AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781021010049
Éditeur : Tallandier (12/03/2015)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Si le château de Versailles évoque irrésistiblement les ors et les fastes de la cour des rois de France, on oublie qu’il était aussi un lieu de vie où cohabitaient non seulement la famille royale, les grands seigneurs mais aussi toute une foule de serviteurs qui ont contribué à son fonctionnement et à sa gloire.
À travers les portraits de dynasties d’hommes et de femmes qui ont travaillé et servi au château, de Louis XIV à Louis XVI, Mathieu da Vinha nous fai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
deesse49
  22 juin 2015
Je tiens à remercier Babelio pour m'avoir fait découvrir ce livre grâce à l'opération masse critique.
J'ai un vis assez mitigé sur ce livre. Je pense qu'il ne s'adresse pas à des amateurs mais plus à des personnes qui ont déjà des connaissances en histoire.
Le résumé peut nous laisser penser que nous allons découvrir les métiers de la cours de Versailles, comment ils se déroulaient or il s'agit plus de présentation de la vie de personnes proches de Louis XIV, de Mme de Maintenon et Mme de Montespan. Donc oui ont découvre leur métier mais ce n'est pas fixer sur ça et pour moi il m'a manqué des choses.
Je me pose tout autant de questions sur les métiers après la lecture de ce livre.
Je me suis même perdus avec tout les noms de personnes, les dates. Je trouve qu'il est dure de s'y retrouvé en ayant peu de connaissance sur cette époque. Il aurait été pratique d'avoir des repères chronologiques en début ou fin d'ouvrages ainsi qu'un plan de Versailles. Beaucoup de pièces y sont décrites mais sans repères c'est compliqué de se repérer.
Je conseille tout de même cet ouvrage à ceux qui possèdent des connaissances sur l'histoire, je pense qu'ils leurs apportera des informations intéressantes.
L'auteur a fait un très beau travail de recherche.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissAlfie
  17 juin 2015
J'ai choisi cette ouvrage lors de la dernière édition de Masse critique avec Babelio en partie sur les conseils d'une amie, mais aussi par intérêt réel pour la petite histoire qui fait la grande. Je pensais que Mathieu da Vinha allait me faire découvrir véritablement les coulisses de Versailles, les différentes tâches qui existaient. Par exemple, comment les menus étaient-ils préparés, vers qui se tournaient les personnes au service du roi pour les vêtements, comment les réceptions s'organisaient, etc.
En réalité, Mathieu da Vinha propose surtout de courtes et brèves biographies de personnes placées à des postes clés autour de la famille royale (prêtre, garde-robe, gouvernante, etc.). Il donne une foule de détails généalogiques, patrimoniaux, qui, je l'avoue, m'ont rapidement perdue et noient le rôle que ces hommes et femmes ont pu avoir dans l'Histoire de France.
L'ensemble reste néanmoins très intéressant, même si j'avoue être passée en grande partie à côté de cet ouvrage car il ne répondait pas à ce que j'en attendais. Mathieu da Vinha démontre que tout ce petit monde est au final extrêmement fermé, l'endogamie est omniprésente, et les charges se refilent de pères en fils en espérant que chacun soit un peu plus près du pouvoir. A travers ces biographies, il peint le tableau d'une époque où les charges se revendaient, rendant compliqué la maîtrise de l'entourage proche du roi, entourage qui restait néanmoins empreint des codes de la noblesse même si la bourgeoisie commençait à y accéder.
Ouvrage de qualité, j'avoue que je suis complètement passée à côté. Mais que cela ne vous rebute pas : je suis sûre qu'il y a beaucoup à apprendre en le lisant !
Lien : http://croqlivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
melodbellaisa
  15 février 2020
portraits de dynasties d'hommes et de femmes qui ont travaillé et servi au château, de Louis XIV à Louis XVI,le parcours et la destinée d'entrepreneurs, de maçons, d'officiers de la chambre, de la garde-robe, d'un colonel des gardes-suisses, d'un grand maréchal des logis, de concierges du château et de la ménagerie, de l'intendant de Mme de Maintenon, du curé de Versailles, de la gouvernante des Enfants de France ou encore des cuisiniers des rois, qui tous ont été, à leur manière, les artisans de la construction et du rayonnement de Versailles.
Commenter  J’apprécie          10
Adrienne
  02 novembre 2017
En douze chapitres, l'auteur présente douze familles actives à la cour de Versailles: entrepreneurs, musiciens, militaires, intendants, femmes de chambre, cuisiniers, concierges... pour ce qui est des "petites gens" mais aussi le duc De La Rochefoucauld ou la gouvernante des enfants de France, la maréchale de la Mothe-Houdancourt.
C'est précisément cet aspect 'famille', généalogie, qui est le plus intéressant: tout est basé sur de nombreuses archives, de sorte qu'on est bien informé sur les revenus, les dots, les legs, les contrats, les appointements, les dates et les lieux... mais pas ou peu sur les gens. A part leurs titres, leur fonction, leur travail, leurs liens de famille, on ne les connaît pas. Il est fort rare en effet qu'on ait une idée de leur physique, de leur caractère, de leur vie.
Par contre, on y apprendra les rouages du système mis en place à Versailles, avec les charges qui s'achètent et peuvent se transmettre aux descendants, l'ascension ou le déclin de quelques-unes des familles qui ont fait partie de ce système.
Je dois dire que ce que j'ai le plus apprécié dans cet ouvrage, ce sont les annexes
Lien : http://adrienne.skynetblogs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   14 juin 2017
Rappelons aussi le sens du terme « courtisan » qui, étymologiquement, désignait toute personne vivant à la Cour et par conséquent, originellement, toute personne formant l’entourage immédiat du souverain, c’est-à-dire ses domestiques. Versailles n’était pas exempt de cette tradition et, pour faire fonctionner cette immense machine, plusieurs milliers de personnes furent convoquées, depuis les plus simples marmitons qui travaillaient dans les cuisines jusqu’aux plus grands seigneurs qui présentaient la chemise au roi lors de son lever le matin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 juin 2017
« La personne, voire la vie du roi est continuellement en la possession, et en la puissance de ses officiers domestiques : s’ils sont méchants et traîtres, il est du tout impossible d’exempter notre Alexandre d’un mauvais complot ». Aux dires du juriste, il fallait se méfier notamment des Grands (y compris la famille du prince), capables de placer leurs fidèles dans l’entourage royal : où se situait la loyauté entre une fidélité sans faille envers celui auquel on s’était donné (par simple proximité géographique parfois) et la fidélité au roi ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 juin 2017
Le Roi est peut-être l’homme de son royaume qui pense le plus juste, et qui s’explique le plus agréablement.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Mathieu da Vinha (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu da Vinha
Au service du roi, de Mathieu Da Vinha
autres livres classés : louis xivVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1992 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre