Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Henriette Valot (Traducteur)
> Georges Piroué (Traducteur)

ISBN : 2070712621
Éditeur : Gallimard (1988)


Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Écrivain de théâtre universellement connu, le conteur Pirandello reste à découvrir pour l'essentiel, et l'un pourrait bien égaler l'autre avec le recul du temps. Jamais sa gloire de dramaturge ne le détourna du récit br... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par colimasson, le 05 décembre 2014

    colimasson
    Non pas une nouvelle par jour mais une nouvelle par mois sont contenues dans ce recueil bilingue italien/français suite à une sélection opérée sur un corpus total qui en comprend environ deux cent cinquante.

    De forme courte et de langage simple, leur fond se veut incisif et souvent cruel pour les opinions préconçues, les préjugés réducteurs, les vues de l'esprit étroites et les raccourcis de pensée. Pirandello a surgi dans le paysage littéraire italien en opposition avec le succès de l'esthétique décadente et baroque de Gabriele d'Annunzio –en témoigne son langage dépouillé- et dans un dépassement du vérisme –version italienne du naturalisme- incarné par Giovanni Verga. Il en résulte des instantanés de vie sicilienne qui ne se confondent pas avec l'idéalisation irréaliste d'un pays imaginé dans une authenticité et une sagesse fantasmées. Pas tiraillé par l'envie de faire montre de cohérence ni d'unité, il s'amuse au contraire à faire éclater toutes les fictions que l'homme s'invente et lui retire ses couches de civilité, de politesse et d'hypocrisie pour en dévoiler la folie et la cruauté, dans une proximité parfois alarmante avec la sagesse.

    Ce recueil contient les Nouvelles suivantes :
    - le train a sifflé : L'employé modèle Belluca est devenu fou. Enfermé dans un asile, il passe sa journée à siffler comme un train. Pourquoi ?
    - Nos souvenirs : Carlino Bersi est devenu célèbre. Lorsqu'il rentre dans son village natal après des années, il découvre les mémoires que lui a données un certain ami d'enfance Palumba. Mais Carlino Bersi ne connaît pas cet individu…
    - La vérité : Tarara a tué sa femme qui a commis l'adultère. Toutefois, les raisons de son crime semblent être autres…
    - La mouche : La vie d'un homme peut se jouer à un détail insignifiant.
    - Monde de papier : Balicci a passé sa vie à lire. Son oculiste lui interdit désormais cette activité car sa vue défaillante risque de le conduire à la cécité.
    - Toutes les trois : Trois femmes se battent autour d'un enfant, fils d'un homme mort qu'elles ont aimé.
    - le frac étroit : le professeur Gori sauve le mariage de Cesara Reis. Quel rapport avec son frac étriqué ?
    - Tu ris : Un pauvre homme passe ses nuits à rire. Sa femme ne supporte plus cette situation. Il est temps d'élucider le mystère de ces nuits géniales.
    - Mal de lune : Sidora a épousé Bata mais elle se morfond de Saro. D'autant plus qu'à chaque pleine lune, Bata se prend pour un loup-garou… Comment réconforter Sidora ?
    - le chevreau : Mignon petit chevreau noir deviendra grand… Ethel Holloway n'avait pas pensé à ce détail.
    - La vengeance du chien : Un pauvre chien devient la cible des discordes entre riverains dans un village sicilien.
    - le lever du soleil : Gosto déplore sa vie. Et si, avant de mourir, il allait observer un lever de soleil ?

    En complément de l'œuvre de Pirandello, ces petites Nouvelles valent le coup d'œil.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par liratouva2, le 07 mars 2011

    liratouva2
    Le train a sifflé
    Il délire. Début de fièvre cérébrale ont dit les médecins alors on l'a interné, à l'asile psychiatrique de la ville où il travaille depuis toujours. Ses camarades de bureau lui ont rendu visite et ont pris plaisir à répéter toute la journée ce diagnostic à qui voulait l'entendre. «Il délire! Folie furieuse!»
    Cependant la vérité est ailleurs mais personne ne s'en doute
    Voilà un être dont tout le monde se moque et profite, un écrasé de la vie qui, un matin, se révolte, s'exalte, s'enflamme au point d'étonner son entourage qui préfère le voir enfermé.
    Qu'a–t-il dit de si terrible?
    Il a répété toute la journée qu'il avait entendu le train siffler la nuit. «Le train a sifflé. le train a sifflé.»
    On s'est étonné d'abord. On a ri sans rien comprendre. On s'est moqué de lui puis inquiété et on l'a enfermé.
    Mais là encore la vérité est ailleurs et l'homme est tout à fait sain d'esprit.
    Il faudrait juste comprendre sa vie en famille, bien plus sombre encore que sa vie au bureau.
    Le sifflement du train perçu en pleine nuit l'a réveillé, secoué, fait renaître à l'existence. Maintenant il exulte. Il est heureux!
    Il se sent vivre enfin. Il a senti le frisson, la palpitation du temps!
    «Maintenant le monde s'est réintroduit dans son esprit. Il peut se libérer de temps en temps de son tourment pour respirer, par l'imagination, une goulée d'air dans le monde.»
    J'aime beaucoup Pirandello que je me mets à relire après de longues années d'oubli.
    Luigi Pirandello est un écrivain Italien, poète, nouvelliste, romancier et dramaturge, né le 28 juin 1867 à Agrigente en Sicile durant une épidémie de choléra, et mort à Rome le 10 décembre 1936. Son œuvre a été récompensée du Prix Nobel de littérature en 1934.


    Lien : http://liratouva2.blogspot.com/2011/03/nouvelles-pour-une-annee-de-l..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (10)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par colimasson, le 20 décembre 2014

    Pendant la journée […] le chien par peur restait muet. Couché par terre, le museau allongé sur ses deux pattes de devant.

    -La vengeance du chien-

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par colimasson, le 18 décembre 2014

    Secoué par sa femme d’une rageuse traction du bras, cette nuit-là encore le pauvre M. Anselmo fut arraché à son sommeil.
    - Tu ris !
    Hébété, le nez encombré de sommeil et le souffle légèrement sifflant d’avoir été réveillé en sursaut, il déglutit, gratta sa poitrine hirsute et dit, la mine sombre :
    - Encore… Bon Dieu… Encore cette nuit ?
    Toutes les nuits ! Toutes les nuits ! mugit sa femme, livide de dépit.

    -Tu ris-
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par colimasson, le 16 décembre 2014

    La vie, il ne l’avait pas vécue ; il pouvait dire qu’il n’avait jamais bien vu quoi que ce soit : à table, au lit, dans la rue, sur les bancs des jardins publics, toujours et partout il n’avait fait que lire, lire, lire. Et maintenant, aveugle, en face de la réalité vivante qu’il n’avait jamais vue […].

    -Monde de papier-

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par colimasson, le 14 décembre 2014

    [Défense de Tarara après l’assassinat de sa femme pour cause d’adultère]

    Je voulais dire, Excellence, expliqua Tarara, la main de nouveau sur la poitrine, je voulais dire que je l’ai fait, bon. Et voilà tout. Oui, je l’ai fait, Excellence, et je me tourne vers messieurs les jurés, je l’ai bel et bien fait, messieurs les jurés, parce que je n’ai pas pu faire autrement, bon, c’est tout.

    -La vérité-
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par colimasson, le 13 décembre 2014

    En visitant après de très longues années le petit pays où j’étais né, où j’avais passé mon enfance et ma première jeunesse, je m’apercevais bien que, sans avoir pourtant changé en rien, il n’était vraiment pas tel qu’il était resté en moi, dans mes souvenirs.

    -Nos souvenirs-

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation










Sur Amazon
à partir de :
17,67 € (neuf)
8,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Nouvelles pour une année, tome 4 par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Quiz