AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2820519539
Éditeur : Milady (12/11/2014)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 25 notes)
Résumé :
« T'as perdu ta crête, remarqua-t-elle d'un ton un brin boudeur. »

Ce fut à ce moment exact qu'il tomba amoureux d'elle. Alice l'a rencontré ce soir-là, à un de ses concerts, son appareil photo dont elle ne se sépare jamais en bandoulière ; c'est sa façon à elle de regarder le monde. Lui, il chantait sur scène, avec sa crête iroquoise bleue, sa béquille, son bras et sa jambe dans le plâtre. Alice a pensé que c'était un miracle qu'il tienne debout, et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Nymphea
  29 novembre 2015
Un roman frais, léger (bien qu'il fasse un peu réfléchir), romantique, bourré d'espoirs et d'optimisme. Explications...

Au début, ce roman s'annonçait prometteur et original. Mais très vite, les clichés se sont installés et m'ont un peu gêné. Un ensemble et une fin gentillets, plein d'espoir même si au cours de ma lecture, je me questionnais vraiment quant à l'aboutissement : l'auteure poussera-t-elle ses personnages jusqu'à leur paroxysme ? Si elle l'avait fait, je pense que ça m'aurait plu. Or, elle est retombée dans le commun en faisant une petite fin sympathique, pas déplaisante, mais c'est tout. Certains thèmes cependant (les relations familiales, l'adolescence, la drogue, la musique, la langue...) ont été plus approfondis et dénotent une recherche plus poussée de la part de Chloé Bertrand.
Ce roman est raconté selon un point de vue omniscient (donc pas de "je" pour aucun personnage), si bien que des fois je me demandais qui était le narrateur, les frontières étaient un peu, voire très, floues.
J'ai également pu constaté des efforts de style, mais il est à travailler. Des fautes d'orthographe et de syntaxe viennent régulièrement et fréquemment ponctuer le texte, par conséquent j'avais l'impression d'avoir sous les yeux la version non corrigée... Un peu embêtant, donc.
Quant aux personnages, c'est un point fort du livre. Certes, il y a un ou deux personnages clichés (la pote riche qui fait des fêtes dès la moindre occasion, la mamie toute gentille), mais je trouve qu'ils étaient globalement très réalistes, charismatiques, bien fouillés. Je préférais les deux protagonistes, Thomas et Alice, au début du livre, lorsqu'ils avaient plus leur monde à eux, leur personnalité, leur vie. Mais j'ai quand même bien aimé leur évolution, vision assez optimiste et romantique de la vie.
Enfin, un petit + pour la "London touch" qui ajoute un côté soooo British au roman !

Vous l'aurez sûrement compris : ce livre a un sacré potentiel. Potentiel qui aurait plus de valeur si l'auteure avait corrigé les défauts que j'ai cités précédemment. En temps normal, j'aurais opté pour un 3/5 mais étant son premier roman, j'ai été gentille (hé hé) et j'ai mis un point de plus, car finalement je trouve qu'il le mérite. J'encourage Chloé Bertrand (auteure française !!) à continuer, elle est sur la bonne voie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
takisys
  19 novembre 2014
Il faut d'abord préciser que ce texte partait avec un double handicap : d'abord, je ne suis pas fan de romance et autres bluettes. Ça, c'était le petit un.
Pour ce qui du deux, ça n'a plus rien à voir avec le contenu, mais l'emballage : pourquoi diable affubler d'un titre en anglais un texte écrit dans la langue de Molière ? Après lecture, je suis bien obligé d'admettre que le choix est excellent. Y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.
Coup de coeur, disais-je… oui, sans la moindre hésitation. Pourquoi ? le ton, pour commencer, il est frais et toujours juste, honnête. le Londres d'aujourd'hui en est le cadre, pas par nostalgie ou pour obéir à un genre ou une mode. Juste parce que Chloé connaît bien, qu'elle en revenait lorsque cette idée a germé. Bref, aucune intention de rameuter le lecteur ne se cache derrière ce choix.
Le sujet traité « une jeune fille presque ordinaire s'amourache d'un jeune homme complètement paumé et devient sa planche de salut » est à la fois bateau et casse-gueule. Tout réside dans le presque, en fait. Alice est une jeune fille de son époque, elle est sensible et loin d'être idiote. Ce n'est pas la nunuche type, celle qu'on a envie de gifler tant elle est prévisible dans ces erreurs. Elle réfléchit avec son coeur, mais n'en perd pas tous ses neurones, pour autant. Elle n'est que plus crédible, que plus réelle. Thomas, lui est un paumé, avec ses qualités et ses défauts, ses fragilités, mais aussi sa force.
Chloé refuse de dépeindre des personnages stéréotypés, mais aussi de les faire tomber dans des pièges mille fois éculés. Positive Way n'en fait pas moins vibrer, bien au contraire. Ce roman parle avec pudeur de choses très sérieuses, très graves, sans jamais s'enferrer dans le sordide, sans fermer la porte à l'espoir, à la vie. Aujourd'hui encore, je m'étonne qu'une aussi jeune personne ait pu écrire un roman qui sonne aussi juste à mon coeur de mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
LilieLitMaispasque
  21 avril 2019
Je n'attendais rien de particulier de ce roman, rien d'autre qu'une distraction agréable.
En ce moment, mon petit coeur, qui a vécu beaucoup trop d'épreuves, ne demande rien d'autre que du baume, de la simplicité et pourquoi pas du romantisme.
La couverture de Positive Way, son classement dans la collection Emma des éditions Milady, me vendait exactement cela : une romance légère. Et comme je prévoyais de rencontrer Chloé Bertrand à Trolls et Légendes, vendu.
Cette lecture m'a totalement prise par surprise. Je pourrais utiliser ce livre pour râler encore sur cette manie de catégoriser les genres de romans, mais je ne vais pas gâcher cette chronique coup de coeur en râlant. Vous êtes contents d'échapper à la conférence, hein ? 😊
Mais de quoi ça parle, en fait ?
L'intrigue se situe en Angleterre. Alice a 17 ans, c'est une solitaire qui préfère fréquenter son appareil photo plutôt que les gens. Son truc, c'est de modifier les détails des photos qu'elle prend en dessinant par-dessus ce qui ne lui plait pas
Un jour, alors qu'elle prend des photos dans un parc, elle rencontre Arthur, un doux géant qui lui présente ses amis. Il l'invite à un concert, et entend bien lui présenter le chanteur, Thomas, et sa bande de potes.
Ils bossent tous auprès d'un centre qui s'occupe de jeunes en difficultés… genre, vraiment en difficultés. Des gamins qui connaissent la violence, le manque d'affection, les addictions, le manque d'argent. La vraie dure vie.
Thomas est le chanteur, toujours accroché à sa guitare et littéralement brisé lorsqu'elle le rencontre : il chante ce soir là sur scène malgré un plâtre à la jambe et un plâtre au bras, têtu, invaincu. Une crête iroquoise bleue, des piercings, désabusé… et pourtant sensible.
Samia a un jour sauté par la fenêtre de sa chambre : mais elle insiste, il n'a jamais été question de perdre la vie, elle devait juste fuir sa famille. Elle y a perdu ses jambes, mais gagné une vocation puisque c'est elle qui a ouvert le centre, pour s'occuper de jeunes qui comme elle ont une maison à fuir.
Arthur est un baroudeur, un géant au grand coeur qui a juste besoin de savoir qu'il est utile et fait le bien
Derek, le petit frère de Thomas, aime son frère, aimerait que celui-ci le sache, et vivre dans une famille unie et non cabossée par la vie
Lily bouffe la vie à pleines dents, fait la fête, assume sa sexualité et s'occupe des gamins qui n'ont pas sa joie de vivre.
Vous l'aurez compris, cette bande de jeunes est cassée par la vie, et ils s'appuient les uns sur les autres pour former la famille qui leur a manqué. Ils vont accueillir Alice à bras ouverts.
Thomas, le vrai sujet du livre :
Les héros de ce roman sont Alice et Thomas, parce que oui, ils sont destinés à tomber amoureux. Mais lorsque petit à petit la vérité sur Thomas se fait jour, c'est là que le roman présente ses fulgurances.
Chloé Bertrand parle certes de la construction de la relation de ces deux jeunes, mais elle se focalise sur la spirale qui emporte Thomas. Lorsqu'on le rencontre, il est à un moment charnière de sa vie. A deux doigts de tomber définitivement d'un précipice, à une grande distance de tout ce qui pourrait le sauver.
Certes, il y a des maladresses dans ce roman : certains passages sont un peu rapides, à moins que mes yeux aient été en avance sur mon cerveau (ou inversement), tellement j'ai dévoré ce livre.
Mais les mots de Chloé, mon dieu. Ses mots. Naturels, réalistes, sensibles, justes. Des mots qui collent à la génération décrite, avec exactitude et beauté.
Intelligemment, Alice (qui n'est pas une héroïne énervante ou cruche, ça fait du bien !) va se glisser dans le quotidien de Thomas, sans s'imposer, sans juger. Elle va l'amener à se poser des questions sur sa vie, tout en continuant son chemin propre.
Je ne veux pas trop en dire sur ce qui se passe dans la vie de Thomas, car ce serait en révéler trop et vous méritez de découvrir le chemin surprenant sur lequel l'autrice nous emmène.
Mais j'ai aimé que la première note d'espoir de Thomas apparaisse quand tout simplement Alice lui demande de lui raconter quelque chose de positif sur lui … et il découvre qu'il a une réponse à ça : malgré sa dépression, son désespoir parfois, il arrive à trouver quelque chose de positif et c'est ce petit quelque chose qui commence, inconsciemment, à le pousser dans la bonne direction.
Une romance sensible et intelligente :
On lit souvent des romances qui sont écrites uniquement pour faire battre nos coeurs (de midinettes ou pas) mais qui dépeignent des relations toxiques, en ce qu'elles font perdre à chaque individu de la relation leur identité propre. L'un, l'autre ou les deux renoncent à une partie de ce qu'ils sont pour plaire ou rester dans la vie de l'autre, au profit de l'entité « couple ».
Ici, malgré les fêlures de Thomas et la fragilité d'Alice, qui est une jeune fille en cours de développement, qui est à cet âge sensible ou l'on grandit, la relation de ces deux jeunes gens va au contraire, après des épreuves extrêmement crédibles et réalistes, leur permettre de devenir eux-mêmes.
Le discours de Chloé Bertrand, c'est qu'avant de devenir un couple, avant d'aller mieux pour un autre, il faut se connaître soi-même et réussir à exister en tant qu'individu. C'est totalement ma vision de l'amour.
Le discours de l'autrice, c'est aussi que pour aller mieux, vraiment mieux, on ne peut se contenter de prendre des résolutions en prenant la personne qu'on aime comme excuse : on ne peut se dire, « je le fais pour lui/elle », il faut arriver à découvrir qu'on a besoin d'aller mieux pour soi, même si votre entourage peut vous aider à faire les premiers pas vers la guérison.
C'est un discours en faveur de la non toxicité, et c'est diablement bien foutu.
En parallèle, leur relation amoureuse et charnelle est décrite avec énormément de tendresse, d'amour et de délicatesse.
La description du désir est pudique et en même temps extrêmement parlante.
La passion et l'amour sont évoquées avec sensibilité. Chloé Bertrand en parle avec justesse et créé autant de tension sexuelle que si elle décrivait une scène érotique. Plus, même.
On ressort de cette lecture convaincus qu'Alice et Thomas existent quelque part, et qu'ils sont voués à être ensemble.
Lisez ce roman, découvrez les épreuves que ces deux amoureux vont devoir traverser, découvrez l'attitude positive mais pas niaise d'Alice, leur douce évolution.
Tombez amoureux d'eux, comme moi et revenez m'en parler. Avec plaisir.
Lien : https://lilielitmaispasque.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mateiva
  11 juin 2015
Une magnifique histoire qui m'a totalement conquise.
Le résumé, qui est un extrait du livre, résume tout à fait l'ambiance du roman. Tout au long de ma lecture je me suis sentie transportée dans les nuages, dans les affres de la positivité, de la magie, du miracle.
Une très belle couverture également, simple, sobre, mais qui dégage un sentiment de plénitude, d'espoir, de douceur.
A travers ce récit, nous faisons la rencontre d'Alice et de Thomas. Deux être qui n'auraient pas forcément dû faire connaissance, mais qui par un heureux hasard, par une situation étrange et inédite, les mènent à se rencontrer.
Alice est un jeune fille intelligente, calme, posée, un peu timide, sensible, toujours positive, qui vit à travers son appareil photo pour rendre son monde plus beau, comme elle le souhaite. Elle dégage une sorte d'aura, pour moi elle s'apparente à un ange, toujours à l'écoute, sans jamais forcer la main, ou le destin, elle est zen, belle, sans artifice, naturelle, sans chichis, son coeur parle pour elle.
Thomas est un jeune homme malmené par la vie, il est à double face, il a un caractère très complexe, difficile. J'ai beaucoup aimé son personnage, très travaillé, qui nous montre ses deux facettes, son côté sombre et son côté lumineux, et le pourquoi du comment qui nous est dévoilé tout au long du roman. Un jeune homme malgré tout drôle, attachant, fragile mais fort à la fois, pour qui sa guitare est sa meilleure amie, et par laquelle il voit son monde, son monde à lui, par la musique, le chant, les paroles.
La musique et la photographie sont des constantes très importantes dans le récit.
Thomas et Alice tombent amoureux lentement, sans s'en rendre compte. Et, pour chacun, par une phrase, une mimique, une situation, l'amour est là.
Pour Thomas, Alice est sa délivrance, son miracle, son ange. A son contact, il évolue de façon positive.
Pour Alice, Thomas est Thomas !
Il y a aussi tous les personnages secondaires, les amis de Thomas, la famille d'Alice, ils sont omniprésents au cours de l'histoire, tous importants, tous avec une histoire plus ou moins difficile.
Tous ensemble, ils vont vivre de belles aventures, de belles journées, des moments inoubliables, mais ils vont aussi vivre des instants durs, déchirants.
J'adore les discussions entre Alice et Thomas, il s'en dégage toujours quelque chose de positif, de beau, parfois elles sont drôles, touchantes, parfois elles sont pesantes, dures. Ce sont des personnages très réalistes, crédibles, que ce soit dans leurs actes ou leurs paroles.
La rencontre entre deux jeunes gens, la rencontre du jour et de la nuit, l'espoir, l'amour, l'amitié.
Une histoire à lire, à découvrir et à savourer.
J'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture, les personnages sont bien travaillés, l'écriture est fluide, le ton est toujours juste, honnête, doux. le récit est raconté avec beaucoup de pudeur, de sensibilité, de fragilité aussi, même les sujets assez douloureux et graves, ce qui apportent un impact de plus, plus de force.
Une très belle histoire, qui au fil de ma lecture m'a donné l'impression de vivre quelque chose de particulier, un moment unique entre Alice, Thomas et moi-même, une parenthèse de zénitude, de bonheur. Quand Thomas a commis son acte irréparable, j'ai eu peur pour lui et Alice, peur pour leur lien si particulier, unique, et quand je suis arrivée au mot "FIN", l'espoir a regonflé mon coeur, je me suis sentie légère, heureuse, apaisée. Mais surtout, cela a permis à Thomas de prendre conscience de beaucoup de choses, et de le pousser vers la lumière, vers le positif. Et Alice...Alice est toujours là pour lui.
Plusieurs passages sont magnifiques dans le roman, mais un en particulier m'a touché : c'est leur première fois. Elle est racontée d'une façon touchante, poétique, toute en délicatesse, retenue. Un vrai beau moment qui a fait fondre mon âme de romantique.
Le temps employé et la construction du récit est très agréable, j'ai beaucoup aimé, car tantôt nous étions avec Alice, tantôt avec Thomas, dans leurs pensées, leurs actes, et tantôt nous étions spectateurs.
Au final, un roman qui m'a complètement charmé, un véritable coup de coeur, qui m'a pris aux tripes au niveau des émotions, toujours très justes, des sujets réels de la vie, graves et durs, traités avec douceur mais vérité, ce qui évite de tomber dans trop de "larmoyant", des personnages secondaires bien intégrés, avec une histoire personnelle et un rôle à jouer auprès de nos héros.
Alice et Thomas, je les aime. Je suis tombée amoureuse d'eux, de leur histoire, de leur façon de voir la vie, du courage de Thomas pour s'en sortir, pour accepter, d'Alice, qui trouve toujours les bonnes choses à dire, de sa positivité, de sa sensibilité, de son attitude générale. Je suis tombée amoureuse des photos d'Alice, de la musique et de la guitare de Thomas. Je suis tombée amoureuse de l'écriture de ce texte, si particulière, si belle, si douce, si émotive, si pudique, si juste, si sincère.
Merci à l'auteur pour ce très beau roman, un coup de coeur.
Je souhaite à tout le monde de rencontrer son Alice....et vous, dites-moi quelque chose de positif sur vous ?
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gaoulette
  09 mars 2016
Positive Way c'est l'histoire d'une rencontre entre deux mondes opposés à Londres. Alice jeune fille de 17 ans, pas sociable et très timide rencontre à un concert Thomas, jeune homme de 19 ans meurtrie par la vie et suicidaire. Thomas est musicien, la dégaine du parfait punk avec sa crête bleue. Alice est une artiste, jolie et douce et aucune confiance en elle.
Si vous penser que c'est encore l'histoire du bad boy qui tombe amoureux de la prude. Je vous arrête là. La jeune auteure Chloé Bertrand a su nous écrire une autre romance avec beaucoup de sincérité dans les personnages. Même si l'histoire fait cliché l'auteure nous rajoute un petit plus. J'ai beaucoup aimé qu'elle détaille certains aspects de la vie de Thomas surtout celui du foyer. Elle a su montrer Thomas avec tous ses défauts même si parfois j'ai trouvé qu'elle survolait certains passages. Par contre même si Alice parait une fille très douce, je trouvais son personnage transparent dans ce livre.
Dans l'ensemble j'ai bien aimé surtout la fin où vraiment l'auteure se lâche dans sa jolie plume pour nous donner de l'émotion. Mais un début beaucoup trop gentillet à mon gout. Par contre j'ai parfois eu du mal avec cette narration à la troisième personne car parfois je ne savais pas de qui elle parlait. Par contre je tiens à dire que le rendu pour leur première fois à donner un effet très romanesque.
Pour son premier roman l'auteure n'a pas à rougir car à aucun moment j'ai eu l'impression que c'était une jeune fille de 20 ans qui écrivait. Beaucoup de maturité dans son récit. Dommage pour ce début pour moi trop mou. Je n'hésiterais pas à relire ses autres romans. Beaucoup de potentiel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
KateLineKateLine   30 novembre 2015
- Pourquoi ?
- Parce que. Et tu viendras pas plus près.
- Pourquoi ?
- Parce que je peux pas vraiment guérir comme ça. C’est comme si tu… Tu vois, t’annules les conséquences mais tu règles pas la cause. Et la cause c’est moi. Et c’est ma guerre, je dois la faire tout seul. Parce que si t’es là… Si t’es là alors ce sera toujours pour toi. Moi je serai toujours rien. J’irai mieux pour toi, j’écrirai des chansons pour toi, peut-être même que je deviendrai une super star pour toi. C’est ça mon problème. J’arrive pas à faire les choses tout seul, juste parce que je le veux, parce que ça me rend heureux. J’ai besoin de gens qui se reconnaissent dans ce que je fais. Et là j’ai besoin de savoir, tu comprends ? J’ai besoin de savoir si je peux faire quelque chose dans lequel je me reconnaisse. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KateLineKateLine   29 novembre 2015
— Sympa, tes pompes.
— Merci. T’écris quoi ?
— Mon numéro de téléphone, répondit-il en haussant les épaules.
Alice piqua un fou rire face à l’absurdité de cette réponse. Elle aurait pu le rentrer directement dans son portable… Et en même temps elle réalisait que c’était beaucoup plus fun comme ça. Vendredi soir, à Londres, des centaines, voire des milliers de personnes échangeaient leurs numéros de téléphone. Des noms et des numéros qu’on rentrait dans les portables, et dont la majorité seraient effacés dans la semaine, leurs propriétaires n’ayant plus la moindre idée de la raison pour laquelle ils les avaient échangés. Lui il l’écrivait sur sa chaussure. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KateLineKateLine   30 novembre 2015
J’arrêtais pas de me dire que j’étais pas assez bien pour toi mais tu sais quoi ? Je peux être assez bien pour toi. Je suis sûr que je peux. En tout cas je vais essayer, oh bordel je te jure que je vais essayer ! Mais je dois surtout pas me dire que tu vas m’attendre, que tu seras au bout du chemin sinon ce sera encore de la putain de dépendance. Alors faut qu’on se dise au revoir, petite Alice, et ensuite faut que tu sortes de ma vie, que tu t’en ailles loin vivre la tienne. Si j’ai de la chance, si j’ai une putain de veine de pendu, je te reverrai. Et si je te revois je te jure que je te courrai après comme aucun mec a jamais couru après une fille, OK ? ajouta-t-il, la férocité dans sa voix surpassant les sanglots qui la brisaient depuis quelques minutes. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
NympheaNymphea   13 novembre 2015
- Pourquoi ton sweat est trop grand ?
- Pourquoi ta jambe est cassée ?
- Moto, répondit-il, submergé par une nouvelle envie de rire.
- Adolescence.
Commenter  J’apprécie          190
NympheaNymphea   27 novembre 2015
- On pourrait passer nos samedis soirs chez toi et regarder un film.
- Ecouter de la musique et discuter.
- Et tu pourrais m'apprendre à cuisiner.
- Tu pourrais me demander de te raconter des trucs positifs sur moi quand j'aurai pas le moral.
- Tu pourrais me chanter des chansons.
- On pourrait être amis.
Commenter  J’apprécie          80
Video de Chloé Bertrand (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chloé Bertrand
Chloé Jo Bertrand répond à nos questions concernant le premier tome de Apocalypse Blues (éd. Bragelonne) durant le festival Trolls & Légendes 2019.
autres livres classés : jeune adulteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1038 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..