette belle blonde, bientôt connue sous le nom de « poison blond », de se rendre à des funérailles pour identifier les Juifs ayant perdu, avec leurs conjoints non juifs décédés, leur dernière protection face aux lois raciales.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Takis Würger (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Takis Würger
Takis Würger est journaliste d'investigation, notamment pour le Spiegel. Il présente son roman Stella, qui paraîtra en France le 07 octobre 2020. Celui-ci s'inspire de la vie réelle de Stella Goldschlag (1922-1994). Juive allemande vivant dans la clandestinité, elle est arrêtée par la Gestapo en 1943. Sous la menace, elle collabore à la traque des Juifs cachés à Berlin, au point d'être surnommée, die Greiferin (le grappin). Publié en janvier 2019 en Allemagne, l'ouvrage a donné lieu à un large débat public sur le lien entre fiction et histoire.
autres livres classés : berlinVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Takis Würger (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1302 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre