AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Rosenthal (Autre)
ISBN : 2253032069
Éditeur : Le Livre de Poche (1983)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 255 notes)
Résumé :
Source : 4ème de couverture du livre (ISBN 2-253-03206-9)

1942. Rommel a pris Tobrouk et l’Égypte est sur le point de tomber aux mains des nazis.
Dans le grouillement du Caire où le destin vacille encore, une lutte à mort s’engage entre :
Un espion allemand qui, à l’abri chez sa maîtresse, une voluptueuse danseuse égyptienne, transmet chaque jour des renseignements à Rommel en utilisant un émetteur radio et un exemplaire de Rebecca de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
Gwen2110 janvier 2014
  • Livres 5.00/5
Ce qui est à la fois caractéristique et très fort avec Ken Follett, il faut bien le reconnaître, c'est qu'il s'appuie sur l'Histoire pour tisser la toile de ses romans d'espionnage au parfum de thriller. Or, normalement, le lecteur a, avec le recul (et la réminiscence de quelques cours d'histoire), une petite idée, même vague, des dénouements historiques des faits traités et cependant l'auteur, par son style très scénaristique, parvient à entretenir un suspense haletant qui le ferait presque douter que le dénouement historique est bien celui qu'il a en tête. Tiens, et si, mine de rien, on allait conforter ses acquis en jetant un oeil dans Le Robert 2 ?
Si, si, la campagne d'Egypte (celle de Rommel, pas celle de Bonaparte) s'est bien terminée par l'échec de l'Afrika Korps et pourtant, le duel implacable qui oppose au Caire, en 1942, les deux protagonistes principaux du « Code Rebecca », l'espion allemand Alex Wolff et le contre-espion britannique William Vandam, est tellement intense qu'elle laisserait planer le doute !
Dans le « code Rebecca », on retrouve avec plaisir tout le piment de « l'Arme à l'oeil» mais avec, pour décor, non plus l'humidité glaciale d'Aberdeen mais la chaleur méditerranéenne du Caire. Tous les ingrédients habituels de Ken Follett sont là pour plonger le lecteur dans un très bon roman d'aventures : action, espionnage, course contre la montre, romance et suspense.
Et comme j'ai coutume de le dire, dans quel autre contexte que celui de la Seconde Guerre mondiale la narration manichéenne de Ken Follett peut-elle trouver une plus juste légitimité ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          441
jfponge
jfponge31 janvier 2016
  • Livres 3.00/5
Un homme franchit le désert, suivant en solitaire l'antique piste des caravanes, d'El-Agela sur la côte libyenne jusqu'à Assiout, sur la rive occidentale du Nil en Haute-Égypte. Nous sommes au coeur de la seconde guerre mondiale, au moment où l'Égypte, encore sous mandat britannique, est convoitée par Rommel à la tête de l'Afrika Korps. Notre homme est un espion à la solde des forces de l'Axe, camouflé derrière la façade d'un riche homme d'affaires. Tel est le début d'un récit riche en péripéties, qui va opposer deux forces et deux intelligences, celle du colonel Vandam au service de Sa Majesté, et notre voyageur du désert. L'enjeu : le code "Rebecca", du nom du célèbre roman de Daphné du Maurier, qui sert de base aux messages cryptés que notre diabolique espion fait parvenir au général allemand, plongeant l'armée anglaise dans une suite d'échecs retentissants. Tous les ingrédients du roman d'espionnage (et de la réalité de celui-ci) sont au rendez-vous. Chaque camp fourbit ses armes, parmi lesquelles figurent en bonne place séduction et trahison. le récit est habilement mené, sur un ton très réaliste quoiqu'un peu manichéen, bons et méchants étant clairement identifiés. On est très loin de John le Carré, mais on se laisse aisément prendre au jeu. Un excellent divertissement…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
dgwickert
dgwickert13 février 2016
  • Livres 4.00/5
Thriller historique: "La guerre du Caire".
1942 : Rommel s'approche du Caire, détenu par les anglais.
L'espion allemand Wolff s'est introduit au Caire, et s'efforce de faire parvenir a Rommel les intentions des anglais. le major anglais Vandam, un des responsables du service de sécurité au Caire, essaie, sans succès, de le neutraliser. Mais Wolff kidnappe le fils de Vandam...
Extrait : "Il essaie d'etre brave. Il ne devrait pas. Il devrait crier, pleurer, piquer une colere, comme un enfant. Wolff ne saurait pas quoi faire. Mais il ne le fera pas, bien sur, car on lui a appris a etre dur, a ravaler ses cris, ses larmes, a se dominer. Il sait comment agirait son pere. Et qu'est ce qu'on petit garcon fait d'autre que d'imiter son pere?"
Question : Rommel a-t-il vraiment perdu l'Africakorps a cause du contre espionnage anglais?
Bonjour Yafa.
Merci du compliment.
Oui, je l'ai lu. Voir dans la section "critique"
http://www.guidelecture.com/forum/forum_posts.asp?TID=2205
Pour moi, c'est le moins bon des Follett ! Je pense que Ken a été moins minutieux sur ce coup !...Mais c'est vrai qu'il est léger, rafraichissant, et rapide à lire (petit livre)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
chevalierortega33
chevalierortega3321 septembre 2013
  • Livres 5.00/5
C'est le 1er roman que j'ai lu de Ken Follett. C'est pour ça qu'il est noté *****. Il m'a laissé un très bon souvenir avec ses ingrédients : suspens, aventure, romance etc ... sur fond historique comme d'habitude avec cet auteur.
Son intrigue se déroulant pendant la dernière guerre mondiale, il est toujours aussi prenant de le lire de nos jours.
Il a dû susciter des vocations d'agents secrets en son temps.
Commenter  J’apprécie          70
philo15
philo1525 avril 2012
  • Livres 3.00/5
Ayant particulièrement apprécié "Les piliers de la Terre", j'ai souhaité mieux connaître cet auteur. J'ai trouvé "Le code Rebecca" à la bibliothèque. Je ne suis pas forcément amatrice de ce genre de littérature, mais je pense pouvoir dire que ce titre est un bon roman du genre. On y trouve de l'action, du suspense, une romance. L'auteur a encore une fois fait une recherche documentaire fouillée quand au déroulement des évènements historiques.
Ce que j'ai aussi retrouvé, c'est la vie intérieure très riche des personnages, Ken Follet nous fait suivre leur cheminement, leur évolution. Cela leur donne une réelle existence, une profondeur, qui tout comme dans "Les piliers de la Terre" apporte un véritable plus à l'histoire.
Je crois que les amateurs d'espionnage apprécieront.
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
GrouchoGroucho29 avril 2015
Au fond de la pile à demi calcinée se trouvait un livre, un roman en anglais. Vandam fronça les sourcils. Il ouvrit le livre et lut la première ligne : "La nuit dernière, j'ai rêvé que je retournais à Manderley." Le livre s'appelait Rebecca et l'auteur, Daphné du Maurier. le titre lui était vaguement familier. Vandam avait l'impression que sa femme avait dû le lire.
.../...
Vandam se gratta la tête. C'était pour le moins, une étrange lecture pour l'Afrikakorps.
Et pourquoi était-il en anglais ?
Le livre aurait pu être pris sur un soldat anglais fait prisonnier, mais Vandam estima que c'était peu probable : d'après son expérience, les soldats lisaient de la pornographie, des romans policiers et la Bible. Il n'arrivait pas à imaginer les Rats du désert s'intéressant aux problèmes de la maîtresse de Manderley.
Non, le livre était ici dans un but précis. Lequel ? Vandam n'envisageait qu'une seule possibilité : c'était la base d'un code.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lucile-slucile-s14 mai 2012
Les gens n’aiment pas mon égalité d’humeur…ça les agace toujours. Ceux qui travaillent avec moi, en revanche aiment bien ça. Ils savent que lorsqu’ils sont au bord de l’affolement, quand ils ont le sentiment qu’ils vont craquer, ils peuvent venir me trouver et me parler de leurs problèmes ; et que si l’on ne voit pas de solution, je leur dirai la meilleure chose à faire, parce que je vois que c’est un problème et que je garde mon sang-froid ils repartent rassurés et font ce qu’ils ont à faire. Tout ce que je fais c’est clarifier le problème et de refuser de me laisser effrayer pas son ampleur ; mais c’est tout ce dont ils ont besoin. Toutefois… exactement la même attitude exaspère souvent d’autres gens : mes supérieurs, mes amis, Angela, toi… Je n’ai jamais compris pourquoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dupuisjlucdupuisjluc12 juillet 2014
"Je crois que tu es un de ces hommes qui deviennent plus beaux en vieillissant, dit-elle.
- Attends que je perde mes dents."
(p.379)
Commenter  J’apprécie          30
dupuisjlucdupuisjluc13 juin 2014
- Je ne compte sur personne ! fit Rommel. Je suis celui sur qui tous les autres comptent.
(p.55)
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Ken Follett (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Follett
Vidéo de Ken Follett
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le pays de la liberté

Dand l'église du village qui prend position contre Sir George Jamisson?

Jimmy Lee
Mack Mc Ash
Harry Ratchett
Dermot Riley

9 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays de la liberté de Ken FollettCréer un quiz sur ce livre
. .