AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290056944
Éditeur : J'ai Lu (12/04/2013)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 62 notes)
Résumé :
Dans l’Écosse du Moyen Âge, les moeurs sont parfois impitoyables. Rejetée par les membres de son clan, Keeley McDonald a été trahie par tous ceux qu’elle aimait. Pourtant, son coeur est pur et noble. Aussi, quand elle aperçoit un guerrier entre la vie et la mort, elle le recueille, le soigne, puis succombe à la tentation. Caresses exquises, étreintes passionnées, le bel Highlander l’ensorcèle. Et lui fait courir un immense danger…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Syl
  09 août 2013
Keeley McDonald est tenue à l'écart de son clan. Exilée et reniée par son oncle, elle vit misérablement dans une cabane et gagne de quoi subsister en tant que guérisseuse.
Un jour, sur le pas de sa porte, elle découvre un homme blessé qu'elle sauve de la mort. Ce guerrier, piégé par l'ennemi de la famille, Duncan Cameron, est Alaric McCabe, le frère du laird du clan voisin.
L'époque est incertaine, les ennemis sont nombreux à défaire les alliances et à tenir des embuscades. le roi d'Ecosse, un Stuart, a besoin d'un soutien loyal et désire consolider ses liens avec les puissants clans. Sa nièce, la belle Mairin, a épousé Ewan McCabe et Alaric doit s'unir à l'unique héritière des McDonald, l'étrange Rionna, plus garçon que fille.
Ange et démon. Malgré ses délires, Alaric n'est pas insensible à la beauté de sa bienfaitrice et n'hésite pas à réclamer sa chaleur, sa douceur et ses baisers… Des bontés que Keeley lui attribue généreusement, car Alaric a un corps sculptural et un visage d'archange. Ce guerrier, une fois guéri, repartira et la laissera avec d'agréables souvenirs.
Après une nuit de soins, de fièvre, d'incertitude et de… pro-mis-cuité, Keeley découvre à son réveil, trois hommes qui la menacent. Avec autorité, Ewan McCabe souhaite ramener son frère dans son fief et contraint Keeley à les suivre. Elle devra continuer à veiller sur Alaric et soigner les gens du clan. Ce que le laird McCabe propose à la jeune femme d'une manière brutale, impérieuse, c'est la charge de guérisseuse, un poste de confiance, et sa protection si elle donnait son allégeance.
C'est de son plein gré et non soumise que Keeley accepte l'injonction. Elle est fière et réfractaire à toute oppression.
Au château, elle rencontre un très bon accueil et sympathise avec les femmes qui l'entourent. La complicité qu'elle avait avec sa cousine Rionna lui manque et elle retrouve un peu de cette amitié en Mairin. Une cellule familiale se reforme petit à petit et sa dévotion aux McCabe se renforce. Son courage, sa persévérance, font honneur au clan et suscitent l'admiration des redoutables Highlanders.
(Et Alaric ?)
Dévouée, Keeley l'est jour et nuit, Alaric est un patient exigeant, capricieux dans ses désirs (oh, boy !). Il veut son "Ange" à ses côtés et oublie un peu trop vite les desseins matrimoniaux qui l'attendent. D'autres préoccupations l'accaparent, plus sensuelles et plus insatiables (Il est costaud le bougre et affamé).
Le temps de l'hiver, le coeur et l'âme de Keeley s'offrent, mais lucide, elle sait qu'elle devra un jour céder sa place à une autre. Les deux amants connaissent les préceptes que sont le devoir et le sacrifice ; il en va de la survie de deux clans.
Le roi a annoncé sa venue et espère bénir les noces au plus tôt. Quant au félon Duncan Cameron, il guette l'instant propice pour asséner ses coups.
Deuxième tome d'une trilogie, le roman raconte l'histoire d'Alaric McCabe, le deuxième frère de la fratrie. Plus charmeur, plus démonstratif et spontané que son aîné, il n'en est pas moins un féroce combattant. Conscient de son rôle et de l'enjeu stratégique, il est prêt à renoncer à son amour pour Keeley et à faire un mariage de raison.
Avec Keeley, leur entente n'est pas que charnelle, ils ont les mêmes aspirations mais connaissent le devoir, une abnégation totale pour leur clan. Si Alaric ne peut s'affranchir de sa famille, Keeley, plus libre, soutient son amant et approuve ce sacrifice.
J'ai passé un plaisant moment dans cette lecture, mais j'ai trouvé que la partie "don de soi" était excessive. L'auteur, voulait-elle nous arracher des larmichettes de désespoir ? C'était lassant et surfait. Ce que j'ai apprécié par contre… ce sont les balades sur les landes écossaises. C'est vivifiant et ça donne chaud. Ils sont bien bâtis ces Highlanders ! Ils doivent avoir de beaux mollets. Puis Alaric est un bon coatch.
Donc… une histoire charmante, plus intéressante que d'autres du même genre, des personnages pittoresques, de la vaillance, des scènes physiques, des kilts, des couvertures en fourrure, de l'humour, des frissons… et beaucoup de sentiments.
Vous pouvez noter !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lisamclivres
  04 juillet 2013
Rares sont les fois où je me suis ennuyée dans une romance avec des Highlanders, et je crois bien que cette fois-là est arrivée ! (Vous allez me dire ça commence mal… c'est vrai, mais ça fini bien !)
Après un premier tome qui m'avait enchanté et tenu en haleine, j'avais hâte de poursuivre les aventures des trois frères McCabe et de découvrir l'histoire d'Alaric dont le côté charmant et charmeur présageait une suite très agréable. Seulement voilà, les deux premiers tiers du livre ne m'ont pas du tout transportée !
Pourtant les talents d'écriture de Maya Banks et une base pour l'intrigue des plus prometteuses sont bien présents mais n'ont pas suffi à aiguiser mon intérêt.
Alaric, le cadet des frères McCabe, se retrouve grièvement blessé lors de son voyage pour aller rejoindre le clan McDonald où il doit épouser la fille du Laird, Rionna, afin de mettre en place une alliance entre les deux clans et ainsi mieux combattre l'ennemi juré des McCabe, Duncan Cameron. Seul rescapé de cette embuscade, il va se retrouver dans la chaumière d'une guérisseuse qui va lui sauver la vie. Keeley, bannie de son clan McDonald, va soigner ce guerrier qu'elle ne connaît pas et une relation que l'on pourrait qualifier d'archangélique (si si ça existe ! notez-le pour votre prochaine partie de Scrabble) va naître entre eux. le clan McCabe ne tardera pas à les trouver et emmener de force la jeune femme afin qu'elle continue à remettre Alaric sur pieds.
A partir de là, il ne se passe pas grand-chose… Nous allons suivre presque au jour le jour, cet amour naissant entre les deux héros et c'est à peu près tout. Ce qui m'a le plus dérangé c'est cette croissance des sentiments dans un espèce de brouillard et de semi-conscience dont Alaric fait montre envers Keeley. Un amour très fort, très puissant se créé sans même qu'il y ait vraiment d'échanges entre eux deux puisqu'Alaric est la plupart du temps, ou endormi, ou délirant par la fièvre. Alors oui c'est effectivement une histoire très romantique, comme un coup de foudre pendant une gueule de bois où le héros voit la jeune fille comme un ange et l'héroïne, isolée depuis des années, ne peut que tomber sous le charme de ce guerrier beau comme un Dieu et qui en plus la glorifie toute la journée.
Et puis, moi les Highlanders au coeur guimauve j'ai un peu de mal… Je préfère nettement les histoires entre des héros qui ne se supportent pas (du moins au début), avec des joutes verbales, de la passion brute et dévorante, alors le côté trop « romantique » d'Alaric a un peu contribué à ma petite déception pour ce tome ci.
Alors pourquoi 4/5 quand même me direz-vous ? (normalement ma note devait s'approcher plus du 3/5…) Eh bien… j'ai adoré le dernier tiers du livre !!! le style de l'auteure y est pour beaucoup car on imagine vraiment le pire arriver !(donc ne faites pas comme moi et le lisez pas la quatrième de couverture du tome 3 qui vous spoliera la fin de ce tome 2) Et, je l'avoue sans honte, mon petit coeur romantique (oui apparemment j'en ai un !) a été submergé d'émotions et n'a eu d'autre choix que de déverser tous les « Oh que c'est beau ! », « mais que c'est mignon ! », « Que c'est émouvant !!!! » qu'il contenait.
Les actions des personnages à la fin du roman sont toutes magistrales, et je pressens un tome 3 des plus savoureux, et des plus passionné et surtout (et enfin !) des plus… tumultueux !
Et je me dois également d'ajouter que Maya Banks n'a pas son pareil pour donner de la sensualité et du piment dans ses scènes de sexe ! Donc c'est aussi un des point fort de ce livre, car même si Alaric est plutôt du genre tendre et romantique, il montre un côté totalement différent dans l'intimité… voire même dominateur parfois.
Alors, pour résumer, ce tome, qui a une dimension des plus romantiques avec une histoire d'amour contrarié, ravira les amatrices d'amour impossible. Plus sensible aux histoires d'amour électriques et passionnées je suis restée toutefois très émue par le dénouement de l'histoire et Maya Banks a très bien illustrer par ce livre l'adage : « Rien n'est plus fort que l'amour » !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MxlleAnaB
  26 juin 2013
Wahou !! J'ai vraiment adoré ce tome 2 !! Alors qu'Alaric se rend sur les terres McDonald pour concrétiser son union avec Rionna, il se fait attaquer et se retrouve blessé devant la maison de la jeune Keeley...Celle-ci le soigne nuit et jour, en espérant que "son guerrier" finisse par ouvrir les yeux. J'ai aimé la manière dont elle l'appelle ainsi, "mon guerrier", et lui "mon ange"...Cela créer toute suite un lien fort entre eux et avec le désir qui s'en mêle, les choses ne tardent pas à devenir sérieuse. Puis Caelen, un peu brut au début, retrouve son frère et le ramène à la forteresse des McCabe, en compagnie de Keeley. Celle-ci est chargée de devenir la guérisseuse du clan, tout en veillant sur Alaric et en assistant Mairin pour son accouchement. Mais Keeley ne pense qu'à Alaric et au fait qu'il ne lui ai pas destiné malgré ses sentiments. J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce couple, pour cet amour impossible qui défit toutes les lois. Keeley est mon héroïne préféré maintenant, même si j'ai adoré Mairin dans le premier tome et Rionna qu'on découvre peu à peu. Alaric...Que dire d'Alaric ? C'est le Highlander par excellence: viril, passionné, fort, courageux...J'avais adoré Ewan, qu'on retrouve aussi d'ailleurs, mais j'ai un immense coup de coeur pour Alaric. Les scène de sexe entre Keeley et lui m'ont complètement retourné. Je pense notamment à celle plutôt osé et "moderne" je dirais même, avec les mains attachées et les positions torrides. Ils vivent leur amour au jour le jour, en s'aiment de toutes les manières qui soient. J'ai été déchirée quand Keeley voit Alaric la quitter pour une autre, malgré lui, malgré ses sentiments...Je n'attendais qu'une chose, qu'Alaric envoie tout balader et retrouve la femme qu'il aime et l'épouse pour de bon. Finalement, Keeley passe très près de la mort à de nombreuses reprises mais j'ai adoré lorsque pendant la cérémonie, elle reçoit la flèche destinée à Alaric et se sacrifie pour lui. Mon dieu, j'ai bien failli pleurer à partir de ce moment là...Alors que Keeley est à l'agonie, Alaric et elle parviennent à prononcer leurs voeux pour être enfin mariés. Même si je me doutais que tout finirait bien, j'ai versé quelques larmes lorsqu'Alaric lui parle à son chevet et lorsqu'elle lui demande de l'emmener au loch et d'attendre la mort avec elle...On sent alors la profondeur de leur amour et à quel point la vie ne tient qu'à un fil. Finalement Keeley survit et reste auprès des McCabe, unie à l'homme qu'elle aime. J'espère d'ailleurs qu'ils auront un enfant dans le tome 3 tout comme Ewan et Mairin. J'ai encore une fois adoré les rôles joués par Gannon et Maddie mais aussi Caelen qui se révèle être un homme au grand coeur malgré sa brutalité. J'ai hâte de voir ce que son histoire avec Rionna la guerrière va donner: deux fortes têtes ensemble, cela risque de faire des étincelles. C'est un personnage que j'aime de plus en plus et qui semble avoir beaucoup souffert à cause de la première femme qu'il a aimé. Quant à ce porc McDonald, je suis bien contente qu'il ait été évincé de son trône après ce qu'il a fait subir à Keeley. Quant à Ewan et Mairin, ils finissent par accueillir Isabel et donnent une belle petite soeur à Crispen. En tout cas, Keeley et Alaric resteront mon couple favori je pense, même si je meurs d'envie d'attaquer le tome 3, avec un pincement au coeur car c'est la fin...Maya Banks m'a totalement transporté avec ses Highlanders et ce livre est sans doute l'un des meilleurs que j'ai lu sur ce thème en comptant les Highlanders du Nouveau Monde de Pamela Clare et les livres de Monica McCarty. Un grande réussite et un roman que je garderais bien précieusement pour le relire un jour !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Rebecca-Livres
  20 janvier 2016
Nous voici de retour dans les Highlands, au sein du clan McCabe, où Alaric, le deuxième frère, se prépare à aller rejoindre sa fiancée, Rionna McDonald, en vue de sceller l'alliance entre les deux clans et devenir assez puissant pour combattre Duncan Cameron. Cependant, sur la route, Alaric et son escorte sont attaqués et lui seul réussit à en réchapper. Il est gravement blessé et s'écroule inconscient aux pieds d'un ange. Une fois le choc passé, l'ange, Keely McDonald décide de le soigner.
Il y a quelques années, Keely a été rejetée par son clan. Aujourd'hui, elle vit en dehors du village et exerce comme guérisseuse. Habituée à la solitude, l'arrivée de ce guerrier dans sa vie va tout chambouler. Obligée par le laird McCabe de suivre le blessé dans son clan, elle découvre la joie d'appartenir à une famille aimante, un peu grognon parfois mais accueillante. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est de tomber amoureuse d'Alaric. Difficile pour elle de protéger son coeur après avoir laissé tomber les barrières qui le protégeaient depuis toutes ces années.
Pour Alaric, le choix est vite fait : même s'il est très attiré par Keely, il doit faire passer le bien-être de son clan avant ses propres désirs. La menace qui pèse sur Mairin, la femme de son frère (et de son laird), le pousse à épouser Rionna, même si son coeur souffre.
Après un premier tome réussi, où l'humour et la sensualité étaient de mise, Maya Banks nous propose une suite tout aussi bonne. La sensualité est toujours présente (même encore plus intense que dans le précédent livre), mais avec cette fois, une bonne dose de sentiments forts. Si parfois les propos des personnages surprennent par leur crudité, on est très vite conquis par nos deux héros et leur histoire d'amour impossible et déchirante. Avec la scène finale triste, au point de nous arracher quelques larmes, Maya Banks finit de nous convaincre que ses highlanders sont exactement notre genre d'homme. Il est juste à regretter, une fois encore, l'absence du kilt qui donne au highlander toute sa substance. Mais ne boudons pas notre plaisir pour un détail et espérons que le prochain tome sera à la hauteur des précédents. Avec Caelen en héros, on imagine déjà le plaisir que l'on va avoir à tourner les pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
imn82
  24 octobre 2013
J'ai également dévoré ce tome sans surprise car après avoir lu plusieurs roman de l'auteur, j'ai été conquise.
Une lecture très fluide, on parle de devoir , de sacrifice, de bataille, de mariage arrangé et d'amour .
L'histoire du frère du Laird McCabe qui doit épouser par devoir la fille du Laird McDonald leur voisin pour devenir plus fort contre leurs énnemie commun Duncun Cameron.
Donc Alaric en route pour les terres McDonald sachant qu'il doit faire sa court à sa futur épouse, se retrouve gravement blesser suite une attaque.
Il réussi à se sauver et son cheval l'emmène juste devant le cottage de Keeley, qui n'est autre qu'une guérisseuse.
Pendant qu'elle lui prodigue les soins nécessaire à son rétablissement , tous les deux se rapproche l'un de l'autre même après avoir été retrouvé par ses frères , tous sont reconduit au château McCabe en forçant Keeley à aller avec eux pour qu'elle continue à lui prodiguer les soins requis.
Par la même occasion, elle restera pour aider Mairin à mettre au monde son enfant.
L'attirance entre Alaric et Keeley est trop forte pour ne pas y succomber même s'ils savent qu'elles ne doivent pas duré étant donner les enjeux politiques qui le pousse à en épouser une autre.
Keeley est vite adopté par tous le clan McCabe, elle aide le frère du Laird à se remettre de ses blessures, empèche l'enlèvement du fils du Laird par des mercenaires à la solde de Cameron et aide la châtelaine à mettre au monde sa fille.
En vue d'un avancement du mariage pour les deux clan , les McDonald arrivent chez le clan McCabe de même que le Roi d'Ecosse pour assister à l'union.
Lors de la cérémonie Keeley sauve encore une fois la vie d'Alaric en prenant une flèche qui lui était destinée, par crainte de la voire mourir Alaric l'épouse devant tous.
Après avoir crue la perdre, elle survivra à sa blessure grâce aux soins donné par Ewan.
Mais pour conclure l'entente entre les clans le jeune frère d'Alaric décide de prendre pour épouse la fille du Laird McDonnal avec l'appui de ses frères, des Laird d'autres clans voisins et du roi.
Entre le moment où Alaric et Keeley ont du se faire leurs adieux et lorsqu'elle lutait entre la vie et la mort pour survivre à l'attaque j'ai versé des larmes de tristesse tellement j'étais prise dans le roman. C'est tellement bien écrit qu'à chaque roman de l'auteur elle nous fait entrer dans l'histoire donc on ressent la joie et la peine des personnages.
Je recommande cette série .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
imn82imn82   24 octobre 2013
Alors, Alaric soutint le visage de Keeley d'une main, pour l'obliger à le regarder et de l'autre, il l'entrelaça ses doigts à ceux de la jeune femme.
- Moi, Alaric McCabe, je t'épouse, Keeley McDonald McCabe. Je te prends pour épouse et cela jusqu'à mon dernier souffle et jusqu'à ce que nos âmes soient réunies au ciel.
Le regard de Keeley se rama - pour exprimer sa surprise. Elle ouvrit la bouche.
- Dis-le, Keeley. Dis que tu acceptes de m'épouser, devant tous ces témoins réunis.
La jeune femme ferma les yeux, comme pour rassembler ses forces, puis elle les rouvrit. Elle semblait avoir retrouvé un peu de sa détermination.
- Moi , Keeley McDonald, désormais McCabe, je t'épouse, Alaric McCabe. Je te prends pour époux et cela jusqu'à mon dernier souffle.
Sa voix s'était affaiblie à chaque mot, mais elle avait prononcées voeux. Et des centaines de témoins pourraient l'attester. Désormais, Keeley était sa femme. Elle lui appartiendrait aussi longtemps que Dieu accepterait de lui octroyer ce si fabuleux cadeau.
Alaric pencha la tête, pour lui embrasser le front.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
imn82imn82   24 octobre 2013
Alors, Alaric soutint le visage de Keeley d'une main, pour l'obliger à le regarder et de l'autre, il l'entrelaça ses doigts à ceux de la jeune femme.
- Moi, Alaric McCabe, je t'épouse, Keeley McDonald McCabe. Je te prends pour épouse et cela jusqu'à mon dernier souffle et jusqu'à ce que nos âmes soient réunies au ciel.
Le regard de Keeley se rama - pour exprimer sa surprise. Elle ouvrit la bouche.
- Dis-le, Keeley. Dis que tu acceptes de m'épouser, devant tous ces témoins réunis.
La jeune femme ferma les yeux, comme pour rassembler ses forces, puis elle les rouvrit. Elle semblait avoir retrouvé un peu de sa détermination.
- Moi , Keeley McDonald, désormais McCabe, je t'épouse, Alaric McCabe. Je te prends pour époux et cela jusqu'à mon dernier souffle.
Sa voix s'était affaiblie à chaque mot, mais elle avait prononcées voeux. Et des centaines de témoins pourraient l'attester. Désormais, Keeley était sa femme. Elle lui appartiendrait aussi longtemps que Dieu accepterait de lui octroyer ce si fabuleux cadeau.
Alaric pencha la tête, pour lui embrasser le front.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Milka2bMilka2b   24 novembre 2014
Je suis désolé, Keeley, mais moi-même je ne me sens pas capable de me priver du plaisir de te toucher. Tu es comme une drogue dont je ne parviendrais pas à me sevrer.
Je comprends très bien tes arguments, mais dès que nos regards se croisent, j'en oublie toute prudence et toute raison. Je sais simplement que si je ne te caresse pas, ou que je ne t'embrasse pas, je deviendrai fou.
Commenter  J’apprécie          40
KateLineKateLine   18 juin 2016
Avant Alaric, personne ne l'avait seulement embrassée - à part, bien sûr, la brutale agression du laird McDonald, qu'elle ne considérait pas comme un vrai baiser. Un baiser se donnait, or le laird s'était contenté de prendre. Elle n'avait pas un seul instant consenti à son geste méprisable.
Commenter  J’apprécie          20
KateLineKateLine   18 juin 2016
À peine plus d'une minute plus tard, Ewan faisait irruption dans la chambre. Il s'agenouilla auprès du lit et prit la main de Mairin dans la sienne.
— Ça va, chérie ? Tu n'as pas trop mal ?
— Non, c'est parfait, répondit Mairin, qui serrait les dents. C'est juste insupportable ! 
Commenter  J’apprécie          20
Video de Maya Banks (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maya Banks
J'ai commencé à lire beaucoup de séries, mais il y en a certaines que je ne suis pas pressée de finir ! Tous les détails et les liens vers les livres ici : http://wp.me/p5BGEC-N5
Séries de livres mentionnées :
- le Journal de Bridget Jones, d'Helen Fielding : http://amzn.to/1UrNCpt * - le Seigneur des anneaux, de JRR Tolkien : http://amzn.to/1THqH8H * - La Communauté du Sud, de Charlaine Harris : http://amzn.to/1XSGL86 * - le Trône de Fer, de George RR Martin : http://amzn.to/1Qn0nwl * - Outlander, de Diana Gabaldon : http://amzn.to/1THqH8H * - God Save la France, de Stephen Clarke : http://amzn.to/1LNgZLC * - Night School, de CJ Daugherty : http://amzn.to/1THqH8H * - Parallon, de Dee Shulman : http://amzn.to/1QEFLi6 * - Rebelles, d'Anna Godbersen : http://amzn.to/1UrPb6I * - Never Sky, de Veronica Rossi : http://amzn.to/1VLqSPI * - Les Variants, de Robison Wells : http://amzn.to/1QEG4JN * - Les Outrepasseurs, de Cindy van Wilder : http://amzn.to/24vaTuP * - Divergente, de Veronica Roth : http://amzn.to/21s7DS5 * - Loin de tout, de JA Redmerski : http://amzn.to/1phputN * - Ten Tiny Breaths, de KA Tucker : http://amzn.to/1QlhSQX * - KGI, de Maya Banks : http://amzn.to/1n7ij5E *
* Ce symbole signifie qu'il s'agit d'un lien d'affiliation. Si vous choisissez de commander un livre via ce lien, vous ne le payerez pas plus cher. Amazon me reversera quelques centimes en commission, qui me permettrons de financer de prochains concours sur la chaîne. Merci d'avance si vous faites le choix de me soutenir ! ___
? Retrouvez l'article complet et les futures chroniques sur le blog : http://unjour-unlivre.fr
Facebook : http://facebook.com/unjourunlivre Twitter :http://twitter.com/missmymoo GoodReads : http://www.goodreads.com/MissMymoo Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=39521 Instagram : http://instagram.com/missmymoo Pinterest : http://pinterest.com/missmymoo/books-co/ ___
? CONTACT : Pour toute demande de partenariat/collaboration, merci de remplir le formulaire de contact : http://unjour-unlivre.fr/contact
? COURRIER : Sethom Myriam BP 10 014 92201 Neuilly-sur-Seine Cedex France ___
? MUSIQUE : "Life of Riley" Kevin MacLeod (incompetech.com) Licensed under Creative Commons: By Attribution 3.0 http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/
+ Lire la suite
autres livres classés : highlandsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre