AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700242882
Éditeur : Rageot Editeur (27/05/2015)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 160 notes)
Résumé :
Sonia est la plume, Lou le crayon.
Ensemble, elles inventent, osent, racontent, décrivent...
Y seraient-elles parvenue l'une sans l'autre ?
De virtuel sur un forum, leur duo peut-il leur faire vivre une amitié réelle ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (89) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  30 mars 2017
Ce roman jeunesse, je voulais le lire pour une seule raison : la rencontre virtuelle de deux jeunes filles qui se transforment en une très belle histoire d'amitié. Pour moi cela faisait écho à Babelio et ma rencontre avec Missnefer et Patpepette (amitié consolidée ou pas….). Je ne pouvais pas passer à côté de cette trilogie.
Samantha Bailly c'est avant tout une plume parfaite, fluide, douce et simplissime. Des mots justes pour décrire ses personnages réalistes et attendrissants. Sonia et Lou adolescente de 16 ans, au moment où leur avenir se joue, au moment des complexes et de la quête de soi, vont se rencontrer dans un forum de passionné d'écriture et d'art dans le milieu manga. Entre elles c'est le coup de foudres artistiques.
Dans Nos âmes jumelles, on suit leur année de première et on s'y croit complétement avec ces jeunes filles fraiches et drôlement sympathique. On partage leurs doutes, leurs peurs, leurs premiers émois amoureux, leurs coups de gueules, leurs rêves, leurs certitudes……
Non franchement c'est un premier tome sympathique qui se lit très vite et devient rapidement addictif car l'auteure nous offre quelques moments alarmants dans leur quotidiens. Je voulais savoir comment allez se passer leur première rencontre, leurs désillusions face au forum, leurs avis bien tranchés face à leurs parents respectifs.
Le petit hic pour moi, j'en voulais plus. Trop rapide à mon gout. Après je n'en suis qu'au premier tome et je me rends compte que ce n'est qu'une mise en bouche pour la suite de la trilogie. On sent d'ailleurs une part de réaliste ou d'autobiographie dans cette histoire. Samantha Bailly s'est-elle divisée en ces deux personnages ? Quand on voit sa biographie on pourrait le penser….
C'est un roman que je conseillerais volontiers aux jeunes. Tout y est, les réseaux sociaux, les amitiés, le festival manga (Japon Expo) et même la relation prof/élève (professionnel bien entendu).
Affaire à suivre pour moi avec grand plaisir.
Note : 4 /5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
liredelivre
  11 juin 2015
Reçu juste avant le déménagement, j'étais partagée entre l'idée de laisser les garçons tout faire pendant que je m'installais sur un fauteuil... Non pour les regarder mais pour lire, bien entendu. Mais comme ça ne s'est pas passé comme ça, j'ai dû attendre, lui résister pendant des jours le temps de mettre un peu d'ordre. Une fois que ç'a été fait, je n'en ai fait qu'une bouchée ♥ Pas de coup de coeur pour Nos âmes jumelles, même si ce roman doux et mignon a ravi mon coeur.
Sonia ne s'y retrouve plus dans sa famille : sa mère qui semble préférer ses chats, son père peut causant, les règles trop laxistes. Elle a donc décidé d'étudier à l'internat depuis des années. A l'inverse, Lou aimerait que sa mère soit moins sur son dos, notamment depuis le départ de son père. Toutes les deux partagent un rêve qui va les réunir : vivre de leur passion, l'écriture pour la première, le dessin pour la seconde. Leur rencontre sur le forum du fanzine Trames créera-t-elle une réelle amitié, capable de leur faire vivre leur rêve ?
Si vous ne connaissez pas encore Samantha Bailly par sa plume [comme moi il y a quelques jours], je vous invite à vous lancer ! L'auteur compte aujourd'hui un joli nombre de parutions à son actif et s'inscrit dans plusieurs genres, ce qui a eu de quoi susciter ma curiosité à plusieurs reprises. Si j'ai choisi de laisser sa chance à Nos âmes jumelles, c'est avant tout parce que le speech me parlait. Une histoire de rencontre sur le net, d'une amitié construite au fil d'échanges via des avatars. d'un lien tissé hors de la vie réelle. Mais pourquoi internet ne pourrait pas donner lieu à du réel ?
Je pense qu'on a tous un jour laissé sa trace sur un forum, davantage encore avec l'essor d'internet et des réseaux sociaux, et que cette trace a enclenché des réactions, des messages, des liens peut-être. C'est ce qui se passe pour Sonia et Lou, et je me suis retrouvée dans cette situation, revue il y a quelques années, postant mon premier message sur un forum. L'histoire de Nos âmes jumelles a fait écho en moi, les questions que je me posais à cette époque, les doutes, mais aussi la volonté de transformer tout ça, de passer un jour le cap de l'écran.
Je me suis retrouvée aussi dans le besoin de l'autre et le besoin de cet espace virtuel, à la fois caché et accessible. Cet endroit où l'on peut crier qui l'on est en gardant un certain anonymat. Cet endroit où l'on peut faire grandir nos rêves, trouver ce qu'on ne trouve pas ailleurs. Sonia trouve sur le forum Trames ses premiers encouragements, la force d'aller plus loin, la conviction qu'elle n'est pas « mauvaise ». Lou y trouve un lieu où s'exprimer et mettre sa créativité au service du fanzine du forum, un lieu où on apprécie et s'intéresse à ses dessins. Surtout, elles ont trouvé un endroit où on ne les connaît pas, où il n'y a aucun jugement fait sur leur apparence, qui elles sont.
Si j'ai beaucoup aimé le personnage de Sonia, jeune fille forte et intelligente, j'ai eu une légère préférence pour Lou, dont j'étais le plus proche côté caractère. Quand les deux se rencontrent, on comprend vite que leur duo va matcher, qu'elles vont se compléter et rapidement ne faire qu'un. L'écriture pour l'une, le dessin pour l'autre, vont être des moyens d'oublier un peu ce qu'il se passe autour et de se sentir bien. le forum sera l'occasion de leur rencontre, leur amitié va leur permettre de se soutenir, l'écran de dire des choses qu'elles n'auraient pas dites de vive voix. Leur histoire, c'est celle d'une amitié née du virtuel, mais qui aura pris sa force dans tout ce qu'elle apporte dans leur quotidien.
Mais Nos âmes jumelles, c'est aussi croire en ses rêves et se trouver. Des sujets sensibles, importants au moment de l'adolescence et de la construction de soi, une période où l'on cherche sa place et ses repères. Samantha Bailly évoque tout ça avec douceur, une plume intimiste et des personnages significatifs. Il est aussi question d'homosexualité, au travers de Matthieu, le meilleur ami de Sonia, et des premières fois. J'ai beaucoup apprécié la façon dont chaque thème est amené, comment chaque personnage fait appel à une facette de chacun, les mots choisis par l'auteur. Une belle lecture qui s'est doublé d'une belle découverte !
Lien : http://liredelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Rinne
  05 octobre 2015
Au vu du sujet, je louchais sur ce roman depuis quelques temps mais l'arrivée des Halliennales et la présence de Samantha Bailly au salon m'ont décidé à ne plus repousser ma lecture et c'est donc joyeusement que je me suis lancée dans Nos Âmes Jumelles.

Alors, alors… que dire… ?
Ce livre est un véritable coup de coeur car je me suis pleinement retrouvée dans Lou et Sonia. Inscrite sur le forum du Fanzine Trames, les deux jeunes filles deviennent rapidement amies et partagent aussi bien leur passion que leurs joies et leurs peines, se créant ainsi une petite famille virtuelle sur le forum.

Retrouver une communauté grâce à un clavier est mon quotidien depuis de nombreuses années et je pense que je ne dois pas être la seule (en tout cas si vous lisez ceci, vous en faite parti :P). Quelque soit le cheminement, qu'on se trouve en marge et qu'on cherche à trouver des alter egos qui vibrent pour les mêmes choses ou qu'on veuille tout simplement partager ses passions, on peut trouver sur internet un nombre incalculable de forum, de sites ou de blogs permettant aux uns et aux autres d'échanger et de communiquer.

Lou et Sonia sont toutes deux artistes. Si l'une s'engage dans la voie du dessin, l'autre a pour ambition de devenir écrivain. Lycéennes, elles sont à l'âge où tout semble possible mais effrayant et où l'on a besoin de compter sur des personnes qui nous sont chères pour croire en nous-mêmes.
A travers les pages, on découvre aussi bien les fêlures de l'une que de l'autre et on s'attache rapidement à elles deux. Les petits interludes de début de chapitre renvoyant au futur des deux héroïnes m'ont beaucoup plu et m'ont rappelé le manga Nana d'Ai Yazawa qui amenait l'histoire de ses personnages de la même manière.

Au final, je ne peux pas écrire cette chronique sans faire un parallèle avec ma propre expérience car j'ai vécu ce roman de façon personnelle et souvent avec attendrissement et nostalgie de part les réminiscences qu'il a suscité en moi.
L'inscription sur un forum de passionnés et le stress de montrer ses premières oeuvres. La joie des retours positifs. Les amitiés naissantes et les rencontres. Les petites bulles d'oxygène que ces personnes apportent au quotidien et le temps qui passe si rapidement lorsqu'ils sont présents. Les différences entre leur famille et la notre et les côtés positifs comme négatifs de ces différences. La première Japan Expo côté exposant et la découverte. Passer des nuits à discuter de ses passions avec des gens à l'autre bout de la France ou du monde.

Samantha Bailly réussit avec brio à nous replonger dans nos années lycée et nous montre aussi ce qu'on peut trouver d'extraordinaire dans les rencontres sur internet tout comme ce qui peut tout aussi bien nous décevoir et nous blesser. Lou et Sonia ont chacune leurs lots de problèmes, qu'ils soient familiaux ou scolaires. Leur rencontre et leurs discussions permettent à chacune d'elle de relativiser leur existence, et leur amitié leur permet tout autant de s'affirmer que de comprendre qu'elles peuvent être elles-mêmes sans avoir à cacher leurs envies ou ce qu'elles pensent être des défauts insurmontables.

Le roman nous propose aussi d'entrer de plein fouet dans toutes les affres de l'adolescence : le manque de confiance en soi, les abrutis croisés au détour des couloirs, la prise de conscience de soi, le premier amour, les difficultés à exprimer ce que l'on désire à ses proches de façon claires et calme, l'orientation sexuelle… Un panel qui reprend le quotidien de Lou et Sonia et fait de ces jeunes filles des êtres auxquels on s'attache et auxquels on s'identifie.

Plus encore, Nos Âmes Jumelles est surtout un appel à se bouger pour réaliser ses rêves et à ne pas se contenter de les regarder nous filer entre les doigts. Une passion demande du travail et de la rigueur tout autant que du plaisir. Et on ne peut pas savoir si l'on a le pouvoir de réussir si l'on n'essaie pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ValHou57
  01 novembre 2016
Sonia est une jeune fille qui vit avec ses parents. Son père est régisseur lumière et sa mère travaille à la maison : elle fait un élevage de chats. Chez eux, il n'y a pas de règles. Chacun mange ce qu'il veut, à l'heure qu'il veut, etc... Autonomie et indépendance régissent leur quotidien. Sonia qui a besoin de règles établies demande à vivre à l'internat de son lycée. Dès la rentrée, Matthieu et elle reprennent leurs petites habitudes. Sonia est raide dingue d'un dénommé Peter et espère devenir sa petite amie. Il a un an de plus qu'elle, est également en filière littéraire mais en terminale alors qu'elle est en première. le rêve de Sonia est de devenir auteure et c'est ainsi qu'elle commence à surfer sur le net, à s'inscrire au même forum que Lou et à poster ses écrits.
C'est une jeune fille attachante, touchante, joyeuse, pleine de vie et sociable. J'ai beaucoup aimé son personnage et j'ai reconnu des amies de lycée à travers elle.
Lou est une jeune fille qui vit avec sa mère et son petit frère depuis que leur père les a quitter. Chez elle, les règles sont parfois strictes et vaut mieux s'y tenir. A l'école, elle excelle dans tous les domaines, c'est l'intello de la classe qui n'a pas d'amis. Sa passion : le dessin. Elle profite de chaque instant pour assouvir celle-ci et se perfectionner. Elle rêve de poursuivre ses études dans ce domaine mais sa mère n'est pas du même avis. Pour cette dernière, c'est un passe-temps, pas un "vrai" métier et préférerais que sa fille choisisse une filière qui lui assurera un bon travail. Elles sont souvent en désaccord toutes les deux, ce qui ne manquent pas de créer quelques tensions au sein du cocon familial. Depuis un an , Lou poste régulièrement son travail sur un forum. Elle est très active et peut communiquer avec des passionnés comme elle, c'est sa seconde maison.
C'est une jeune fille émouvante, souvent triste, solitaire et renfermée. Elle est le vilain petit canard du lycée et ses camarades le lui font bien comprendre. Son personnage a su me toucher bien plus que ce que je ne l'aurais imaginé.
Bizarrement, je me suis retrouvée dans les deux personnages alors qu'elles sont si différentes... Sur certains aspects, j'étais plus proche de Sonia et sur d'autres de Lou, pendant ma scolarité.
La plume de Samantha Bailly est d'une telle fluidité. Elle est touchante, prenante et légère malgré tous les sujets traités ici. le récit est composé de différentes parties, une partie par mois de septembre à août. J'ai grandement apprécié ce choix, nous pouvons suivre nos héroïnes au fil du temps et en détails. de cette manière, on apprend à vraiment les connaître. L'auteure nous parle ici, de tout ce qu'on peut vivre ou ressentir pendant sa scolarité avec une telle justesse que j'en reste sur les fesses. C'est comme si elle avait quitté les bancs de l'école hier. Elle a le don de nous renvoyer directement à cette période de nos vies. Elle y aborde les thèmes du divorce, de l'homosexualité, de l'amitié, de la popularité ou de l'exclusion, de la passion, des rêves, des dangers du net mais aussi des belles rencontres qu'on peut y faire.
A plusieurs reprises, j'ai eu la larme à l'oeil. J'y étais de nouveau et j'entendais encore et encore ces phrases, celles qui sont capables de vous faire bien plus mal que si l'on vous avez frapper. Certaines sont du vécu, d'autres je les ai entendus au sujet de mes camarades et bien des années plus tard, la bêtise et la méchanceté de certains me révoltent toujours autant. le collège et le lycée sont des périodes complexes, soit elles vous font pousser des ailes, soit elles vous les coupent. Je suis consciente de ne pas en avoir dit beaucoup sur l'histoire, mais je préfère vous laissez la découvrir par vous même. Je m'y suis plongé sans vraiment en savoir plus que ce que nous dit les quelques phrases de la quatrième de couverture et je suis passée par tellement d'émotions... Je ne voudrais pas vous gâcher cette lecture en écrivant trop.
Maintenant, j'ai hâte de pouvoir me procurer la suite et de continuer les aventures de Sonia et Lou, avec elles et pour elles.
Merci à l'auteure pour ce roman qui m'aura non seulement surprise mais bouleversé!
En résumé, une lecture jeunesse agréable, fluide et légère avec des sujets traités pourtant difficile. Des personnages passionnés et attachants qui nous embarquent littéralement avec eux. Un roman juste comme on aimerait en lire plus souvent.
Que vous soyez adolescents ou adultes, je vous recommande chaleureusement ce titre ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chapsyk
  19 octobre 2017
Après avoir lu et adoré Oraisons de Samantha Bailly, je souhaitais découvrir cette autrice dans un style littéraire différent. J'avoue avoir eu un peu peur du côté lycéen de ce livre mais j'ai finalement beaucoup apprécié cette lecture !
Ce livre se lit très rapidement, le style est fluide, les dialogues sonnent bien et les personnages nous embarquent assez vite. Par certains côté, il m'a rappelé Fangirl de Rainbow Rowell que j'avais beaucoup aimé aussi. On retrouve en effet des personnages plutôt attirés par des activités artistiques (l'écriture pour Sonia, le dessin pour Lou), un côté très actuel, les questionnements adolescents...
J'ai vraiment été touchée par Sonia et Lou que j'ai trouvées réalistes et avec lesquelles on peut facilement s'identifier. Elles ont des caractères et une personnalité relativement différents ce qui permet d'aborder pas mal de thématiques comme les premiers amours et relations sexuelles, la solitude, l'amitié, les relations avec les parents... C'est le genre de lecture qu'on referme avec u
Je regrette peut-être que le cadre familial et amical ne soit pas un peu plus développé tout au long du livre. On se concentre beaucoup sur les deux personnages principaux et quelques amis et membres de la famille qui apparaissent en arrière plan mais j'aurais apprécié plus d'éléments afin d'être encore plus immergée dans l'histoire.
Dans tous les cas, je lirais avec plaisir la suite des aventures de Sonia et Lou car c'est le genre de lecture qu'on referme avec un sentiment de nostalgie, un grand sourire et les yeux humides :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
dolyocedolyoce   07 octobre 2017
Mon problème, Lou, c'est que j'aime aimer.
Que je tombe amoureuse de l'idée de l'amour plutôt que du garçon.
Commenter  J’apprécie          20
dolyocedolyoce   07 octobre 2017
Je suis une chasseuse.
Une collectionneuse de passions.
Un garçon en balaye un autre.
Commenter  J’apprécie          10
TakalirsaTakalirsa   14 septembre 2015
- Dis, Lou, tu te souviens de notre première rencontre ? Je veux dire, de la première fois où nous avons discuté toi et moi ? Si on m'avait dit que, ce jour-là, je venais de t'ouvrir une fenêtre sur ma vie, que nos histoires seraient liées aussi longtemps, je ne l'aurais pas cru.
- Tu sais, Sonia, tu as toujours été la plus forte de nous deux. la plus souriante, la plus lumineuse. A côté de toi, je me suis souvent sentie sombre, très sombre. J'imagine que c'est ce mélange de noir et de blanc qui a permis que nous en soyons là aujourd'hui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
iris29iris29   26 octobre 2015
Lou Hauet
-Voir ta mère seule sur le quai avec une tête de chien battu quand tu vas chez ton père et sa nouvelle copine : culpabilité maximum.

Sonia Pradier
- Ce n'est pas ton problème , Lou, C'est le leur. Enfin, dans la théorie parce que dans la pratique, je sais que c'est plus compliqué.

Lou Hauet
- Je devrais aller vivre en théorie, parce qu'en théorie tout va bien.
Commenter  J’apprécie          50
VanoucheVanouche   31 juillet 2015
"Une règle se confirme au fil du temps,
Que j'aurais aimé connaître à l'époque.
Les tendances s’inversent avec les années.
Les populaires deviennent impopulaire.
Les impopulaires deviennent populaires."
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Samantha Bailly (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Samantha Bailly
Vidéo de Samantha Bailly
autres livres classés : écritureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quiz-Nos Âmes Jumelles

Qui est l'auteur

Samanta Baily
Samantha Baly
Samantha Bailly
Samanta Bally

6 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Nos âmes jumelles de Samantha BaillyCréer un quiz sur ce livre
. .