AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782258115354
300 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (12/03/2015)
3.73/5   11 notes
Résumé :
Villers est un village d'à peine cent habitants, dans la Meuse profonde. En 1950, l'instituteur y gère la classe unique, où il « tient » les enfants avec autorité et bienveillance. Parmi ses élèves, il y a Dilette, la petite orpheline qui ne parle, ne rit, ne joue presque plus. Seule sa grand-mère veille sur elle.
Luigi, dit Gigi, petit dernier d'un couple d'origine italienne, est l'enfant heureux d'une famille heureuse.
Enfin, Claude, dit Bouboule, ar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
zabeth55
  16 mars 2021
Bon, j'aurais du me douter.
Le titre d'abord « Les ombres de l'enfance », ça sent le mélo.
Le genre, vaguement terroir
Mais j'ai vu que ça se passait en Meuse, ma région.
Que ça parlait d'un instit, mon métier.
Or il est à peine question de l'un comme de l'autre.
L'histoire n'a rien d'extraordinaire.
Trois enfants dans un village que l'on suivra jusqu'à leur vie d'adultes.
Le style est basique
Bref, un roman très commun qui ne m'a pas apporté grand chose.
J'aurais du me fier à mon instinct.
Commenter  J’apprécie          200
annemarieroux
  17 avril 2018
Odile, qu'on surnomme Dilette est une enfant illégitime d'un père maquisard disparu du jour au lendemain et d'une mère qui s'est mariée bien plus tard avec un homme de son village, marchand connu et respecté de tous. Mais, alors qu'elle n'est toujours qu'une enfant, ses parents décèdent dans un accident de voiture. Odile vit chez sa grand-mère et, c'est une jeune fille fermée et qui parle peu fait sa première rentrée à l'école. Luigi (Gigi) est le dernier enfant d'une famille italienne qui s'est installée en France peu avant la guerre. C'est un enfant gentil et choyé par sa mère. Claude, appelé Bouboule, est le petit dernier d'une fratrie de trois soeurs. Issu d'une grossesse tardive, le petit garçon n'était pas désiré par sa mère, une femme froide et aigrie par la charge de ses nombreuses grossesses.
Dilette devient très vite un enjeu entre les deux garçons , mais ils ne jouent pas avec les mêmes armes . Bouboule est un enfant de vieux , élevé par une mère distante et un père qui ne dit pas grand chose . Rabroué , ignoré , malmené , Bouboule est mal à l'aise dans ces relations avec les autres .Gigi par contre est le petit dernier d'une famille italienne , où la vie et l'affection coulent à flot et il y a bien longtemps qu'il a appris à jouer de son charme .
Il y a un gagnant et un perdant comme on peut encore en connaître de nos jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sariahlit
  01 juillet 2015
Odile, qu'on surnomme Dilette est une enfant illégitime d'un père maquisard disparu du jour au lendemain et d'une mère qui s'est mariée bien plus tard avec un homme de son village, marchand connu et respecté de tous. Mais, alors qu'elle n'est toujours qu'une enfant, ses parents décèdent dans un accident de voiture. Odile vit chez sa grand-mère et, c'est une jeune fille fermée et qui parle peu fait sa première rentrée à l'école. Luigi (Gigi) est le dernier enfant d'une famille italienne qui s'est installée en France peu avant la guerre. C'est un enfant gentil et choyé par sa mère. Claude, appelé Bouboule, est le petit dernier d'une fratrie de trois soeurs. Issu d'une grossesse tardive, le petit garçon n'était pas désiré par sa mère, une femme froide et aigrie par la charge de ses nombreuses grossesses.
Dans Les ombres de l'enfance, l'auteure prend le temps de nous présenter chaque famille, leur histoire, dans quel milieu et quelle condition est né chaque enfant. Au coeur de la Meuse, durant la Seconde Guerre mondiale, la jeune Dilette fait battre le coeur de ses deux chevaliers servants. Mais comme dans chaque trio amoureux, elle n'en choisira qu'un. Les deux garçons se battent pour être le centre d'attention de la jeune fille. Dans le cas de figure présent ici, il n'y aura pas de mauvais choix, mais les répercussions sur la vie du « laissé pour compte » vont être importantes : il va mener une vie isolée, vide, faite de rancoeur, de ressentiments, de haine à l'encontre d'autrui. Il n'y a pas de réel suspense dans l'intrigue puisqu'on imagine assez rapidement vers qui l'affection de Dilette va tendre. Il s'agit plus d'un récit qui met en avant le destin d'enfants nés dans certaines conditions, comme une prédisposition à mener telle ou telle vie sans pouvoir échapper à son « destin ».
Une lecture du terroir sympathique qui manquait toutefois de profondeur et d'inattendu.
Lien : http://sariahlit.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Berengere71
  16 juin 2015
Livre très agréable à lire, je dirais même que c'est encore le style de livre que je ne sais pas quitter avant la fin de l'histoire !
Les personnages principaux sont très attachants et de passé très différent.
C'est malheureusement le genre d'histoire (du moins partie école) que nous pouvons encore trouver maintenant dans les écoles (critiques, méchancetés, jalousie et autres) car les enfants ne sont pas de "cadeaux" dans certains cas.
Je vous conseille vraiment de le lire.
De mon côté, je remercie Masse Critique ainsi que l'éditeur pour sa gentillesse (encore merci à vous si vous me lisez).
Commenter  J’apprécie          20
lcath
  23 juin 2015
Ce roman s'inscrit dans la collection Terres de France , et le récit se déroule dans un village de la Meuse , j'ai pourtant trouvé qu'il manquait de cette saveur du "cru" qui fait le charme de certains romans de terroir , les éléments liés à la région m'ont semblé peu présents .
L'histoire tourne autour de Dilette , petite orpheline qui est élevé par sa grand-mère et qui fait sa première rentrée à l'école . Deux chevaliers servant vont tourner autour d'elle , le beau et charmant Gigi et Bouboule ....beaucoup moins charmant comme son surnom le laisse entendre .
Dilette devient très vite un enjeu entre les deux garçons , mais ils ne jouent pas avec les mêmes armes . Bouboule est un enfant de vieux , élevé par une mère distante et un père qui ne dit pas grand chose . Rabroué , ignoré , malmené , Bouboule est mal à l'aise dans ces relations avec les autres .Gigi par contre est le petit dernier d'une famille italienne , où la vie et l'affection coulent à flot et il y a bien longtemps qu'il a appris à jouer de son charme .
Les deux garçons aimeraient bien plaire à Dilette et ce jeu va durer de l'école à l'âge adulte . Bouboule n'acceptera jamais sa défaite et se renfermera encore plus sur une vie sombre et insipide qu'il finira par rejeter . Dilette et Gigi ont eux ,une vie pleine de promesses devant eux .
Voilà un roman qui se lit bien mais auquel il manque du "corps" , les gentils sont par trop gentils et le méchant est accablé par un destin qui lui colle aux bottes comme la lourde terre de la Meuse . On sait très vite , qui épousera qui , qui est la famille où tout réussit et celle qui se noie ....
Bref , un roman un peu trop léger mais pas désagréable
Lien : http://theetlivres.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
FeuilletreFeuilletre   20 décembre 2016
Il y a un mot qu'elle ne prononce jamais, la petite, et pour cause elle ne le connaît pas. Je veux bien lui apprendre, moi, ce mot là, papa...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Henriette Bernier (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henriette Bernier
"Le bon numéro" d'Henriette Bernier
autres livres classés : meuseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1191 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre