AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782264073754
264 pages
10-18 (03/10/2019)
3.59/5   89 notes
Résumé :
Pour élucider malgré lui le mystère d’un crime dont il ignore tout, un jeune homme se fait introniser dans le club le plus select de Cambridge. Sur fond de campus novel et d’amours impossibles, un premier roman vertigineux.
Que lire après La fraternitéVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
3,59

sur 89 notes
5
5 avis
4
22 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis
Quand Hans perd subitement ses parents, il pense être recueilli par sa tante, seule membre de sa famille qui lui reste. Mais Alex préfère l'envoyer dans un pensionnat chic où il passera une jeunesse solitaire, seulement éclairée par un jésuite qui l'initie à la boxe. Alors quand sa tante le contacte, il hésite. Elle lui propose une bourse pour étudier à Cambridge, assortie d'une mission. Sous un faux nom, Hans devra intégrer le Pitt Club, une fraternité sélecte et secrète de l'université, et enquêter sur un crime commis en son sein. Voyant là une occasion de se rapprocher d'Alex, le jeune homme arrive à Cambridge et grâce à Charlotte, une étudiante fille d'un ancien membre du club, ainsi qu'à ses talents de boxeur, il réussit à s'intégrer dans cette fraternité si convoitée. L'enquête peut commencer.

Bienvenue au Pitt Club ! Un univers masculin où l'on reste entre soi pour profiter des plaisirs de la vie : les femmes, l'alcool, la drogue, la boxe. C'est là que se forgent les amitiés qui feront les partenariats de demain, là que se côtoient les riches et les puissants. Là aussi que Hans, jeune allemand parachuté à Cambridge, devra découvrir quelques secrets bien gardés. Sur fond de vengeances, d'agressions sexuelles et d'amours impossibles, Takis Würger signe un roman élégant et inclassable. Roman noir, polar, roman initiatique, roman choral, campus novel, La fraternité est tout cela à la fois. Si Hans en est le héros principal, l'auteur donne aussi la parole à d'autres personnages qui gravitent autour de lui, sa tante, un boxeur membre du club, un étudiant chinois prêt à tout pour y entrer, etc. Toutes ces voix éclairent tour à tour les mystères et les vices qui entourent ce fameux Pitt Club. Un roman à découvrir.
Commenter  J’apprécie          460
Un livre qui se découpe en trois parties. Une partie concerne l'enfance de Hans, le personnage principal, puis la mission que lui confie sa tante et pour terminer le dénouement de l'affaire.
Un début d'enfance heureux en Allemagne, puis suite au décès de ses parents, la tante de Hans le met en internat dans un collège où il y restera jusqu'à son bac. Il y apprendra à boxer. Ensuite, sa tante l'inscrit au sein de l'Université de Cambridge où sa tante est professeur.
Il est chargé par celle-ci de s'intégrer dans le Club de boxe de l'Université, où un crime y a été commis. C'est un des Club le plus secret et le plus élitiste.
Là, il va connaître des personnages atypiques comme Charlotte, Billy, ou encore Josh.
Le récit alterne entre les différents personnages qui nous décrivent les situations auxquelles ils sont confrontées.
Hans, arrivera-t-il à rentrer dans cette fraternité ?
Les traditions de ces confréries imposent des rites pour y être admis. Une fois intégré, on n'en sort pas comme ça. Ces clubs sont souvent composés d'une majorité d'hommes, où les femmes ne sont que tolérées et sont prises pour des objets. L'idée première est que ces hommes restent amis pour le meilleur et pour le pire. On se serre les coudes, même si l'on bafoue les lois et que l'on fait preuve d'une éthique un peu singulière.
Un livre où l'on découvre au fur et à mesure du récit, ce qui s'est passé.
Ce roman est écrit par Takis Würger, un auteur allemand qui a vécu en Allemagne puis en Angleterre. C'est pourquoi ce récit débute en Allemagne et se termine en Angleterre. L'auteur a lui-même étudié à Cambridge, où il a fait partie du Club de boxe du Collège St John's.
Commenter  J’apprécie          432
Le tour de force de ce livre, c'est qu'il opère avec élégance la transition d'une histoire qui semble commencer plutôt bien vers un drame terrible, dont on sait, en refermant le livre, qu'il aura encore des conséquences après ce qui nous est raconté. Et qu'il aborde de très nombreux sujets, parfois d'une simple touche, en passant, au travers de l'intervention d'un seul personnage.

Il laisse donc une large place à la réflexion. Sont ainsi évoqués le pouvoir, l'attrait qu'il provoque, sur les hommes et les femmes ; la nation d'effort, de travail, de volonté, de souffrance. La manipulation, également, est au coeur de cette histoire. Mais également les relations entre hommes et femmes, la mondialisation, l'homosexualité… On le voit, le panel est vaste.

Dans sa forme, le livre est organisé par chapitre, chacun ayant un narrateur dont le nom nous est indiqué. Hans, Alex, Charlotte sont évidemment ceux qui reviennent le plus souvent, d'autres personnages, plus secondaires, n'apparaissent qu'une fois ou deux. Mais chacun apporte sa pierre à l'édifice.

Bien que le sujet soit lourd, cela reste très facile à lire. Les personnages sont bien décrits, dans leur complexité, avec leurs faiblesses et leurs cassures. Ils sont suffisamment complexes pour être crédibles. Ainsi, Hans, qui arrive avec un petit complexe d'infériorité, est attiré par le côté brillant du Club, même s'il sait y être entré pour « enquêter » sur des faits graves.

Ma seule interrogation porte sur le choix fait par l'auteur de placer son histoire dans une fraternité de Cambridge. Pourquoi un auteur allemand, qui place le début de son histoire en Allemagne, choisit-il de placer cette histoire en Angleterre ? Est-ce parce que Cambridge incarne ces milieux de pouvoir, ce groupe de happy few qui pensent que tout leur est permis ? Mais des écoles select de ce genre, avec probablement le même type de problématiques, existent probablement en Allemagne, ou, à coup sûr, en Suisse. Est-ce parce qu'elles sont moins connues du grand public que Takis Würger a choisi de délocaliser vers l'Angleterre ?

Enfin, une dernière remarque : la couverture du livre, avec ses papillons, m'a posé question. Et, une fois que l'on a terminé le livre, elle devient franchement inquiétante. Bravo pour ce choix, qui est à la fois esthétique et tellement adapté à ce livre…
Lien : https://ogrimoire.wordpress...
Commenter  J’apprécie          270
La fraternité est un roman allemand qui nous emmène à Cambridge, en Angleterre. On y fait la connaissance de Hans, un jeune homme qui a la suite du décès de ses parents se retrouve dans un pensionnat. Après, ses études secondaires, sa tante maternelle, lui propose d'entrer à Cambridge et d'infiltrer un club très select où se sont passé plusieurs crimes.

J'ai beaucoup aimé tout le mystère qui plane autour de ce club. La construction du récit est intéressante car nous apprenons les faits en même temps que Hans. L'auteur nous force donc à enquêter, à analyser chaque petit détail disséminé au fil des pages. J'ai aussi apprécié les chapitres courts ou alternent les différents protagonistes.

L'ambiance universitaire est très bien décrite et le récit est vraiment plaisant. On ne devine rien avant la fin et j'ai été choqué par les faits et surtout tant d'années de silence. le récit aborde des thèmes qui sont malheureusement très présents dans l'actualité : privilèges sociaux, pouvoir, masculinité toxique. Ces thèmes sont très bien traités et le roman sonne vraiment juste. Ce club élitiste fait tout simplement froid dans le dos.

Le personnage de Hans est vraiment très attachant. C'est un garçon qui n'a pas eu la vie facile mais qui a su rebondir. Sa relation avec Charlotte est vraiment touchante. C'est un personnage aussi très intéressant et qui au fil du récit grandit et se pose les bonnes questions sur la responsabilité envers sa famille et ses amis mais aussi la loyauté et ses limites.

Lien : https://missmolko1.blogspot...
Commenter  J’apprécie          290
Pour le petite histoire "La fraternité" est arrivée chez moi par surprise, l'auteur me contactant pour que je lui donne mon avis et me souhaitant une bonne lecture alors que je n'avais pas encore reçu son livre et que je n'étais même pas au courant de cette future réception ! Il me disait aussi qu'il était un peu nerveux en vue de la parution de son livre en France et me félicitait pour la veille ... Nous étions le 16 juillet ! Sauf que moi, je suis Belge ;)

- une lecture plus tard, il peut être rassuré ! J'ai passé un très bon moment de lecture avec son livre ... .

- un résumé assez succinct mais qui a réussi à titiller ma curiosité, surtout qd j y ai lu le mot Cambridge ! Sachez qu il y est aussi question de crime à résoudre, de club fermé (ces fameuses fraternités) et d'amour impossible.

- une belle lecture qui oscille entre différents genres qui vont du polar au roman d'initiation en passant par le "campus novel". Un rytme tenu par des narrateurs qui changent à chaque chapitre ... Bref on veut savoir le comment, le pourquoi de ce crime. On veut en savoir plus sur cette fraternité et ses règles, ses codes. .

- on y découvre Hans et son histoire familiale, son arrivée improbable à Cambridge et son entrée ds le Club pour y faire la lumière sur un crime. le tt saupoudré de sa passion (que je vs laisse découvrir) qui a, elle aussi, un rôle ds cette histoire. Une lecture parfois dure, qu'il est difficile de lâcher mais une lecture qui aurait merité qques pages de plus. Je suis un peu restée sur ma faim au sujet de certains personnages.

- Mention spéciale pour la page 113 où Charlotte écoute des chansons ... belges ! Selon l'auteur il s'agit des chansons de Jacques Brel. Je lui pardonne dc aisément sa petite bévue footballistique parce que qqun qui aime Brel au point de le citer ds son livre ne peut-être que qqun de bien ;)

#servicepresse
#jediscequejepense
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Tout d'un coup, je suis dans la cave à vin de l'internat, le père Gerald sourit. Fais le contraire de ce que ton adversaire attend. Il le disait souvent. Son rire était si beau.
Commenter  J’apprécie          220


J’ai passé en revue tous les types avec qui je faisais la fête et m’entraînais, mais sans pouvoir dire si l’un d’eux m’aurait désigné comme son meilleur ami. Est-ce que n’était pas justement ça l’important dans la vie ? Pouvoir désigner quelqu’un comme son meilleur ami ? Son compagnon de route. Au fond, j’étais la preuve vivante que l’argent, une place à l’université de Cambridge et une grosse queue ne faisait pas le bonheur. Ma foi : fuck.
Commenter  J’apprécie          40
Mes parents me manquaient, la maison, l'odeur du vieux plancher, les meubles que mon père avait construits, chaque recoin de mur frais auquel je rattachais un souvenir. C'était un peu comme la faim que j'avais éprouvée avant un combat de boxe, quand j'avais dû jeûner pour perdre deux kilos et atteindre le poids de ma catégorie. La faim faisait un trou au niveau du ventre. La solitude me faisait un trou dans tout le corps, comme s'il n'était resté de moi que l'enveloppe vide d'un être humain.
Commenter  J’apprécie          30
Depuis toujours, je rêvais d’avoir des amis, de faire partie d’un cercle, et ce rêve était devenu réalité par le biais d’une imposture. Alex m’avait dit que je devais élucider un crime au Pitt Club. Certains membres de ce club étaient bizarres quand ils parlaient de femmes, comme s’ils n’avaient pour elles que du mépris, mais le plus bizarre, pour moi, c’était les femmes qui le savaient et venaient quand même aux soirées.
Commenter  J’apprécie          30
Longtemps avant cette soirée, quand je faisais mes premiers pas en boxe, j’avais appris que ce n’étaient pas les coups qui faisaient mal – les os du crâne sont solides –, mais l’humiliation, et comme j’étais plutôt petit, comme personne ne pensait que je pouvais vaincre un type de cent kilos en blazer bleu pâle, j’allais forcément gagner. Bien boxer quand on a peur, c’est difficile.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Takis Würger (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Takis Würger
Voici le début du roman Stella, de Takis Würger, qui paraitra en octobre 2020 chez Denoël.
autres livres classés : cambridgeVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus

Autres livres de Takis Würger (1) Voir plus

Lecteurs (167) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
423 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..