AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1720249393
Éditeur : Savoise éditions (01/10/2018)

Note moyenne : 4.55/5 (sur 10 notes)
Résumé :
1349. La peste noire fait des ravages en Europe. Six parchemins sont transcrits dans l’urgence sur la demande d’un médecin français. Ils devront être dispersés aux confins des terres parfois inconnues afin d’éviter l’extinction de l’humanité...

De nos jours. Damaris, une magnifique jeune Kényane, se trouve attirée vers les ruines de l’antique cité de Gedi. Là, au milieu des pierres mangées par la forêt, elle rencontrera ce que la Terre a engendré de p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Wolkaiw
  07 novembre 2018
Captivant. C'est sans doute le terme qui caractérise le mieux ce récit. le Rêve des Ombres c'est une histoire captivante, addictive, qui s'avère être un réel page-turner comme je les aime ! On dévore chaque chapitre sans même s'en rendre compte, ne voyant pas le temps passer ni la fatigue pointer le bout de son nez. On tourne les pages à une vitesse folle, grisé par l'action, animé par l'ardent désir de connaître le fin mot de l'histoire.

Bien que s'agissant d'un tome 2, le Rêve des Ombres peut être lu indépendamment du premier tome (L'Arracheur d'Ombres), c'est notamment ce que j'ai fait et je n'ai absolument pas été gêné durant ma lecture. Sans doute ce livre est-il truffé de références à son prédécesseur, mais elles sont tellement bien intégrées que le lecteur ne s'en doute pas un seul instant. J'envisage d'ailleurs de lire le premier tome, je pense qu'il me permettra d'approfondir mon analyse des personnages et sans doute aussi des Ombres… de ces Ombres mystérieuses qui planent sur le récit.

Généreuse et fluide, la plume de François Avise est un guide, elle accompagne le lecteur à travers les dédales du Mal et de l'histoire – avec ou sans majuscule. Elle nous livre un récit d'une grande qualité mais aussi d'une grande maîtrise. L'auteur jongle habilement entre les époques et les lieux nous offrant un véritable voyage. L'alternance des chapitres, de ce passé – présent, de ces va-et-vient incessants entre deux endroits insuffle un rythme endiablé à l'histoire, renforçant l'angoisse, accentuant le suspense.
Un parasite, dont la mystérieuse origine nous est progressivement contée, semble vouloir répandre son aura quasi maléfique sur le monde. Loin de moi l'idée de vous expliquer le fonctionnement de ce parasite, les moyens qu'il emploie pour se répandre mais surtout, d'où il provient ; je souhaite laisser intact le plaisir de la découverte. Sachez toutefois que le postulat de départ est passionnant, que l'évolution de la bête - que l'on peut aisément nommer Ombre – à travers les siècles est fascinante. On se surprend même à imaginer que cela puisse être réel tant tout ou presque est criant de réalisme. D'ailleurs, je dois avouer que ces Ombres et leurs déplacements me font penser au scénario d'une série de films : (l'analogie est très limitée je le concède) : REC.

Une véritable course contre la montre à grande échelle est engagée. Il s'agit d'empêcher un drame planétaire dont bon nombre d'individus n'ont pas conscience. Agir vite et bien. Recueillir les informations, les digérer, les digérer une fois de plus, comprendre et paniquer. Admettre qu'un parasite puisse prendre possession de votre corps, et par la même occasion de votre esprit n'est pas ce qu'il y a de plus simple à concevoir. Il faut le voir pour le croire… Toutefois, le temps presse et les cadavres sur le bas côté s'accumulent comme autant d'avertissements laissés par les Ombres. Prenez garde car leur rêve pourrait bien se réaliser… C'est à mesure que l'on prend conscience du désir qui anime les Ombres que le titre prend tout son sens, que l'on peut enfin en extraire toute la saveur.

L'histoire tourne autour d'un personnage clé, celui de Clara, une jeune femme ambitieuse et courageuse dont la vie n'a rien d'une partie de plaisir. On ne peut que ressentir une certaine forme d'admiration, un attachement profond envers elle. Elle va connaître l'enfer, et ce sous différentes formes ! Loin d'être gâtée par la vie et bien décidée à prendre sa revanche, elle va traquer ce qu'elle considère comme des monstres. Plus que tout, elle souhaite mettre fin à ce fléau qui s'abat sur Terre comme pour lui faire payer le prix de nombreuses choses. Mais de quoi ? J'ai eu l'impression qu'après travers le cheminent des Ombres, c'est la mondialisation qui est visée, ses tentacules géants qui se répandent aux quatre coins du monde, facilitant certes les échanges, mais démultipliant aussi les risques de dérives…
Sauver le monde d'un effroyable destin est loin d'être de tout repos, François Avisse nous propose une aventure palpitante et angoissante. On se laisse volontiers happer par l'histoire, nos nerfs sont mis à mal, on en voudrait toujours plus. Les chapitres, courts et rythmés, provoquent ce besoin compulsif de lire jusqu'à la dernière page, de se repaître du moindre mot. L'excitation est à son comble lorsque l'on constate, avec fascination, que les différents morceaux du livre se recollent peu à peu, formant une immense fresque mouvante dans laquelle chacun a un rôle à jouer.

Rien n'est jamais simple dans ce livre, les enjeux sont colossaux et dépassent de loin ce qu'un cerveau normal pourrait imaginer de prime abord. le récit est ponctué de références historiques qui apportent une certaine crédibilité et rendent le récit encore plus captivant ! Elles permettent d'accrocher le lecteur, de le maintenir dans un état de transe improbable. Distillées avec parcimonie, ces références poussent le lecteur à se questionner sur de nombreux sujets : les parasites, le Mal ou encore la religion. A travers le destin des personnages, l'auteur nous met face à nos responsabilités, à nos croyances. Que serions-prêts à faire pour le bien de l'Humanité ? Dans quelle mesure notre existence – si insignifiante au demeurant – peut-elle bousculer l'ordre des choses ? Comment des décisions prises il y a des siècles peuvent-elles impacter notre présent et mettre en péril notre futur ?

Vous vous retrouverez face à vos propres démons, désireux de connaître le fin mot de l'histoire, animé par une soif de vérité presque insatiable. Plus personne ne sera alors digne de confiance, la méfiance régnera en maître, la paranoïa vous gagnera, s'insinuera en vous comme le plus létal des poisons. On savoure, on jubile et on finalement on panique. L'épilogue clôt parfaitement l'histoire, laissant planer un certain doute, chacun est libre d'y voir ce qu'il veut…

En définitive, le Rêve des Ombres s'avère être un thriller qui vous glacera d'effroi tant l'angoisse et le suspense vont crescendo. L'histoire du parasite, de son origine jusqu'à ses objectifs, est plus que passionnante, témoignant d'une très grande imagination mais aussi d'une parfaite maîtrise du genre. Les chapitres, courts et rythmés, alternant entre différentes époques et lui confèrent à ce livre un rythme effréné qui entraîne le lecteur dans un tourbillon d'actions et de réflexions. le voyage au coeur du Mal ne pourrait toutefois se faire sans la généreuse plume de François Avisse qui invite le lecteur à pénétrer dans un univers palpitant et fascination. Ce fut une très belle découverte et un superbe moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs
  17 novembre 2018
Je remercie François Avisse, enfin je ne sais pas s'il faut le remercier vu comment se termine ce livre (oui je suis désagréable du départ :p) pour m'avoir envoyé la suite des aventures de Clara. Même si les tomes peuvent être lus indépendamment, il vaut mieux tout de même lire l'arracheur d'ombres en premier. La couverture a le détail que celle du premier, cette petite goutte bleue qui s'écoule. Lorsqu'on a lu "l'arracheur d'ombres' on sait déjà ce que sait.
Quelques mois après les derniers événements, nous retrouvons Clara Villiers dans un appartement superbe de Londres ! Sentez l'ironie qui pointe son nez. Elle a perdu son travail, ses amis, le peu de famille qui était encore en vie. Son filleul se retrouve dans une très très mauvaise position. En parallèle, 1349 est une année où la peste est tranquillement en train de s'installer un peu partout, faisant des ravages dans la population. Penser à cette époque que c'est lui le pire virus serait trop drôle. Non il y a quelque chose de sournois qui est en veille et attend son heure pour se réveiller en pleine forme et accomplir son destin.
Ce livre donne assez de détails de l'autre, d'où le fait qu'on puisse les lires indépendamment, mais j'ai préféré les lire dans cet ordre, probablement pour rager encore plus. À peine débuté le livre, je n'ai pas pu le lâcher. On débute dans le passé, pour apprendre comment la "chose" a été placée en divers endroits. On revient à Clara et j'ai rongé mes ongles, car j'avais envie de savoir ce qui est passé auprès de son filleul. Bien entendu, il a fallu attendre un peu avant de le savoir. de toute façon, l'auteur est sadique à souhait tout du long de la lecture. Chaque moment où le stress vient nous prendre dans ses bras, nous amène à un point où l'on va découvrir un moment important. PAF ! Il s'amuse à aller voir un autre personnage ou une autre époque. RAGEANT !
Le livre est découpé en quatre parties ; Première partie : sommeil, deuxième partie : le réveil, troisième partie : ralliement, quatrième partie : symbiose. Quatre parties qui nous mettent déjà dans l'ambiance. Les ombres décident de rester endormies, de s'éveiller, de se rallier et enfin de, bref vous l'avez compris, l'évolution des ombres se fait de manière linéaire, sans obstacles, ou très peu. Les chapitres sont courts, entraînants et diaboliques.
Les "ombres" sont un être à part entier. Rien qu'en relisant cette phrase, on peut se poser des questions. Comment des ombres pourraient être un personnage ? Je ne l'explique pas, c'est un fait, point, il suffit de lire pour en apprendre plus. Elles sont fines chercheuses, douées d'intelligence et tout est fait pour qu'elles réussissent, même si des hommes ont fait le nécessaire. La terre évolue, les civilisations changent, se modifient, disparaissent. L'Homme n'est pas le seul fléau de l'Humanité. Ces ombres ont une histoire que nous avons morceau par morceau. Les légendes ne sont pas si lointaines que cela. Ces ombres sont cette menace que Clara doit combattre sans pour autant mettre les autorités dans son camp. Et pour cause, qui la croirait ? Elle finirait probablement dans un asile.
Ce n'est pas le cas de Winston, journaliste pour un "journal" basé sur le paranormal. Un peu comme celui que les Men in Black lisent pour trouver leur protégé. En d'autres termes plus simples : un journal où le mari de la voisine est un extraterrestre, pourrait être un super titre. Winston est une fouine, mais dans le bon sens. Lorsqu'il sent, ressent le bon filon il ne lâche rien. Il est bien en dessous de la réalité lorsqu'il met le doigt sur l'histoire de Clara. Entre les deux, c'est beaucoup de méfiance, surtout de la part de la jeune femme. Ayant tout perdu, elle ne fait confiance à personne. Il faut dire que la suivre pour lui parler, rester au pied de son appartement et l'appeler en pleine nuit parce qu'elle allume la lumière chez elle, c'est limite flippant. Un détraqué ? Non juste un homme qui veut l'article qui le propulsera au sommet. Sauf que cet article va l'amener à jouer les James Bond.
Des similitudes entre le premier te le second tome donnent de quoi regarder derrière soi. Clara a bien raison de se méfier des étrangers, même si elle-même est une étrangère. le voyage effectué ne sera pas de tout repos, ni une partie de plaisir. Il s'agit de retrouver des personnes. La course pour la vie continue. Clara préfère rester sur ses gardes. Elle est courageuse et ne veut mêler personne à cette enquête qu'elle mène. Grand bien lui fasse, chacun est libre de décider de venir à ses côtés. C'est le cas d'Alexandre dont la femme a disparu, Winston qui veut écrire ce papier. La rencontre entre le lecteur et les autres personnages est effrayant, dans le sens où l'on voit ce qui leur arrive avant de trépasser. Autant rester honnête, l'auteur ne fait pas dans le détail.
J'ai beaucoup apprécié, ce sont les notes en fin du livre qui nous expliquent certains de ces passages afin de les lier avec notre réalité. Un autre détail, on sait comment le monstre du Loch Ness est né ! Pauvre anguille, mdr. L'aventure est au rendez-vous. Sauver le monde devient un véritable crédo pour notre héroïne qui se dévoile un peu plus. Et le MAL, il vaut mieux s'en méfier comme de la peste, non pire qu'elle. Alors pourquoi j'ai indiqué du départ le fait que je suis désagréable ? le final, ce truc qui se trouve à la fin du livre, qui vous donne envie ou pas de découvrir la suite. Il est certain de vouloir connaître le troisième livre. Terminer de cette façon sans savoir ce qui se passe vraiment, mon imagination m'emporte très loin pour me dire que non, il va se produire un miracle ! Sinon je ne donne pas cher de l'auteur, niark niark niark !
En conclusion, une très bonne lecture comprenant de l'aventure, du suspense, une tension permanente. Les personnages sont attachants, même les seconds rôles et pourtant il y en a un que j'aurai bien étranglé de mes propres mains. J'ai vraiment hâte de connaître la suite !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-reve-des-ombres-saga-clara-villiers-francois-avisse-a150529776
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Yumiko
  15 octobre 2018
Le premier tome a été une superbe découverte et un gros coup de coeur, aussi c'est avec une joie non dissimulée que j'ai entamé cette suite. C'était vraiment un plus de pouvoir enchaîner les deux romans de manière si rapprochée, car je me rappelais de chaque élément du premier tome et j'ai pu déguster cette suite de bout en bout. L'auteur nous offre un tome deux à la hauteur des espérances, j'irais même jusqu'à dire qu'il les surpasse largement. Avec son style toujours aussi accrocheur et son fil rouge qui dévoile une toile encore plus passionnante et complexe que prévu, je ne pouvais qu'avoir un deuxième grand et magnifique coup de coeur.
Nous retrouvons Clara, bien décidée à poursuivre sa quête du parasite et à tout faire pour l'empêcher de continuer de nuire. Pour ce faire, elle va se trouver d'autres compagnons pour se construire une nouvelle équipe de choc qui fera tout pour empêcher le mal de se propager. Sauf qu'elle n'est pas au bout de ses surprises et qu'elle n'est pas encore totalement consciente de ce qui l'attend réellement. Les obstacles vont être nombreux et notre groupe devra montrer plus que du courage pour faire face aux événements qui les attendent.
Où l'auteur fait fort, c'est qu'il va au-delà de leur enquête et qu'il nous emmène sur les traces du parasite. Nous voilà donc plongés dans différentes périodes de notre Histoire où nous découvrons ce que nos ancêtres ont essayé de faire pour empêcher cette monstruosité de se propager. Ce tome nous fait donc voyager à travers le monde et le temps, ce qui permet de suivre de nombreuses petites histoires parallèles, dont le point de mire sera atteint dans la dernière partie du roman, partie qui est tout bonnement hallucinante et qui va en scotcher plus d'un. Mais quelle classe ce final!
Vous l'aurez compris, je me suis régalée de bout en bout. J'adore tout bonnement les idées originales de l'auteur et ses personnages qui sont tous attachants et que nous suivons avec grand plaisir durant leurs aventures. Rien ne leur est épargné et la folie engendrée par le parasite en effraiera plus d'un! Autant dire qu'il vous faudra bien vous accrocher pour vous lancer dans ce voyage et que vous regarderez les ombres différemment... Attention à l'endroit où vous mettez les pieds!
En bref, que puis-je dire de plus pour vous pousser à découvrir cette série palpitante et addictive? Moi j'attends le tome 3 avec grande impatience maintenant!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
-Olivier-
  16 novembre 2018
Après avoir apprécié l'univers de François Avisse, avec L'Arracheur d'Ombres, premier tome du cycle des ombres, je me replonge avec plaisir dans son second roman, le Rêve des Ombres, suite du premier et par la même occasion second tome du cycle.
J'avais bien aimé le côté thriller du premier livre, dans lequel on faisait la connaissance de Clara Villiers, jeune américaine et meilleur légiste de la CIA. Un thriller mélangé à un soupçon d'aventure et une pointe d'Histoire pour rendre le tout plus savoureux. Mon principal regret : la faiblesse du développement psychologique des principaux protagonistes, rendant ceux-ci moins attachants.
Le Rêve des Ombres poursuit donc l'aventure de ces créatures, sans forme définie, ténébreuses et visqueuses telles des flaques de goudron ayant brusquement pris vie. Un être originel, créature mère, sort d'une longue léthargie et rameute ses troupes pour nourrir de noirs desseins.
François Avisse abandonne cette fois totalement l'aspect thriller et oriente l'histoire vers une pure fiction surnaturelle, avec une touche d'Histoire et un final digne d'Indiana Jones.
Je ne suis plus vraiment fan de ce type de récit, aussi ai-je manqué d'enthousiasme pour le terminer, dès lors décidé à faire l'impasse sur le prochain tome de la série.
Ma principale remarque est à nouveau liée à l'élaboration des personnages. Je n'en sais pas beaucoup plus sur Clara Villiers et encore moins sur les deux autres personnages du livre, Alexandre dont la jeune épouse est habitée par une créature et Winston, journaliste en quête d'un reportage à sensations. Il en résulte un manque total d'empathie à leur égard.
Heureusement que l'auteur peut compter sur un lectorat qui apprécie ce genre de lecture. Il est vrai qu'on y trouve de l'aventure, de l'action, une atmosphère oppressante, un rythme soutenu qui s'accélère encore plus à la fin par des chapitres très courts.
Il est à noter cette pointe d'humour de l'auteur à propos de François Savoise, "archéologue français...qui a écrit des trucs un peu trop techniques", aussi éditeur de ce livre, et anagramme du patronyme de l'auteur lui-même.
Bonne continuation, François Avisse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ManedWolf
  17 novembre 2018
Après avoir adoré "L'arracheur d'ombres" il y a quelques semaines, j'avais hâte de me plonger dans la suite de cette saga haletante et très prenante. Je me suis donc jetée sur "Le rêve des ombres", et je ne suis pas déçue de l'expérience !
J'étais ravie de retrouver Clara et d'en apprendre plus sur ce fléau. La plume est toujours aussi fluide et efficace, le rythme peut-être un peu plus soutenu que le premier opus, et le scénario est, là encore, diabolique et sans pitié.
On sent que l'auteur s'est beaucoup documenté, et c'était un bonheur de découvrir toutes les anecdotes réelles qui parsèment le récit (et qui sont citées en fin d'ouvrage pour démêler la réalité de la fiction). C'est un roman qui nous fait voyager et nous dépayse, ce qui me plaît toujours énormément.
Il paraît qu'il peut se lire en tome indépendant, je pense effectivement que c'est le cas ! C'est dur à dire puisque je l'ai découvert en connaissant déjà le premier, mais l'arrivée d'un nouveau personnage permet de reposer les bases sans que ça semble surfait : très habile de la part de l'auteur, et très bien réussi.
En tout cas, il n'a pas fait long feu entre mes mains, tant j'étais impatiente de savoir ce qui se passerait pour Clara et les autres. Par contre, en découvrant qu'il y aurait une suite, j'étais un peu frustrée : je veux connaître la fin !! Mais aucun doute qu'il reste encore beaucoup de choses à comprendre sur ce mal mystérieux, et j'ai hâte de voir ce que ça va donner.
Bref, je suis toujours aussi cliente de la plume de François Avisse, son sens du suspense fonctionne très bien sur moi et j'aime vraiment qu'avec lui, aucun personnage ne soit à l'abri. C'est un polar rafraîchissant, instructif, imprégné d'histoire et addictif, chapeau pour avoir réussi à maintenir le niveau du premier !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   17 novembre 2018
- Ça voudrait dire que, quelque part, un être originel est en train d’appeler ses potes. Il veut réunir ses troupes.
- Exact, confirme Clara. C’est pas bon du tout. Il est évident que l’humanité ne ferait pas le poids dans cette guerre.
- Et vous pensez que nous pouvons empêcher cela ?
- Ce ne sera pas simple... Mais hors de question de rester le cul sur une chaise à compter les points !
- Nous sommes bien d’accord. Ça me donne l’impression d’être James Bond, en route pour sauver le monde !
Clara regarde Winston et lui dit avec un brin de compassion dans la voix :
- Je suis désolée, mais, sans vouloir vous vexer, Daniel Craig est un peu plus baraqué que vous… Quand même…
- Ah bon ? sourit le journaliste en pinçant ses poignées d’amour. Vous croyez ? Pourtant je fais un max de sport !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   17 novembre 2018
Un de vos anciens collègues de la CIA. Mais il n'en savait pas plus. Preuve que tout a été fait pour ne pas ébruiter cette histoire. Elle doit être fabuleuse ! Un rapport avec une invasion imminente extra-terrestre ? Ou vous êtes tombée sur des zombies échappés d'un laboratoire d'expérimentation militaire ? Je dois savoir ! Le public a le droit de savoir ! Vous devez me dire ce que vous avez découvert là-bas...
Clara s'arrête, se retourne, s'approche de Winston, le regarde droit dans les yeux, et lui dit en tentant de garder son calme :
- Que les choses soient claires : je ne dois rien du tout, ni à vous, ni à personne. Effectivement, il y a cinq mois, je suis partie en Russie lors d'une enquête particulièrement délicate...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   16 octobre 2018
Les quelques bribes de son passé qu’il se remémore sont vagues : il se souvient avoir dû se mettre en sommeil pour se protéger d’une terrible maladie, d’un fléau. Ensuite, longtemps, très longtemps plus tard, un appel venant des confins du monde l’a réveillé. Il s’est jeté sur le premier être humain qui lui est tombé sous la main.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   16 octobre 2018
Si elle refuse de dormir, c’est pour ne pas rêver. Elle ne supporte plus de se réveiller en hurlant dans ses draps moites, l’esprit encore englué dans un cauchemar peuplé de créatures visqueuses et ténébreuses qui, sous ses yeux, dévorent de l’intérieur ses amis les plus chers.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   16 octobre 2018
Quoiqu’il en soit, c’était pas des rigolos, ces gars-là. Normalement, ils ne gardaient aucun prisonnier, ils les tuaient tous, c’était plus économique. Mais elle, c’était peut-être la fille d’un chef d’une tribu locale qu’ils comptaient libérer contre une forte rançon...
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de François Avisse (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1628 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre