AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782221136584
13 pages
Bouquins (21/02/2013)
3.97/5   16 notes
Résumé :
C'est le premier récit de Zweig, qui avait alors dix-neuf ans. Écrit en 1900 dans un style déjà flamboyant, il contient en germe presque tous les thèmes importants de ses nouvelles futures : l'amour, la passion, le regret, le destin.
Dans le jardin d'une belle villa surplombant la mer, un homme et une femme, qui ont été amants dans leur jeunesse, se retrouvent quelques instants, avant la séparation définitive. Confrontation mélancolique des idéaux et des rêve... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
NicolaK
  24 juin 2022
De Stefan Zweig, je n'avais lu que le joueur d'échecs qui m'avait complètement envoûtée et je suis tombée sous le charme de l'écrivain.
J'ai donc enchaîné tout naturellement avec Rêves oubliés, tout premier écrit de l'auteur alors qu'il n'avait que 19 ans. Dans la longue préface, il est dit qu'on lui pardonnera quelques petites erreurs de syntaxe... je ne les ai pas vues. Peut-être grâce à la qualité de la traduction.
Par contre, la flamboyance du style évoquée dans la 4e, elle, je l'ai bien vue. Je n'irais pas jusqu'à dire que l'histoire, un peu désuète pour notre époque... eh oui, nous ne sommes plus en 1900, m'ait subjuguée. Un ancien amoureux rend visite à la femme qu'il a aimée jadis et dont il a appris qu'elle s'est mariée alors qu'il était en voyage. Comprenant que ce n'était pas un mariage d'amour, il lui manifeste sa surprise, et son aimée s'explique... L'histoire est déjà un peu banale, je vous en laisse un peu à découvrir.
C'est vite lu et magistralement écrit, ne vous en privez pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4537
raime
  22 mars 2021
Première fois que je lis cet auteur.
J'ai lu que ce bref texte de jeunesse en dépit de certaines faiblesses stylistiques, annonce ce qui fera la particularité et le succès de Zweig : le sens de la nuance et de l'ambivalence.
Le texte débute par un très beau "travelling avant" depuis les voiles blanches de bateaux à l'horizon jusqu'au yeux de la propriétaire de la villa qui me donne bien envie de lire autre chose de S. Zweig.

Commenter  J’apprécie          20
ZeroJanvier79
  31 août 2018
Ce n'est pas mon oeuvre préférée de Stefan Zweig, mais on y retrouve son style et son ton si particuliers, avec une délicatesse dans l'expression des états d'âme des personnages.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
NicolaKNicolaK   11 avril 2022
Ils souriaient maintenant tous les deux. Le léger et doux parfum du premier amour de jeunesse à peine avoué avait resurgi avec toute la douceur de son ivresse, comme un rêve qui inspire au réveil une moue de dédain, alors même qu’on souhaiterait faire encore ce rêve, le vivre. Ce beau rêve de l’inaccompli, qui ne fait que désirer sans oser exiger, promettre sans donner.
Commenter  J’apprécie          202
NicolaKNicolaK   24 juin 2022
La mer, où brillaient parfois au loin, très loin, des étincelles blanches, éclats des voilures de quelques bateaux solitaires, léchait au rythme de ses vagues les degrés d’une terrasse où se dressait la villa, avant de s’enfoncer de plus en plus profondément dans la verdure d’un grand jardin alourdi par les ombres et se perdre dans le calme dormant du parc engourdi de silence.
Commenter  J’apprécie          1710
NicolaKNicolaK   24 juin 2022
« Je peux vous le dire franchement car demain je retourne dans ma nouvelle patrie. – Je ne vous ai pas maudite, je n’ai pas connu de moments où je vous en ai voulu au point de prendre de folles résolutions, car la vie avait déjà tempéré le brasier coloré de l’amour pour laisser place à la flamme incandescente de la sympathie. Je ne vous ai pas comprise – seulement plainte. »
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaouirkhettaoui   24 février 2013
Je n’étais pas comme toutes les autres jeunes filles, qui rêvaient de héros virils et courageux, jeunes et vaillants, appelés à transformer leur désir et leur quête en un bonheur flamboyant, leur pressentiment secret en un savoir qui rend heureux, les délivrant ainsi de cette souffrance confuse, trouble, insaisissable et pourtant bien présente qui projette son ombre sur leur vie de jeune fille et devient de plus en plus sombre, menaçante et pesante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 février 2013
Mes rêves n’étaient qu’à moi. Je rêvais toujours d’être fille de roi, comme on en voit dans les vieux livres de contes, de ces enfants qui jouent avec des pierreries scintillantes et rutilantes, dont les mains plongent dans l’éclat doré de trésors de légendes et dont les grandes robes bouffantes sont d’une valeur inestimable.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Stefan Zweig (59) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stefan Zweig
Une occasion de découvrir les dernières parutions de leur collection Les Plis, avec 6 nouveaux titres.
La nuit est couleur, Vincent Van Gogh Sur le bon usage des mauvaises santé, Marcel Proust Dans l’ombre des choses, Stefan Zweig Une heure de littérature nouvelle, Arthur Rimbaud Nos têtes audacieuses, Louisa May Alcott Le bonheur au coin de la rue, Rosa Luxemburg
autres livres classés : retrouvaillesVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le joueur d'échec de Zweig

Quel est le nom du champion du monde d'échecs ?

Santovik
Czentovick
Czentovic
Zenovic

9 questions
1654 lecteurs ont répondu
Thème : Le Joueur d'échecs de Stefan ZweigCréer un quiz sur ce livre