AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213681163
Éditeur : Fayard (18/02/2015)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Julien Villedieu, l'un des chefs incontournables de la gastronomie parisienne, aborde la quarantaine avec l'espoir d'obtenir prochainement sa troisième étoile. Lorsque les flashs d'information annoncent son assassinat dans les coulisses de son établissement, la consternation est à la mesure de l'atrocité du crime. Laure Grenadier, rédactrice en chef du magazine Plaisirs de table. entretenait depuis plusieurs années une solide amitié avec ce cuisinier médiatique. >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
umezzu
  30 janvier 2019
Un petit polar gastronomique, ça vous dit ?
Un chef parisien, qui allait obtenir sa troisième étoile au guide Michelin, est trucidé d'un coup de couteau de cuisine bien tranchant, alors qu'il allait ouvrir une série de bistrots de qualité. Une affaire qui promettait d'être rentable, en appliquant un fort coefficient lors de la revente des vins.
Laure Grenadier, rédactrice en chef d'un magazine culinaire, connaissait bien la victime, qu'elle tenait pour son ami. En cherchant à en savoir plus sur les conditions de sa mort, elle va découvrir que des dissensions existaient entre lui et son personnel, dévoilant une face cachée du grand chef.
Ce petit polar n'a d'autre ambition que de divertir sur un thème un tient à coeur aux Français : la cuisine. Il y réussit. L'intrigue est un prétexte à rappeler, entre autres, ce qu'est le petit monde des chefs étoilés, à définir le mouvement de consommation locavore, et à visiter le marché d'intérêt national de Rungis… Par contre, ceux qui sont addicts au suspense n'en auront pas pour leur compte : on a droit à l'habituel défilé des suspects et aux raisons qui auraient pu les pousser à tuer le chef honni.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
VivianeB
  13 décembre 2017
Si l'on cherche un bon polar, il ne faut choisir cette série des crimes gourmands. Le moins réussi de la série. Sans plus, quoi.
Commenter  J’apprécie          50
cvd64
  17 janvier 2018
Férue des romans policiers gastronomiques de Michèle Barrière, j espérais retrouver les mêmes sensations et curiosités, hélas je suis restée sur ma faim.
Reste une énumération des chefs étoilés, de leurs restaurants et un tour photographique de Paris.
Commenter  J’apprécie          10
snoopette27
  04 mai 2019
Une série que j'adore
Et comme dans les 5 dernières minutes, on ne se doute de la résolution de l'intrigue que dans l'antepenultienne chapitre
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
umezzuumezzu   30 janvier 2019
On y rappelle toutes les variétés de fruits et légumes qui poussaient en 1850, dans la ville et à la périphérie, quand Paris était presque autosuffisant. On y cultivait l'oseille et le poireau de Belleville, la fraise de Paris, le chou-fleur de Paris, le choux de Bruxelles... de Paris, les oignons blancs de Vaugirard et ceux de Bobigny.
Commenter  J’apprécie          100
missmolko1missmolko1   20 novembre 2015
Elle attendit ensuite que le directeur de salle se fût éloigné pour éclairer Paco qui examinait, incrédule, le contenu des cartes.

- Je sais , aucun plat n’est mentionné. Je te dois une courte explication. Ici nous sommes en plein dans notre thème « cuisine du marché ». Le chef, Akrame Benallal, innove en fonction de l’arrivage des produits. Il faut le voir travailler, c’est impressionnant. Je ne parle pas de la technique, il la maîtrise complètement, là n’est pas la question. Sa force, c’est que…c’est un intuitif, un grand sensible. Il touche un produit et des idées lui viennent. On pourrait croire que les aliments lui parlent. Ou en tout cas, qu’il les entend.
- C’est un sorcier, ton chef ?
- Peut-être bien, sourit la journaliste. Il faut reconnaître qu’il a réussi à faire aimer les bulots à un de mes amis qui détestait ça ! Mais, plus sérieusement, ce qui caractérise son travail, c’est sa spontanéité, son inventivité. il crée la surprise, va là où on ne l’attend pas. Tiens, un jour, il a cuisiné de la bonite avec des fraises des bois !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cvd64cvd64   17 janvier 2018
Je me demande si on ne pourrait pas composer un florilège des descriptions de Zola dans " le ventre de Paris " ...c'est déversé à gros bouillons, c'est écrit à la louche, un régal !
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Noël Balen (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Noël Balen
Entretien avec Noël Balen à l'occasion de la sortie de son livre "Ecran Noir" à paraitre le 18 octobre 2018.
autres livres classés : gastronomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1709 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre