AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2845637187
Éditeur : Xo Editions (18/09/2014)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 106 notes)
Résumé :
Tout est-il perdu ? Tara est épuisée. La puissance de sa terrible magie la met en première ligne pour lutter contre la comète qui tente toujours de dévaster les planètes démons et d'en collecter les âmes.
Lentement, mais sûrement, les sorceliers plient sous les assauts incessants.
Et les choses se compliquent, lorsque la reine des elfes est assassinée dans le Palais de Tingapour. Qui veut empêcher la reine de parler, et pourquoi ?
Sans compter ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Ewylyn
20 octobre 2014
Un dernier tome, une belle conclusion à la série et à douze d'années d'aventures incroyables, de bonne humeur, de fantasy. Sincèrement, j'en ressors super heureuse, triste de mettre un point aux péripéties de Tara, mais contente de voir que l'auteure nous prépare d'autres surprises avec AutreMonde. Elle prévoit un cycle sur Cal, une histoire autour d'un ancêtre de Moineau, il me reste la Danse de la Licorne, que de belles découvertes en somme.
Je voulais remercier les éditions XO ainsi que Babelio pour ce partenariat, je suis plus que ravie d'avoir lu cette histoire. Je remercie encore plus Sophie Audouin-Mamikonian, car c'est une auteure extraordinaire. Elle fait vivre sa communauté de fan. Elle reste proche du public, elle partage sa vie avec les fans, elle nous fait rire, elle a permis aux lecteurs de dessiner les créatures du bestiaire présent dans les livres, elle a également fait partager leurs écrits. J'ai envie de la remercier pour tout son important travail d'auteur et pour ce qu'elle est humainement, pour moi, c'est un modèle et peu importe ce que vous en penserez.
Ceci étant dit, l'intrigue est soigneusement écrite et c'est maîtrisé. Ce que j'ai le plus aimé ? Simple, en lisant « L'ultime combat » j'avais un peu peur, finalement ce n'est pas un simple « pan-pan-boum ». Je suis contente de ne pas voir l'action se concentrer uniquement sur une suite de batailles, je me serais ennuyée. Ici, le combat est plus sournois, une comète peuplée d'âmes démoniaques qui réclament vengeance et sang, c'est presque fataliste. Comment arrêter une comète de cette envergure ? Ainsi, ce long périple pour l'arrêter m'aura beaucoup fascinée, on a de l'action, de l'humour, de la romance, de la magie, des doutes, des failles, de très bons rebondissements et surtout, on s'intéresse de plus près aux elfes. L'auteure sait manier les intrigues et les révélations avec brio afin de nous tenir en haleine durant ces 500 pages.
Côté univers, j'ai apprécié l'idée d'en apprendre plus sur les elfes, on rencontre de nouveaux personnages et j'aime ce qu'on découvre sur ce peuple ainsi que l'intrigue liée à la reine assassinée. L'opération menée pour anéantir la comète nous pousse une fois de plus à évoquer les démons et leurs objets, leur impressionnante puissance, un pan de l'histoire d'AutreMonde que j'adore lire. C'est captivant de comprendre comment la magie fonctionne, et c'est pour cette raison que j'ai adoré ce que l'auteure nous révèle sur un objet emblématique de la série. C'était très inattendu, même au bout de douze tomes, Sophie Audouin-Mamikonian parvient toujours à me surprendre.
Le rythme est soutenu, je n'ai pas vu toutes ces pages défilées et j'avoue que cet opus entre parmi mes tomes favoris. Tout s'imbrique, les questions que l'on se pose trouvent des réponses, on assiste à une conclusion forte en émotion et sympathique à lire. En parlant de révélation surprenante, on sait enfin qui est Magister et rien que pour comprendre comment il va faire désormais, je souhaite lire le cycle sur Cal. C'est sûr que l'information passe mal auprès de certains protagonistes, mais à ma grande surprise, j'avais deux noms en tête et c'est l'un des deux. Je suis plutôt contente de mes déductions. L'auteure a toujours cette belle plume enthousiaste et spontanée, soignée et mordante, j'adore la lire que cela soit les descriptions ou les dialogues. En dépit de la situation catastrophique dans laquelle ils se trouvent, nos personnages savent toujours faire de l'humour et j'ai souvent ri.
Quant aux protagonistes, quelle incroyable évolution depuis le premier tome. Tara est devenue une jeune femme plus forte, mais tout aussi gentille et un brin naïve, elle est plus déterminée et maligne. J'ai adoré sa crise de doute, ses peurs, on sent tout le poids qu'elle porte sur elle depuis longtemps. Cal reste indéniablement mon chouchou, drôle, patient, malin, perspicace, intelligent, c'est un très bon personnage, fascinant à suivre et qui promet de belles aventures. Je suis contente de voir Mourmur, Mara et Jar, Archange, ils ont une place plus importante et j'adore le gros changement opéré sur Mara et Jar depuis qu'on a fait leur connaissance. Ils ont fait une grande avancée, pareil pour Moineau, Fabrice ou encore Robin, ils ont eu aussi grandi depuis le début. Fafnir reste inégalable, Sylver et Chem demeurent formidables, Sael est juste adorable comme petite nouvelle, Lisbeth m'a souvent étonnée et je suis heureuse pour elle. Je vais arrêter de parler des personnages, ils ne laissent pas indifférents, ils détiennent leur histoire et possèdent des qualités et des défauts qu'on aura su voir durant ces douze tomes. Ils sont inoubliables, je sais que je me souviendrais longtemps d'eux et quand l'envie me prendre de les relire dans plusieurs années, ce sera comme retrouver de vieux amis, tant ils sont attachants.
En conclusion, Tara Duncan est une très bonne série. Elle est riche en aventures, en action, en magie, en humour et en romance ; ce dernier tome ne fait pas exception et nous offre une belle conclusion à la série. L'histoire est prenante, l'univers atypique et complexe, toutes les questions trouvent des réponses et tous les noeuds se défont. Dès le début du tome et jusqu'à sa dernière ligne, j'ai été happée et j'ai pris mon temps pour le lire pour mieux le savourer. La plume est soignée et simple, fluide et très agréable à lire, enthousiaste, et c'est qui rend la lecture encore plus géniale, on s'amuse, on se détend, les émotions sont là. Cet ultime combat m'aura beaucoup plût, merci XO éditions, merci Babelio et surtout, merci Sophie Audouin-Mamikonian !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Koneko-Chan
01 novembre 2014
Attention aux spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents.
Merci à Babelio et à XO Editions pour m'avoir permise de lire ce livre. Je n'avais sélectionné que celui-ci dans la dernière masse critique, même si beaucoup d'autres me tentaient. Parce que je voulais vraiment lire ce dernier tome.
Tara Duncan n'est pas une série avec qui j'ai grandi, mais j'ai tout de même fait un bout de chemin avec elle. J'étais en première et le tome 6 venait juste de sortir quand je me suis décidée à lire la série que j'avais déjà achetée quelques mois plus tôt. J'aime beaucoup les livres jeunesses, celui-ci m'avait aussitôt plu ! Mais après le tome 6, j'ai commencé à me lasser un peu, parce que je trouvais que c'était toujours trop facile pour Tara : elle est trop belle, trop forte, trop intelligente, n'a pas de défauts... Si je commence de façon négative comme ça, c'est pour comparer avec mon ressentiment d'aujourd'hui. Les deux derniers tomes m'ont réconciliés avec l'Héritière (avoir Cal à ses côtés lui fait du bien !) et j'ai fini par retrouver l'héroïne que j'aimais bien dans les premiers tomes, mais en plus matûre.
Plusieurs fois, je me suis demandée comment la série allait se terminer. Il y a toujours cette histoire de comète / vache stellaire maléfique qui hante le ciel de l'univers, et je dois dire que ça prend une bonne partie de l'intrigue. Cette comète détruit tout sur son passage et cherche à s'emparer des objets démoniaques pour être plus forte et semer encore plus la désolation. L'action est donc bien présente et on va de rebondissement en rebondissement. Ce que j'aime bien et trouve frustrant, c'est le fait que presque chaque chapitre finit par une phrase qui vous interpelle "Et soudain le machin-bidule explosa !", ce qui vous empêche de lâcher le livre (pour moi qui déteste suspendre ma lecture en plein milieu de chapitre...) ! J'ai toutefois fait de longues pauses lors des passages sur la planète Daovor. C'était intéressant mais... Qu'est-ce que c'était loooong ! Je préfère quand l'action se passe sur Autremonde ^^" Et puis, il n'y avais pas assez de Magister à mon goût.
J'en viens donc aux personnages. Magister, tout d'abord. Avec Cal, (voire même avant Cal ?), il est mon personnage préféré. Depuis le premier tome, j'éprouve une fascination pour ce grand méchant assez susceptible. J'aime beaucoup quand il s'énerve ou quand il est surpris (cette histoire de Selenba enceinte par exemple... Sa réaction était bien drôle), ou encore quand il essaye de faire de l'humour ("mouaaaah"). J'attendais donc beaucoup de ce dernier tome, pour enfin savoir qui il était. L'auteure nous a révélé sur son blog qu'elle avait bien dévoilé son identité, tout en gardant cette part de mystères qui en fait un personnage fascinant. Bon, j'ai par contre trouvé son identité assez bizarre... Parce que voilà, on dirait vraiment une tout autre personne ! Il serait pas schizophrène, par hasard ? x) Ou alors, incroyablement doué pour se dissimuler... ? SPOILERS : Là, il me paraît un peu banal... Cal, quant à lui, reste fidèle à lui-même, ainsi que les autres membres du Magicgang. Depuis le tome 11, j'ai réussi à apprécier un peu Robin (notamment grâce à ses... "blagues") et je suis contente de voir qu'il est enfin moins collant avec Tara.
En ce qui concerne les couples et la romance... Je crois bien que l'auteure à essayer de caser tout le monde ! xD Certains couples étaient un peu "mouais bon, si tu les avais laissé célibataire, ça n'aurait pas changer grand chose" et d'autres "oh mais ils sont mignons ceux-là, je ne les ai pas vus venir !". Je pense notamment au couple de Jar et B., que je trouve trop mignon ! Et là, je suis déçuuue qu'on n'ait pas plus de détails ! Je les trouve plus mignons que Robin et sa nouvelle conquête.

La fin du livre m'a bien surprise, et j'aime être surprise ! Bon, c'est Tara Duncan, on ne s'attend pas à une fin qui n'est pas un happy-end. Mais quand même, il y a quelque chose de plus, et je suis contente d'avoir terminé cette saga !
Je pensais ne pas lire le second cycle, mais ça concerne Cal... Et puis cette oeuvre est idéale pour se détendre, car j'aime beaucoup l'humour et la plupart des notes de bas de fin. Là, j'ai envie de me relire les premiers tomes, parce que je sais que Cal et Tara sont en couple et que je veux les revoir au début en sachant cela (qu'est-ce que j'étais heureuse de ce dénouement, je détestais vraiment Tara et Robin en tant que couple !!).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Colombedelesperance
15 octobre 2014
Bon. Alors. Alors, alors, alors…
J'attendais quand même avec un petit peu d'impatience la fin de cette saga que je suis depuis quand même quelques années, même si je ne l'avais pas commencée dès ses débuts. Disons que j'avais envie de réponses, de voir quand même comment Sophie Audouin Mamikonian allait bien pouvoir permettre à tout son petit monde de s'en sortir !
Donc, exceptionnellement, je vais éviter de faire un résumé, puisque ce serait compliqué et que… je crois bien que le résumé du bouquin en lui-même en dit bien assez !
Sachez juste que l'on retrouve Tara toujours aussi forte pour plonger dans les ennuis accompagnée de ses meilleurs amis, qu'elle est toujours aussi humaine malgré son immense pouvoir, et que les surprises qui l'attendent sont, comme d'habitude, à la hauteur du sadisme de l'auteure de la saga.
Oui, si vous ne saviez pas encore que Sophie est sadique, c'est chose faite, vous êtes au courant !
J'ai replongé avec bonheur dans ce dernier tome de la saga, souriant rapidement, retrouvant l'humour un peu déjanté de notre auteure si particulière, ses notes de bas de page un peu farfelues et jouant avec facilité sur nos nerfs… Bref, c'était le grand retour ! Grâce aux petits résumés présents en début de livre, il m'a été facile de me replonger dans une histoire qui possède quand même un sacré paquet de rebondissements. Puis il faut dire aussi que Sophie sait très bien nous remettre dans l'ambiance avec des petites phrases sarcastiques et des situations pour le moins cocasses, afin de nous réaccorder avec ses personnages principaux.
Il m'a été très agréable de retrouver tout le magicgang, ainsi que les personnages secondaires qui tournent autour d'eux tous, tels que l'Impératrice, Jar et Mara, Chem… ils sont tous uniques et les « revoir » a été un réel plaisir.
Il s'agit là encore de personnages, tous autant qu'ils sont, auxquels on s'attache par leur dynamique de groupes, pour les défauts et les faiblesses de chacun, pour leurs forces et leurs qualités, et tout simplement pour l'ensemble. Ils forment un groupe, un univers à eux seuls qu'on ne peut s'empêcher d'apprécier et d'observer avec fascination.
Le seul regret que j'ai, puisque je ne dresserai pas un portrait de chacun, ayant déjà eu l'occasion de parler d'un peu tous dans mes précédentes chroniques, c'est que Fafnir était bien moins déjantée que dans les volumes précédents. J'ai eu beau être ravie de la retrouver, elle ne m'a pas apporté l'éclat que j'avais l'habitude de croiser en elle d'habitude.
Certains points, aussi, ont été à mon goût un peu rapides, dans nos personnages, notamment concernant Robin et Jar. J'avais plus l'impression que c'était pour clore le tout que par souci de réellement développer. Cela n'était toutefois pas outre mesure gênant, j'aurais juste aimé avoir peut-être plus le temps pour que cela se développe !
J'ai aussi été un peu déçue de ne pas avoir plus de moments sérieux entre Cal et Tara. Je n'avais pas besoin de détails, si vous voulez, mais de moments hors du temps pour eux deux, un peu plus, je n'aurais pas dit non ! La romance reste vraiment touchante.
Il me faut tout de même mentionner le fait que chacun des personnages a mûri. Surtout Tara, qui n'a absolument plus rien à voir avec la jeune sortcelière qu'elle était, et qui en prend sérieusement conscience. Constater la progression de chacun, les marques que leurs aventures ont laissé et les perspectives que cela leur a ouvert est assez agréable, je l'avoue. Et malgré tout, cela ne les empêche pas de garder une insouciance propre à leur âge, ce que j'ai aussi vraiment apprécié. Grandir, oui, oublier son âme d'enfant, non !
Et pour cela, toute la saga aura été merveilleuse. Ce dernier tome nous aura permis de contempler encore une fois cette façon que nous pouvons avoir de devenir adultes en étant forgés par les épreuves sans perdre de vue le plus important. Bon, évidemment, il n'est pas question de comète avaleuse d'âmes, de démons, etc. Quand même !
D'ailleurs, je dois avouer que découvrir encore un peu plus des micmacs de l'univers si riche de Sophie Audouin-Mamikonian a été encore une fois une réelle joie. Qu'il s'agisse du système des âmes des démons, des inventions de Mourmur, des différentes planètes, de… de tout, pratiquement, c'était génial. On reconnait et on découvre encore, c'est merveilleux, non ? Notre super auteure n'a jamais fini de nous surprendre !
L'intrigue en elle-même, avec ses nombreux rebondissements, est aussi réellement prenante. Un peu rapide sur la résolution, à la fin, encore une fois, mais elle vous tient jusqu'au bout ! D'ailleurs, je suis toujours assez admirative de voir comment Tara et ses amis peuvent se plonger dans des situations de plus en plus complexes et voir tout se démêler presque d'un seul coup. Tout est logique et cela en devient fascinant.
Mon seul regret concernant l'intrigue, un truc qu'on attend depuis le tome 1 ? On m'avait sous-entendu très très implicitement, et je n'avais pas compris. Alors dites-vous qu'à la fin du tome 12… on ne sait pas. Non, on ne sait pas qui il est. C'est assez frustrant, j'avoue ! Peut-être qu'il y aura la solution dans la nouvelle saga que Sophie nous prépare ? Ce serait cool de savoir un jour qui il est, sérieusement !
Enfin bref, il va quand même falloir que je m'arrête, puisque je crois bien qu'en fait, j'arrive à la fin de ce que je voulais dire.
En conclusion, un dernier tome sympathique, peut-être un peu en-dessous de ce que j'attendais, puisque je m'imaginais un truc hyper explosif de partout, de longues batailles ou… je ne sais pas, moi ! Il s'agit en fait d'un tome prenant, un peu long parfois mais qui sait quand même vous tenir en haleine, puisque la menace plane sans s'arrêter et qu'on ne sait réellement pas comment tout ceci va se terminer. Aux côtés de personnages qui ont mûri en restant de grands enfants, vous vivrez encore de beaux moments, tout ceci agrémenté d'une plume toujours aussi amusante et particulière à lire ! Aussi, même si j'ai trouvé que parfois, c'était un peu trop rapide et que j'aurais aimé passer plus de temps sur certains points, tout en me disant que je suis restée un peu en retrait d'une partie de l'histoire, ce sera un 17/20 pour moi et je recommande bien sincèrement cette saga à tous les amateurs du genre ! Merci encore infiniment de nous avoir fait voyager, Sophie !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bumblebees
01 janvier 2015
Ca y est,Tara c'est fini et c'est avec beaucoup de regret qu'on termine cette saga géniale.
Cette saga,j'y suis très attachée sentimentalement.La première grande saga que j'ai lu.Le premier univers fantastique que j'ai adoré,qui reste mon univers de référence.
C'est donc cinq années merveilleuses pour moi qui se terminent.Cinq années d'attente de la révélation finale,que j'ai trouvé bâclée.On sait qui est Magister,même si on s'en doutait un peu,et comme c'est à la fin du roman,ce qui n'est pas plus mal,on ne connait pas les détails exactes,on ne sait même pas si la révélation est vraie.Bon,certes,j'ai tapé des mains parce que je savais qui c'était,je peux commencer tranquille l'année nouvelle.
Concernant l'histoire,c'est vraiment une de mes sagas préférés.Je lui reprocherai de paraître prétentieuse à force de ne pas se prendre au sérieux,mais comment résister à cette compassion unique que Sophie a pour ses personnages,cet humour qui fait mouche à chaque ligne,cet amour et ce petit sourire qu'on sent derrière la plume créatrice.Le livre se dévore avec un véritable plaisir récréatif,dans un univers cohérent car tous les éléments (ils sont nombreux!)mis en place pendant les onze précédents tomes réapparaissent.Et malgré la possibilité de ménager plusieurs suites,Sophie ose une vraie fin.Ouverte,mais une fin.Toute bonne chose a une fin.
Un autre truc que j'aime bien,c'est les couples,ça me passionne,parlons-en.
Tara et Cal:Je ne le trouve pas assez romantique,j'avoue que j'aurais aimé continuer d'avoir tara et Robin,mais ils faisaient un peu trop vedettes.Mais bon,si Sophie l'a voulu,c'est que c'est bien.
Moineau et Fabrice:Le couple le plus ancien,question d'habitude.DE toute façon,on savait qu'ils allaient finir ensemble.
Fafnir et Sylver:Je les adore.Sylver le demi-dragon qui a ému la naine,je les trouve vraiment rigolos.Tiens d'ailleurs,Sylver,parlons-en.Il manque de mourir,ce qui m'avait quelque peu dégoûtée.Mais non,sophie a du mal à tuer ses personnages.On dit que tout le monde va pas survivre mais moi de mon côté je n'ai pas vu de mort.Il faudrait éviter la pub mensongère.
Robin et Sael:Je l'avais trouvé un peu artificiel.J'ai l'impression que Sael n'a servi qu'à contenter Robin,le mettre en paix avec sa conscience,ne pas le laisser tout seul.J'aurais aimé le voir finir avec Tara,qu'il ait reconquiert la jeune héritière,ou même qu'il termine avec V'ala,bien que cette dernière je l'apprécie pas.
Jar et Betty:C'est une très bonne idée!De un ça prouve que le jeune assassin de tara n'est pas si mauvais vu qu'il sort avec une enveloppe de chair et Betty revient!
Mara et Archange:Bon,c'est un peu au forceps.Mais je voyais mal avec qui archange pouvait finir sinon avec elle.Même si j'aurais bien aimé voir Mara finir avec Cal.
Demiderus et Sanhexia:J'aimais bien Sanhexia,vu qu'elle servait de corps à El;mais je trouve que Demiderus ne servait à rien dans l'intrigue.Bon,je ne vais pas tous les faire.
Passons au plus important,maintenant:L'intrigue!
Elle est super!Notamment le passage sur Daovor car à la fois la planète a l'air très jolie,et son nom ainsi que sa situation dans l'espace profond donne à l'ensemble un petit côté star wars très plaisant.
J'ai bien aimé qu'on parle des elfes,car malgré tous ses défauts c'est une race qui ma plaît.J'ai notamment apprécié le retournement de situation avec T'avila qui couche avec un être moins beau moins guerrier et qui meurt de vieillesse au bout de 150 ans.On avait gardé précédemment d'elle l'image d'une femme raciste et froide.Même si la résolution de son meurtre,comme l'identité de Magister d'ailleurs,on la voit arriver à des kilomètres.
Une question pour ceux qui ont li u le livre:qui est la nouvelle reine?V'ala?V'ilara?Quelqu'un d'autre?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
emmafwl
26 octobre 2014
Le dernier tome de la série Tara Duncan! J'ai trouvé l'ensemble du livre plutôt bien, même si par moments, on se lasse un petit peu. J'ai trouvé l'écriture assez enfantine par rapport aux autres tomes. ( Bon, j'ai peut-être mûri un petit peu aussi ) Mais pour moi, ce douzième tome n'est pas du niveau des premiers ( qui en même temps, sont des vrais chefs-d'oeuvres!) même si il m'a plutôt plu.
L'humour est assez présent dans ce tome, et certaines scènes m'ont fait franchement rire! Comme par exemple la scène du "mouhaha!" Fabrice a définitivement repris sa manie des charades et Cal a toujours son humour assez déjanté!
Les personnages, pour moi, ne sont pas restés les mêmes dans leurs agissements, caractères... Et ça, c'est dommage, même si je m'y attendais vraiment. Par exemple:
Cal est, à mon goût, trop aux petits soins de Tara. Mais où est passé le Cal insouciant des premiers tomes?
Tara, justement, est trop parfaite. Dans la plupart des tomes de la série, elle est surpuissante, belle, réagit intelligemment, sauve tout le monde... et j'en passe! j'utiliserai donc le terme de "Mary-Sue" pour ce personnage. ( même si je l'apprécie)
Magister, lui, est sensé être le super-méchant de la série, à tendances sadiques, doublé d'un vrai tyran. Là, il est plutôt le contraire dans ses agissements. Dans les premiers tomes, il faisait peur, dans celui-ci, il fait rire. Je n'ai jamais dit que c'est mal, hein, juste que l'on a perdu l'essence même du personnage.

En résumé, mon avis sur ce tome est mitigé, mais Tara Duncan reste une super série que j'ai adoré lire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Koneko-ChanKoneko-Chan03 novembre 2014
- [...] Tu sais pourquoi j’ai accepté cette mission loin d’AutreMonde ?
Il n’en avait aucune idée.
- Pour m’éloigner de cette pression pendant quelque temps. Ne pas avoir à protéger une planète entière de démons contre une comète dingue, ne pas avoir à faire dix tours de garde parce que personne n’est aussi puissant que moi. Ne pas avoir l’impression que je suis en train de perdre. De perdre tout ce que je suis, petit morceau après petit morceau, comme si j’étais grignotée par les responsabilités, les obligations, les urgences, les morts, la panique, les complots, les trahisons, les meurtres, les batailles, les guerres, qu’elles soient réelles ou diplomatiques. Je suis tout le temps fatiguée. Et ça n’arrête jamais, Cal ! Il y a toujours une crise, toujours quelque chose de si urgent qu’il faut intervenir, sinon le monde s’écroule ! Et comme la meilleure solution, c’est moi, que ma magie règle le problème à moindre coût, à moindre perte, boum ! On m’appelle. Mais moi, parfois, j’ai envie que le monde s’écroule, juste pour qu’on me fiche la paix une bonne fois pour toutes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ElwingElwing15 décembre 2014
Fabrice surgit d'un couloir latéral, également sous sa forme bestiale.
— Chérie ? Tara ? Tout va bien ?
— C'est gentil de m'appeler chéri, répondit Cal, mais on avait dit qu'on resterait discrets !
— Ah, ah, très drôle, grogna Fabrice. Tu sais très bien que je parlais à Moineau.
Bien qu'en train de courir, Cal posa théâtralement les mains sur sa poitrine.
— Je suis foudroyé par la déception, moi qui croyait être le seul dans ton cœur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
mathilde08mathilde0808 novembre 2014
- Moi, Lisbeth'tylhannem, je te prends, Various, comme époux et compagnon dans cette vie et dans celle qui nous attend en OutreMonde. Je promets de combattre à tes côtés et d'affronter démons et périls en restant vaillante et courageuse. Je ne promets pas de t'aimer, car si je ne t'aimais pas déjà si fort, je ne t'épouserais pas. Je ne te promets pas la paix, car nous avons déjà cette paix dans nos cœurs. Je me donne tout entière à toi, avec mes qualités et mes défauts, avec mon amour qui est tien. À jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Koneko-ChanKoneko-Chan03 octobre 2014
Être le maître de l'univers ne servait à quelque chose que si l'univers était habité, sinon, se glorifier tout seul n'avait pas un grand intérêt.
Commenter  J’apprécie          160
mathilde08mathilde0808 novembre 2014
- Âmes de la boule et de la flûte, avons-nous un accord ? demanda-t-elle d'une voix encore brisée par la douleur.
Dans sa tête, les âmes chuchotèrent :
- Un accord nous avons. Que nous respecterons. Emmène-nous, humaine. Et que le Savant Explosif nous délivre. Que nous trouvions enfin le repos.
Tara sourit. Elle se dit que Mourmur allait adorer son nouveau surnom.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Sophie Audouin-Mamikonian (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Audouin-Mamikonian
Samedi 8 octobre 2016, Sophie Audouin-Mamikonian a rencontré ses fans à l'occasion de la sortie du premier tome de "Dan et Celia les jumeaux d'AutreMonde".
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Tara Duncan (tous les tomes)

Le premier ami que Tara se fait sur AutreMonde est

Robin
Fabrice
Cal
Silver

13 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Tara Duncan, tome 12 : L'Ultime Combat de Sophie Audouin-MamikonianCréer un quiz sur ce livre
. .