AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean-Yves Barnagaud (Autre)
EAN : 9782361572884
96 pages
Éditeur : Editions Transboréal (04/03/2021)
4.5/5   3 notes
Résumé :
La collection "Petite philosophie du voyage" invite Jean-Yves Barnagaud, ornithologue, à mettre au jour un univers sensoriel nouveau, fait de ballets aériens, de couleurs vives et de trilles mélodieux. C'est un monde d'anciennes connivences et d'interactions séculaires de l'oiseau avec l'homme, son plus fervent admirateur mais aussi sa plus grande menace.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ArtzUr
  14 avril 2021
Jean-Yves Barnagaud et les Editions Transboréal nous offrent encore un joli petit livre.
Cette lecture a été très agréable et la plume de l'auteur n'y est pas pour rien. Enfin, le sujet traité avant tout m'a plus que plu. Etant passionné par les oiseaux, ça ne peut que bien commencer. Pour revenir à la manière d'écrire de l'auteur, il y a un côté immersif dans le récit qui donne l'impression de vivre les rencontres aviaires comme si nous étions avec lui. Que ce soit en France ou dans d'autres pays, au gré de ses voyages.
Il y a aussi un coté philosophique entre le rapport de l'Homme avec les oiseaux, qui est intéressant et qui questionne sur la vision que l'on a de l'oiseau, que ce soit notre base de travail ou simplement une passion comme une autre, à côté du travail.
C'est un livre court, qui se lit vite et que je recommande aux amoureux et amoureuses des oiseaux !
Décidément, cette collection "Petite philosophie du voyage" est passionnante !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ArtzUrArtzUr   14 avril 2021
Pour l'ornithologue européen, un simple coup d’œil curieux au planisphère révèle qu'avant de revenir nicher sous une vieille grande vendéenne l'hirondelle a survolé les chars du Mali et les réfugiés de Lampedusa. Mais, si les balles des conflits ne les atteignent pas, il reste aux oiseaux migrateurs à éviter celles qui leur sont réservées par les chasseurs, au Liban, à Malte ou au pied des cols pyrénéens, dans une réplique sanglante de ces guerres qu'ils survolent en les ignorant - comme s'ils devaient, eux aussi, avoir leur part de géopolitique du massacre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ArtzUrArtzUr   14 avril 2021
Au fond, la seule réponse que j'ai envie de donner au passant qui me demande "Comment s'appelle cet oiseau ?" est "Peu importe". Par cette réponde, je le libère d'un sentiment d'ignorance et stimule son imaginaire devant une silhouette, un mouvement ou un jeu de couleurs, ainsi dénués d'un carcan de conventions.
Commenter  J’apprécie          40
ArtzUrArtzUr   14 avril 2021
Ce n'est pas à l'humain qu'il faut reprocher le déclin des oiseaux, mais à une certaine pensée de la civilisation, en opposition avec la nature, qui entraîne avec elle mosaïques paysagères, polyculture traditionnelle et forêts primaires, sur fond de changements climatiques et d'invasions d'espèces.
Commenter  J’apprécie          30
ArtzUrArtzUr   14 avril 2021
Les parades, les chants, et jusqu'aux couleurs d'un plumage, tout ce qui fait la splendeur d'un oiseau relève de la lutte féroce pour l'existence.
Commenter  J’apprécie          20

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
368 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre