AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sébastien Bigini (Traducteur)
ISBN : 2871298025
Éditeur : Kana (30/06/2005)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Ginta est un jeune garçon qui passe son temps à rêver de mondes féeriques. Un jour, une porte spatio-temporelle donnant sur un autre monde apparaît devant lui. Il décide de la franchir... Mär, un manga d'action et d'aventure absolument époustouflant !
Le titre, Mär, vient de l'allemand "Märchen", "conte de fée". Ce sont aussi, vous l'aurez deviné, les premières lettres du sous-titre de ce manga : "Märchen Awaken Romance".

Ginta Toramizu, un col... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  30 juin 2015
Malgré un tome 1 médiocre et des couvertures pas spécialement engageantes, "Mär", ou "Märchen Awakens Romance", est petit shonen nekketsu magique divertissant qui pourra pleinement trouver son public auprès des plus jeunes. Mais si vous cherchez une histoire qui développe scénarii et personnages, passez votre chemin !

Ginta est un élève de quatrième pas très doué, myope et asthmatique. Jour après jour, il geek jusqu'à point d'heure sur des JdR vidéoludiques avant de s'endormir en classe pour rêver d'exploits fantasy dont est friande son amie d'enfance Koyuki. Il est élevé seule par sa mère alternant laxisme et autoritarisme, qui gagne sa vie en écrivant des contes pour enfant depuis la mystérieuse disparition du père de Ginta 6 ans auparavant…
Un jour, il est transporté dans le monde merveilleux de Mär par Pierrot le Gardien des Portes, à l'appel d'Alvis, l'un des derniers membres de la Cross Guard qui autrefois vainquit les forces maléfiques de l'Echiquier grâce à Danna, le héros d'outre-monde qui perdit la vie lors de son combat contre le leader ennemi il y a 6 ans (tiens donc, il y a 6 ans aussi… Je me demande si… ^^)
Rien de nouveau, puisque la confrontation entre un monde parallèle et un personnage venu d'ailleurs qui va en devenir le sauveur c'est même devenu un archétype depuis "Le Magicien d'Oz" de L. Frank Baum (saga écrite entre 1900 et 1920) et "Les Chroniques de Narnia" de C.S. Lewis (saga écrite entre 1949 et 1954).
D'abord grisé par la découverte de l'univers dont il a toujours rêvé, Ginta s'aperçoit rapidement qu'il n'a plus besoin des lunettes, et que sa force, son endurance, son agilité et sa vitesse ont été démultipliées.
Rien de nouveau là aussi, puisque le changement d'univers ayant pour effets secondaires l'obtention de capacités surhumaines a déjà été usité moult fois par le passé (au hasard le "Den" de Richard Corben apparu en 1968 ou les héros de l'anime "El Hazard" réalisé en 1995).
Il rapidement approché par une puissante magicienne qui lui demande de l'aider à obtenir un puissant artefact caché au fond d'une caverne,
Sauf que l'artefact en question est Babbo, une arme vivante, intelligente et parlante, donc la force n'a de limite que l'imagination de son porteur. Il s'agit grosso modo d'un bilboquet géant, dont la boule est une tête qui emrpunte ses traits et ses répliques à Cyrano de Bergerac… Sauf que Babbo a perdu la mémoire, et ne se souvient plus avoir été l'arme de destruction massive du Fantôme, le leader immortel des forces du Mal qui s'apprête à revenir à la vie pour semer à nouveau la mort et la désolation sur le monde de Mär.
Je ne sais pas si c'est génial ou débile, mais c'est drôle que fun ! ^^
Clairement, on aurait pu aller vers un"Dragon Quest" like (puisqu'on repompe un paquet d'éléments de la célèbre franchise JRPG designée par Akira Toriyama), mais le mangaka n'avait pas envie s'enquiquiner avec un scénario et un background donc il a trouvé l'astuce du War Game entre les forces du Bien et les Forces du Mal pour basculer vers un bon vieux tournoi des familles, qui se résume à une série de combats par équipes nous présentant à chaque tour/tome une nouvelle brochette de méchants de plus en plus puissants (tours, fous, cavaliers) jusqu'à l'affrontement final avec la Reine et le Roi de l'Echiquier. L'univers est vite réduit à son strict apport utilitaire et l'aspect aventure est vite réduit à néant pour se limiter à une suite combats aux enjeux stratégiques et émotionnels vite expédiés, l'auteur tombant dans la facilité avec le concept protéiforme des ärms (qui la transpose le concept protéiforme du nen de "Hunter X Hunter" qui lui-même transposait le concept protéiforme des stands de "JoJo's Bizarre Adventure"… le repompage continue !) qui lui finit par se réduire à des duels d'invocations dans la plus pure tradition de "Pokémon", "Digimon", "Yu-Gi-Oh !" et cie (repompage forever !)
Car oui, cela ne peut pas décoller et on ne peut rien exploiter quand tout est repiqué d'ailleurs : c'est encore pire que dans "Fairy Tail" qui est déjà une référence dans le repompage à peine déguisé d'autres séries ! Je ne vais pas tout lister, ça serait bien trop long et j'en parlerais au fur et à mesure des tomes et cela sera signalé par le sigle AR = « Alerte Repompage ! »
Mais par exemple il y a très tôt dans le manga un passage où Ginta et Jack s'entraînent dans une salle du temps (AR "Dragon Ball" ^^), pour développer leur 6e sens (AR "Saint Seiya" ^^) à et apprendre à frapper avec leur coeur (AR "Dragon Quest" ^^), afin de vaincre les 12 cavaliers du zodiaque (AR "Saint Seiya", encore ^^) de la Brigade Fantôme (AR "Hunter X Hunter" ^^)… Régulièrement les repompages à peine déguisés déboulent ainsi de tout partout en même temps et il difficile de ne pas glousser tellement ils se voient comme le nez au milieu de la figure ! ^^
Et au niveau dessin plus on avance dans la série, plus le travail de Nobuyuki Anzai ressemble à celui de Yoshihiro Togashi : on lui pique des personnages, des pouvoirs, des répliques, des situations… le mangaka est un récidiviste : après avoir bien repompé "Yuyu Hakusho" avec "Flame of Recca", ici il repompe "Hunter X Hunter" avec "Mär". Passé un cap il faut plisser les yeux pour distinguer des différentes entre leurs dessins : là on tombe carrément dans le plagiat ! Difficile dans ses conditions de faire preuve de personnalité, et en plus pour faire bonne mesure, on ne se prive pas non plus d'emprunter aussi, de manuelle ponctuelle mais assez voyante, à "One Piece", "Naruto", "Bleach" et cie…
Les ingrédients étant vidés de leur substance originelle, et l'auteur semblant de moins en moins concerné par on sujet au fur et à mesure de l'avancée de son tournoi, on ne peut approfondir quoi que se soit. Et c'est bien dommage car il y a avait à rien sur la quête initiatique de Ginta qui renonce au syndrome de Peter Pan pour apprendre le sens des responsabilités donc à devenir adulte, la cohabitation des membres de Mär, Cross Guard et Luberia aux caractères et aux objectifs différents, le double jeu du royaume de Lestower, les membres de l'Echiquier manipulés par le Fantôme, lui-même manipulé par la Reine, elle-même manipulé par le Roi (et hop AR avec le cliché du boss à tiroir)… Ou sur les sages de Gardea qui en voulant rendre le monde meilleur ont créé un mal encore pire que celui qu'ils voulaient éradiquer ! (La voie menant vers l'enfer est vraiment pavée de bonnes intentions…)
De la même manière, il y avait plus à faire avec les détournement des contes de fées, vraiment très sympas pour le coup et qui aurait pu nous amener vers une version shonen de "Fables" ou "One Upon A Time", plein de clins d'oeil savoureux à Aladin, Peter Pan, Pinocchio, Blanche-Neige et les Sept Nains, la Belle au Bois Dormant, Jack et le haricot magique, au Chatte Botté, au Magicien d'Oz et à Alice au Pays des Merveilles… Qui sait, on aurait même pu aller vers "Une Histoire sans fin" version manga ?

Un jeune adolescent, un univers parallèle, un monde à découvrir, de nouveaux amis (et bientôt de nouveaux ennemis), et toute une smala qui part à l'aventure et qui va devoir se révéler dans l'adversité… Les amateurs connaissent cela par coeur !
- Ginta fait la connaissance de la sorcière Dorothy (mdr), qui lui demande d'aller chercher à sa place un puissant artefact dans une mystérieuse caverne (mdr)
- Ginta se porte au secours de Babbo enlevé par les voleurs Mok et Chap pour être vcendu aux enchères
- on aide Jack et sa pelle de combat à mettre fin au racket de sa ferme par deux loups-garous végétariens
A chaque étape du récit, l'inexpérimenté Ginta doit apprendre à cohabiter avec l'amnésique Babbo, l'esprit chevaleresque du premier finissant par satisfaire aux exigences de l'arme vivante qui se rêve en gentilhomme.
C'est gentil et c'est mignon mais le bât blesse dans l'exécution et on retrouve les traditionnels très rapidement pour ne pas dire immédiatement les us et coutumes du shonen mainstream qui veulent faire branchés en pure perte : l'intégralité des personnages gesticulent et s'époumonent en permanence, bref cabotinent à outrance avec des grimaces cartonesques, le tout le en gros plan et avec des phylactères qui bouffent une bonne partie des cases. Et les seuls scènes un peu classe sont repiqués d'ailleurs (AR "Dragon Quest")… Mais bon, le cabotinage finit par s'estomper dans la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Anatemnein
  06 août 2013
Je n'ai vraiment pas aimé ce manga, je me suis ennuyé du début à la fin... Ce n'est pas mon genre et c'est un univers un peu enfantin. Dommage! mais l'histoire était bien trouvé.
Commenter  J’apprécie          140
Sando
  24 juin 2011
Mär est un très bon shonen avec un scénario classique, mais qui mêle habilement quête initiatique, combats, magie, amitiés loufoques et humour. On se laisse transporter avec plaisir dans ce monde d'héroïc fantasy, où des combats palpitants attendent notre jeune héros, aidé par des "ärms" pas tout à fait conventionnelles... Un très bon moment de lecture!
Commenter  J’apprécie          40
Bibi123
  09 août 2014
Ginta est un cancre sans aucun talent qui joue pendant des heures aux jeux vidéos,c e qui explique le fait qu'il porte des lunettes. Mais il rêve d'un monde féerique où tout serait plus simple jusqu' à ce qu'un jour, une porte le fasse passer dans ce monde dont il rêvait tant ! Un monde où tout serait plus simple, pas tant que ça et Ginta le découvrira à ses dépends !
J'ai aimé ce manga malgré le fait qu'il soit un peu prévisible ...
Commenter  J’apprécie          30
kakashi_ninja
  24 juin 2018
Ce manga me fait du bien cela fait la deuxième fois (-il y a 3 ans), que je relie ce manga. Il me coupe des autres mangas que je lis (seinen) et je trouve que c'est un manga ou l'on a pas besoin de réfléchir (je m'explique):
Ce manga est basé sur des tournois ou des gens se battent et les combats sont plutôt intéressant car ils sont accompagné d'arms (objets magiques) et les personage sont très original et l'histoire n'est pas complexe.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AnatemneinAnatemnein   06 août 2013
J'ai rêvé du pays de märchen! Le monde féerique!! Le prince des ténèbres surgit dans ce paisible royaume et enlève la princesse!! Mais je lui livre un combat féroce pour la sauver!
Commenter  J’apprécie          110
AlfaricAlfaric   29 juin 2015
[Ginta] Pourtant, un jour je deviendrai adulte. Je ferai des études, je chercherai un travail et je me marierai… Je serais un autre. […] Cette idée ne me plaît pas du tout. Je n’ai aucune envie de devenir adulte. On appelle ça le syndrome de Peter Pan. Peter Pan ! Tu ne peux m’emmener au pays imaginaire comme Wendy ?
Commenter  J’apprécie          50
AlfaricAlfaric   01 juillet 2015
Ne pouvoir s’en prendre qu’à plus faible que soi, c’est de la couardise caractérisée !!
Commenter  J’apprécie          90
mangamaniacmangamaniac   04 septembre 2012
FAN-TAS-TIQUE!! Ce monde est fantastique!!
Koyuki!! Ne t'inquiète pas!! Toutes les aventures que je vais vivre ici je te les raconterai fidèlement.
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Videos de Nobuyuki Anzai (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nobuyuki Anzai
Marchen Awakens Romance/ MÄR Heaven - opening 3
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
826 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre