AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782600008235
Droz (01/01/1974)
2/5   5 notes
Résumé :
Recueil de poésie pétrarquiste, où Joachim du Bellay célèbre une femme nommée Olive. Il comporte 115 sonnets en décasyllabes.
Que lire après L'OliveVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Joachim du Bellay fait partie de mon Panthéon personnel mais là ... j'avoue que décider de lire L'Olive ne fut pas mon meilleur choix (et d'ailleurs, je ne vous le conseille pas).
J'avais déjà buté sur Pétrarque (bon, d'accord, j'avais buté en italien, mais là n'est pas la question ..) : cela aurait du être un avertissement.
Disons que L'Olive est à la poésie ce que la contorsion est à la gymnastique.
C'est beau mais quelque fois JDB tord un peu le poignet de cette pauvre Erato.
Commenter  J’apprécie          00
Du Bellay imite d'une manière encore caricaturale. La langue manque de souplesse, les rimes et images sont souvent simplistes. On devine que le sujet est emprunté et rarement senti par soi. Cependant, la langue est également très moderne suivant en cela les préceptes qu'il a lui même publiés dans sa Deffense et illustration de la langue françoise, juste avant de faire paraître ce premier recueil.
Lien : https://leluronum.art.blog/2..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Si notre vie est moins qu’une journée
En l’éternel, si l’an qui fait le tour
Chasse nos jours sans espoir de retour,
Si périssable est toute chose née,

Que songes-tu, mon âme emprisonnée ?
Pourquoi te plaît l’obscur de notre jour,
Si pour voler en un plus clair séjour,
Tu as au dos l’aile bien empanée ?
Commenter  J’apprécie          70
(dernier sonnet)

Si nostre vie est moins qu’une journée
En l’éternel, si l’an qui fait le tour
Chasse nos jours sans espoir de retour,
Si périssable est toute chose née.

Que songes-tu mon âme emprisonnée ?
Pourquoy te plaît l’obscur de nostre jour,
Si pour voler en un plus clair séjour
Tu as au dos l’aile bien empennée ?

Là est le bien que tout esprit désire,
Là le repos où tout le monde aspire,
Là est l’amour, là le plaisir encore.

Là, ô mon ame, au plus haut ciel guidée,
Tu y pourras recognoistre l’idée
De la beauté qu’en ce monde j’adore.
Commenter  J’apprécie          20
Et toutefois j'aime, j'adore et prise
Ce qui m'étreint, qui me brûle et entame.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Joachim Du Bellay (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joachim Du Bellay
Joachim du BELLAY – Anthologie intime de l'Olive lue par Jacques Roubaud (1971) Une cassette audio enregistrée par Jacques Roubaud après 1971 à l'attention de sa mère.
autres livres classés : sonnetsVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (12) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3249 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}