AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.03 /5 (sur 153 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1936
Biographie :

Jean-Yves Tadié, né en 1936, est professeur d’université à la Sorbonne (Paris IV) et directeur des collections « Folio classique » et « Folio théâtre ».
Ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (promotion 1956), il est agrégé et docteur ès lettres. Biographe et spécialiste de Marcel Proust, il a dirigé, en 1987, la nouvelle édition d’À la recherche du temps perdu dans la Bibliothèque de la Pléiade, couronnée en 1988 par le prix de l'Académie française. Il a également dirigé et préfacé le premier volume des "Ecrits sur l'art" d'André Malraux dans la Bibliothèque de la Pléiade (Gallimard, 2004). J.-Y. Tadié a été directeur de l'Institut français de Londres.

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Yves Tadié   (50)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jean-Yves Tadié vous présente les ouvrages "L'Herne Proust" (Éditions de L'Herne) et "Les soixante-quinze feuillets : et autres manuscrits inédits" (Gallimard) dont il a assuré respectivement la direction et la rédaction de la préface. Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/livres/2507142/marcel-proust https://www.mollat.com/livres/2502305/marcel-proust-les-soixante-quinze-feuillets-d-apres-le-manuscrit-conserve-a-la-bibliotheque-nationale-de-france-departement-des-manuscrits-et-autres-manuscrits-inedits Note de musique : © mollat Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
Podcasts (12) Voir tous


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Tandarica   08 juillet 2015
Marcel Proust : La cathédrale du temps de Jean-Yves Tadié
C'est quand Ruskin est bien loin de nous que nous traduisons ses livres et tâchons de fixer dans une image ressemblante les traits de sa pensée. Aussi ne connaîtrez-vous pas les accents de notre foi ou de notre amour, et c'est notre piété seule que vous apercevrez çà et là, froide et furtive, occupée, comme la Vierge Thébaine, à restaurer un tombeau.

in préface pour La Bible d'Amiens de John Ruskin

(Témoignages et documents, page 102)
Commenter  J’apprécie          70
Marti94   27 novembre 2014
Marcel Proust : La cathédrale du temps de Jean-Yves Tadié
Tout le monde n’aime pas Proust. Les éditeurs ont été les premiers à soulever les objections qu’on lui fera toujours : longueur, absence d’intrigue, peintures mondaines. Bref, un ennuyeux.

Il a fallu longtemps pour que Proust accède à la gloire. Du côté de chez Swann n’est bien accueilli que par des amis. A l’ombre des jeunes filles en fleurs obtient en revanche le prix Goncourt le 10 décembre 1919.

Commenter  J’apprécie          70
chartel   16 octobre 2010
La littérature française, Tome 2 : Dynamique et histoire de Jean-Yves Tadié
Il faut penser le roman, tout au long du XIXe siècle, non comme un genre fixé, comme peut l’être la poésie lyrique, la comédie ou le drame, mais comme un processus en continuel développement, un projet collectif dont chaque œuvre représente une avancée, vers un horizon qui recule toujours. Le roman, né de la confusion, ne peut exister que dans le devenir et l’inachèvement.
Commenter  J’apprécie          70
Marti94   22 novembre 2014
Marcel Proust : La cathédrale du temps de Jean-Yves Tadié
Personnage le plus célèbre de Proust, Charles Swann, fils d’agent de change, est un dandy d’origine israélite, inspiré par un modèle réel, Charles Haas, comme lui membre du club le plus fermé de Pris, le Jockey-club.
Commenter  J’apprécie          70
chartel   16 octobre 2010
La littérature française, Tome 2 : Dynamique et histoire de Jean-Yves Tadié
La littérature moderne, celle qui vise l’exténuation, n’en finit pas d’en finir. Il y a toujours autre chose dont se débarrasser, et le silence essentiel, la fin de la littérature, reste une utopie ou une limite intouchable. La littérature a survécu tout au long du siècle [XXe] à la fois grâce à son idéal et malgré lui, non pas en trichant et dans l’imposture, mais en jouant ou en se jouant.
Commenter  J’apprécie          60
chartel   11 septembre 2010
La littérature française, Tome 1 : Dynamique et histoire de Jean-Yves Tadié
Le privilège exceptionnel de Molière est qu’en sa personne se sont rencontrées toute la sagesse humaniste et la plus formidable aptitude à faire du théâtre : ainsi, comme acteur aussi bien que comme auteur, il avait conscience de faire très exactement du théâtre au second degré. Cette conjonction explique que son œuvre se caractérise par un phénomène de théâtralité généralisée, où le comédien se met à jouer un autre rôle, où une pièce s’inclut dans une autre pièce, où l’acteur devient spectateur d’autres acteurs ; bref, où le théâtre pénètre le théâtre.
Commenter  J’apprécie          50
andras   31 mars 2018
Le lac inconnu : Entre Proust et Freud de Jean-Yves Tadié
Avant l'intelligence, écrit Proust à Jacques Rivière, je pose l'inconscient. Mon attention, explorant mon inconscient, dit le Narrateur du "Temps retrouvé', allait chercher le livre intérieur de signes inconnus, lecture qui est un acte de création. Elle « allait chercher, heurtait, contournait, comme un plongeur qui sonde ». Ainsi le héros de la Recherche comme les héroïnes des Plaisirs et les Jours, comme Jean Santeuil, exacts contemporains des lettres à Fliess [avec qui Freud a entretenu une abondante correspondance, de 1887 à 1904], tourne-t-il son regard vers lui-même et pratique-t-il, comme leur auteur, l'auto-analyse ; « Ce que nous n'avons pas eu à déchiffrer, à éclaircir par notre effort personnel, écrit Proust, ce qui était avant nous, n'est pas à nous. Ne vient de nous-mêmes que ce que nous tirons de l’obscurité qui est en nous et que ne connaissent pas les autres. » Cette obscurité se trouve, ajoute-t-il un peu plus loin, « aux profondeurs où ce qui a existé réellement gît inconnu de nous. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
chartel   11 septembre 2010
La littérature française, Tome 1 : Dynamique et histoire de Jean-Yves Tadié
Corneille a systématiquement choisi de mettre en scène des héros incapables de commettre la moindre faute – alors que depuis Aristote le héros de la tragédie se définit précisément par le fait de commettre une faute -, et c’est ce qui permet de comprendre la forme particulière de son théâtre tragique : toute l’entreprise théâtrale de Corneille a consisté à apporter des réponses presque constamment différentes à cette question fondamentale : comment faire d’un héros sans faiblesse le personnage central d’un sujet tragique.
Commenter  J’apprécie          40
Marti94   27 novembre 2014
Marcel Proust : La cathédrale du temps de Jean-Yves Tadié
Une des qualités d’« A la recherche du temps perdu » est de s’intéresser aux gens simples, au monde de la campagne, aux classes populaires. Cet intérêt était celui de Proust lui-même.
Commenter  J’apprécie          50
Tandarica   08 juillet 2015
Marcel Proust : La cathédrale du temps de Jean-Yves Tadié
Là où la vie emmure, l'intelligence perce une issue. (page 97)
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Qui a écrit cette oeuvre?

Qui a écrit 1984 ?

H.G Wells
O Wells
S Beckett
G Orwell

11 questions
8598 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur