AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Ronan Badel (Autre)Charly Delwart (Autre)
EAN : 9782080205957
143 pages
Éditeur : Flammarion Jeunesse (10/02/2021)
3.43/5   15 notes
Résumé :
Gaspard, 10 ans, n'a pas l'intention de se laisser imposer le choix de son futur collège par ses parents. Il se met alors en tête de fuguer. Mais avant il doit préparer sa fuite, afin de savoir comment se nourrir et que faire en cas de rencontre avec des ours ou des loups.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Shaynning
  25 avril 2021
Un petit roman jeunesse de 2021 sur le thème de la "fugue", destiné à un lectorat du second cycle primaire (8-9 ans).
Gaspard a dix ans et pour un tas de raisons, dûment listées au début du roman,a décidé qu'il est grand temps pour lui de faire une fugue ( parce que c'est une composante normale de toute vie d'enfant, à l'entendre). Mais il y a tout-de-même une raison en particulier. Gaspard souhaite aller au collège où vont aller ses amis, mais ses parents veulent l'inscrire dans un collège mieux coté. Donc, fort de sa propre logique, notre protagoniste va progressivement préparer sa fugue, à grand renfort de conseils d'amis, de grande soeur et même...de ses parents?
Sur une note très cocasse, ce petit récit met de l'avant la "fugue", mais dans une optique existentielle. Qu'est-ce que c'est une "fugue" au fond? Partir sur un coup de tête pour marquer son mécontentement? Fuir un milieu insatisfaisant? Être en quête d'un meilleur lieu? Être en quête de soi-même? Parce que soyons francs: Gaspard semblait organiser une fugue au début, mais au final, c'est plutôt une expédition. Mais ce qui semble intéresser l'auteur est justement le questionnement autour de ce thème. On est donc axé sur le processus et non la fugue en soi.
Dans ce processus, Gaspard s'interroge sur les modalités: temps, lieu, matériel, imprévus, contexte, etc. Clairement, une "fugue" comme on l'entend ne nécessite pas tant de préparations, mais ce qui est peut être intéressant ici est l'organisation que cela représente justement. Il faut anticiper, faire des listes, se renseigner, préparer son sac, bref, il en aura cogité des choses notre garçon de presque dix ans! Et au final, il a sollicité l'avis de ses proches, parce qu'il ne l'avouera pas, mais certaines inquiétudes persistent et nécessitent un avis adulte, surtout celui de "ses" adultes.
L'idée de cette "fugue" ( le mot est vite dit) est de s'approprier un projet, de le mener à bien et d'en sortir grandi, je pense. J'aime l'idée en ce sens où justement, en parlant de la fugue, on tourne autour de certaines frustrations typiquement vécus à cet âge. Et son expédition lui aura fait développer un certain sens pratique, sans parler de son "système D" (Débrouillardise). Ça n'a donc rien d'un livre pour "pousser" les enfants à fuguer, mais bien d'illustrer à quel point une aventure ça se prépare, ça se réfléchit et surtout, qu'on gagne à avoir l'avis des autres. Et j'ajouterais que ça illustre aux enfants qu'au final, à cet âge, on est loin de tout savoir, même si on se découvre un désir d'autonomie et d'indépendance.
Gaspard nous fait d'ailleurs remarquer que dans les romans, tout semble toujours facile et c'est d'autant plus vrai avec des pouvoirs, des attributs ou des compétences spéciales qui n'existent pas dans le monde réel. Il y a donc un petit élément de rappel à la réalité quand aux aventures dans la "vraie vie".
J'aime bien ce petit roman, il aborde pleins de thèmes pertinents et parle du processus pré-aventure, alors que dans la plupart des romans, nous sommes plutôt dedans. C'est aussi plutôt drôle. Et si le final marque le début de l'aventure de Gaspard ( on ne saura pas ce qu'il va lui arriver), on sens que cette "préparation de fugue" l'aura réconcilier d'une certaine façon avec sa famille, qui devra bien lui faire confiance le temps de son escapade. Beau message. Finalement, j'ai trouvé mignon l'élan solidaire des gens autours de lui.
Ce petit roman est fait sous forme de journal et a également quelques dessins esquissés ça et là, avec quelques bout de papiers pour ses listes et ses messages. le tout est très aéré et facile à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nikouette
  29 avril 2021
Suite à une dissension majeure avec ses parents au sujet de son futur collège, Gaspard, qui a bientôt 10 ans juge qu'il est temps de faire une fugue. Car il entre déjà dans la préadolescence et pour lui « plus vous devenez pré-ado, moins vos parents vous comprennent mais plus vous comprenez comment eux pensent, du coup vous êtes moins d'accord ». Mais en en discutant avec ses amis il se rend compte que ce qu'il avait pensé improviser (où aller ? quand et combien de jours partir ?) doit peut-être se préparer un peu en amont (faire un mot d'absence pour l'école ou non, quoi écrire comme message pour ses parents, etc.), au point qu'il finit par ne plus penser qu'à ça et être complètement absent au monde qui l'entoure. Les listes s'accumulent et à chaque conseil qu'il demande il se sent encore plus embrouillé… Finalement fuguer ça n'est pas si simple quand ça n'est plus spontané !
Beaucoup d'humour dans ce petit roman où le héros en vient finalement à se poser des questions existentielles à partir de ce projet de fugue et un ton qui devrait également plaire aux adultes.
Un livre abondamment illustré, les dessins complétant bien le texte et s'insérant parfaitement entre les paragraphes. de par leur présence, malgré la relative épaisseur du roman, celui-ci se lit rapidement le texte étant très aéré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sylvicha
  06 mai 2021
Après que ses parents lui ont annoncé qu'ils comptent le faire aller dans un collège différent de celui de ses camarades, Gaspard décide de faire une fugue. Mais une fugue ça s'organise… Dans la veine du petit Nicolas, un petit héros attachant qui se posent beaucoup de questions. L'histoire est servie par des illustrations très drôles de Ronan Badel. Un roman amusant et très agréable à partir de 10 ans.
Commenter  J’apprécie          60
Trampoline
  15 octobre 2021
Gaspard est organisé ! Et il n'est pas question que sa fugue ne le soit pas également. le jeune garçon part donc à la chasse aux informations auprès de vétérans des fugues, fait des listes et se pose mille questions.
Un court roman pour les 7-10 ans, à l'humour décalé et aux réflexions pertinentes. J'ai trouvé la fin très touchante. Une jolie réussite ! Les illustrations de Ronan Badel sont également pleine d'humour et apportent un vrai plus au texte. Les courts chapitres et la mise en page aéré permettront aux faibles lecteurs d'entrer facilement dans la lecture.
Commenter  J’apprécie          00
Bergamoteaimelire
  30 juillet 2021
Gaspard ne veut pas rentrer dans le collège que ses parents souhaitent. Il perdra ses copains, ses repères... Il décide alors de fuguer. Mais la mise en place de cette fugue semble plus compliquée que prévue.
Petit roman pour les 8-9 ans qui ne m'a pas convaincue plus que ça. J'ai trouvé le temps un peu long à la préparation de cette fugue qu'au final on ne voit pas. J'ai par contre aimé les listes de Gaspard, l'amitié que ses camarades lui portent et l'amour familial : ses parents et sa petite soeur seront une précieuse aide.
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Ronan Badel (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ronan Badel
Lecture Live du Vrai-faux portrait officiel du Père Noël
autres livres classés : fugueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Petit Sapiens La Vie De Famille

Qui est le personnage principal ?

le père
la grand mère
le petit garçon
la soeur

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Petit Sapiens, tome 1 : La vie de famille de Ronan BadelCréer un quiz sur ce livre