AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marguerite Pozzoli (Traducteur)
ISBN : 2742761691
Éditeur : Actes Sud (28/04/2006)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Au milieu des années 1950, un jeune campagnard italien rencontre sur le chemin de l'école un être fabuleux, un dieu gargantuesque qui lui offre une montre magique permettant de se projeter dans le futur ou de revivre des scènes du passé. Il devient Saltatempo, doté d'un pouvoir qui, associé à sa rage candide, lui joue parfois des tours. Cela ne l'empêche pas de grandir au milieu des enfants de son âge, partageant avec eux fêtes et matches de foot, avant de partir po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
isabellelemest
  13 juin 2013
Un livre plein d'humour, de poésie mais aussi d'émotion dans lequel Stefano Benni retrace la jeunesse d'un garçon surnommé d'abord Petit loup, qui reçoit en cadeau d'un dieu allègre et païen, lui apparaissant au sein d'un nuage, "une bimontre" interne qui lui permettra de sauter dans le temps, de voir le futur, comme le passé, tout en vivant sa vie normale réglée par une montre ordinaire. Cette métaphore de l'imagination de l'écrivain, de son don de se déplacer entre présent et avenir, est présentée avec truculence et humour et lui vaudra le nom de "Saltatempo" "Saute-temps". Nous sommes dans un petit village des années 50, avec ses figures pittoresques, son bar où se retrouvent les adultes, artisans ou petites gens, d'opinions diverses mais proches et solidaires, dont l'auteur nous livre des portraits hauts en couleur. le héros, quant à lui, est entouré de garçons et filles de son âge, mais il entretient une complicité spéciale avec les divinités agrestes du bois, qu'il est seul à connaître. Hélas au fil du temps la vallée, la montagne et la forêt sont menacées par l'industrialisation, la spéculation immobilière, le village se retrouve à la sortie d'une bretelle autoroutière, et tout cet affairisme profite à quelques-uns, maire, député, entrepreneurs, hommes de main, alors qu'il signe la destruction du milieu naturel, les glissements de terrain meurtriers, la pollution envahissante. Devenu adolescent Saltatempo vit une jeunesse partagée entre études et amours, sans compter les mouvements étudiants et lycéens de la fin des années soixante, il évoque aussi ses allers et retours entre la ville et son village natal, où tout change pour le pire. La fin du roman le montre perdant son père, le menuisier communiste, tué en voulant sauver les victimes d'une éboulement provoqué par le minage de la montagne à des fins immobilières. Un de ses amis, habitué à la drogue par les séides du député, qui l'ont introduite partout, meurt aussi d'une overdose.
Saltatempo cherche justice, mais elle est paraît hors d'atteinte ; après s'être retrempé dans son monde d'origine aux côtés du dieu païen qui lui donne une leçon de vie, il part vers la ville, la vie adulte et son destin.
Un roman plein de truculence, de tendresse et d'humour, écrit dans une langue vivante, imagée, parfois argotique, ce qui n'empêche pas l'auteur de rester profondément sensible aux injustices et à la dégradation de son pays par une société devenue de consommation où seul compte l'argent et où les valeurs humaines sont difficiles à sauvegarder.
Lu en V.O.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
paullichinel
  29 juin 2017
Le même plaisir qu'en lisant Pagnol, c'est dire !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   09 avril 2014
La poésie au fond, c'est faire voler la lourdeur du monde sur la légèreté des vers, comme un caillou ricoche sur l'eau.

Commenter  J’apprécie          270
mandarine43mandarine43   18 novembre 2016
Parmi les quasi-merdes il y avait Brian Pontiroli, le play-boy. Il était né à Londres et cela nous impressionnait beaucoup, il s'appelait Brian et ressemblait à Brian Ferry, le chanteur des Roxy Music, mais les Roxy ne deviendraient célèbres que quelques années plus tard et donc, pour le moment, il ne ressemblait à personne.
Commenter  J’apprécie          60
mandarine43mandarine43   15 novembre 2016
C'était un instant poétique, mais moi, à l'époque, j'avais du mal à faire la différence entre les instants poétiques tristes et les instants poétiques joyeux ; et donc, quand je sentais arriver une crise de poésie, c'était un peu comme quand les boyaux se mobilisent, lancent des signaux et crépitent avant la libération : si bien que, lorsque survenait la crampe de l'églogue, du sonnet ou de l'instant magique, je me mettais à manger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
isabellelemestisabellelemest   13 juin 2013
Révoltes étudiantes
C'étaient des jours par lesquels beaucoup furent transformés, et que d'autres oublièrent en vitesse. D'une fièvre qui faisait du bien à tous, même à ceux qui n'aimèrent pas cette année. D'occupations et de profanations, dont certains édifices sévères conservent encore une secrète nostalgie. Jours d'engueulades et de ronéos, de repas improvisés et de séances nocturnes de guitare, fumée de paroles, fumée jamaïcaine, fumée des lacrymogènes. D'élans imprévus pour le ménage, comme de laver tous les sols, et d'incompréhensibles accès de guérilla, comme de dévisser les robinets, geste dont on ne trouvait pas trace dans les écrits du Che.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
isabellelemestisabellelemest   13 juin 2013
Après l'attentat de Bologne
Où êtes-vous passés, vous tous qui étiez présents ce jour-là (à la manifestation) ? je pensai. Vous le referiez ? Vous étiez différents et vous y croyiez d'une autre façon, ou bien on vous avait dit d'y croire et vous obéissiez seulement. Pouviez-vous imaginer, ce jour-là, qu'il n'y aurait de justice pour personne, mais que les injustices pousseraient les unes sur les autres, comme les moisissures sur un tronc mort ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Stefano Benni (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stefano Benni
Dans le cadre du Mois de l'Imaginaire, Babelio vous propose toute une série de vidéos pour en apprendre davantage sur les littératures de l'imaginaire.
La science-fiction c'est pas pour rire. On parie ?
Livres cités :
- Histoire comique des états et empires de la lune de Cyrano de Bergerac : https://www.babelio.com/livres/Bergerac-Histoire-comique-des-etats-et-empires-de-la-lune-e/28636
- Une fantaisie du docteur Ox de Jules Verne : https://www.babelio.com/livres/Verne-Une-fantaisie-du-docteur-Ox/83178
- Les Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett : https://www.babelio.com/livres/Pratchett-Les-Annales-du-Disque-Monde-Tome-1--La-Huitieme-c/7764
- Terra ! de Stefano Benni : https://www.babelio.com/livres/Benni-terra-/266724
- Martiens, go home ! de Fredric Brown : https://www.babelio.com/livres/Brown-martiens-go-home-/293535
- L'affaire Jane Eyre de Jasper Fforde : https://www.babelio.com/livres/Fforde-Laffaire-Jane-Eyre/3185
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature italienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
545 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre