AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782302016101
48 pages
Soleil (24/08/2011)
3.65/5   62 notes
Résumé :
La grande conclusion de la saga ! Le succès continue pour cette série phénomène. La partie s’achève. Granit, Narvath et Callista vont enfin découvrir la terrible vérité sur Ythaq et ses mystères. Narvath est sous le contrôle de Sarkun’hr, une entité cosmique retenue sur la planète. Il est le véritable instigateur du jeu, la cause de tout et il a besoin de Narvath pour se libérer car lui seul peut collecter les quatre forces. Le jeune poète semble pourtant avoir trou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  11 octobre 2017
Pas totalement une fin en eau de boudin mais j'ai quand même l'impression qu'il manque quelques réponses. À faire trop complexe, c'est ce que l'on peut obtenir... Arleston a quand même réussi à imbriquer plusieurs histoires les unes dans les autres à partir de celle de départ mais un final en quelques pages me laissent toujours un goût d'inachevé.
Mis à part ça, l'histoire est agréable à suivre, on s'attache vite aux personnages, à part à Callista. le dessinateur n'a pas changé pendant ces 9 tomes et c'était vraiment bien car j'ai déjà eu l'impression que les personnages changeaient de comportement et de caractère quand le dessinateur était remplacé.
Maintenant, je suis assez curieuse de voir ce que le second cycle donne. S'il reste dans le même type d'histoire ? Ou s'il évolue sur autre chose ? À voir donc !!
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
Commenter  J’apprécie          250
Alfaric
  09 mai 2015
Attention cela va spoiler de tout partout parce qu'Arleston balance des grosses révélations dès la page 1 : vous être prévenus !

Après avoir enfin récupéré les 4 pouvoirs élémentaires, Narvarth se portent avec un peu de retard au secours de Granite et Krurgor. Et après tant de péripéties, Granite et Narvarth, qui ne cesse de répéter faites-moi confiance car j'ai un plan, concluent enfin et pas qu'un peu ! ^^
Malko trahi Callista qui rejoint les geôles de l'Enola 47, tandis Tao et Leah rejoignent les amis après un périple très vancien. Bref, tout le monde retourne sur la l'Île (décidément on emprunte beaucoup à la série "Lost" ^^), pour tomber entre les mains des militaires qui reprennent là où ils l'avaient laissé leur projet de détruire la planète toute entière. A ce moment Narvarth lance son master plan tandis que Plyske change de camp. Alors que le compte à rebours a démarré, Sarkun'hr Magremort se réveille de son long sommeil, remodelant la surface de la planète en s'étirant… (Impossible de ne pas repérer des clins d'oeil au film "Los Angeles 2013" de John Carpenter ^^)
Tout aurait du se finir pu et aurait du se finir là-dessus, mais tant qu'on gagne on joue et auteurs et éditeurs ont décidé de poursuivre avec la poule aux oeufs d'or.
Quel bilan au final ? "Les Naufragés d'Ythaq" est une série B efficace et sympathique comme Soleil sait si bien les faire, mais pas forcément mémorable car elle aurait nettement gagné à être mieux construite pour éviter les pelletées d'approximations, d'improvisation et d'incohérences ,et à être graphiquement un peu moins fluctuante. Par contre pas de soucis pour le fanservice qui lui est plus que jamais présent dans ce grand final avec le héros et l'héroïne qui se sont bien déshabillés de la première à la dernière page… Une 4e étoile d'encouragement néanmoins pour le dernier mot de Narvarth : « Merci à Charles Baudelaire qui me prête ses vers depuis le début d'Ythaq. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
basileusa
  21 novembre 2014
Le tome 9 clôt la première histoire qui se déroule sur la planète inconnue Ysthaq. Tous les mystères de cette planète sont éclaircis mais nos aventuriers sortent transformés de toutes ces épreuves ,notamment Narvath !
J'ai adoré cette série ,que ce soit les dessins ,les personnages ,l'univers ,l'intrigue! On ne s'ennuie jamais et on en redemande....
Commenter  J’apprécie          170
Crazynath
  28 décembre 2015
Et voilà ! Apres nous avoir baladé pendant neuf tomes, voici la fin de ce premier cycle d'aventures des naufragés d'Ythaq.
Ce neuvième épisode répond aux dernières questions qui pouvaient encore se poser . Un dernier tome musclé comme d'habitude, avec toujours quelques traits d'humour et une conclusion qui laisse présager une suite que je vais m'empresser de lire.
En conclusion, je dirais que pour moi, Les Naufragés d'ythaq est une découverte sympa dans le monde très riche de la bande dessinée. Dépaysement garanti avec l'histoire, les personnages et les dessins.
Commenter  J’apprécie          120
Meygisan
  01 avril 2017
La voilà la conclusion de cette (première) série des Naufragés d'Ythaq. Tout est en place et Arleston nous prévient dès l'intro en révélant tout. Une conclusion apocalyptique qui ravira les fans car tout est en accord avec ce qui se fait de mieux chez Soleil. La fin est heureuse et arrive sans grande surprise mais le cahier des charges est bien remplie. Ça fonctionne, le fan en redemande.
Au final tout de même cette série m'a plu car on ne se prend pas la tête, on a de l'aventure, de la magie, un peu de science, du suspens, de l'action, des rebondissements dignes d'intérêt, une histoire riche décompléxée, des personnages charismatiques à défaut d'être attachants, et des idées intéressantes développées par le scénariste, mais qui peuvent manquer parfois de cohérence, de précision ou d'approfondissement. Pourquoi faire intervenir ces millitaires si tard dans la série?
La qualité des graphismes est quelque peu fluctuante. j'ai noté une baisse dans les 3 derniers tomes, surtout au niveau des gros plans, alors que, contradictoirement, les planches ne manquaient pas de détails, fournissant ainsi à l'oeil du lecteur un univers riche, diversifié et rafraîchissant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (1)
Sceneario   03 octobre 2011
Il y a des cases vraiment époustouflantes, surprenantes, d'une grande maîtrise et qui nous en mettent plein la vue. Le rythme du récit est cinématographique : tout est en cinémascope, digne des grandes sagas de space-opéras.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   26 mars 2015
[Narvarth] Sarkun’hr, c’est son nom, voyait en moi celui qui avait les quatre éléments qui lui redonnerait vie. Une enveloppe qu’il jetterait une fois les forces absorbées. Il avait oublié un élément : les poètes ont une force de plus que les quatre auxquelles il pensait… La force de l’âme.
Commenter  J’apprécie          280
AlfaricAlfaric   21 février 2015
- C’est vous qui commandez cette bande de soudards ?
- Vous êtes ?
- Callista de Sargamore, passagère rescapée du Brume de Comète et citoyenne de la Fédération ! Et, que je sache, les forces spatiales sont payées avec aux impôts des citoyens, non ? Vous êtes à mon service et vous devez me respectez !
- Mhhhh… C’est tout à fait juste… Maintenant, fermez-la ou je vous fais exécuter avec respect.
Commenter  J’apprécie          60
AlfaricAlfaric   25 mars 2015
[Granite à Narvarth] Tu me craches tous tes foutus secrets ou je t’arrache les dents une à une ! Pourquoi tu as tué Fraine ? Qu’est-ce qui se passe avec les pouvoirs ? Pourquoi on fuit devant une équipe de secours de la Fédération ? Pourquoi on doit retourner sur l’île ? Pourquoi tu deviens de plus en plus bizarre ? POURQUOI TU PREFERES CETTE PUTE DE CALLISTA ET PAS MOI ?
Commenter  J’apprécie          60
AlfaricAlfaric   25 mars 2015
Sans cesse à mes côtés s’agite le démon.
Il nage autour de moi comme un air impalpable
Je l’avale et le sens qui brûle mon poumon
Et l’emplit d’un désir éternel et coupable.
Commenter  J’apprécie          82
AlfaricAlfaric   31 janvier 2015
A la sortie de toutes les villes, il y a un quartier où vivent dans la crasse et la pauvreté ceux qui vivent des déchets des autres.
Commenter  J’apprécie          110

Lire un extrait
Videos de Christophe Arleston (57) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Arleston
Ekhö monde miroir 11
autres livres classés : naufragésVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Lanfeust de Troy

Quel métier exerce Lanfeust ?

Aubergiste
Epéiste
Forgeron
Fermier

14 questions
100 lecteurs ont répondu
Thème : Lanfeust de Troy, tome 8 : La Bête fabuleuse de Christophe ArlestonCréer un quiz sur ce livre