AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-France Girod (Traducteur)
ISBN : 2361070146
Éditeur : Oh ! éditions (04/11/2010)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 796 notes)
Résumé :
Adam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c'est une rock star adulée et l'ancien amoureux de Mia...

Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leurs retrouvailles est un choc : les souvenirs, bons et mauvais, resurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu'il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (199) Voir plus Ajouter une critique
Hugo
  04 octobre 2015
Laisse-moi le temps d'une soirée,
Sacrifier ce chomosome Y,
Qui me colle aux roubignoles,
Pour me foutre une pression d'enculé,
Quand l'autre chemin est censuré,
Pardonne-moi je t'en con jure,
Ne jure pas sois sans crainte,
Ne juge pas sois sans fin,
Abaisse-toi que je te suce-sure,
À quel point j'ai éjaculé ce bouquin.
Écoute-moi justifier ma soudaine vulgarité,
Mon romantisme se feint entre tes pages,
Et se pleure de féminité entre mes mains,
Mes larmes se mouillent entre tes fins,
qui me consolent avec entrain,
Mais qui suis-je vraiment pour aimer,
cette douceur comme les bonbons sucrés,
sentir la naïveté d'un amour juvénile,
Me transpercer mon coeur resté puéril,
Bercé d'illusions un peu fanées,
Laisse-moi le soir regarder les étoiles,
Qui sur la voute céleste se prélassent,
Fermer les yeux sans chercher le sens,
De mes émotions qui se songent,
Quand mes rêves abrutis s'éveillent à la nuit,
Avant de réveiller celle qui ma bite,
Qui veut que je gratte à la lumière d'un fou foulet,
Une chanson ou j'encule,
Des poèmes ou j'enfume,
Des conneries ou je dérive ,
Dans un drôle de monde sans toi
Ou les gens s'ennuient,
Ou je m'ennuie,
Écris-moi ce monde,
Ou je peux continuer à rêver, pleurer et sourire...
A plus les copains
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5514
Crunches
  15 janvier 2012
Point de départ : Adam. 3 ans après l'accident de Mia. On l'avait rencontré à l'hôpital. Il avait quitté un concert pour se rendre au chevet de celle qu'il aime. Il l'avait supplié de rester. Quitte à la perdre. Mais il voulait qu'elle vive.
Aujourd'hui, Adam et son groupe sont des rock star adulés des jeunes. le rêve est devenu réalité puis cauchemars. Car Adam ne peut plus sortir acheter un disque, boire un café ou faire un tour dans un parc sans être reconnu, poursuivi, harcelé, photographié. Sa vie ne lui appartient plus. Se gavant de médoc pour tenir le coup, Adam est une coquille vide. Même la musique ne représente plus rien pour lui. Et ses amis, les membres du groupe, le supporte à peine. Pas de quoi en faire un scandale, il ne se supporte plus non plus.
Un soir, il a décidé de reporter son voyage au lendemain - pas question de prendre l'avion un vendredi 13 - et sur les conseils de son manager, il part se perdre en ville. Il erre pendant des heures. Jusqu'à ce qu'il se retrouve en face des yeux de Mia. Celle qui n'a jamais quitté ses pensées donne un récital ce soir. Alors Adam décide d'aller l'écouter. Comme si la musique pouvait lui faire comprendre pourquoi elle est partie, comme si la musique pouvait l'aider à la pardonner.
Fin du concert. Adam se prépare à partir, à retourner errer dans les rues de la ville. Mais Mia désire le voir.
Et la nuit ne fait que commencer.
Cette fois, l'histoire nous est racontée du point de vue d'Adam. Il y a une alternance entre des moments passés et le présent. On a droit à du passé lointain - lorsqu'il sortait avec Mia - et du moins lointain - après son réveil. Ces flash back nous permettent d'avoir une autre vision des événements. Non seulement on a droit à un autre point de vue au niveau de la relation Mia/Adam, on voit quelles étaient les attentes, les espoirs et les joies d'Adam ; mais en plus, Adam nous dit ce qui s'est passé juste après le réveil de Mia.
Car oui, elle a choisi de vivre. Mais ce n'était que la première étape. Il lui a fallu accepter le décès de ses parents et de son frère, subir des opérations et de la rééducation, réapprendre à vivre. Et dans tout ce processus, Adam était présent. On voit qu'il a donné de sa personne pour Mia. du coup, on est en colère, ulcéré d'apprendre qu'elle l'a quitté sans lui dire pourquoi. Qu'elle a simplement stoppé. Sans lui dire qu'elle descendait du train. Elle l'a laissé choir comme une vieille chaussettes sans lui donner la moindre explications.
Pour Adam, cette histoire n'est pas terminée. Il n'a jamais pu y mettre un point final. Et elle le mine. Elle le ronge. Lui fait perdre ses repères. L'ascension fulgurante du groupe en rajoute une couche. Il doit faire le deuil d'une relation mais n'y arrive pas. Mia nous avait dressé le portrait d'un jeune homme souriant, sûr de lui et confiant en son avenir. On retrouve un jeune homme angoissé, limite paranoïaque, au bord de la crise d'hystérie et proche de la dépression. Un sacré mélange qui pourrait faire qu'on ne l'apprécie pas. Ou mais... l'image du jeune homme souriant est encore présente à l'esprit. Alors on poursuit notre lecture en espérant le retrouver, ce jeune homme souriant et sûr de lui. Celui qui avait fait craquer Mia.
Et lorsqu'Adam se retrouve face à Mia, on a juste envie de le voir hurler : "Pourquoi ?". Mais rien n'est aussi simple.
C'est à ce moment là qu'une course contre la montre commence : Adam a un avion pour Londres le lendemain à 17h et Mia doit se rendre au Japon peu après. Comment en une nuit vont-ils pouvoir rattraper 3 ans de non dits ? Ils vont l'un et l'autre se rédécouvrir.
Ce livre est certes moins touchant que le premier, à vrai dire c'est assez difficile de faire plus touchant que le premier. Néanmoins, comme les deux personnages sont conscients et qu'il y a un véritable échange entre eux, le rythme est plus soutenu. On se promène dans l'espace et le temps. Ce qui est un plus par rapport au second.
Mais ce n'est pas pour autant qu'on n'a pas la larme qui pointe le bout de son nez.
Pour ma part j'ai beaucoup aimé ce roman qui aborde de manière transversale plusieurs point. D'abord la vie des célébrités. Pas de toutes bien sûr, on ne va pas généraliser le cas d'Adam à toutes les stars, ce serait faux. Mais il doit bien a avoir l'une ou l'autre dans le cas d'Adam. Et il doit y avoir plus d'une personne sur Terre qui soit aussi désemparé que lui. Qui ne tienne que grâce aux médoc et à la pression des personnes qui les entourent. Des personnes qui sont des coquilles vides, qui ne sont que des puits de souffrance.
Un autre point qui m'a touché, c'est le fait qu'on s'intéresse à Adam. Adam ne fait pas partie de la famille. Ce n'est ni son père, ni sa mère, ni son petit frère qui sont morts. Et pourtant, il les connaissait, a partagé des moments avec eux. Oui, la perte qu'a subie Mia est effroyable, mais Adam a lui aussi souffert. On se presse autour d'elle, on lui évite tout choc, tout ce qui pourrait la brusquer ou lui rappeller de mauvais souvenirs. Mais lui ? Qui lui a tenu la main ? Qui l'a aidé ? Qui a séché ses larmes ? Qui lui a murmuré "Ca va aller" ?
C'est un des points forts de ce récit, nous faire prendre conscience d'Adam et toutes les personnes qui sont proches sans être un proche....
J'ai beaucoup aimé cette lecture, néanmoins même si ce n'est pas indispensable à sa compréhension, je pense qu'il faut avoir lu le premier tome afin de l'apprécier pleinement.
Un des seuls points négatif, un qui m'a vraiment foutu en boule. C'est le bordereau !! Non mais faut arrêter d'une part de nous les imposer en nous les imprimant directement sur la couverture et d'autre part, faut arrêter de tout comparer à Twilight !! Ces deux histoires (et je pense que j'en avais déjà parlé pour Si je reste), n'ont absolument rien à voir l'une avec l'autre. Moi j'aimerai bien savoir si la personne (ou les personnes) qui nous ont pondu ça, ont lu la saga Twilight et ces deux romans ! Je pense sincèrement que non. Parce qu'autrement cette comparaison ne leur serait jamais venue à l'esprit !
Ce n'est pas parce que Twilight est un succès mondial que le fait de simplement imprimer "Twilight" sur la couverture va, d'un coup de baguette magique, faire en sorte que le roman se vende aussi bien. Ce serait chouette pour les éditeurs et les auteurs, mais ça ne marche pas comme ça. du moins pas dans notre réalité... chez les Bisounours peut être !
Lien : http://plaisirsdelire.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          332
petitsoleil
  05 février 2015
J'avais beaucoup, beaucoup aimé "Si je reste".
J'ai aimé aussi cette suite. Quand j'ai su qu'il existait une suite, j'ai eu hâte de la découvrir. Mais j'ai été déçue par le début du livre, j'ai trouvé qu'on mettait du temps à "accrocher", et j'ai trouvé que le personnage d'Adam était assez "cliché" au début. Heureusement qu'il évolue par la suite, et qu'on comprend de mieux en mieux ce qu'il ressent et a ressenti, après le coma de Mia, qu'il aime toujours, comme le pressent sa copine Bryn.
Au début, j'ai trouvé Adam très agaçant ! le cliché du rocker capricieux, de la rock star déprimée, du jeune homme à qui le succès a fait tourner la tête.
En comparaison, j'ai préféré l'évolution de Mia, qui a su faire face, malgré sa culpabilité de "survivante".
J'ai donc aimé, mais j'ai trouvé le début trop long et j'aurais aimé qu'il y ait alternance entre l'histoire et le point de vue de Mia et d'Adam. Ca m'aurait peut-être plus plu ainsi, que les passages actuels et les flash-backs de l'histoire d'Adam.
Ca reste une suite sensible et intéressante, avec des passages intéressants sur le deuil, la résilience, l'amour, la jeunesse, la musique aussi ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          321
darkmoon
  15 avril 2013
Là où j'irai est une suite parfaite de Si je reste. Sensible et émouvant, ce roman est une perle.
Après l'accident, Adam et Mia se sont séparés. Leurs vies ont pris une tournure complètement différente. Mia est entrée à la Julliard School et le groupe d'Adam, Shooting Star, est devenu mondialement connu. Mais un jour, ils se revoient. Pendant une nuit, ils seront à nouveau réunis. Pendant une nuit, New York leur appartiendra et ils seront ensembles.
Là où j'irai est du point de vue d'Adam cette fois-ci.
Adam est au fond du trou, au bord du précipice. Il n'a plus goût en la musique, plus goût pour vivre même. Il est hanté par Mia et leur séparation brutale. Il ne comprend pas, et se construit une prison de tristesse. Cela serre le coeur de voir Adam aussi mal en point. C'est horrible, on attend la catastrophe à tout moment.
Et les nombreux flashback rendent le livre plus passionnant et nous donnent envie d'aller plus loin, plus vite. Les Flashback nous permettent de retourner dans le passé d'Adam et de le connaître mieux. J'aime aussi le fait que pour fois, on nous présente vraiment la souffrance d'un garçon et que l'on nous montre que les garçons aussi sont sensibles et peuvent être perdus et tristes.
Puis, Adam revoit Mia. Et tout est remis en question. Mia, de son côté, ne va pas mieux non plus. Elle s'entoure en permanence de sa famille, ses parents et son petit frère décédés dans l'accident. Pour elle aussi, cela n'a pas été facile. D'être considéré comme tout le monde, de réussir son année. Cela n'a pas été facile de vivre à nouveau, de reprendre goût aux choses les plus simples.
Ma lecture a été tellement intense. Gayle Forman a le don de nous attacher à ces personnages peu importe ce qu'ils font. Peu importe ce qu'ils sont devenus.
Cette histoire m'a transmis des émotions puissantes et m'a vraiment permis de m'envoler dans l'univers d'Adam et de Mia. Maintes fois, ma gorge s'est serrée d'émotion.
Ce roman est bien évidemment un coup de coeur, et même j'irai plus loin, un coup de foudre émotionnel, un véritable maelström de sentiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
NathalC
  30 mars 2018
"Là où j'irai" est la suite de "Si je reste".
Ici, le narrateur n'est pas Mia, mais Adam.
L'histoire se déroule 3 ans après l'accident de Mia. On découvre ce qui s'est passé durant cette période mais version Adam.
J'ai moins accroché à cette histoire, plus superficiel, plus "ado" !
Un bon petit moment de lecture, mais sans plus.
Commenter  J’apprécie          310

critiques presse (1)
Ricochet   05 mars 2012
Un récit émouvant, poignant et déroutant qui soulève en chacun de nous une réflexion sur la douleur de la perte, sur la difficulté du deuil, et enfin sur la force de l’amour, de la musique et sur l’appétit de vivre…
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (113) Voir plus Ajouter une citation
LysetteLysette   04 décembre 2018
Je ne pleure pas de chagrin. Je pleure de gratitude.
Commenter  J’apprécie          20
LysetteLysette   04 décembre 2018
Il me fallait quelqu'un à haïr. Et comme tu es la personne que j'aime le plus au monde , c'est tombé sur toi.
Commenter  J’apprécie          00
Mlle_LilyMlle_Lily   06 décembre 2010
" Je commence à comprendre ce que signifie mettre un point final à une histoire. Rien avoir avec un spectaculaire "avant-après". Non, cela s'apparente plutôt à la mélancolie qu'on éprouve à la fin des vacances. Quelque chose de particulier se termine et l'on se sent triste, mais cette tristesse ne peut être que légère parce que ce quelque chose a été une période de bonheur "


Commenter  J’apprécie          700
lillymarronlillymarron   28 novembre 2010
Et je continuerai. J'en suis sûr désormais.
Quitte à la reperdre mille fois, je referais mille fois cette promesse pour l'entendre jouer comme hier soir ou pour l'avoir en face de moi dans le soleil du matin. Ou même simplement pour savoir qu'elle existe quelque part. Vivante.
Commenter  J’apprécie          800
CawaiiCawaii   12 décembre 2010
" Tu vois, ç'aurait été plus facile de mourir. Ça ne veut pas dire que j'aimerais être morte aujourd'hui. Absolument pas. J'ai beaucoup de sastifaction dans ma vie. Mais c'était très dur, surtout au début. Et je ne pouvais pas m'empêcher de penser que tout aurait été plus simple si j'étais partie avec eux. Mais toi tu... tu m'avais demandé de rester. Tu m'avais suppliée de rester. Tu t'étaispenché sur moi et tu m'avais fait une promesse, aussi sacrée que n'importe quel voeu. Je comprends pourquoi tu es en colère, mais tu ne peux pas m'en vouloir. Tu ne peux pas me hair de t'avoir cru sur parole."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Videos de Gayle Forman (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gayle Forman
En quête de bons livres à lire ? Découvrez les auteurs des livres du moment en interview. Entretien avec Gayle Forman à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 29 octobre 2018. Découvrez les mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman "Ce que nous avons perdu", paru aux éditions Hachette Romans. Retrouvez toutes les critiques de ?Ce que nous avons perdu? de Gayle Forman sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Forman-Ce-que-nous-avons-perdu/1062739
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : retrouvaillesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Si je reste - Gayle forman

Pourquoi Mia et sa famille sont-ils coincés chez eux le jour de l'accident ?

A cause d'une tempête
A cause de la neige
Leur maison est mise en quarantaine
A cause d'une journée nationale de grève

7 questions
536 lecteurs ont répondu
Thème : Si je reste de Gayle FormanCréer un quiz sur ce livre
.. ..