AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.72 /5 (sur 125 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Caen , le 19/09/1919
Mort(e) à : Paris , le 08/11/2017
Biographie :

Roger Grenier est un écrivain, journaliste et homme de radio français. Il est régent du Collège de Pataphysique.

Pendant la guerre, Roger Grenier suit les cours de Gaston Bachelard à la Sorbonne avant de participer en 1944 à la libération de Paris. Puis il est engagé par Albert Camus dans l'équipe de Combat et à France Soir.

Il suit les procès de la libération auxquels il consacre son premier essai, en 1949, sous le titre Le Rôle d'accusé. Homme de radio, scénariste pour la télévision et le cinéma, il est conseiller littéraire pour Gallimard où il est rentré en 1964.

Il a reçu le Grand prix de l'Académie française, en 1985, pour l'ensemble de son œuvre, composée de plus d'une trentaine d'ouvrages, des romans dont Le Palais d'hiver en 1965 et Ciné-roman, Prix Femina en 1972, des essais et des nouvelles.


+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
? Souscrivez à la chaîne ici : https://bit.ly/2He1eW2 Texte intégral lu par Albert Camus en Avril 1954. En juin 1942, paraît un court roman L?Etranger. L?auteur est un inconnu de 28 ans qui allait non seulement modifier l?histoire de la littérature française, mais aussi celle de la philosophie du XXe siècle avec la formulation du sentiment de l?absurdité du destin humain. Les 7, 8 et 9 avril 1954, Albert Camus enregistre l?intégralité de son texte pour la radio nationale (O.R.T.F). Il reçoit le prix Nobel en 1957. Frémeaux & Associés et l?INA (Institut National de l?Audiovisuel) en accord avec Gallimard ont décidé de restaurer cet enregistrement et de mettre à la disposition du public, la lecture sonore de ce chef-d?oeuvre par son auteur. Recruté par Albert Camus comme journaliste à Combat, auteur d?une biographie intellectuelle sur Camus et éditeur de son oeuvre complète en 9 volumes, grand prix de littérature de l?Académie Française pour l?ensemble de son oeuvre, Roger Grenier a réalisé le Livret accompagnant ce coffret sonore de 3 compact disques. Cet enregistrement attachant, révèle l?importance de notre patrimoine sonore permettant l?écoute de la pensée des grands intellectuels de l?histoire contemporaine. Patrick Frémeaux ?Enregistrement de l'introduction et du début du chapitre 1. Pour accéder à l'intégralité du contenu RDV sur : https://bit.ly/2HCiaT1 ---- Suivez Frémeaux & Associés sur ?? Facebook : https://www.facebook.com/disquesfremeaux/ ?? Twitter : https://twitter.com/fremeaux_as ?? Instagram : https://www.instagram.com/fremeauxetassocies/ ?? Pinterest : https://www.pinterest.fr/librairieaudio1/ ?? Youtube : https://bit.ly/2He1eW2
+ Lire la suite
Podcasts (10) Voir tous

Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   21 mai 2014
Les Larmes d'Ulysse de Roger Grenier
(...) Et s'ils (amis de la nature, mais "chasseurs" ) connaissent mieux que d'autres le comportement et le caractère des chiens, ils ne peuvent s'empêcher de les considérer d'un point de vue un peu trop fonctionnel. Car finalement le chien de chasse, le gardien de troupeaux, le chien de traineau, le chien d'avalanche, le chien policier ont une utilité dérisoire, à côté de celle du chien qui ne sert à rien. Celui-là est fait pour donner et recevoir l'amitié et l'amour. (p.93)
Commenter  J’apprécie          273
fanfanouche24   27 juillet 2014
Le palais des livres de Roger Grenier
Dans son discours de Stockholm , en 2006, le Prix Nobel Orhan Pamuk a fait le tour de la question:"J'écris parce que j'en ai envie. J'écris parce que je ne peux pas faire comme les autres un travail normal. J'écris pour que des livres comme les miens soient écrits et que je les lise. J'écris parce que je suis très fâché contre vous tous, contre tout le monde. J'écris parce qu'il me plaît de rester enfermé dans une chambre, à longueur de journée. J'écris parce que je ne peux supporter la réalité qu'en la modifiant. J'écris pour que le monde entier sache quel genre de vie nous avons vécu, nous vivons, moi, les autres, nous tous, à Istanbul, en Turquie. J'écris parce que je crois par dessus-tout à la littérature, à l'art du roman. J'écris parce que c'est une habitude et une passion. J'écris parce que j'ai peur d'être oublié. J'écris parce que je me plais à la célébrité et à l'intérêt que cela m'apporte. J'écris pour être seul..." (p.176/ Folio, septembre 2012)

Commenter  J’apprécie          240
fanfanouche24   28 mai 2014
Instantanés de Roger Grenier
-Marc Bernard, le fils du chercheur d'or"-



Marc Bernard était tout à fait lucide. Il s'est interrogé lui-même sur son goût de liberté, avec sa conséquence inévitable, une certaine solitude. Il en parle dans- Mayorquinas-:

"Si l'on me demandait pourquoi je fuis les hommes, je ne saurais quoi répondre. Ils n'ont pas été dans l'ensemble hostiles, et je n'ai jamais beaucoup compté sur eux pour tenter d'être heureux... La liberté pour moi est la source du bonheur; c'est de là qu'il jaillit et court au hasard des heures. Mais il a son revers; ce qui était choix devient habitude, nécessité. Le goût de la solitude agit peu à peu comme une drogue." (p.30)
Commenter  J’apprécie          240
fanfanouche24   29 mai 2014
Le palais des livres de Roger Grenier
Plus ou moins, écrire est une entreprise de séduction.Du lecteur,bien sûr.Mais aussi, secrètement, de celui ou celle avec qui tout peut commencer, ou avec qui tous les autres moyens ont échoué, ou encore avec qui tout est fini, bref avec qui on a un compte amoureux à régler. ( Folio, 2012, p.115)
Commenter  J’apprécie          230
fanfanouche24   29 mai 2014
Le palais des livres de Roger Grenier
-Ecrire l'amour, encore-

Que nos livres, à défaut d'être promis à l'immortalité, deviennent ainsi des mots de passe qui restent ensuite, comme des précieuses reliques, dans la mémoire des amants, voilà sans doute ce que nous pouvons leur souhaiter de mieux. (p.118, Folio, 2012)
Commenter  J’apprécie          220
fanfanouche24   08 juin 2014
Pascal Pia, ou, Le droit au néant de Roger Grenier
A rapprocher du sentiment de Camus:

"Nous sommes quelques-uns à ne pas supporter qu'on parle de la misère autrement qu'en connaissance de cause" (p.54)
Commenter  J’apprécie          210
fanfanouche24   28 mai 2014
Instantanés de Roger Grenier
-Un jeune homme fou de littérature, Gaston Gallimard-



Deux sortes d'hommes laissent une grande oeuvre: ceux qui sont mus par une idée fixe, et ceux qui, curieux de tout, incarnent pleinement leur époque. Gaston Gallimard relève des deux genres. Son idée fixe est la littérature, et sa curiosité fait de lui un découvreur. (p.81)
Commenter  J’apprécie          200
fanfanouche24   30 mai 2014
Fidèle au poste de Roger Grenier
Ce qui fait rêver, avec le morse, c'est le légendaire S.O.S, trois points, trois traits, trois points. Beaucoup passent leur vie à en lancer, sans grand espoir d'être entendus. Et nos livres, que sont-ils d'autres ? (p.18)
Commenter  J’apprécie          190
fanfanouche24   30 mai 2014
Le palais des livres de Roger Grenier
-Ecrire l'amour, encore...-



Il faut ajouter, au sujet de la vie privée, un paradoxe majeur qui concerne l'amour. Aimer appartient au domaine de l'intime, ce qui n'empêche pas l'amour d'être un éternel sujet d'inspiration littéraire. (...)

Sans amour, nos oeuvres ont vite fait de devenir anémiques. (Folio, 2012, p.109)
Commenter  J’apprécie          180
fanfanouche24   29 juin 2014
Instantanés de Roger Grenier
cf. "L'Arcadie de Guy Marester" de Roger Grenier (Instantanés , Gallimard, 2007, p.154-155)



" Déjà indiscrets comme de vrais journalistes, nous avons vite découvert l'étrange cursus de notre nouveau collègue. Ingénieur, il avait été chargé de recherches dans la métallurgie, mais il avait aussi une licence de philosophie. Il aimait l'art grec et la peinture moderne. Bach et Faulkner. Plus étonnnant, cet oiseau des îles affichait une passion pour l'alpinisme (...)



-Autrefois en Arcadie-, son premier roman (...)

Tous les éléments de la personnalité future de Marester s'organisent lentement dans ce roman. A la Guadeloupe, un père et une mère divisés, une soeur infirme et la vieille Tontine aux pieds nus sont sa première société humaine. La deuxième partie est le récit de l'engagement de Christian dans la guerre, de sa désertion et de son retour à Paris. Dans la dernière partie, pendant une course solitaire en haute montagne, Christian retrouve, à défaut de l'esprit d'enfance, l'apaisement, la sérénité"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur
.. ..