AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pierre-Mong Lim (Traducteur)
EAN : 9782809715736
688 pages
Editions Philippe Picquier (06/01/2022)
3.7/5   15 notes
Résumé :
Vous tenez entre les mains un roman puissant, sauvage et magnifique. On y pénètre comme dans une terre inconnue, jamais arpentée, et si rayonnante de vie (et de mort) qu’on voudrait que le voyage ne finisse jamais.

Décembre 1941. Le Bouk aux Sangliers est un village perdu au nord de Bornéo. Jadis repaire de pirates, de coolies et de chercheurs d’or, il a gagné son nom au terme d’une lutte épique des chasseurs contre les premiers occupants, les sangli... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bougnadour
  06 février 2022
Avant le début de la 2ème Guerre mondiale et l'arrivée des japonais, les habitants du village du Bouk aux sangliers, au nord de Bornéo, avaient déjà l'habitude des massacres mais ceux des innombrables sangliers qui dévastaient régulièrement village et cultures. Les villageois se transformant en chasseurs et l'opium aidant devenaient des massacreurs assoiffés de sang. Dans la culture de ces villageois les êtres légendaires et sanguinaires pullulent et la contemplation des méfaits des crocodiles et autres prédateurs n'incite pas à la faiblesse.
Avec l'envahissement par les japonais les rôles s'inversent et les chasseurs deviennent victimes de ceux qu'ils appellent les monstres. Les exécutions sommaires deviennent monnaie courante, le moindre déplaisir de l'occupant entraine des représailles qui permettent aux militaires japonais de vérifier la qualité de leurs armes ; hommes, femmes, enfants sont passés au fil de leurs sabres. Une résistance s'organise, la forêt impénétrable servant d'abri aux plus courageux des villageois qui combattent avec leurs faibles moyens mais avec leur connaissance du terrain et l'aide de l'opium que tous consomment abondamment. Jusqu'à la défaite du Japon la guérilla sera impitoyable et se finira par les règlements de comptes d'usage.
Chef d'oeuvre promet le bandeau de l'éditeur ! Sans doute pour certains mais d'autres trouveront le roman trop confus, trop chargé, trop violent.
La chronologie est déconstruite, les destins des principaux personnages sont racontés de façon décousue et elliptique, l'originalité principale vient de la contemplation au coeur de l'action : l'auteur interrompt fréquemment la narration pour décrire longuement des éléments de la forêt. Arbre, fleur, animal, nuage, odeur sont l'objet de son attention pour créer un contraste entre l'horreur créée par les hommes et la quiétude éternelle de la Nature indifférente.
Ce qui au début distille une réelle poésie devient lourd à la longue, la langue est belle et riche mais finit par lasser. de même le lecteur doit rechercher la réalité au milieu des visions qu'ont les acteurs sous l'emprise de l'opium. Enfin la violence est extrême, les actes de cruauté s'enchainent, saisis par la guerre et la drogue japonais et résistants s'étripent sans raffinement, souvent sans raison mais avec plaisir.
Pour ceux que cela n'effraie pas, qui sont prêts à se laisser porter par une langue superbe, à admirer jusqu'à l'infini la beauté de la faune et de la flore de Bornéo et à contempler la folie des hommes à son paroxysme, le chef d'oeuvre annoncé est peut-être au rendez-vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Labullederealita
  11 janvier 2022
La traversée des sangliers est un magnifique roman qui nous plonge au coeur de la jungle de la province de Sarawak, à Bornéo.
À travers ce roman, nous suivons tout un groupe de personnages hauts en couleurs : des chasseurs, des fumeurs d'opium, des commerçants, des villageois et leurs enfants. Nous sommes plongés dans la moiteur de cet environnement, dans une nature luxuriante, abondante et menaçante. En trame de fond, nous assistons à l'invasion de cette île par les Japonais, appelés Monstres par les villageois.
Le récit alterne plusieurs époques, nous sommes les témoins de moments de vie de nombreux personnages. le réalisme magique qui imprègne l'univers de Zhang Guixing n'est jamais très loin et c'est un vrai délice. La vie de ses habitants est rythmée par la chasse, la survie face à l'envahisseur et l'amour. Les mythes populaires sont aussi très présents, il n'est pas rare qu'un homme se fasse attaquer par une femme "vampire" ou qu'une femme se fasse vider de son énergie par un terrible esprit. Il vous arrivera aussi de voir un coq sans tête qui mène sa vie comme si de rien n'était, ou qu'un homme puisse retenir indéfiniment sa respiration sous l'eau sans grande difficulté. La magie est distillée à droite et à gauche mais la réalité de la guerre vient souvent entacher ces instants suspendus hors du temps.
La langue est riche, la narration est dense, chaque phrase est une image, les descriptions sont incroyables. Les personnages nous font rire et pleurer. Nous en apprenons plus sur ce que les peuples des îles d'Asie du Sud-Est ont pu subir durant l'occupation japonaise.
Le petit plus très agréable de ce roman : la préface du traducteur, Pierre-Mong Lim, une aide bien précieuse et très bien écrite pour comprendre l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lehibook
  12 avril 2022
Vous qui aimez être dépaysé , ce roman est pour vous ! Son auteur ,chinois de la diaspora ,né à Bornéo et vivant à Taiwan nous emmène à Krokop petit village côtier au nord de Bornéo à la population mêlée , indonésien, chinois , japonais et Dayaks . Son récit couvre une trentaine d'année de la vie de cette communauté avec deux moments marquants (et qui se répondent) : l'irruption d'une immense horde de sangliers en migration et ,en 1941 , l'invasion japonaise et l'occupation qui s'en suit jusqu'en 1945. Massacres et tortures , soumission et résistance , libération et vengeance, parang contre katana ,le cycle des violences est constant et on retrouve les terribles situations propres à ce type de moment : bravoure , lâcheté , traitrise . Très étonnante la présence constante des enfants comme acteurs et victimes des combats . Outre cet épisode peu connu de la guerre du Pacifique, le roman se distingue par une écriture d'une fascinante originalité : omniprésence d'une nature luxuriante , symphonie d'évocation sensuelle par l'usage constant de métaphores , alternance de beauté exaltée et d'horreur . Les personnages nombreux sont aussi pittoresques qu'attachants .Le mélange des rêves nourris par l'opium et d'un melting-pot de références culturelles crée une ambiance onirique proche du réalisme magique de Garcia Marquez . Un très grand roman qui m'a ébloui et emporté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
BettyBook
  13 mars 2022
Un roman dense et envoutant, servi par une langue magnifique (bravo au traducteur), dont le cadre est celui de l'occupation japonaise à Bornéo.
Entre réalisme magique et récit de guerre, on suit le quotidien d'une galerie de personnages hauts en couleurs, les villageois et leurs enfants, bouleversé par la guerre. Avec en toile de fond la jungle, ses cris d'oiseaux, ses odeurs, sa violence, ses mystères.
La construction du roman peut d'abord sembler exigeante, avec des évocations du passé qui s'entremêlent au présent, et une frontière imprécise entre réalité et rêve, mais on se laisse rapidement emporter par ce texte flamboyant et ces personnages attachants.
Omniprésence de l'opium qui fait percevoir une autre réalité… Cruauté insoutenable des Monstres (comprenez l'occupant japonais)… La folie des hommes ne laisse espérer aucune fin heureuse.
On ne ressort pas indemne d'une telle lecture.
Commenter  J’apprécie          40
ckdkrk169
  23 janvier 2022
Dense, picaresque et flamboyant, un récit inclassable à découvrir pour sa prose et son contenu.
J'avoue avoir été désarçonnée parfois par le trop-plein de violence et de cruauté narrés ici avec un grand réalisme. Cette impression a été contrebalancée par l'humour, la grandiloquence de personnages incroyables et même cocasses.
Les japonais, les horribles envahisseurs, ont face à eux des villageois déterminés et habitués à chasser les sangliers.
Si vous aimez les grands romans épiques, les histoires fortes avec des héros pas comme les autres et l'ambiance de la jungle omniprésente avec sa faune et sa flore, pas d'hésitation ce roman est fait pour vous.
Lien : https://www.despagesetdesile..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
LeDevoir   04 mai 2022
L'invasion japonaise de Bornéo vue à travers la langue éclatée et le réalisme magique de Zhang Guixing.

Lire la critique sur le site : LeDevoir
LeFigaro   20 janvier 2022
L’occupation japonaise de Bornéo racontée par un personnage merveilleux qui parle des langues sans nombre.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeMonde   07 janvier 2022
S’il fallait trouver un mouvement pour caractériser La Traversée des sangliers, sa construction, son écriture, celui-ci serait à coup sûr circulaire. Ample aussi, comme les près de 600 pages qui le composent, et rapide comme un sabre qui s’abat – il en tombe ici comme s’il en pleuvait.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
lehibooklehibook   12 avril 2022
Les feuilles poussaient des soupirs contents de dormeur ,très agréables à l'oreille.La mue d'un boa flottait dessus comme une brume ,qui paraissait devoir se dissiper à tout moment dans les airs.Tsing-Lian la piétina avec force et la mit en morceaux, de la peau sortit un mystérieux rire plein d'étoiles et de clair de lune.
Commenter  J’apprécie          50
lehibooklehibook   12 avril 2022
A-Hung se réveilla de son somme,il vit devant ses yeux Emily et son chien noir ,derrière elle quatre sangliers à barbe réclamaient leur nourriture en groui-grouinant ,le coq sans tête perché sur son poteau regardait tout autour de lui les ruines et la terre dévastée.
Commenter  J’apprécie          00
lehibooklehibook   12 avril 2022
..une grande sauterelle rouge cinabre vola au-dessus des fourrés de chaumes, et dans la flaque se refléta,vague,la silhouette d'une jeune fille o la longue chevelure ondoyante.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : littérature malaisienneVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
90 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre